Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 mars 2021 à 23:27:58
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Ben.G, Claudius) » Sonnet mystique (et sensuel)

Auteur Sujet: Sonnet mystique (et sensuel)  (Lu 377 fois)

Hors ligne Eliande

  • Scribe
  • Messages: 85
Sonnet mystique (et sensuel)
« le: 19 décembre 2020 à 13:27:01 »
Mon cœur de l'amour fragile sait la musique
Mystérieuse et tendre à l'ombre de tes seins
Ma bouche à ton corps à corps s'offre le parfum
Des madrépores pris aux songes de l'Afrique

Ma voix, jeune encore, s'enivre au son magique
De ton chant plus précieux que les trésors du Rhin
Ton chant nubile, calme et grave, au ton serein
Lourd encor des brumes et des songes mystiques

Ni la douleur nue, ni les colères du temps
Ni la mort qui sourd et gronde à l'huis du présent
Ne pourront chasser le charme de tes soupirs

Beauté, mon beau souci, toi qui a de l'écume
Les envols tristes mais secrets de l'amertume
Conserve pour moi ce tendre amour qui expire.
« Modifié: 07 janvier 2021 à 10:12:30 par Eliande »

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • Messages: 592
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #1 le: 05 janvier 2021 à 18:48:37 »
J'ajouterai romantique. C'est mon penchant en poésie : romantique, mystique et sensuel.  :-[

"De ton chant plus précieux que les trésors du Rhin"
J'aime particulièrement ce vers et la dernière strophe.

"Beauté, mon beau souci, toi qui a de l'écume"
Cependant je ne comprends pas bien la référence à l'écume. Que veux tu dire ? Ce vers est plein de promesse dans son début.

Je suis contente de découvrir ta poésie.
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 799
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #2 le: 05 janvier 2021 à 19:10:15 »


Un sonnet à l'amour, mystique peut-être, c'est assez intéressant.

Mais, (il y a toujours un mais) pour que ce soit un sonnet il faudrait en respecter les règles et là je relève quelques irrégularités qui rendent la lecture moins fluide qu'elle devrait être.

D'une part les césures ne sont pas au bon endroit (puisque c'est un sonnet en alexandrins)
Et d'autre part, deux vers me chagrinent un peu, ce qui est fort dommage.

Lourd encore des brumes et des songes mystiques - 13 syllabes
Ni la perte cruelle, ni les colères du temps - 14 ici je compte.

Sinon, c'est une belle idée.

 ;) ;)


Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Eliande

  • Scribe
  • Messages: 85
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #3 le: 07 janvier 2021 à 10:18:52 »


Un sonnet à l'amour, mystique peut-être, c'est assez intéressant.

Mais, (il y a toujours un mais) pour que ce soit un sonnet il faudrait en respecter les règles et là je relève quelques irrégularités qui rendent la lecture moins fluide qu'elle devrait être.

D'une part les césures ne sont pas au bon endroit (puisque c'est un sonnet en alexandrins)
Et d'autre part, deux vers me chagrinent un peu, ce qui est fort dommage.

Lourd encore des brumes et des songes mystiques - 13 syllabes
Ni la perte cruelle, ni les colères du temps - 14 ici je compte.

Sinon, c'est une belle idée.

 ;) ;)




Merci pour ces remarques très justes! Il est vrai que plusieurs "alexandrins" ne présentaient pas le nombre requis de syllabes. J'ai essayé de corriger, mais je ne suis guère satisfait du résultat.

En revanche, je suis quelque peu sceptique quant à la nécessité de respecter les règles. A vous lire, il faudrait préciser "les règles de la versification classique" telle qu'on la pratiquait au XVIIe siècle. Or sur ce plan, il y aurait énormément à redire dans ce poème. Tout d'abord je ne respecte pas l'alternance entre les rimes masculines et féminines, laquelle était de rigueur depuis au moins La Grande Rhétorique. Ensuite, je ne respecte pas non plus la rime pour l'oeil.

Prenez un poème d'Aragon, ou encore d'Eluard, voire même de Baudelaire. Vous verrez que la règle de la césure à l'hémistiche n'avait déjà plus de sens...

Merci encore pour vos remarques! à très bientôt :)

Eliande

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 799
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #4 le: 07 janvier 2021 à 13:31:32 »


Il n'y a pas de souci, je suis assez classique en matière de règles sur des poésies nommées, comme le sonnet, la villanelle ou autre. Mais chacun écrit comme il le souhaite.

Si je conçois que les alexandrins n'aient pas leurs césures régulières, je préfère lorsque la musicalité à la lecture orale n'accroche pas. Loin de moi l'idée de critiquer d'autres acceptions de la règle des 12 syllabes coupées en leur milieu, mais la régularité me semble mieux s'accorder avec les formes classiques. Ce peut être 6/6 ou 3/4 ou 4/3, mais jamais une découpe autre style 7/5 par exemple. Cela me choque à l'oreille et me semble plus ardu à déclamer.

Bonne continuation et à te lire ailleurs.

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 559
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #5 le: 13 janvier 2021 à 12:33:17 »
Mon cœur de l'amour fragile sait la musique
Mystérieuse et tendre à l'ombre de tes seins
Ma bouche à ton corps à corps s'offre le parfum
Des madrépores pris aux songes de l'Afrique

Ma voix, jeune encore, s'enivre au son magique
De ton chant plus précieux que les trésors du Rhin
Ton chant nubile, calme et grave, au ton serein
Lourd encor des brumes et des songes mystiques

Ni la douleur nue, ni les colères du temps
Ni la mort qui sourd et gronde à l'huis du présent
Ne pourront chasser le charme de tes soupirs

Beauté, mon beau souci, toi qui a de l'écume
Les envols tristes mais secrets de l'amertume
Conserve pour moi ce tendre amour qui expire.

haha c'est du Baudelaire!
on dirait un bon pastiche!
en tout cas c'est assez réussi!
dans le genre sonnet classique
(ça fait penser, entre autres, à "parfum exotique")
chiadé, stylé, un peu désuet et/mais très réussi! merci pour ce poème !!

Hors ligne Eliande

  • Scribe
  • Messages: 85
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #6 le: 13 janvier 2021 à 18:27:36 »
Je te remercie pour ce commentaire! Oui, il s'agit assurément d'un pastiche!

A très bientôt,

Eliande

Hors ligne Scriba6

  • Plumelette
  • Messages: 14
  • Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre...
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #7 le: 13 janvier 2021 à 19:00:30 »
Ce sonnet aux sonorités surannées
Évoque dans mon cœur mes jeunes années
Où de tendres poésies j'étais bercé,
Avant de recevoir mon premier baiser

Qui ose encore écrire des poèmes
Aujourd'hui ? Bravo pour le pastiche
Et tant pis s'il ne respecte pas l'hémistiche
Je peux vous dire que je l'aime
De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l'impair,
Plus vague et plus soluble dans l'air, [...]
Et tout le reste est littérature.
                           Paul Verlaine

Hors ligne Eliande

  • Scribe
  • Messages: 85
Re : Sonnet mystique (et sensuel)
« Réponse #8 le: 14 janvier 2021 à 06:59:46 »
Merci à tous :)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 24 requêtes.