Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 avril 2021 à 16:45:53
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Ben.G, Claudius) » Politique

Auteur Sujet: Politique  (Lu 430 fois)

Hors ligne BartK

  • Scribe
  • Messages: 86
Politique
« le: 02 avril 2021 à 19:50:26 »
« Que c'est un sort cruel d'aimer par politique. » Corneille

Cet hiver, sur les cours et sur les promenades,
En France, les tracas et les soucis des gens
N'étaient qu'ardeur de vivre et grands bouillonnements.
Que l'on soit poule ou coq, l'on pondait sérénades.

L'hiver se déguisait, semblait-il, en printemps,
Un printemps côtoyant la quasi-canicule.
Tout, même les saisons, tournait au ridicule.
Je ne critique pas, j'avais pris les devants.

Sans pouvoir expliquer, j'aimais autant les vieux,
Les hommes, les enfants, les femmes que les bêtes.
Fi, des confessions et des couleurs de têtes.
Cela devait durer autant qu'un vœu pieux.

Je rentrais dans un bar, suivant toute la clique,
D'un pas plus que léger, pour manger un morceau.
Le plat du jour était : salade et ris de veau ;
Et jouaient deux pingouins, au fond, de la zizique.

Le service était long et je dois rapporter
Que la nouba finit par franchement me plaire.
Je battais la mesure, au couteau, sur mon verre,
Tant que, rapidement, j'en vins à le péter.

Un larbin se pointa plein d'un tas de reproches.
Je lui rappelais donc que j'avais commandé,
Qu'il faut patient être et je l'avais été,
Pour supporter des voix et des chants aussi moches.

Le valet s'en revint de suite avec mon plat.
Ce fut de ces fois où se perdent les carottes...
« Garçon, ces ris ont l'air plus sales que des crottes ! 
Dis-je, sur le ténor braillant un opéra.

Le sang, par tous les dieux, me monte à la cervelle !
Faites-le taire ou bien je l'égorge aussitôt
Derrière les rideaux ou sur le piano,
Avant de l'embrocher à son violoncelle ! »

Je renversais la table et puis crachais par terre.
La foule se pressait, sans même me compter,
Vers les deux ostrogots, toute à féliciter
Leurs accords malsonnants n'appelant qu'à la guerre.

Dehors, la vie avait enfin repris son cours.
La solitude était l'unique perspective,
Le silence couvrait la fureur-collective
Comme une mélodie apostrophant les sourds.

L'un me verra cocu dans les bras d'une garce,
L'autre, cochon-pervers se cachant à la brune,
Mais, avant de finir paladins sur la lune,
Nous ne connaîtrons pas les dindons de la farce.

J'avais peur, j'avais froid...Le patron me coursait.
« Modifié: 08 avril 2021 à 21:35:35 par BartK »
La réforme, oui ! Les pissenlits, non !

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 721
  • 💡
    • mordelang
Re : Politique
« Réponse #1 le: 03 avril 2021 à 20:28:45 »
c'est énorme comme tes vers sortent de la bouche d'une grenouille cyrano du millénaire number try, marant donc, parce que tu voiles des trucs et dévoiles d'autres, les amarres semblent se glisser en noeuds solides et pourtant coulants, et moi sur ma chaise, je suis lié, je tente de mordre ces serpents, et ils me reviennent dans les crocs, des accrocs il y en a, quelques lourds poids que je ne relève pas, mais pourtant, du début à la fin, tu m'as encapsulé dans cette histoire trop compliquée pour moi mais aux reliefs tout de bon d'expression à la théâtralité qui sert ton univers !

:D
"ça va ou quoi mon suisse ?"
- Brulux

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 041
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Politique
« Réponse #2 le: 03 avril 2021 à 21:50:08 »


Il est vrai que l'hiver ressemblait le printemps,  (ressemblait au printemps ?)
Un printemps côtoyant la quasi-canicule.  (euh, répétition qui pourrait être évitée non ?)


Sans pouvoir expliquer, j'aimais, autant, les vieux, (des virgules bizarrement posées j'enlèverais après j'aimais et autant)
 
Et, jouaient, deux pingouins, au fond, de la zizique. (là aussi des virgules un peu étrangement foisonnantes)

Sympa ce morceau de bravoure ! Une manière bien originale de conter un fait presque d'hiver divers.

