Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 février 2023 à 20:45:21
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » BlindText » 16e édition - Playa Fantasy » [B6] La plage de la fête

Auteur Sujet: [B6] La plage de la fête  (Lu 2064 fois)

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
[B6] La plage de la fête
« le: 01 juin 2020 à 09:32:12 »
La plage de la fête

   Le carillon au loin résonna jusque dans le moindre grain de sable. Puis, comme il s’embêtait, il se décrocha et s’en alla à la plage. Là c’est toute une marmite qui foisonnait : des gobelins jouaient à cache-trésor, des elfes en descente de lait de coco et des seigneurs obscurs qui complotaient dans l’ombre. Le soleil soleillait comme jamais. Il cramait les dragons comme si c’étaient des fourmis. Les nuages se joignirent à la fête et firent pleuvoir une cascade de mojito. Une musique envoûtante sortit des profondeurs de la terre et tout ce beau petit monde se mit à danser frénétiquement, soleil compris. Il lui poussa d’ailleurs des lunettes de lui-même et il s’improvisa DJ : DJ Ridoo. La mélodieuse sonorité attira marsouins et orques qui assumèrent une grande part de l’orchestre. Au loin une baleine rigolote poussait une octave à l’occasion. DJ Ridoo assura tout naturellement l’éclairage du dancefloor mais il n’était pas très original au niveau des couleurs. On tournait autour du jaune, de l’orange et toujours plus de jaune.
   L’eau lui leprechaunait les pieds depuis dix-sept minutes. Sa main se laissait guider par le rythme des vagues à l’âme. Puis Gorgloth la Terreur en eut marre de rêvasser sur la plage de sable blanc, à moitié dans la flotte. Il s’essaya au surf mais malgré qu’il portât un collier de fleurs il se vautra lamentablement. Il était plus doué pour couper des têtes. Il abandonna rapidement. Des garçons de plage passèrent, avec sous le bras surf, biniou, essai… Ils s’élancèrent dans l’océan tel Wotan gagnant le Valhalla pour la première fois, une entrée triomphante des dieux dans leur forteresse durement acquise. Même les méduses s’écartaient sur leur passage avec déférence.
   A seize heures pile une partie de beach volley fut improvisée. Les dryades jouaient contre les ogres. Ce fut plutôt funky. Les premières remportèrent la partie. Du moins c’est ce qui fut décidé parce que tout le monde s’en foutait royalement des points. Le soleil était crevé, il balançait des rayons à tout va. Et lorsque la nuit vint, il descendit de son perchoir, enfila un bandana et se joignit à la partie. Le rhum coulait à flot tandis que sa comparse la lune flottait en tremblotant à la surface de l’eau. Les vagues s’invitèrent aussi et leur chuintement imposa le silence quelques instants. Tous étaient rivés sur le joli spectacle qu’offrait l’astre de la nuit. Elle en pleurait de reconnaissance. La bleuté des lieux fut soudainement pervertie par un feu d’artifice sorti de nulle part. L’océan se colora de mille teintes et le soleil bouda un peu.
   Des couples de toutes les origines se formèrent à droite et à gauche. Un grand feu fut allumé. Les bouteilles passèrent de main en main, les histoires de bouches à oreilles. Un banjo apparut dans les mains d’un orc et sa voix orcailleuse enchanta ses comparses de l’océan. Le barbecue dégageait une délicieuse odeur de grillade. La fête se poursuivit jusqu’au petit matin et les cocotiers devinrent le refuge d’autant de nids douillets où planaient amour et volutes de skooma.
   Et pour l’heure, alors que tout le monde roupillait, il ne restait plus que des songes emplis de coquillages et crustacés, sur la plage abandonnée…
« Modifié: 01 juin 2020 à 09:49:54 par GameMaster »
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #1 le: 03 juin 2020 à 18:59:16 »
Bonjour à toi, Bel.le Inconnu.e,


Te voici la troisième lecture de ma semaine. :)

J'ai trouvé dans ce texte assez court un déroulement magique et merveilleux. Je trouve que l'on pourrait imaginer un tableau inspiré de cette scène, comme on en trouvait pendant la Renaissance, de grandes fresques avec des personnages multiples esquissés pendant un moment de vie dans un lieu bien précis.


