Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 septembre 2020 à 08:01:54
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Chapart, Claudius) » antre PARENTHESE

Auteur Sujet: antre PARENTHESE  (Lu 716 fois)

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 173
antre PARENTHESE
« le: 25 mars 2020 à 02:10:19 »
(Pédaler pédaler ouvrir un livre oublié le marque-page c'est une feuille de cerisier toute sèche se souvenir du printemps dernier il y avait du soleil plein de gens dans les parcs boire à la gourde fréquemment c'est important de se désaltérer inspirer expirer penser à prendre une douche hier j'ai oublié on va manger quoi aujourd'hui penser à acheter plein de conserves de thon pour les prochaines courses au passage faudrait que je passe le rotofil entre les thuyas mais non je ne peux pas faut que je change le fil d'abord et ça m'étonnerait que le Casto soit ouvert ou sinon je pourrais peindre ou faire de la linogravure et pourquoi pas me mettre à apprendre l'anglais car je ne me souviens même plus dans quelle pièce était Bryan faudrait que je trouve une application genre Babbelinguo après j’enchaînerai sur l'apprentissage de l'italien è pericoloso sporgersi c'est limite comme vocabulaire pour mon voyage prévu à Rome on croise les doigts la machine à café zut je devais détartrer la machine à café aujourd'hui bon après tout c'est pas urgent je peux procrastiner y'a pas le feu au lac comme dirait l'autre je me demande d'ailleurs comment va tonton Pascal faut que je pense à l'appeler il est tout seul je me demande aussi s'il connaît Skype ça pourrait être sympa je n'ai plus de saucisson ni de cornichons il faut que je le note sur la liste et de la bière aussi surtout ne pas oublier les bières pédaler encore un petit peu puis souffler à la télé le mec a une barbe bicolore il doit être soucieux une infusion de gingembre car c'est bon pour la santé se coucher tôt demain sera comme hier il faudra pédaler pédaler.)
« Modifié: 25 mars 2020 à 11:03:27 par True Duc »
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 659
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #1 le: 25 mars 2020 à 12:13:48 »
Mon cher True Duc,

(Au passage, cela fait drôle d'avoir l'impression de s'adresser à une partie de soi-même) comme j'ai eu l'occasion de te le confier, je ne peux écrire qu'au moyen d'une reconnaissance vocale, ce qui implique que ma lecture soit également une lecture audio. Cela présente des avantages et notamment pour la découverte de ton petit texte sans ponctuation. Le débit de la voie qui me lit donne cette impression de trop-plein que, j'imagine, tu as voulu rendre. Donc, c'est ainsi dans ta tête comme cela doit l'être dans celle de tout un chacun, ce méli-mélo d’envie  de faire formant un énorme bouchon sur la bretelle d'accès de l'autoroute de l'action accomplie. Le traitement est judicieux, l'absence de ponctuation se conjuguant avec une mise en page apparemment « bourrative » qui donne le sentiment de l'encombrement fébrile qui constitue le magma cérébral paralysant tout passage à l'acte j'ai apprécié l'humour qui en émane et, paradoxalement peut-être (ou pas) la poésie qui s'en dégage. Confié au moyen d'une reconnaissance vocale
cent fois sur le métier...

Hors ligne seraphinpoudrier

  • Plumelette
  • Messages: 9
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #2 le: 25 mars 2020 à 13:49:19 »
Bonjour True Duc,

Merci d’avoir partagé ce texte très unique. Je crois que tu as très bien représenté un état mental éprouvé par plusieurs en ce moment. Le narrateur essaie de trouver des activités pour faire passer le temps (peindre, faire de la linogravure, Babbelinguo, etc.) mais ses pensées retournent constamment aux considérations pratiques. Le courant de conscience sans ponctuation reproduit minutieusement les pensées du narrateur.

Comme Hellian, j’ai apprécié les aspects poétiques du texte. En particulier, la musicalité et les rimes des premières lignes créent un rythme syncopé et un peu frénétique. L’enchainement des idées peut paraître aléatoire, mais il suit une logique guidée par les associations. La feuille de cerisier éveille des souvenirs du printemps dernier, qui contrastent avec la situation actuelle. Plus tard, l’application Babbelinguo mène à l’étude de l’italien et ensuite à la mention du voyage prévu à Rome, pour lequel ‘on se croise les doigts’.

