Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

31 octobre 2020 à 16:36:36
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le petit salon » Où l'on découvre que l'on peut faire une indigestion d'art (Artips)

Auteur Sujet: Où l'on découvre que l'on peut faire une indigestion d'art (Artips)  (Lu 1173 fois)

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 561
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Je reçois toutes les semaines un mail qui parle d'art et je viens de lire à l'instant celle d'aujourd'hui, qui s'intitule : "Sur place ou à emporter ? - Où l'on découvre que l'on peut faire une indigestion d'art"

Citation de: Artips
Milan, le 21 juillet 1960. Des visiteurs sortent d’une galerie d’art l’air complètement effaré. À voir leur mine perplexe, on se demande bien ce qui se trame derrière la porte…

À l'intérieur, c’est en effet un drôle de numéro qui se déroule. L'artiste Piero Manzoni tient un stand autour duquel se presse une foule de curieux.

Et pour cause : il est passé derrière les fourneaux pour l'occasion. De quoi attirer ceux qui ont un petit creux !

Pourtant, ce ne sont ni des rondelles de saucisson, ni des toasts de tapenade qu'il est possible de manger ici, mais... des œufs durs. Ces derniers sont tout à fait particuliers : ce sont des œuvres d'art !

En effet, à la manière d'un peintre sur sa toile, Manzoni a signé 70 œufs en apposant son pouce enduit d'encre sur la coquille. Les visiteurs sont un peu décontenancés devant ces pièces artistiques uniques et comestibles.

Le nom de cet événement culinaire ? "Consommation d’un art dynamique par un public dévorateur d’art".

Comme souvent dans ses œuvres pleines d'humour, Manzoni teste les limites de ce qu'on entend par "art". Ce qu'il veut, c'est désacraliser ce rapport à l’art et encourager les visiteurs à "consommer", littéralement, ses œuvres.

Car une fois signés, les "œufs d'artiste" - comme les appelle Manzoni - sont ensuite proposés au public qui peut les déguster. Ainsi, si l'on en prend plein la vue, on ressort également de cette galerie avec l'estomac rempli. Bon appétit bien sûr !



Racontée par Lisa Bélamy

Je trouvais ça rigolo. En vrai je nous voyais bien détourner le principe et faire ça chez soi (aliment + écriture/signature ?) ou comme activité en meeting ^^
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 878
  • 💡
    • mordelang
en l'occurrence je pratique moi-même par symptomasie, cette indigestion du contexte artistique culturel de pensée actuel...
en faire une thérapie artistique ?
tout dépend de qui de quoi de comment...

mais '-'

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 543
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Comment quand on peint des œufs de Pâques ? ^^
Ca peut-être rigolo oui

(Mais bon je suis plutôt hermétique à Manzoni en tant qu'artiste, même si sa "merde d'artiste" était "marrante ".)
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.063 secondes avec 23 requêtes.