Ce qu'il y a de plus merveilleux dans un conte, c'est ce mélange des genres qui fait que les astres descendent parmi les mortels, les surfeurs défient les dieux une cornemuse à la main, les orcs oublient leur animosité pour la remplacer par un air de banjo s'égayant, et tout ceci dans la plus normale des banalités...


Mention spéciale pour l'orchestre de marsouins, d'orques et d'une baleine : animant cette plage paradisiaque dans une mélodieuse spontanéité, il est accompagné par DJ Ridoo – aux lunettes magiques – dont les spots lumineux se limitent modestement au jaune, à l'orange, et encore au jaune.


 :-¬?
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #2 le: 05 juin 2020 à 20:49:35 »
Citer
malgré qu’il portât un collier de fleurs il se vautra lamentablement

 :D
(ce ne serait pas "portait" au fait ? Mais bon, je chipote, j'imagine que ce genre de commentaire ce sera pour plus tard :p )

Sinon c'est juste n'importe quoi. Bien barré  :mrgreen:

Comme le dit Alan, c'est cool quand tout peut arriver, même le plus improbable, et que ça paraîsse pourtant normal pour tout le monde. Par contre c'est dommage que ce soit si court.
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 027
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #3 le: 07 juin 2020 à 10:58:14 »
Coucou Gamy  :miaw:

Comme d'hab, au fil du texte :

Citer
et s’en alla à la plage
:coeur:

Citer
des gobelins jouaient à cache-trésor, des elfes en descente de lait de coco et des seigneurs obscurs qui complotaient dans l’ombre
je comprends mal la construction de cette phrase et je ne comprends pas ce que signifie "en descente de" '-' mais du coup 1 point pour toi !

Citer
Il cramait les dragons comme si c’étaient des fourmis.
:coeur:

Citer
firent pleuvoir une cascade de mojito
la chance '-'

Citer
La mélodieuse sonorité attira marsouins et orques qui assumèrent une grande part de l’orchestre.
et de deux points  :coeur:

Citer
poussait une octave
? comprends pas '-' une octave de quoi ?

Citer
par le rythme des vagues à l’âme
:coeur:

Citer
Même les méduses s’écartaient sur leur passage avec déférence.
:coeur:

Citer
Le soleil était crevé, il balançait des rayons à tout va
:coeur:

Citer
Et lorsque la nuit vint, il descendit de son perchoir, enfila un bandana et se joignit à la partie.
yé  8)

Citer
L’océan se colora de mille teintes et le soleil bouda un peu.
:coeur:

Citer
Des couples de toutes les origines se formèrent à droite et à gauche. Un grand feu fut allumé. Les bouteilles passèrent de main en main, les histoires de bouches à oreilles.
:coeur:

Citer
enchanta ses comparses de l’océan
oh  :coeur:

Citer
Et pour l’heure, alors que tout le monde roupillait, il ne restait plus que des songes emplis de coquillages et crustacés, sur la plage abandonnée…
:coeur:

J'ai beaucoup aimé ce tableau de Playa Fantasy !!!  :coeur: Ça pourrait genre servir d'introduction à tous les autres textes ! C'est jouli jouli  :miaw:



"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne Samarcande

  • Prophète
  • Messages: 932
  • Bla Bla Bla
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #4 le: 07 juin 2020 à 14:42:39 »
Salut Gamer inconnu.e

Citer
Le soleil soleillait comme jamais. Il cramait les dragons comme si c’étaient des fourmis.
:coeur:

Citer
DJ Ridoo.
:D

Citer
On tournait autour du jaune, de l’orange et toujours plus de jaune.
;D

Citer
L’eau lui leprechaunait les pieds
:coeur:

Citer
le rythme des vagues à l’âme.
:coeur:

Citer
Puis Gorgloth la Terreur
:o Il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, lui.

