Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 octobre 2020 à 00:20:25
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » BD, comics, mangas » [BD] Kobané Calling (Zerocalcare)

Auteur Sujet: [BD] Kobané Calling (Zerocalcare)  (Lu 1078 fois)

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 551
  • Boule de mauvaise humeur
[BD] Kobané Calling (Zerocalcare)
« le: 01 novembre 2019 à 11:46:13 »
Bande dessinée italienne de Zerocalcare, traduite par Brune Seban. Elle raconte les deux voyages de l'auteur et de quelques amis au Moyen-Orient, le premier en 2014 à la frontière turco-état-islamique près de la ville kurde (syrienne) de Kobané, symbole de la résistance, et le second en 2015 en Irak et en Syrie, dans la province kurde du Rojava en particulier. Ça donne un livre assez dense de 250 pages qui résonne beaucoup avec l'actualité.

Et du coup, ce bouquin déjà très fort en soi, le devient encore plus. Zerocalcare n'est pas spécialement complaisant avec les Kurdes : comme il l'écrit, il cherche la petite bête - et il la trouve, à vrai dire -, mais il ne s'économise pas non plus un recul sur lui-même, sur d'où viennent ses pensées, ses avis, et c'est assez rare pour être souligné à mon avis. C'est aussi une BD assez pédagogique, mais sans que ce soit lourd, et même plutôt marrant (malgré le contexte, oui).
Et du coup, à la fin, j'avais un peu envie de pleurer.

Les premières pages sont disponibles ici.
"Quand on veut être sur de son coup, on plante des navets"
Kaamelott

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Elk

  • Chaton Messager
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 921
Re : [BD] Kobané Calling (Zerocalcare)
« Réponse #1 le: 01 novembre 2019 à 14:54:41 »
J'ai aussi beaucoup beaucoup aimé cette BD.
Le look noir et blanc avec pas mal de texte peut peut-être être un peu rebutant au début, mais j'ai trouvé que c'était très vite immersif. Comme dit Loïc, il y a un équilibre assez bien trouvé entre la gravité des sujets abordés et l'humour que l'auteur utilise pour les dédramatiser ; entre la pédagogie et les explications assez claires, et des digressions ou des détails assez légers (je pense à un running gag sur les soupes de lentilles).
Finalement, on en apprend à la fois sur la culture kurde et romaine, c'est très riche, parfois un peu fouillis, souvent dur, et difficile à lâcher :)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.059 secondes avec 23 requêtes.