Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

01 octobre 2020 à 20:06:33
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Sur le bout de la langue...

Auteur Sujet: Sur le bout de la langue...  (Lu 84709 fois)

Hors ligne Miléna

  • Troubadour
  • Messages: 394
Re : Sur le bout de la langue...
« Réponse #825 le: 15 septembre 2020 à 20:48:09 »
Non frangin est trop familier et en plus il est quand plutôt masculin

Hors ligne Acini Van Herst

  • Aède
  • Messages: 192
Re : Sur le bout de la langue...
« Réponse #826 le: 15 septembre 2020 à 21:44:30 »
@Miléna

Fratrie peut contenir les deux genres mais effectivement ne le précise pas, il faudra que tu insères une phrase de plus dans ton texte le précisant.

Si c'est car tu tiens au nombre 2 et ne veut pas utiliser fratrie, en ce cas tu peux feinter et ajouter un truc du genre "frère et sœur, tous deux, tenaient..."

Bon pas sûr de taper où y faut, j'ai peut-être pas assez de données.

Bye
Acini Van Herst
Barde bardé de bourdes dont l’esprit tortueux diverge

Hors ligne Miléna

  • Troubadour
  • Messages: 394
Re : Sur le bout de la langue...
« Réponse #827 le: 19 septembre 2020 à 09:36:53 »
"Fratrie" ne convient pas  pour remplacer pour désigner un duo de personnage de façon constante dans un texte.
"Le frère et la soeur" ne me conviennent pas non plus car c'est trop long.

Inutile de chercher plus loin le mot que je recherche n'existe visiblement pas dans la langue française ou alors son emplois est très rare. Je pense que j'inventerais un mot, ça sera mieux à mon avis.

Merci pour votre aide.

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 893
  • Homme incertain.
Re : Sur le bout de la langue...
« Réponse #828 le: 19 septembre 2020 à 10:09:43 »
Si inventer un mot convient à ton texte, c'est parfait.

Sinon tu pouvais avoir recours à des mots plus classique au cours du récit, comme "tandem" , "binôme", "paire"... ça dépend vraiment de toi, ce que tu veux dire, et du style du texte.
Il a fallu tant de terre
Pour y creuser tant de lits
Que des montagnes entières
Ne nous ont pas suffi...


William Sheller

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 245
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Sur le bout de la langue...
« Réponse #829 le: 19 septembre 2020 à 10:26:25 »
Bonjour Miléna,


Effectivement je ne connais pas de mot qui corresponde exactement à la recherche initiale, mais si tu cherches des moyens de contourner le mot fratrie dans une fiction, je sais qu'il existe une astuce.

Il est possible tout simplement d'employer le nom de famille des personnages : les Weasley, les Brontë, les Rougon-Macquart, les Dupont, etc.


Quoi que, dans le dernier cas, je crois me souvenir il faut écrire Dupond et Dupont ou quelque chose comme ça. ^^

En espérant que cette astuce te semble appropriée à ta propre narration, je remarque que l'idée d'inventer un néologisme me semble fort intéressante même si pas facile à défendre sur le temps d'un roman (ce serait comme un défi d'écriture exaltant).
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 23 requêtes.