Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 octobre 2020 à 03:33:10
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie » Chanson & slam » Rendez-moi mon fils (texte plus personnel)

Auteur Sujet: Rendez-moi mon fils (texte plus personnel)  (Lu 481 fois)

Hors ligne OPPROBRE

  • Tabellion
  • Messages: 56
Rendez-moi mon fils (texte plus personnel)
« le: 10 juillet 2020 à 00:33:58 »
Rendez moi mon fils





Rendez moi mon fils

Quand il était enfant

Rendez moi mon fils

Quand il était innocent

Rendez moi mon fils

Quand il était attachant

Rendez moi mon fils

Qui est devenu tellement chiant

Rendez moi mon fils

Tout simplement








Je me souviens de tes premiers pas

De notre première séance de cinéma

Aujourd’hui , tu ne sais prononcer que trois mots :

« Chai pas !»

Depuis combien de temps on ne se parle pas ?

Je me souviens de tes sourires émerveillés

De nos premières visites au musée

A l’époque, un rien t’intéressait 

Je me souviens quand je te portais

Sur mes genoux, sur mes épaules, dans mon coeur

De mes mains passées dans tes cheveux

Quand maman nous grondait quand on revenait en sueur

Quand tu me disais sans sourciller que tu étais amoureux

On ne se rend pas bien compte quand on est jeune parent

Que ce sont les meilleurs moments

Quand l’enfant n’est pas encore trop grand

Qu’il n’est pas encore indifférent

Qu’il sautille de frénésie lorsqu’on passe la porte

Cette complicité évolue puis se dilue

Puis s’évapore comme le sel de la mer Morte

Est-ce la fatalité ?

Ai-je ma part de responsabilité ?

Suis-je devenu un vieux con ?

Ou es-tu devenu un jeune con ?

En tous les cas, je préfère me souvenir 

Car je sais qu’il n’y a plus de beaux moments à venir









Rendez moi mon fils

Quand il était enfant

Rendez moi mon fils

Quand il était innocent

Rendez moi mon fils

Quand il était attachant

Rendez moi mon fils

Qui est devenu tellement chiant

Rendez moi mon fils

Tout simplement








Je me souviens des histoires du soir

Des verbes être et avoir

Des additions, des soustractions

Des foules de  questions

Comme : « Après papa , on est papy et après papy ?? »

De ta vision simple de la vie

Des vacances à l’Ile Maurice ou en Tunisie

De mon refus de t’envoyer en colonie

Je me souviens quand tu me grondais

Quand en voiture, certains gros mots étaient énoncés

De ta première amoureuse prénommée Zélia

De toutes tes premières fois :

Parler, marcher, écolier, nager

De tes premières amitiés

Qui étaient censées durer

Je me souviens de notre complicité

J’étais l’oreille à qui tu aimais te confier

A en rendre jalouse ta maman

Avec qui tu étais plus distant

Et j’avoue que j’en étais content

Car je voulais que ce ne soit que toi et moi

Je me souviens quand tu te cachais sous les draps

Des après-midi au square, des tours de vélo

Des heures passées en voiture à écouter la radio

Des pansements, des petits bobos

Des anniversaires, des voitures Flash Mc Queen

Des plongées en piscine, des figurines

Des Happy Meal, des saltos sur le trampoline

Nous partions à la (re)découverte du monde

Sur la même longueur d’onde

Je me souviens de cette relation fusionnelle

Que j’ai cru intemporelle 


 




Rendez moi mon fils

Quand il était enfant

Rendez moi mon fils

Quand il était innocent

Rendez moi mon fils

Quand il était attachant

Rendez moi mon fils

Qui est devenu tellement chiant

Rendez moi mon fils

Tout simplement







Actuellement, tout est (in)différent

C’est la période plus difficile pour chaque parent

Celle où on doit savoir s’adapter

Celle où on doit savoir s’effacer

Celle où on doit assimiler

Que le coeur de notre enfant

N’est plus seulement

Cantonné à ses seuls parents

Les copains, les copines semblent avoir plus d’importance

Le smartphone est devenu ton nouveau lieu de confidence

Insta et Snap sont devenus les reflets de ta vie

La Playstation est ton nouvel ami

Tu n’as plus de question, tu ne demandes plus mon avis

Tu me dis toujours que je dois te faire confiance

Mais la réalité est que je connais plus grand-chose de toi

Nous ne partons plus ensemble en vacances

Nos repas familiaux se limitent à des plateaux-repas

Comment a – t – on pu en arriver là ?

Tu sors plus que de raison

Avec des amis dont nous ne connaissons que le prénom

Nos discussions se résument à : « Ca va ? T’es bien rentré ? »

« Papa, j’aurais besoin de 20 euros pour la soirée ! »

Je ne suis plus ton père mais ton secrétaire, ton taxi, ton banquier

Tu refuses toute activité qui pourrait nous rapprocher

Les portes claquent, on se dispute sans arrêt

Ta chambre est devenue une forteresse inaccessible

Une frontière invisible

Les mots doux s’échappent : « T’es vieux, tu comprends rien ! »

« Tu me déposes mais tu ne rentres pas, hein. »

« Tu me fais honte, papa ! »

Qu’est-ce que j’en t’ai voulu pour ces mots-là !

