Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

12 juillet 2020 à 01:48:18
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Chapart, Claudius) » La Vie de mon point de vue

Auteur Sujet: La Vie de mon point de vue  (Lu 174 fois)

Hors ligne auteur M

  • Buvard
  • Messages: 2
La Vie de mon point de vue
« le: 04 juin 2020 à 10:18:55 »
La vie

Premièrement je vais vous expliquer ce que je pense de la vie. Je commencerai par la vie humaine puis parlerai également de la vie de la faune et de la flore.

Pour moi la vie humaine est différente de celle des animaux ou des plantes et végétaux. Nous sommes des créatures intelligentes, développées, qui sommes un peu comme les gouverneurs de la Terre. Une vie humaine est à mes yeux un tout et un rien : d’une part la vie humaine est très chère, lorsqu’on meurt c’est fini, mais d’un autre côté, si l’on prend l’exemple de la durée de vie moyenne d’un humain qui est dans les alentours des 80ans, nous voyons que nous-mêmes n’apportons pas grand-chose à la Terre, qui est habitée depuis des millions d’années.
Également, sur les plus de 7 milliards d’habitants actuels, nous représentons peu pour l’humanité, mais nous représentons beaucoup pour certaines personnes, la famille et les amis. Certaines fois, cela m’est arrivé que je me demandais si certaines personnes m’aiment, ce sont des amis ou de la famille, mais l’on n’est pas certains de combien on compte pour eux. Certaines personnes, elles, sont connues, et donc sont admirées par un bon nombre de personnes. D’autres rêveraient d’être célèbres et d’être admirées.

Certaines même cherchent à être aimées par une personne, de leur famille ou de leurs amis. Voilà le fait auquel on peut réfléchir, est ce que quelqu’un cherche à compter pour nous ? Cela m’est revenu plusieurs fois dans ma vie, que j’attend qu’une personne me donne plus d’attention, même aujourd’hui cela m’arrive encore.

Venons-en à la vie de la faune et de la flore. Est-elle moins importante que la nôtre ? Pourtant, l’humain descend du singe. Donc est ce que la flore a-t-elle une vie inutile ? Non, les plantes aident à la survie de la race humaine. Mais qu’est ce qui les met donc à part de nous ? Je pense sûrement que l’humain se sent supérieur, il l’est, mais ne doit pas oublier que tous les ancêtres sont communs. Les humains, la faune et la flore sont tous constitués de cellules, et réagissent à leur environnement.

Repartons sur le thème de la vie humaine : Est-ce que la vie est-elle artificielle ? Beaucoup de questions peuvent se poser, en voilà quelques exemples : Sommes-nous dans une simulation ? Notre vie est-elle contrôlée ? Sommes-nous réincarnés en un nouvel être après notre mort ? Tout dépend de la personne, du point de vu et de la religion. Autre question : L’Univers est-il infini ? Nous ne le savons pas, mais si oui, il se trouve donc dans une galaxie très lointaine une copie de nous, effectuant la même tâche que nous.
Prenez l’exemple de la personne qui écrit actuellement ce texte, il est en train d’écrire ce texte parlant de vie. L’auteur a également parlé d’une copie de sois même. Donc pendant qu’il écrit ce texte, très loin de lui, une copie de lui écrit le même texte et pense donc à la même chose. Vous sentez une boucle sans fin ? Peut-être qu’un jour nous le saurons si notre Univers est infini, même si je pense que l’humanité aura disparue d’une façon ou d’une autre. Le Soleil, sans qui nous ne vivrions pas, aura sûrement déjà explosé et aura fait disparaitre l’humanité terrestre.

L’auteur M

Hors ligne Zamy

  • Calliopéen
  • Messages: 508
  • Girafe poutreuse
Re : La Vie de mon point de vue
« Réponse #1 le: 06 juin 2020 à 22:50:57 »
Salut M,

Je ne sais pas du tout quel genre de commentaire tu attends, alors j'ai lancé des idées, noté quelques fautes.


J'avoue que je ne sais pas trop comment lire ton texte.  :\? Est-ce que c'est un cheminement de tes pensées réel? Est-ce que tu essayes vraiment de nous donner ton point de vue sur la vie? Ou est-ce à prendre un peu plus à la légère?

Il y a plusieurs choses qui me font bizarre en fait, c'est que tu pas en annonçant un thème, et un développement en 2 étapes, soit.
Mais je trouve que tu ne fait qu'effleurer à peine la surface de la question (volontairement?), pour partir non pas sur la vie humaine mais sur la considération des humains vis-à-vis de la vie, la représentation que chacun peut avoir des autres, ce qui pour moi est totalement différent du sujet de base. D'où mon impression qu'on suit un fil d'idées, pas forcément guidées uniquement par le plan annoncé.
En fait, tu restes toujours sur la vie humaine, même lorsque tu dis passer à la faune et la flore.
Je ne comprends pas trop comment tu passes de ce que tu penses de la vie à l'idée qu'il existe un double, et je trouve que la conclusion de tout ça est très courte et incomplète.
Je t'avoue que tout ça m'a perturbée  :mrgreen: Mais si c'est volontaire, alors c'est réussi de ce côté.

Citer
qui sommes un peu comme les gouverneurs de la Terre
Cette phrase est étrange. J'aurai peut-être dit "nous" au lieu de "qui", ou tourné la phrase autrement


 
Citer
d’une part la vie humaine est très chère, lorsqu’on meurt c’est fini
Je dirais, c'est le cas pour toute vie, humaine ou non.

Citer
nous voyons que nous-mêmes n’apportons pas grand-chose à la Terre
Pareil, les autres formes de vies (du moins celles que nous connaissons), ne sont pas grand-chose face à l'âge de notre planète, et individuellement ne lui apportent rien.