Outre les remarques ci-dessus, j'ai arrêté de relever ces virgules qui se promènent un peu partout. Je suppose que c'est voulu, mais dans quel but ?

Et puis dans ce vers "Le service était long et je dois m'accuser" accuser ici dans le sens avouer, serait-ce pour la rime ?

Un moment sympa de lecture, qui m'a fait sourire tant il est habilement raconté.

 ;) ;)

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne orangina rouge

  • Scribe
  • Messages: 71
  • La Lo La Lo Laï ! La Lo La Lo Laï Lo Lé Oh !!!
Re : Politique
« Réponse #3 le: 03 avril 2021 à 22:57:32 »
Salut Bart  :)

Bon je ne m'attarde pas sur certaines tournures alambiquées et peu orthodoxes, elles font leur petit effet, bien qu'il m'a fallu décoder, presque sûr que j'ai tout saisi...


Pour les virgules Claudius, je crois que c'est un appât qui est destiné à un travaillé de la virgule, vu mon dernier commentaire à Bart, où j'ai du le faire suer avec mes virgules, c'est un filou...  ;)

Juste un truc le dernier vers surprend, je pense à cause de la rime (hi hi  :P) qui pousse à "coursait" au lieu de "coursa". Nan, en fait je sais pas pourquoi mais je le trouve abrupt.

Bon, bien qu'il m'ait fait sourire aussi, je préfère "chair à bombance", j'ai la sensation que tu parle souvent boustifaille, non ?

à tantôt.

Hors ligne Lapinou

  • Tabellion
  • Messages: 20
Re : Politique
« Réponse #4 le: 04 avril 2021 à 08:47:01 »


Une ch'tite musique ? pour accompagner tes vers ? Ou un morceau de chocolat pour que tu coures plus vite

 >:D >:D
Je suis le Lapinou de Pâques...
... j'ai caché des oeufs sur le forum ^^

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 721
  • 💡
    • mordelang
Re : Politique
« Réponse #5 le: 04 avril 2021 à 08:48:37 »
(mwa ch'cours après un lapin c'est pas du floude !)
(en pllus j'ai déjà commented)
"ça va ou quoi mon suisse ?"
- Brulux

Hors ligne BartK

  • Scribe
  • Messages: 86
Re : Politique
« Réponse #6 le: 04 avril 2021 à 20:48:33 »
@ Dot Quote : Il y a lgtps que nous n'avons pas échangé  :)
L'alexandrin est tout à fait apte à traverser les époques, à s'y adapter avec le parler et les préoccupations du jour. C'est ce qui m'amuse (car il faut bien parler d'un jeu plus que d'un travail) mais c'est très difficile car aujourd'hui tout va très vite ; nous devons avoir une belle différence d'âge et j'ai parfois du mal avec des mots et des expressions employés aujourd'hui ; je ne les connais pas, ne les comprends pas, idem pour la vision des choses avec la prise en compte de trucs qui me sont complètement étrangers. Bref, la jeunesse n'est qu'un passage (J'espère n'être encore ni vieux ni sage)  :facepalm:
Il y a quelque chose de théâtral dans la scène de la crise de nerf, en effet, c'est voulu mais c'est pas du Edmond.
Pour finir, je pensais que le rôle de la politique était d'éviter la guerre, maintenant je me demande si ça ne serait pas de la déclencher  :D
Remarque que la guerre, au moins, c'est plus simple. Y a deux camps, t'en choisi un et après tu te bats jusqu'à la mort.( Enfin, sur le papier...parce que quand il faut quitter les pantoufles pour chausser les rangers, c'est une autre histoire.)
Au plaisir.

