Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 octobre 2020 à 03:52:53
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie » Chanson & slam » L'air bleu

Auteur Sujet: L'air bleu  (Lu 157 fois)

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 640
L'air bleu
« le: 06 septembre 2020 à 21:37:33 »
Le chaud du matin sur nos tempes balaye les moments  assourdissants.
La chaleur blafarde réchauffe les peaux  déjà flétries par les rayons du soleil que la nuit réveille  au-delà de nos vies.
C'est en mémoire de nos instants que miroitent nos insomnies et que les jours fleurissent  de nos peines endormies.
Dans l'éclair du tonnerre les bruits tambourinent sur nos âmes pourvues de nos envies affaiblies.
Pour des instants de pure folie nos amours murmurent nos allures affadies.
Mais quand vient le jour de nos noces d'argent, les firmaments tintent dans l'oubli de nos passions  anoblies.
Je perçois dans ces nuits, le renoncement  et l'amour de nos étreintes jaunies par ĺ'envie d'un soleil hors de nos corps endormis.
Pour parfaire nos alchimies, de passions endormies, je déclame les erreurs de nos vies et réclame nos folies en horreur de ces nuits.
Fort de nos corps enlacés, je parsème mon odeur sur le satin des matins fleurissant par les rayons  d'un soleil moribond.
C'est enfin en ces moments de passion que mon errance se parsème de raison.
Mais quand vient à l'horizon de nos vies la peur de finir sans envie sur le parvis de l'étreinte endormie, je crains pour unique raison, les façons de nos peurs foisonnantes de raison.
Quand désir n'est plus que passion,
et qu'en parfaite harmonie, nous clamons, pour qu'enfin naisse ravie la beauté de cette vie.
Nous sommes et seront les enfants de l'errance blottie contre nos chairs polies par les éclairs lumineux que le soleil en parfaite harmonie vient éclairer pour mieux faire briller nos coeurs passionnés.
Puisque la fin est sans fin déloyale à nos yeux, il suffirait que les dieux façonnent  pour le mieux, l'étincelle de nos vies harmonieuses comme des instants de rêverie.
L'éternel  se faisant dans nos nuits, j'espère que tu sauras m'élever dans des cieux merveilleux.
« Modifié: 06 septembre 2020 à 21:46:52 par Feather »
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 23 requêtes.