Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 octobre 2020 à 18:14:29
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le petit salon » Première phrase - dernière phrase

Auteur Sujet: Première phrase - dernière phrase  (Lu 2564 fois)

Hors ligne david_hum

  • Aède
  • Messages: 208
    • Bandcamp
Première phrase - dernière phrase
« le: 07 mars 2018 à 17:19:29 »
Je prête toujours attention à la première et à la dernière phrase quand je lis un livre. (comme beaucoup de monde j'imagine...)
Je me suis amusé à voir si quelque chose ressortait en joignant la première et le dernière. Parfois, ca donne rien. Mais parfois cela donne un truc sympa.

En voilà quelques unes, garanties sans spoil.

"Un soir d'août au Torch Drive-in quand j'avais sept ans mon père m'a montré comment faire mal à quelq'un.
Le combat était presque fini."


Knockemstiff - Donald Ray Pollock

"Si vous avez l'intention de lire ceci, n'en faites rien, ne vous donnez pas cette peine.
Là ou nous nous tenons, en cet instant précis, dans les ruines dans le noir, ce que nous bâtissons pourrait être n'importe quoi".


Choke - Chuck Palahniuk


"Comme la plupart des gens, je n'ai pas rencontré ni parlé à Rent Casey avant sa mort.
Et vous autres, là, bande de losers : profitez bien de votre mort."


Peste - Chuck Palahniuk




« Modifié: 07 mars 2018 à 19:37:10 par david_hum »
"Là où nous tenons, en cet instant précis, dans les ruines dans le noir, ce que nous bâtissons pourrait être n'importe quoi." Chuck Palahnuik - Choke

Hors ligne Phile

  • Plumelette
  • Messages: 6
  • -Une solitaire qui n'aime pas être seule-
Re : Première phrase - dernière phrase
« Réponse #1 le: 07 mars 2019 à 20:05:32 »
J'adore le concept ! J'aime à penser que les écrivains puissent se jouer de nous, peut être que certains ont vraiment cherchés à rattacher la première de la dernière ligne de leur livre pour en faire un très bref résumé, voir un clin d’œil.

Malheureusement je n'ai pas de récit sous la main, mis à part les livres du Docteur Moody qui sont des recueils de témoignages ... je doute que cela puisse aussi bien fonctionner.
Je me promet d'y penser à ma prochaine lecture ! Si ca fonctionne bien je me ferai un plaisir de revenir pour les partager de même.
Je divague-vague dans l'immensité de ce monde-onde

Je me pers-erre dans mes idées vagabondes-onde

Et l'écho-cho résonne au fond de mon âme.

En ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 441
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Première phrase - dernière phrase
« Réponse #2 le: 08 mars 2019 à 20:53:55 »


Coucou David,

Nous avons pensé que ce sujet serait plus à sa place dans la section du petit salon;

Je déplace, donc

Claudius pour l'équipe de modération.
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne vinzWallbreaker

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 968
  • Ga Bu Zo Meu
    • Esquisses-18
Re : Première phrase - dernière phrase
« Réponse #3 le: 09 mars 2019 à 10:18:13 »
Marrant, j'irai jeter un œil à mes dernières lectures voir s'il en ressort quelque chose.
Pour ma part, je n'avais jamais pensé à faire ça.
Avec des Si on fait de la musique monotone...

Hors ligne BettYY

  • Scribe
  • Messages: 80
Re : Première phrase - dernière phrase
« Réponse #4 le: 25 mars 2019 à 23:26:08 »
Je n'avais jamais pensé à faire ça, et c'est vrai qu'on a parfois de bonnes surprises...

L'homme qui marchait dans sa tête, Patrick Segal.

"Je n'ai même pas vu l'arme.
Peut-être les mots qu'on dit la veille de mourir sont-ils de ceux qui, un jour, deviennent porteurs de métamorphoses et reculent l'impossible."
"Sans conducteur, au milieu des ténèbres, en bête aveugle et sourde qu’on aurait lâchée parmi la mort, elle roulait, elle roulait, chargée de cette chair à canon, de ces soldats, déjà hébétés de fatigue, et ivres, qui chantaient."

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 866
  • 💡
    • mordelang
Re : Première phrase - dernière phrase
« Réponse #5 le: 22 août 2020 à 15:09:28 »
ouhyeah, j'aime aussi le concept, et comme Phile quoique sans leur prêter malice ou mauvaise intention, je pense que les écrivains se jouent de nous avec les mots... enfin les écrivains ptetr pas, mais certains penseurs, du coup, c'est un peu leur crédo et quand ils pensent dans un bouquin, ça donne un truc qui nous manipule les idées...

Jean d'Ormesson a laissé trainer Comme un chant d'espérance sur mon bureau

"Il n'y avait rien."
[...]
"Il nous est seulement permis de nous raccrocher, dans le délire de la raison et dans le désespoir, à cette folle espérance : Dieu n'existe pas, mais il est. Il n'est rien d'autre que rien - c'est-à-dire tout. Et il nous envoie, de très loin, ou plutôt d'ailleurs, des signes chiffrés et transparents : son Fils, des prophètes, des chefs-d'oeuvre improbables et plus grands que les hommes, le temps la lumière, une beauté déchirante, la vérité, poursuivie d'âge en âge avec obstination et pourtant hors d'atteinte, une justice toujours boiteuse, la fin de tout sans exception et notre mort à tous qui n'aurait pas le moindre sens si la gloire de Dieu - avant même de régner sur notre tout à nous qui  n'est qu'une parenthèse, un rêve, une illusion toute-puissante - ne régnait pas aussi et déjà sur ce tout primordial dont l'autre nom est ce rien où nous retournerons et que, dans notre folie nous appelons le néant."

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 23 requêtes.