Citer
Même les méduses s’écartaient sur leur passage avec déférence.
:coeur:

Citer
La bleuté des lieux
:coeur:

Citer
sa voix orcailleuse
:coeur:

Joli, poétique et drôle. J'apprécie ta manière de jouer avec les mots.
Merci pour ce texte.


Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne Persona

  • Calliopéen
  • Messages: 479
  • Poisson du Léthé
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #5 le: 08 juin 2020 à 13:07:18 »
Bonjour,
Il y a une belle ambiance dans ce texte.
Je regrette que ce soit si court car on aurait pu voir une histoire s'amorcer la dedans mais au niveau des codes playa fantasy, on est bon ! Tout y est.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Un rien psychédélique et très agréable à lire.

Bonne journée

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 468
  • Jean-Michel Palaref
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #6 le: 08 juin 2020 à 21:05:32 »
Salut à toi Anonyme :D
Je suis assez partagée sur ce texte. D’un côté je le trouve très inventif, psychédélique, surréaliste et débridé, autant dans le style que dans les actions, autant je trouve qu’il est un peu bancal par moments.
J’ai l’étrange impression qu’il aurait pu être plus travaillé et qu’il ressemble plus à un premier jet qu’à un texte définitif. Un peu comme une sculpture dont les pieds et les mains sont encore dans le bloc de marbre, tu vois ce que je veux dire ?
Genre là :
Citer
Les dryades jouaient contre les ogres. Ce fut plutôt funky. Les premières remportèrent la partie. Du moins c’est ce qui fut décidé parce que tout le monde s’en foutait royalement des points.
Outre le fait que « funky » me semble…. Hum, un peu moche – mais les goûts et les couleurs – tu créés du rythme avec les premières phrases. Tu brises l’attente, très vite. Puisqu’effectivement, qui gagne, n’est pas important ! Mais la phrase ensuite me parait beaucoup trop longue : si on s’en fout, pas besoin d’expliquer ! Et pourquoi l’adverbe « royalement » ? Pourquoi pas plutôt « légendairement » ou rien du tout ? Mais sans doute, je recherche un peu trop de sens là où il n’y en a pas :D Je suis comme ça :D
Autres petits trucs qui m’ont perturbée
Citer
toute une marmite qui foisonnait
Une expression commune ? Une référence à un conte/histoire que je ne connais pas. (Je veux bien le pouvoir du comment sur cette métaphore xD)
Citer
Il lui poussa d’ailleurs des lunettes de lui-même
C’est volontaire ? Je ne trouve pas cela très joli.
Citer
malgré qu’il portât
Aucune figure style ne peut justifier cette erreur. Je m’insurge
Citer
Les bouteilles passèrent de main en main, les histoires de bouches à oreilles.
:coeur:
Citer
des songes emplis de coquillages et crustacés, sur la plage abandonnée…
:coeur:

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 557
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #7 le: 12 juin 2020 à 20:04:46 »
Merci pour l’original et le véritable esprit playa. Exigez la marque !

