Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 octobre 2020 à 03:26:38
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie » Chanson & slam » PASSEMENT DE JAMBES

Auteur Sujet: PASSEMENT DE JAMBES  (Lu 241 fois)

Hors ligne OPPROBRE

  • Tabellion
  • Messages: 56
PASSEMENT DE JAMBES
« le: 26 août 2020 à 00:26:44 »
Passement de jambes
(hommage à la chanson Passement de jambes de Doc Gynéco de 1996)


Ce texte contient évidemment de nombreuses références pour les connaisseurs qui parleront moins aux néophytes.





Je suis continuellement sur le rectangle vert

Humant le doux parfum des vestiaires

Dans mon esprit, je n’aspire qu’à être titulaire

Je ne pourrais pas devenir champion du monde sans jouer

Etre assimilé à Adil Rami ou à Lionel Charbonnier

Eloigné des préceptes du catenaccio d’Helenio Herrera

Je préfère opter pour Johan Cruyff et son Barça

Au son du craquement de fumis des ultras

Mon penalty est une Panenka

Mon coup franc est une Juninho Pernambucano

Capable de regarder de l’Ekstraklasa ou du Brasileirao

Adepte des grands ponts comme Bergkamp ou Romario

A Séville, j’ai pleuré comme tous les Français

Même si je n’étais pas né

En 1998, c’est sur du Gloria Gaynor que je dansais

En 2000, je n’avais d’yeux que pour la reprise de Trezeguet

En 2006, j’en ai voulu à ce même David Trezeguet

Tout cela arrosé d’une bonne bouteille de chablis avec Guy

Cela m’avais permis d’oublier Emil et France-Bulgarie

A peine quelques mois après le coup de tête de Basile

Et un certain Di Meco s’occupait de tes chevilles

De toute façon, c’est toujours à la fin l’Allemagne qui gagne

Et dans les vestiaires, Paga douché au champagne






Passement de jambes

J’évite les crocs-en-jambe

Passement de jambes

Des buts à la demande

Passement de jambes

Pour entrer dans la légende




Je me la joue solo même au sein du tiki-taka

Le seul autre sport que j’aime est le kung-fu par Eric Cantona

Quand je suis gardien, c’est pour le coup du Scorpion d’Higuita

Je ne veux pas être un flop comme Julien Faubert

Ni une doublure éternelle telle André Biancarelli

Ni merengue, ni blaugrana, ni bianconeri

Je suis un citoyen du foot en perpétuelle mise au vert

Les stades et les troquets de supporters sont mes repaires

Je collectionne les maillots à l’instar de  Loulou Nicollin

Chez moi, les jeux de mains sont bel et bien des jeux de vilain

Coincé entre scores-fleuves et victoires à la Pyrrhus

Mais où est donc passé Vincent Péricard à la Juventus ?

Le rêve de tous est d’entrer en centre de formation

Afin de gagner des millions en faisant des ailes-de-pigeon

Mais j’ai l’esprit trop tordu comme la jambe de Garrincha

Préférant m’exercer à la bicyclette d’Amara Simba

De l’Olimpico au théâtre des rêves en passant par la Bombonera

J’hésite toujours entre le 4 4 2 et le 4 3 3

Predator ou Mercurial, vissés ou moulés

La monarchie du football ne connaît qu’un seul roi : le roi Pelé



Passement de jambes

J’évite les crocs-en-jambe

Passement de jambes

Des buts à la demande

Passement de jambes

Pour entrer dans la légende




Le seul président corrompu que je respecte reste Nanard

Geoff Hurst n’aurait guère apprécié le VAR

Pelouse naturelle ou synthétique

L’ambiance demeure toujours électrique

« Ho, hisse, enc... » et «Aux chiottes, l’arbitre» sont des classiques

J’ai appris à lire avec France Football

J’ai appris ma géographie avec l’Equipe Magazine

Le ballon rond est mon adrénaline, ma caféine, ma protéine

Mais pourquoi encore ce sport si décrié, le football ?

Le sport le plus patibulaire est aussi le plus populaire

Accessible à tous : deux manteaux par terre

Et un objet en forme de sphère feront l’affaire

Il s’agit aussi du seul véritable sport

Où le plus faible peut battre le plus fort

C’est le sport du suspense, des retournements de situation

Où tout peut basculer à chaque action

C’est aussi des règles d’une grande simplicité

Même si pour ma mère, le hors-jeu doit toujours être expliqué

C’est la passion spontanée, inexplicable, incommensurable

Qui peut pour certains être des plus détestables

Mais tous les défauts de ce jeu ; je ne les vois pas

Quand je vois une arabesque de ZZ ou de Diego Maradona




Passement de jambes

J’évite les crocs-en-jambe

Passement de jambes

Des buts à la demande

Passement de jambes

Pour entrer dans la légende





« Le football n’est pas une question de vie ou de mort : c’est quelque chose de bien plus important que cela. »

Bill Shankly


« Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c’est au football que je le dois. »

Albert Camus




OPPROBRE
Tous textes déposés à la SNAC

Hors ligne Anges Addison

  • Troubadour
  • Messages: 254
Re : PASSEMENT DE JAMBES
« Réponse #1 le: 26 août 2020 à 00:49:13 »
Mais ma parole, tu vises le livre d'or toi avec des textes aussi bons !
J'ai adooooooooooré  Anges  :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :noange: :noange: :)

Hors ligne OPPROBRE

  • Tabellion
  • Messages: 56
Re : PASSEMENT DE JAMBES
« Réponse #2 le: 26 août 2020 à 23:58:24 »
Salut Anges,
content que cela t'ait plu. Merci de ta lecture et de ton commentaire. J'avais envie que ce texte dépasse le simple cadre des amateurs de ballon rond pour parler à tous. Je ne sais pas si cela est ton cas ..
C'est donc aussi un hommage à ce classique de la chanson française qu'est Passement de jambes de Doc Gyneco considéré par beaucoup comme le meilleur morceau sur le football.
OPPROBRE
Tous textes déposés à la SNAC

Hors ligne Anges Addison

  • Troubadour
  • Messages: 254
Re : PASSEMENT DE JAMBES
« Réponse #3 le: 27 août 2020 à 01:11:04 »
Oui, ton texte est réussi, et il a atteint son objectif en ce qui me concerne, bonne soirée Anges  :) :) :) :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :noange: :noange:

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 23 requêtes.