@ Claudius : La répétition de "printemps" est voulue, je ne dis pas qu'elle est heureuse mais elle ne me dérange pas plus que ça. C'est une tournure couramment utilisée, non?
Pour les virgules, oui, je galère et pourtant depuis quinze jours, trois semaines, je te jure que j'ai ressorti les bouquins mais j'ai du mal. Pourtant, quand je lis les classiques, je m'aperçois qu'il n'y a pas tant de virgules que ça ; certains auteurs, même, en mettent moins que d'autres. À vrai dire, je n'y faisais pas très attention jusqu'à présent et je crois que je vais y revenir. Je veux dire que dans une phrase comme : "Il tue sa femme qui dormait à coups de marteau" je saurais à peu près où mettre les virgules nécessaires et j'en resterai là. :D
Pour "accuser", je ne suis pas encore passé aux aveux. Je m'étonne que tu n'aies pas relevé (sans doute par courtoisie) les nombreux vers commençant par "et"  ;)
Bon, si les ris ne te restent pas sur l'estomac, c'est déjà pas mal.
Au plaisir.

@ orangina rouge : Hola,
"alambiquées et peu orthodoxes" ? Tu parles des deux derniers quatrains, j'imagine, puisque tu t'exprimes par énigmes  :D
Dans l'avant-dernier, c'est la perspective de la solitude qui rend la vie plus créative. J'avais mis "la seule" avant de choisir "unique" mais j'ai trouvé que ça faisait trop. :D Mais ça serait peut-être mieux, finalement.
Pour le moment, le dernier quatrain, malgré sa parenthèse, me convient et puis...Il faut suivre aussi un peu !  :D
Par contre, dans le dernier vers, je ne vois ce que viendrait faire un passé simple.
L'idée est de donner l'impression d'un type qui court sur une avenue déserte et froide (pour faire la balance avec le début).
Je ne cherche pas à plier le lecteur en quatre. Le distraire tout au plus.
Je ne sais pas si je parle si souvent de bouffe, peut-être dans les derniers textes publiés. ce qui est sûr c'est que je parle plus souvent de bouffe que de sexe ; ça, par contre, j'ai remarqué que je n'en parle jamais et je ne saurais te dire pourquoi. Une vieille pudeur ? :D
Hasta luego.

@ Lapinou : Ho, là, je crois que j'ai pêché un gros poisson, j'espère que la ligne va tenir.
Pour la musique, tu oublies de suite à moins que tu veuilles finir à la moutarde ou aux pruneaux.  :D
Merci d'être passé dans mon jardin et joyeuses Pâques!  o><o
« Modifié: 04 avril 2021 à 21:11:58 par BartK »
La réforme, oui ! Les pissenlits, non !

Hors ligne orangina rouge

  • Scribe
  • Messages: 71
  • La Lo La Lo Laï ! La Lo La Lo Laï Lo Lé Oh !!!
Re : Politique
« Réponse #7 le: 05 avril 2021 à 01:29:52 »
Recoucou

Pour le dernier vers les 2 hémistiches sautent d'un truc à un autre, à mon idée un peu sèchement, je te suggérais discrètement d'en faire un distique hexasyllabique mais ça ne rime pas!

Hors ligne BartK

  • Scribe
  • Messages: 86
Re : Politique
« Réponse #8 le: 05 avril 2021 à 19:40:37 »
@ orangina rouge : Guten abend,
le texte est en alexandrins et le dernier vers en est un aussi.
Le premier hémistiche n'a pas à rimer avec le second, c'est même déconseillé. (Ce qui ne m'empêche pas de le faire souvent.) De plus, dans ta première proposition, je ne trouve pas que "froid" et "coursa" riment des masses.
Je ne vois pas en quoi ce vers (à ressorts) sauterait d'une chose à une autre ; au présent ça ferait : j'ai peur, j'ai froid, le macron patron me course.  :)
J'aurais pu faire une fin à la Benny Hill avec toute la foule poursuivant ce pauvre type, mais je suis trop sérieux pour ça.  :D
La réforme, oui ! Les pissenlits, non !