Me rapprochant inévitablement du trépas

Une véritable fracture générationnelle

Une véritable fracture relationnelle

Voilà où en était notre relation il y a deux ans

Avant cet accident

Cela fait déjà deux ans que tu es mort

Disparu, rayé, évaporé

Seuls les photos et les souvenirs sont là

Pour me permettre de penser à toi

Je m’en veux chaque jour qu’on se soit quittés comme ça

Comme des étrangers

Les funérailles de son enfant est la pire chose à imaginer

Ce cercueil noir à demi-ouvert ; à l’intérieur ton corps

Paisible, serein, presque souriant

Je donnerais tout pour qu’on se rabiboche, qu’on se réconcilie

Je donnerais tout pour revivre nos disputes

Cela fait deux ans que ta mère fait les cent pas dans l’appartement

Ta chambre est toujours une forteresse inaccessible

Une frontière invisible

Qu’on n’ose plus franchir

Ne pas sombrer au quotidien est une lutte

Tu sais quel est le pire ?

Je commence à oublier ta voix, tes rires

Sans les photos, je commence à oublier ton visage

Certains osent me dire de tourner la page

Je ne peux rien tourner

Car tu es à jamais dans mon coeur

Je t’aime, mon fils

Pardonne-moi de tout mon coeur

Je veux me souvenir de tout : les bons et les mauvais moments

Car c’est avec toi que j’ai passé ces moments

Je t’écris pour contrer l’oubli

Car cela me permet de me rendre un peu mon fils tout simplement






Rendez moi mon fils

Quand il était enfant

Rendez moi mon fils

Quand il était innocent

Rendez moi mon fils

Quand il était attachant

Rendez moi mon fils

Que j’aime tant

Rendez moi mon fils

Tout simplement









 



 
OPPROBRE
Tous textes déposés à la SNAC

Hors ligne Rose O.

  • Tabellion
  • Messages: 42
Re : Rendez-moi mon fils (texte plus personnel)
« Réponse #1 le: 20 juillet 2020 à 14:10:02 »
Bonjour OPPROBRE, comment vas-tu ?
J'ai beaucoup aimé ce texte, on y ressent vraiment tout un panel d'émotions,
certains passages font sourire tandis que d'autres rendent nostalgique voir mélancoliques,
c'est très bien écrit je trouve !

Si tu me permets juste une remarque, dans ce passage :
Suis-je devenu un vieux con ?

Ou es-tu devenu un jeune con ?

La tournure me dérange un peu, ça a "cassé" ma lecture

J'aurai plutôt dis quelque chose comme:

"Ne suis-je vraiment qu'un vieux con ?

Ou es-tu devenu un jeune con ?"

Ca marque différemment l'émotion je trouve
Ce n'est que mon ressentit, bien entendu   :-[

Au plaisir de te lire !  :)
Les gens ne sont ni méchants ni nobles. Ils sont comme des salades de chef, avec de bonnes choses et de mauvaises choses hachées et mélangées dans une vinaigrette de confusion et de conflit.

Lemony Snicket

Hors ligne OPPROBRE

  • Tabellion
  • Messages: 56
Re : Rendez-moi mon fils (texte plus personnel)
« Réponse #2 le: 21 juillet 2020 à 00:51:37 »
Salut Rose O.  ,
je vais bien et espère qu'il en est de même pour toi.
Merci de ta lecture et de ton commentaire.
Pour ta suggestion, tu as très certainement raison.
Je suis d'accord avec toi.
Je suis content que le texte ait pu te plaire car il me tient à  cœur et est assez différent de ce que je fais habituellement.
C'est la relation à la filiation par de nombreux aspects : joie des débuts, complicité, distance puis conflit. Je n'ai pas eu l'occasion de répondre à ton message  dans les Jeux littéraires et m'en excuse. C'est peut-être ce qui t'a donné envie de voir Chansons et slam en tous cas.
Merci beaucoup et à très bientôt.
Opprobre.
« Modifié: 21 juillet 2020 à 00:54:34 par OPPROBRE »
OPPROBRE
Tous textes déposés à la SNAC

Hors ligne Rose O.

  • Tabellion
  • Messages: 42
Re : Re : Rendez-moi mon fils (texte plus personnel)
« Réponse #3 le: 21 juillet 2020 à 21:05:16 »
Salut Rose O.  ,
je vais bien et espère qu'il en est de même pour toi.
Merci de ta lecture et de ton commentaire.

Je vais bien merci ^^
Pas de soucis, quand je lis quelque chose j'essaie chaque fois de poster un petit commentaire ^^

Pour ta suggestion, tu as très certainement raison.
Je suis d'accord avec toi.

Je ne sais pas trop si j'ai raison, ce n'est que mon humble avis,  :-[
d'autres plus expérimentés te donneront certainement un avis bien plus pertinent :)

Je suis content que le texte ait pu te plaire car il me tient à  cœur et est assez différent de ce que je fais habituellement.
C'est la relation à la filiation par de nombreux aspects : joie des débuts, complicité, distance puis conflit.

Je n'ai pas encore eu le plaisir de lire d'autres de tes textes donc je n'ai pas de point de comparaison,
cependant on sent bien que tu y a mis du cœur ! Les aspects que tu cite sont en effet bien présent
et surtout bien discernables sans pour autant créer une césure dans le texte, et ça c'est cool :)

Je n'ai pas eu l'occasion de répondre à ton message  dans les Jeux littéraires et m'en excuse. C'est peut-être ce qui t'a donné envie de voir Chansons et slam en tous cas.
Merci beaucoup et à très bientôt.
Opprobre.

Oui en effet, je m'inquiétais que tu aies déserté le forum !  :mrgreen:
Je suis contente que ce ne soit pas le cas, accroches-toi !
Au plaisir de te lire !
Les gens ne sont ni méchants ni nobles. Ils sont comme des salades de chef, avec de bonnes choses et de mauvaises choses hachées et mélangées dans une vinaigrette de confusion et de conflit.

Lemony Snicket

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 23 requêtes.