Citer
Certaines fois, cela m’est arrivé que je me demandais si certaines personnes m’aiment, ce sont des amis ou de la famille, mais l’on n’est pas certains de combien on compte pour eux.
Il y a plusieurs problèmes dans cette phrase. Il faudrait peut-être couper la phrase pour une meilleure compréhension, j'ai dû la lire deux fois.
Déjà, "cela m'est arrivé que je me demandais", il y a une erreur de français. Tu peux dire, par exemple, "il m'est arrivé de me demander".
Répétition de certaines, également.
Tu te demandes si tes amis et famille t'aiment, ou tu annonces que ceux qui t'aiment sont ceux-là?
"de combien on compte pour eux", c'est très maladroit je trouve (+ répétition encore de "certains"). Peut-être mettre là la seconde phrase? "Nous ne savons en revanche pas à quel point nous comptons pour eux"?

Citer
Certaines même cherchent à être aimées par une personne, de leur famille ou de leurs amis. Voilà le fait auquel on peut réfléchir, est ce que quelqu’un cherche à compter pour nous ? Cela m’est revenu plusieurs fois dans ma vie, que j’attend qu’une personne me donne plus d’attention, même aujourd’hui cela m’arrive encore.
Pourquoi ajouter un saut de ligne avant ce passage? C'est la conclusion de la première partie, je l'aurais laissée à la ligne simplement.
Encore un "certain" d'ailleurs.
Peut-être est-ce inutile de conserver la formule observée juste avant, comme justement il s'agit de la conclusion, on peut tourner la phrase totalement autrement, en mettant en avant la recherche de l'amour ou de la reconnaissance dont tu parles juste avant. En évitant la répétition de famille et amis, peut-être en les associant au cercle proche?
Ta troisième phrase est longue. Annonce ce qui peut être réfléchi plus simplement, ou en plusieurs phrases.
"Cela m’est revenu plusieurs fois dans ma vie, que j’attend qu’une personne me donne plus d’attention", ici aussi la formulation fait qu'on ne comprend pas forcément à la première lecture. "Cela m'est arrivé plusieurs fois", ou 'Il m'est arrivé" suffit, on se doute que c'est dans ta vie puisque tu nous parles de ce que tu pense depuis le début. Tu utilises beaucoup "que" je trouve, mais ce n'est pas forcément le plus facile à lire et fait ici que la phrase n'est pas très belle à la lecture.

Citer
Pourtant, l’humain descend du singe
Là, je t'arrête tout de suite, c'est faux. Nous avons des ancêtres communs, mais nous ne descendons pas du singe.

Citer
Donc est ce que la flore a-t-elle une vie inutile ? Non, les plantes aident à la survie de la race humaine.
Pourquoi, alors que tu te demandes juste avant si une vie a plus de valeur qu'une autre, ici tu déduis de l'importance de la vie de toute la flore par son intérêt pour l'être humain?

Citer
Repartons sur le thème de la vie humaine : Est-ce que la vie est-elle artificielle ?
Pourquoi de la vie humaine? C'est une conclusion de tout, pas uniquement de la vie humaine, non?
"La vie est-elle artificielle" ou "Est-ce que la vie est artificielle", choisis, mais pas les deux.

Citer
Beaucoup de questions peuvent se poser, en voilà quelques exemples : Sommes-nous dans une simulation ? Notre vie est-elle contrôlée ? Sommes-nous réincarnés en un nouvel être après notre mort ? Tout dépend de la personne, du point de vu et de la religion.
Plusieurs choses ici aussi, sur le fond et la forme.
Tu associes l'idée du contrôle de la vie, d'une simulation avec celle de la réincarnation?
Tout dépend de la personne, du point de vue, et de la religion: parce que certains se réincarnent, d'autres sont des simulations, selon leurs idées théologiques? Il suffit de changer son point de vue sur la vie pour se réincarner ou non? J'avoue que cette première réponse est très floue, et pas en accord avec le reste.

Citer
Autre question : L’Univers est-il infini ? Nous ne le savons pas, mais si oui, il se trouve donc dans une galaxie très lointaine une copie de nous, effectuant la même tâche que nous.

Je comprends que tu veux aborder le sujet de l'Univers pour parler d'autres vies, mais peut-être faut-il le tourner autrement: l'idée d'autres vies amène l'idée d'un Univers infini. Ce qui permet éventuellement ensuite d'extrapoler sur les infinis possibilités de vie. Mais, même là, la logique qui veut qu'il existe une copie de nous-même faisant exactement la même chose… Je comprends l'idée, mais annoncée ainsi de but en blanc, elle paraît très étrange. Il faudrait l'introduire, l'expliquer. Il y a une infinité de possibles pour d'autres vies, pourquoi une vie exactement semblable à la nôtre aurait-elle émergé?

Citer
Vous sentez une boucle sans fin ?
Non. Il n'y a pas de relation entre ma copie et moi, donc pas de boucle. On fait juste peut-être la même chose.

Citer
Peut-être qu’un jour nous le saurons si notre Univers est infini, même si je pense que l’humanité aura disparue d’une façon ou d’une autre. Le Soleil, sans qui nous ne vivrions pas, aura sûrement déjà explosé et aura fait disparaitre l’humanité terrestre.
En fait, on a déjà d'excellentes pistes à ce niveau là. Il est en perpétuelle évolution.
En revanche, la question de la disparition de la vie peut être intéressante.

Voilà, j'espère que je ne te décourage pas ni rien, selon ce que tu veux faire de ce texte, essaie de le retravailler!
CoCoWriMo: Perte du décompte de mots
Relecture ardue, mais une avancée sûre (?)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.03 secondes avec 22 requêtes.