Juste la bonne alchimie entre bons moments entre amis et seigneurs obscurs, puissance innommable et effrayante – et évidemment le très bien-nommé RJ Ridoo. on est bien d’accord que DJ Ridoo c’est le Soleil lui-même ?
Par contre, il se couche, puis « descend de son perchoir, enfile un bandana et se joint à la partie » ? Le Soleil ? Waouh!
Le chuintement des vagues je ne suis pas très sûr que ce soit joli :x

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #8 le: 14 juin 2020 à 20:50:09 »
Bonjour Opercule,

Citer
Le carillon au loin résonna jusque dans le moindre grain de sable. Puis, comme il s’embêtait, il se décrocha et s’en alla à la plage.
Ça fait très Douglas Adams, comme cassure. (et c'est une bonne chose !) (et j'aime bien le mot "s'embêtait")

Citer
Là c’est toute une marmite qui foisonnait : des gobelins jouaient à cache-trésor, des elfes en descente de lait de coco et des seigneurs obscurs qui complotaient dans l’ombre.
J'aurais fait en sorte que les trois modes soient sur le même plan, genre jouaient, étaient descente, complotaient (sans le "qui")

Citer
Le soleil soleillait comme jamais.
Un peu trop facile, désolé.

Citer
Il cramait les dragons comme si c’étaient des fourmis.
Ça crame les fourmis ?

Citer
et tout ce beau petit monde
À mon sens il faut choisir, soit petit, soit beau.

Citer
Il lui poussa d’ailleurs des lunettes de lui-même
Il se fit pousser ? (le lui/lui me fait tiquer)

Citer
   L’eau lui leprechaunait les pieds depuis dix-sept minutes.
J'avoue que je l'ai pas.

Citer
Puis Gorgloth la Terreur en eut marre de rêvasser sur la plage de sable blanc, à moitié dans la flotte.
Ça fait un peu redite avec le carillon qui s'embête.

Citer
Il s’essaya au surf mais malgré qu’il portât un collier de fleurs
malgré son collier de fleurs ou bien qu'il portât un collier de fleurs (c'est pas toujours le cas, mais le malgré que me fait tiquer, là)

Citer
l s’essaya au surf mais malgré qu’il portât un collier de fleurs il se vautra lamentablement.
C'est très vite expédié en une phrase, ça fait bizarre, alors qu'on était un peu dans le "feu de l'action" juste avant.

J'ai relevé pas mal de trucs, mais en vrai j'ai bien aimé l'ambiance générale, c'était assez plaisant à lire ! Ça mériterait peut-être un peu plus de corps peut-être, mais c'est même pas sûr, le côté instantané sans prétention a sa fraîcheur.
Enfin pour être quand même un peu critique, j'aurais du coup aimé un peu plus d'inventivité dans ces petites touches d'absurdes, parce que disons-le, ça reste assez classique dans l'absurde (ouioui).

Merci pour ce petit texte  :)
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 403
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #9 le: 16 juin 2020 à 21:59:44 »
Un bon petit délire  :D
Ça sent bon l'écriture automatique et du coup j'aime le côté foutrac plein de fraîcheur qui se dégage.
Y a pas vraiment d'histoire, pas vraiment de personnage central... mais c'est funky et pis y a des moritos, alors !

Un pti DJ soleil pour conclure :  8)
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #10 le: 09 juillet 2020 à 00:17:06 »
Alors  :huhu:

Premièrement, oui c'est de l'écriture semi-automatique (et c'est plutôt hard de partir en live complet tout en essayant de garder le thème en tête  ^^ ). D'où certaines expressions bancales que je n'ai pas corrigées (et la sensation premier jet). Ca aurait dénaturé le texte (et au passage je ne compte pas le retravailler, je l'ai écrit juste pour le BT :p ).

Je trouve que l'on pourrait imaginer un tableau inspiré de cette scène, comme on en trouvait pendant la Renaissance, de grandes fresques avec des personnages multiples esquissés pendant un moment de vie dans un lieu bien précis.

Ce n'était pas forcément le but recherché mais c'est cool si ça te parle de cette manière  ^^

Citer
des gobelins jouaient à cache-trésor, des elfes en descente de lait de coco et des seigneurs obscurs qui complotaient dans l’ombre
je comprends mal la construction de cette phrase et je ne comprends pas ce que signifie "en descente de" '-' mais du coup 1 point pour toi !

