Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 avril 2020 à 20:42:54
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » Questionnaire pour lecteurs

Auteur Sujet: Questionnaire pour lecteurs  (Lu 2712 fois)

Hors ligne melouw

  • Tabellion
  • Messages: 53
    • Les Textes de Muriel Roland Darcourt
Questionnaire pour lecteurs
« le: 26 septembre 2019 à 21:57:28 »
Amis lecteurs,

Dans le cadre de mon « Business Plan » concernant ma maison d’édition, j’effectue une brève enquête auprès des personnes ayant déjà lu au moins un livre dans leur vie et qui comptent en lire au moins un autre 😊
Merci de votre gentillesse si vous acceptez de répondre à ces quelques questions.
Muriel Roland Darcourt (Folilovers Éditions)

https://forms.gle/DBZDdAdVK22Kjc1P9

Hors ligne cyamme

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 571
  • Marmote insomniaque Parrainage ouvert !
    • Parrainage !
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #1 le: 26 septembre 2019 à 22:13:16 »
J'ai jeté un oeil, mais ça me semble hyper vague comme questionnaire, je vois pas trop l'intérêt. Et il y a pas mal de questions pour lesquelles je trouve bizarre qu'il y ait pas de choix multiple autorisé (par exemple, pour le format du livre pféréré, selon le type de bouquin, je préfère le papier ou l'epub). Et la question "feriez-vous confiance à un nouvel éditeur ?" à laquelle on ne peux répondre que par oui ou par non me laisse plus que perplexe.
On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.
C'est de là que viennent les coquilles. (et aussi de mon clavier en qwerty)

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 7 742
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #2 le: 26 septembre 2019 à 22:15:03 »
répondu
en espérant que ça puisse t'aider
«J'aurais beau me crever au travail, porter des chevaux sur les épaules, faire tourner des meules et des moulins, de toute façon, je ne serai jamais un travailleur. Mon travail, quelque forme qu'il puisse prendre, il n'est perçu que comme pure caprice, espièglerie, hasard.»
- Ossip Mandelstam

Hors ligne melouw

  • Tabellion
  • Messages: 53
    • Les Textes de Muriel Roland Darcourt
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #3 le: 26 septembre 2019 à 22:35:43 »
Oui ça m'aide beaucoup, merci...

Hors ligne txuku

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 463
    • BEOCIEN
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #4 le: 27 septembre 2019 à 19:38:42 »
Bonsoir

Exercice execute !

Pas trop complique....... :)
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

En ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • ****
  • Messages: 8 112
  • Grand méchant loup
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #5 le: 27 septembre 2019 à 19:49:31 »
J'ai répondu, mais globalement tout pareil que Cyamme, ne serait-ce que la question sur les genres ou on mêle allègrement des formats style roman/théâtre/poésie ; et des genres (polars) et des langues (?)
"It doesn't matter how your story begins. It's about who's with you at the end."
Killjoys

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Quaedam

  • Aède
  • *
  • Messages: 245
  • Critique de bon aloi
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #6 le: 30 septembre 2019 à 23:22:42 »
Fait aussi :)
J'espère que ça t'aidera.

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • **
  • Messages: 708
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #7 le: 01 octobre 2019 à 12:49:30 »
[...]
Dans le cadre de mon « Business Plan » concernant ma maison d’édition
[...]

Bonjour,

Ce n'est pas à proprement parler un business plan que tu fais là, mais une étude de marché  ;).

Sur wikipédia, tu trouveras cela (entre autre), j'ai mis en gras des informations qui pourraient t'être utiles et qui ont été relevées par d'autres membres.

Citer
Les caractéristiques des sondages

Pour réaliser un sondage, il faut s'assurer d'avoir défini :

    L’unité de sondage (nature des entités : individus, entreprises…) et le ou les profils à interroger : Par exemple un fabricant de jouets doit-il interroger l'enfant ? (destinataire final du produit), ou ses parents ? (acheteurs présumés du produit) , voire les deux ?
    La taille de l’échantillon détermine un degré de précision (fonction de racine carré de la taille absolue de l’échantillon) mais aussi un coût de réalisation : Comment arbitrer entre ces notions contradictoires.
    La procédure de sélection de l’échantillon : le constituer de manière aléatoire est en principe idéal mais coûteux. Si l'on agit par la méthode des quotas, quels critères doivent prévaloir ?
    La probabilité et les conséquences d'erreurs d’échantillonnage doivent être connues et si possible mesurées (risque d'un échantillon de taille trop faible, ou d'interrogation d'une population non caractéristique ou marginale vis-à-vis du marché étudié).
    Les méthodes de saisie, de centralisation et de traitement des données représentent la face cachée du coût et du délai d'obtention des sondages et ne doivent pas être sous-estimées.