En somme, j’ai eu plaisir à lire ton texte. Tu as l’honneur douteux de recevoir ma première critique sur ce forum, donc j’espère que mes commentaires pourront t’être utiles  :)

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 173
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #3 le: 26 mars 2020 à 02:26:23 »
Je prends enfin le temps de vous répondre.

@HELLIAN Merci pour ce retour. Si la reconnaissance vocale n'a pas suffoqué c'est que c'est du bon matos. Pour l'anecdote, sache que j'ai tenté de dicter ce texte sur mon smartphone tout en faisant du vélo d'appartement. Magma cérébral versus couinement de pédalier, j'ai échoué, je ne suis qu'un homme et ok google c'est pas mon ami. J'ai pris le clavier, par la suite, en essayant de me souvenir des "idées cycliques sur destrier statique". Juste pour dire que l'idée de base était de créer un texte one-shot en reconnaissance vocale. Donc le fait que tu mentionnes cet outil d'écriture est un signe. Je retenterai un jour. Au final ce texte n'est pas aussi "pur" que ce que je voulais au départ, mes doigts s'étant incrustés dans la retranscription. Voilà pour les coulisses de la création smiley clin d’œil.

@seraphinpoudrier Première critique ! Je suis flatté ! Pour ce texte ? Ce petit texte sans ponctuation !? C'est facile, tu ne trouves pas?! Tu aurais pu en choisir un plus long....ironie, ironie, ironie.... Bienvenue à toi au passage, oui, je pars dans tous les sens, pardon.....euh....Merci. Tes commentaires sont pertinents. Toutefois, j'ai cette sensation gênante que ton analyse est beaucoup plus élaborée que la rédaction de mon texte foutraque. Je m'en sentirai presque honteux. Je suis crevé, j'écris n'importe quoi, smiley avec des Zzzz au dessus. En effet, ce texte c'est mon "texte thérapie" sur cette période "très unique". Ce sera le seul (j'espère!). J'ai hésité à le partager ici. Mais je voulais savoir si cette forme sans ponctuation pouvait être lue et assimilée. Exercice de style et vidange cérébrale.

Merci pour vos retours chaleureux et désolé pour l'incohérence de certains de mes propos. Bizoudeloin.
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

Hors ligne Jynzcabat

  • Tabellion
  • Messages: 36
  • C'est fort ton truc
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #4 le: 26 mars 2020 à 12:14:23 »
Toi qui aimes les formules courtes, tu nous offres un beau "plan séquence"  d'une inspiration longuement expirée. Un trop plein, une course, un mélange savant qui passe bien.
PS: In the kitchen. Brian is in the kitchen

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 635
  • 💡
    • mordelang
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #5 le: 26 mars 2020 à 16:31:17 »
huhu, je repop ici et toujours du mal à me plonger dans le pavé
cool pour ceux qui ont digéré, ça a l'air de leur avoir sustenté un sacré appétit, et d'une bonne manière !
je reviendrai peut être retenter ma chance plus profondément
lol

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 173
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #6 le: 26 mars 2020 à 21:09:08 »
@Jynzcabat Une inspiration longuement expirée ! Héhé ! J'aime. Thank you pour Bryan, y'en a qui ont suivi :) Merci pour ce retour.

@Dot Quote La plage doit être trop enterrée et ma pelle peut fourcher. Cure------------------dent virtuel (mais ne laisse pas coller tes gencives si l'écran est glacial) pour excuser les quelques gravillons coincés. Je tenterai de briser la patte sablée, voire de sabrer la brise patente du moment afin que l'énergie de l'un s'amortisse sur la semelle de l'autre.  J'anticipe des délices inavoués à l'échec-réussite lors de nos prochaines rencontres scripto-sensus-d'sous. Au plaisir.
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

Hors ligne GoodJustine

  • Tabellion
  • Messages: 59
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #7 le: 26 mars 2020 à 21:11:08 »
Comme les commentaires constructifs j'sais pas faire...