"En descente de", à moins que je me trompe, signifie "en manque de" juste après une cuite ou une prise de drogue. Genre quand tu t'es bien bourré la gueule et que tu commences à reprendre tes esprits.

Citer
poussait une octave
? comprends pas '-' une octave de quoi ?

Faut pas forcément chercher à comprendre  :huhu:

Citer
J'ai beaucoup aimé ce tableau de Playa Fantasy !!!  :coeur: Ça pourrait genre servir d'introduction à tous les autres textes ! C'est jouli jouli  :miaw:

Merci  :coeur:

Joli, poétique et drôle. J'apprécie ta manière de jouer avec les mots.
Merci pour ce texte.

Merci également  :)

Citer
Puis, comme il s’embêtait, il se décrocha et s’en alla à la plage.
Le carillon ?  :D

Ben évidemment, qui d'autre ?  :D

Citer
Il s’essaya au surf mais malgré qu’il portât un collier de fleurs il se vautra lamentablement.
pas fan du malgré que, l'opposition n'est pas si évidente ;)

Bah tous les surfeurs cools ont un collier de fleurs non ?  :-¬?

Il y a une belle ambiance dans ce texte.
Je regrette que ce soit si court car on aurait pu voir une histoire s'amorcer la dedans mais au niveau des codes playa fantasy, on est bon ! Tout y est.

Merci ! C'est difficile d'écrire en automatique sur la durée mais un jour je ferai un nano en écriture automatique, je l'ai toujours dit. Full auto sans contrainte ni thème par contre  :huhu:

Citer
toute une marmite qui foisonnait
Une expression commune ? Une référence à un conte/histoire que je ne connais pas. (Je veux bien le pouvoir du comment sur cette métaphore xD)

Juste une métaphore utilisée n'importe comment ^^'

Citer
Il lui poussa d’ailleurs des lunettes de lui-même
C’est volontaire ? Je ne trouve pas cela très joli.

Tout à fait volontaire. Apparemment ça a été mal compris mais il s'agit bien de lunettes de soleil, qui poussent spontanément sur le soleil lui-même. Donc des lunettes de lui-même, c'est parfaitement logique  :huhu:

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


It is known U.U

Je suis assez partagée sur ce texte. D’un côté je le trouve très inventif, psychédélique, surréaliste et débridé, autant dans le style que dans les actions, autant je trouve qu’il est un peu bancal par moments.
J’ai l’étrange impression qu’il aurait pu être plus travaillé et qu’il ressemble plus à un premier jet qu’à un texte définitif. Un peu comme une sculpture dont les pieds et les mains sont encore dans le bloc de marbre, tu vois ce que je veux dire ?

Il aurait pu être plus travaillé, c'est sûr. Mais je l'avoue, c'est un bon gros délire sans prétention. Merci de ton avis  ^^

on est bien d’accord que DJ Ridoo c’est le Soleil lui-même ?

Tout à fait  :huhu: Astre solaire et musicien à ses heures  :huhu:

Par contre, il se couche, puis « descend de son perchoir, enfile un bandana et se joint à la partie » ? Le Soleil ? Waouh!

Tout à fait 2  :huhu:

Merci ;)

Bonjour Opercule,

 :huhu:

Citer
Là c’est toute une marmite qui foisonnait : des gobelins jouaient à cache-trésor, des elfes en descente de lait de coco et des seigneurs obscurs qui complotaient dans l’ombre.
J'aurais fait en sorte que les trois modes soient sur le même plan, genre jouaient, étaient descente, complotaient (sans le "qui")

Pas faux. Il y a effectivement un truc qui ne va pas dans cette phrase.

Citer
Il cramait les dragons comme si c’étaient des fourmis.
Ça crame les fourmis ?

Avec une loupe et du soleil, oui.

Citer
L’eau lui leprechaunait les pieds depuis dix-sept minutes.
J'avoue que je l'ai pas.