Les caractéristiques des questionnaires

Avant de mettre en œuvre le questionnaire, il faut particulièrement veiller à :

    La réception du questionnement par l'interviewé : jusqu'où ne pas aller en ce qui concerne sa longueur, sa durée, la compréhension des questions, et l'effort nécessaire pour y répondre ? Si des limites "raisonnables" sont franchies, l'interviewé pourra être tenté de répondre au plus vite pour se débarrasser d'un questionnement ressenti comme "abusif"...
    Prendre garde à ce que le questionnaire n'influence pas les réponses des interviewés . L'ordre des questions ou le style employé doit être particulièrement étudié et testé : Les informations collectées ne sont pas identiques selon que l'on se situe dans une démarche directive, semi-directive ou non directive. les questions pouvant être rédigées en mode ouvert, fermé, préformé (réaction à des propositions ou à des échelles d’attitude). Le mode d’administration du questionnaire est également à prendre en compte : Interview postal, Interview par téléphone, Interview en face à face, Interview réalisé par observation du questionné.

Les principales embûches et erreurs à éviter sont :

    de poser des questions trop générales ou ambiguës qui se révéleront inutiles lors de leur exploitation.
    de se focaliser uniquement sur un seul aspect (par ex : les besoins du client) sans balayer suffisamment des aspects connexes où peuvent se cacher des facteurs pourtant importants.

    de poser des questions auxquelles les personnes ne peuvent ou ne savent pas répondre (ce qui peut conduire à une réinterprétation par l'opérateur chargé d'enregistrer les réponses), ou des questions trop brutales ou ressenties comme indiscrètes (induisant des réponses non sincères).

D'une façon générale, il est essentiel de commencer par définir les concepts que l'on souhaite étudier de façon très précise. Une fois ces concepts identifiés, et afin de s'assurer que les questions mesureront réellement les concepts d'intérêt, il est recommandé de suivre la procédure en 3 étapes proposée par Saris et Gallhofer (2007)5, qui consiste en:

1) Définir si le concept à mesurer est un concept par postulation ou un concept par intuition6.

2) Pour chaque concept par intuition, formuler une affirmation.

3) Transformer chaque affirmation en une requête de réponse.

Si l'on souhaite proposer une échelle de réponse, il faut s'assurer que celle-ci vérifie les règles basiques, comme : - les différentes catégories ne doivent pas se chevaucher - elles doivent couvrir toutes les options possibles - elles doivent être compréhensibles - Etc.

Cependant, respecter ces règles de base n'est pas suffisant. Choisir une échelle de réponse signifie prendre de nombreuses décisions qui peuvent affecter les réponses elles-mêmes et la qualité des données et conclusions basées sur ces données 7,8,9,10.

C'est pourquoi Willem Saris et collègues ont développé un programme, appelé Survey Quality Predictor (SQP), qui permet de prédire la qualité des questions en fonction de leurs caractéristiques exactes, et propose des suggestions de comment modifier la question ou son échelle pour améliorer cette qualité11. Ce programme peut s'utiliser gratuitement en ligne (at sqp.upf.edu [archive]) et permet d'aider les chercheurs à décider de la meilleure formulation possible pour leurs questions, en fonction du concept qu'ils veulent mesurer.

En outre, une fois les questions formulées de la meilleure façon possible, on ne peut que recommander de tester le questionnaire avant son emploi à large échelle (étude pilote) et à inclure des questions de vérification, judicieusement positionnées dans le questionnaire, pour vérifier la validité des réponses données par l'interviewé sur les points jugés critiques pour la signification de l'étude de marché concernée.

L'ordre des questions est un élément important pour la qualité des réponses. On veillera à commencer par des questions simples, d'ordre général pour identifier la cible et introduire la thématique du questionnaire. Ces questions servent aussi souvent de filtre pour la suite du questionnaire.

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 573
Re : Questionnaire pour lecteurs
« Réponse #8 le: 01 octobre 2019 à 13:30:06 »
Répondu aussi. La question 5) m'a troublée: Vous fonctionnez comment? Fonctionner comment pour quoi?
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.028 secondes avec 23 requêtes.