True Duc, j'te kiffe, publie un livre, je l'achèterais !
« Modifié: 26 mars 2020 à 21:12:45 par GoodJustine »
"Le grand ennemi de l'art, c'est le bon goût" - Marcel Duchamp

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 173
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #8 le: 27 mars 2020 à 02:06:10 »
Hihihi. J'ai rougi d'avoir mouru de rire.
Pour la peine, je te l'offrirai.
Mais tu peux d'ores et déjà me faire un virement de 15€ pour les frais alcooliques inhérents à l'élaboration d'un incipit qui tienne la route !!!

Et n'hésite pas pour les commentaires constructifs, je pensais pareil. Je ne me sentais pas légitime. Mais, je pense que chaque personne qui sait lire peut émettre son jugement. Tous les avis sont importants, font avancer. C'est bien le but de ce forum : l'entraide.
« Modifié: 27 mars 2020 à 03:09:14 par True Duc »
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

En ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 826
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #9 le: 03 avril 2020 à 13:00:19 »
Salut True Duc,

Bon, ben comme les autres, j'ai trouvé cool. Ça dépeint de manière réaliste le stress  :mrgreen: et j'aime bien que ce soit fait pendant que le narrateur pédale, ça crée d'une certaine manière encore plus de mouvement, tout en gardant le tout entre les parenthèses de ses deux oreilles.

J'ai rigolé à :

Citer
car je ne me souviens même plus dans quelle pièce était Bryan

Citer
è pericoloso sporgersi

J'ai moins aimé le feu au lac. Si tu veux encore t'améliorer, tu pourrais ponctué le texte de réflexion encore plus surprenantes, du même genre que Bryan. Des trucs auxquels on s'attend mais tournés de manières inhabituelle. Tout ça pour rythmer le texte avec le rire, la surprise, à défaut de points et de virgules. Je sais pas si tu m'as comprise.

Merci pour ce moment :)
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 613
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #10 le: 03 avril 2020 à 13:34:58 »
Bravo pour l'effet de style marqué par l'absence de ponctuation et le choix du titre qui paradoxalement pose les limites du contexte.
...et nous ramène à l'infiniment petit!
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 173
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #11 le: 04 avril 2020 à 13:50:46 »
Merci pour vos retours sur cet exercice de style.
Citer
tu pourrais ponctué le texte de réflexion encore plus surprenantes
Pas bête! Éventuellement, si cela perdure je tenterai de faire un exercice comparable avec d'autres réflexions (je verrai en temps voulu pour le dosage d'humour;). Merci pour l'idée.

Faites du sport, écrivez, et mangez du thon !!!!
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

Hors ligne Say

  • Aède
  • Messages: 162
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #12 le: 04 avril 2020 à 17:30:00 »
Salut True Duc !

Je trouve que ce texte fonctionne à fond, c'est super précis et en même temps il y a un espèce de flegme tout du long qui rend l'ensemble très naturel, et qui aide à renforcer l'aspect "flux de pensée". De mon côté, j'adore le côté terre-a-terre et proche du quotidien de l'ensemble, parce qu'on retrouve ce côté paradoxal des pensées quotidiennes, à la fois banales, routinières, et ennuyeuses (dans le fond) et en même temps intenses, fourmillantes et anarchiques (sur la forme).

J'ai vraiment apprécié ; petite déception toutefois (minime), la durée. En l'état, à peine perdu, on retombe déjà sur nos pieds, et j'aurais pu m'y laisser porter un peu plus longtemps !

A bientôt sur le forum !

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 173
Re : antre PARENTHESE
« Réponse #13 le: 05 avril 2020 à 11:54:32 »
Merci Say,

J'avais peur que cette forme soit usante si trop longue.
Et, en vérité, la question ne s'est même pas posée.
Le texte s'est imposé d'une traite. La longueur d'un souffle qui s'épuise...

Paresse oblige, je n'ai pas tenté un deuxième paragraphe.
J'aurais pu. J'ajoute sur ma liste.
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.034 secondes avec 23 requêtes.