Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 novembre 2020 à 02:02:36
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » Une saison blanche et sèche (André Brink)

Auteur Sujet: Une saison blanche et sèche (André Brink)  (Lu 3612 fois)

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 251
  • marmotte aphilosophique
Une saison blanche et sèche (André Brink)
« le: 29 mars 2007 à 13:06:24 »
Une saison blanche et sèche

André BRINK

  Juin 1979. Le jeune Jonathan, 15 ans, meurt accidentellement dans une émeute. Quelques temps plus tard, Gordon, jardinier, et prisonnier,  se suicide dans sa cellule. 
        L’histoire peut s’arrêter là : deux morts, pas de coupables, pas de procès. Mais elle continuera : car rien de tout cela n’est vrai, à part leur mort. Car cette histoire se déroule en Afrique du Sud. Car en 1979, à Johannesburg, c’est l’apartheid. Car Gordon Ngubene et son fils Jonathan sont noirs.
      Une saison blanche et sèche est l’histoire émouvante , touchante, et révoltante, d’un afrikaner (un sud africain d’origine hollandaise), Ben du Toit, un « blanc » qui, se sentant concerné par la mort d’un homme qu’il a connu et qu’il croit innocent, mais surtout victime, va tout faire pour tente de le « blanchir ».
Un roman sur la liberté individuelle, et la liberté de conscience ; un combat pour la vérité, combat pas tout à fait ordinaire venant de cet homme, et à cette époque.

  Prix Médicis étranger, Une saison blanche et sèche est le quatrième roman d’André Brink et son œuvre la plus engagée. Une adaptation a été réalisée en 1989 par E. Palcy. Même si l’on ne reçoit pas toutes les interrogations intérieures, les peurs et les doutes de Ben du Toit, elle est, selon moi, aussi touchante que le livre.

Extrait :

« L'idée que je me faisais de lui était celle d'un homme ordinaire, au caractère facile, dépourvu de méchanceté, celle d'un homme sans qualités particulières. Le genre de personne que des amis d’université, qui se rencontreraient au bout de plusieurs années, tenteraient de se rappeler en disant “ Ben Du Toit ? ” Interrogation suivie d'un silence cocasse et d’une réponse tiède : “ Ah ! oui, bien sûr. Un type sympa. Que lui est-il arrivé ? ” Sans jamais penser que cela pourrait lui arriver.
Voilà pourquoi je dois peut-être parler de lui. J'avais confiance en lui — pour l'avoir assez bien connu. Il y a longtemps du moins. Il m'était brusquement désagréable de découvrir qu'il était un étranger. Cela semble-t-il mélodramatique ? Il n'est pas facile de se défaire de ses habitudes quand on écrit depuis tant d'années des histoires romantiques. “ Délicates et charmantes histoires de viol et de meurtre. ” Mais je suis sérieux. Sa mort lançait un défi à tout ce que j'avais toujours pensé ou ressenti à son sujet.
Elle fut annoncée de manière très banale — page quatre, troisième colonne du journal du soir. Un professeur de Johannesburg a été tué dans un accident. Écrasé par une voiture. Le chauffeur a pris la fuite. Mr. Ben Du Toit (cinquante-trois ans), vers onze heures, hier soir. Il allait poster une lettre, etc. Il laisse sa femme Susan, deux filles et un jeune fils. »
(Traduction de Robert Fouques-Duparc. © Éditions Stock.)

« Modifié: 07 juin 2008 à 16:38:07 par Loredan »
Oh yeah ! 8)

Hors ligne DarkMarius

  • Clochard céleste
  • Prophète
  • Messages: 989
Re : A. Brink - Une saison blanche et sèche
« Réponse #1 le: 29 mars 2007 à 13:19:51 »
Tient c'est marrant je suis en train d'étudier d'Afrique du sud et l'apartheid en anglais en ce moment. Je vais voir si je peux l'avoir dans ma biblio .

++ ;)
Bzzzz Bzzzz

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 251
  • marmotte aphilosophique
Re : A. Brink - Une saison blanche et sèche
« Réponse #2 le: 29 mars 2007 à 13:43:19 »
ah oui, ça pourrait te donner un témoignage vraiment intéressant (je ne sais plus si c'est tiré d'une histoire vraie -je ne crois pas -, mais en tout cas il a été interdit lors de sa publication, preuve que ça ne devait pas être très loin de la réalité...)
Oh yeah ! 8)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.062 secondes avec 23 requêtes.