Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

12 août 2020 à 03:32:58
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Vision

Auteur Sujet: Vision  (Lu 92 fois)

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 594
  • serviteur de Saturne
Vision
« le: 01 août 2020 à 19:34:07 »
Vision

Sans mes yeux
je scrute depuis l'intérieur de ma cage
thoracique où l'espace n'est plus rien
et le temps s'écoule
dans mes vaisseaux spacieux
comme le sang se recycle

je vous suis aveuglément
comme sur un fil d'Ariane
attaché par la pensée
et par magie
si loin nous sommes
quelque part je vous sens
approcher

orbite visionnaire cherchant
vos corps célestes éclipsés
depuis la gravité de certaines rotations
dans la tête les songes tournent
et tourne le film et tourne le lait et tourne la tête
dans les nuages se dessine la lune de nos yeux
pleins d'espoir

êtres comme vous
comme vous devez pousser ! j'imagine
vos efforts dans la terre
comme j'ai poussé pour y voir
la clarté dans la brume
et comment vais-je ?
comme ci comme ça ici et là
comment vais-je vous trouver
comment allez vous me trouver
quand je vous retrouverai ?
de quelle empreinte humaine seront frappées
vos beautés grandissantes ?

quand vous quitterez l'ombre
quand faiblira-t-elle
devant votre lumière
affluera le sang des étoiles
au cœur de nous mon cœur
déjà ouvert
aux quatre vents

enfants comme moi
livrés à nous-mêmes
nous ne sommes pas
vous savez
nous ne sommes pas perdus

la terre n'est rien
que foulée
sous nos pieds
un chemin
le ciel est tout
dans nos mains liées
seulement par les étoiles

je n'ai pas reçu d'amarre
me tiendrai partout
à la mer qui porte
les messages des naufragés
pourvu que j'ai à vous attendre
pourvu que j'ai à vous entendre
pourvu que j'ai à vous atteindre
dans ma bouteille
libre

Vous voilà
passés :

petit diable
à faire chavirer mon corps
en enfance ce corps monstre
n’envolera plus ta bouille
gratifier nos murs
de larmes éphémères
de rires graffitis

petite mine
s'endort
l'or de nos instants
fragiles battement de paupière
enfance
battement d'ombres
cinéma
battement de cœur
poésie
impression de ta bobine
sur l'argent de ma rétine
toi comédienne
à la farouche présence
aurifère comme le jour
qui vient

un jour ce jour

mes égaux par dessus tout l'horizon
vous dessine en silhouette 
dans l'aube.
« Modifié: 01 août 2020 à 19:50:58 par Loup-Taciturne »
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Anges Addison

  • Scribe
  • Messages: 88
Re : Vision
« Réponse #1 le: 02 août 2020 à 19:32:40 »
Ouch... je n'ai pas compris grand chose à ce poème, on dirait que tu passes d'une impression à l'autre sans trop de logique... j'ai difficile à saisir ce que tu as voulu exprimer à travers tes mots, tu peux m'éclairer ? merci ^^

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 594
  • serviteur de Saturne
Re : Vision
« Réponse #2 le: 02 août 2020 à 22:30:44 »
Citer
tu peux m'éclairer ?
Non
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.028 secondes avec 23 requêtes.