Un jeu de mot à la con "léchait" / "leprechaun"  :-¬?

Merci pour ton commentaire  ^^

Un bon petit délire  :D
Ça sent bon l'écriture automatique et du coup j'aime le côté foutrac plein de fraîcheur qui se dégage.
Y a pas vraiment d'histoire, pas vraiment de personnage central... mais c'est funky et pis y a des moritos, alors !

Un pti DJ soleil pour conclure :  8)

"Ça sent bon l'écriture automatique" : c'est sûr, ce n'est quasiment que ça  :D Merci  ;)


Bon, mais au-delà du délire automatique, je me suis quand même amusé à foutre des gros indices pour pouvoir me trouver. Il est plus que temps de les révéler  :huhu:

1) "Des garçons de plage passèrent, avec sous le bras surf, biniou, essai…"

Cette phrase qui a l'air de débarquer de nulle part est pourtant moins automatique que le reste. "Garçons de plage" = Beach Boys et "surf, biniou, essai" = "Surf in USA". Musique que j'ai postée dans l'orchestre du bar quelques jours avant le postage des textes du BT  :huhu:

J'ai d'ailleurs caché un indice là-dessus ailleurs dans le forum, ma première réponse au meeting de l'été, où on peut voir en beige que j'en parle  :huhu: (oui il fallait deviner que c'était en lien avec le BT)

2) "Ils s’élancèrent dans l’océan tel Wotan gagnant le Valhalla pour la première fois, une entrée triomphante des dieux dans leur forteresse durement acquise."

J'ai créé un topic sur l'Anneau des Nibelungen et Wagner un peu avant le postage des textes du BT. Là j'y parle de Wotan, du Valhalla, etc. Le lien avec mon texte était plus qu'évident. Je me suis aussi amusé à modifier mon avatar : Wagner sur discord (que Zamy a remarqué pourtant :p ) et Wotan ici-même que j'ai modifié alors que les textes étaient postés. Je l'ai annoncé dans le topic des avatars en se servant de son nom le plus connu : Odin. Sauf que là aussi il y avait un texte en beige qu'il fallait voir : "Odin, Wotan, même combat...". Je précise aussi que c'est en lien avec ma signature, que j'avais changée un peu avant et qui est une phrase que prononce Wotan lorsqu'il entre pour la première fois au Valhalla. Comme quoi, tout est lié  :huhu:
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 151
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : [B6] La plage de la fête
« Réponse #11 le: 15 juillet 2020 à 06:00:11 »
salut !!

Citer
Puis, comme il s’embêtait, il se décrocha et s’en alla à la plage. Là c’est toute une marmite qui foisonnait
j'ai rien pigé à ton début '-'
qui il, le carillon ? une marmite pour parler de de plein de gens j'ai jamais entendu cette expression mais c'est peut-être moi



Citer
Puis Gorgloth la Terreur en eut marre de rêvasser sur la plage de sable blanc, à moitié dans la flotte. Il s’essaya au surf mais malgré qu’il portât
malgré qu'il c'est vraiment pas beau comme phrase
(on dirait un épisode de tchoupi  :mrgreen: )



Bon j'ai laissé tomber le relevé vu que tu disais que c'était quasi de l'écriture automatique pas travaillée et que tu comptes pas travailler : ça se sent et c'est dommage. J'ai eu l'impression de lire le squelette de quelque chose avec des formules hasardeuses, enfin surtout comme si c'était écrit comme une liste où chaque nouvelle phrase venait juste checker l'avancement u texte avec pas mal de distanciation, le personne on s'en fiche visiblement, à la limite si c'était juste pour faire une scène de plage sans histoire, ça aurait été cool de se concentrer sur l'ambiance, mais euh, du coup j'ai pas ressenti ça non plus
c'est dommage j'ai pas pu rentrer dans quoique ce soit '-'

à plus ^^
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.031 secondes avec 24 requêtes.