Hors ligne RatataDeSasha

  • Tabellion
  • Messages: 56
  • Je suis le vrai Rattata de Sasha alias Le Maître
Re : Politique
« Réponse #9 le: 05 avril 2021 à 19:47:17 »
Bonjour,
Ce poème est pour moi, mieux que la dernière ( toujours une question de goût). J'ai cependant pas vu le rapport entre le titre et le sujet de la poésie...peut tu me donner un petit indice ?  :-[ :-[ :-[ :calin: :calin:
Les pages des livres du bon-temps s’enchaînant
Soyons prêt, la lecture nous attend
Friandise de nos beau jours cachés
Sur ces réseaux-commentaires acharnés

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 295
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Politique
« Réponse #10 le: 06 avril 2021 à 17:46:59 »
Bonjour BartK,


Eh bien, voici un poème comme on en trouve peu : audace et cocasseries qui n'ont pas peur du ridicule. ^^


Tout comme Ratata, je n'ai pas bien compris le sens du titre : probablement une métaphore de l'hypocrisie, de la flatterie ou quelque chose comme ça... me suis-je dit.

Je trouve qu'il y a un trop fort contraste dans ton poème entre la volonté d'être relax, détendu dans les vers, ou l'usage du langage familier, et l'histoire que tu racontes qui me semble emberlificotée dans ses complexités ou intrigues multiples.

Il me semble que tu aurais pu trouver un dénouement un peu moins philosophique afin de tenir la promesse de la simplicité de bout en bout. Raconter une histoire moins sophistiquée où la fin semble être comme une évidence pour le lecteur.


Et voici pour mon impression à la suite de cette amusante lecture. ^^

À bientôt sur le forum. :)
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne BartK

  • Scribe
  • Messages: 86
Re : Politique
« Réponse #11 le: 07 avril 2021 à 20:53:50 »
@ RatataDeSasha : Bonsoir,
le rapport est qu'on n'est pas obligé d'apprécier la soupe et la musique qu'on nous sert même si tout le monde semble trouver ça excellent. Après, faut avoir de bonnes jambes ou du courage...
C'est un peu tiré par les cheveux... alors que c'est des claques qu'il faudrait tirer (au moins) .  :D
Merci d'être passé. :calin:

@ Alan Tréard : Bonsoir,
ta remarque sur la fin est tout à fait juste. Quelque chose me dérangeait dans ces deux derniers quatrains tortueux et pas très élégants.
Je les ai repris ainsi que quelques autres vers et ça me convient mieux.
Merci pour le coup de pied au cul.
À bientôt.

Edit : Re repris ce jour (avant le prochain)  :D
« Modifié: 08 avril 2021 à 21:41:42 par BartK »
La réforme, oui ! Les pissenlits, non !

Hors ligne Donald Ghautier

  • ex Donaldo75
  • Troubadour
  • Messages: 398
    • Demain est un autre jour
Re : Politique
« Réponse #12 le: 09 avril 2021 à 18:19:25 »
Bonjour Bart,

Eh bé, ça c’est de la poésie épique, qui pique et qui moque, avec un gros travail sur les alexandrins sans se préoccuper que ça passe ou ça casse mais au final le lecteur trouve sa place. J’ai bien ri de cette succession de saynètes rock’n roll enchâssées dans des vers – et bonjour les dégâts – pas piqués des asticots où tout le monde en prend pour son grade mais jamais méchamment juste en tirant dans les coins.

 :-¬?

Bravo !

 :mafio:

Donald

Le Seigneur est un gars très très occupé (Tom Waits)

Hors ligne BartK

  • Scribe
  • Messages: 86
Re : Politique
« Réponse #13 le: 11 avril 2021 à 21:09:08 »
@ Donald Gauthier : Qui sait ? Je suis peut-être un méchant qui s'ignore ou un faux jeton. Un politicard!  :D
Merci pour le passage et les remarques.
La réforme, oui ! Les pissenlits, non !

Hors ligne Jules

  • Plumelette
  • Messages: 18
Re : Politique
« Réponse #14 le: 12 avril 2021 à 02:42:09 »
Bonjour,

A ta lecture j'ai eu Boris Vian en tête, le titre "On n'est pas là pour se faire engueuler".
Pour moi ici l'usage d'alexandrins et de mots rares rejoint dans la forme l'idée de la Politique (pondre sérénades, faire des voeux pieux, suivre toute la clique). Et ça entre en opposition avec un désir : pouvoir rencontrer des gens, manger un morceau écouter un peu de bonne musique (et ici c'est la Politique dans un sens positif, l'altérité).
Faire belle figure pour pouvoir être emporté par la foule et son rythme. J'aime bien cette définition de la politique !

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.028 secondes avec 24 requêtes.