Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

03 mars 2021 à 19:59:03
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux » Défis Tic-Tac » Rita [défi tic-tac n°2 13/08/2017]

Auteur Sujet: Rita [défi tic-tac n°2 13/08/2017]  (Lu 1448 fois)

Hors ligne Doctor Grimm

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 725
  • Reine solaire
    • Gribouillis
Rita [défi tic-tac n°2 13/08/2017]
« le: 13 août 2017 à 22:14:38 »
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Rita

Rita, quand elle danse, on dirait qu'elle meurt. C'est tout son corps qui part en vrille, qui se détraque et qui collapse, ça a l'air bizarre comme ça mais c'est beau à voir. Y a un mec là-bas qui la regarde, il a pas encore compris comment c'était beau. Il a les yeux qui lui sortent de la tête, il a Rita qui l'hypnotise et il sait pas encore ce qu'il se passe, comment ça marche, mais il approche déjà.
Moi comme d'habitude j'espère qu'elle va l'envoyer bouler et non, comme d'habitude elle se colle, elle continue de danser, les hanches qui se déboîtent, les mains de l'autre sur sa taille, elle lui susurre dans l'oreille et ses doigts lui griffent la nuque, et je sais que dans une ou deux minutes c'est à l'étage qu'ils vont monter, et continuer de danser.
Merde.
Rita, c'est la femme que j'aime.

*

J'aime Rita de toute ma jalousie à la con, comme aiment les sales types. Je voudrais l'enfermer dans une petite boîte et la garder juste pour moi mais c'est pas possible, parce que si j'essayais, elle me péterait les jambes et jamais plus je la verrais. Peut-être même qu'elle irait cramer mon appart avant de se barrer. Elle est comme ça Rita. Je sais pas trop si elle m'aime aussi. Des fois, j'ai l'impression que si, et puis elle monte avec des cons à l'étage et je me demande si c'est pas moi, l'imbécile.

*

Ça fait deux ans que je la connais, Rita. C'est une Artiste, tu sais, de ceux qui se présentent avec un grand A. Une petite pimbêche un peu bêcheuse, et arrogante avec ça, quand j'y pense je me demande ce que je lui trouve. Rita, c'est cette nana qui a débarqué un jour sur l'île et qui a hypnotisé tout le monde avec son sac à dos, ses rangers et la weed qu'elle avait plein les poches. Elle jouait à la voyageuse fauchée mais elle avait une carte de crédit pleine à craquer. C'est une hypocrite, Rita, mais une hypocrite qui s'ignore, et ça la rend gentille, ça la rend meilleure que ce qu'elle devrait être. Elle aime bien se faire des films sur elle-même, alors on la laisse faire, parce qu'elle a un sourire à tomber. Et que quand elle danse, on dirait qu'elle meurt.
Moi je suis tombé amoureux de Rita presque de suite, comme un con. Elle avait cette petite boîte en argent qu'elle trimbalait partout. Dessus ça disait « bonbons à la violette ». Dedans, c'était des dizaines de petites pilules pour t'envoyer au paradis. Le premier soir on en a partagé sur la plage et je l'ai sautée dans le sable. Enfin, je dis « je l'ai sautée » mais c'est pas vrai, c'est pas comme ça. C'est plutôt Rita qui vous saute, en vrai. Moi je regardais son cou se tendre et ses doigts se tordre et elle était belle, alors voilà, paf, amoureux. Comme un con.

*

Elle m'a plus jamais laissé la toucher. Elle disait, « deux fois, c'est le début, et moi je veux rien commencer». Alors j'ai pris le rôle du pote qui regarde de loin, et j'avais quand même mes petits moments avec Rita, nos moments pilule à nous. On montait dans son grenier-bohème et on fumait en les suçotant comme des bonbons, puis Rita se levait, elle attrapait un pinceau et elle peignait, et moi je regardais. Un vrai cliché sur pattes, ma Rita. Parfois elle enlevait son haut et j'admirais les muscles de son dos, qui jouaient et glissaient. Ça me foutait en vrac, complètement. Je crois qu'elle le faisait exprès.
Un jour, Rita est venue chez moi, quand j'habitais encore chez mes parents. Elle a vu la cage dorée où ma mère enfermait ses beaux oiseaux et elle m'a regardé comme si j'étais un asticot dégueulasse. J'ai pas trop compris sur le coup, et elle s'est barrée, comme ça, sans rien dire. Le lendemain matin, quand on s'est levés, la fenêtre était défoncée et la cage vide. J'ai rien dit. J'ai jamais compris comment elle avait fait. Et quand elle a vu que je disais rien et que personne la soupçonnait, elle est revenue vers moi et on a continué comme si de rien n'était.
Je lui demandais souvent de me peindre un tableau ou de m'en donner un, mais à chaque fois, elle se marrait en secouant la tête. Sais pas pourquoi. « Quand je me casse, je t'en donne un ». Ça me faisait trembler et j'avais envie de chialer comme un gosse. Mais je pensais pas que Rita allait partir, et plus elle restait, moins je le pensais. Et regarde, ça fait deux ans. Mais bon, je te l'ai déjà dit, je suis con. Alors je me trompe peut être.

*

Quand elle est redescendue sans le type, avec son petit sourire à la con j'ai eu envie de hurler. Elle est venue jusqu'à moi et elle s'est laissée tomber sur le canapé, puis elle a ouvert sa petite boîte et me l'a mise sous le nez. J'ai pioché une pilule violette, de mes préférées, et elle une verte. Elle l'a glissée sur le bout de sa langue, petite chose rose et délicieuse, puis elle s'est laissé vriller, la tête rejetée en arrière. J'avais envie de lui mordre la gorge, de lui gober les yeux, de m'enrouler dans ses cheveux. C'était quelque chose, les cheveux de Rita. Une masse brune qui lui dégringolait en cascade jusqu'en bas du ventre, on aurait dit des longs serpents, et parfois je les entendais siffler. On se casse ? J'ai dit. Elle a attrapé ma main, on s'est levés et on a valsé jusqu'à chez elle. Enfin, c'est l'impression que j'avais. On a grimpé les escaliers, et elle a disparu dans sa salle de bain pendant que je m'endormais sur son lit. Un peu plus tard, il y a son corps chaud qui s'est plaqué contre le mien, et sa peau nue et douce et ses cheveux humides. Elle avait les lèvres un peu sucrées par les pilules, elle était sucrée de partout On s'est endormis comme ça, ma main dans son dos et ses doigts dans mon cou, et c'était doux, c'était la première fois. Enfin, la deuxième.
Rita, c'est la femme que j'aime.
Je l'aime tellement que j'en crève.

*

Quand je me suis réveillé le lendemain, elle était plus là, ça m'a carrément vexé. Je me suis rhabillé et je suis parti. Je l'ai cherchée un peu partout dans la ville toute la matinée. Introuvable. Ça me gonfle, les conneries de Rita, son affection en yoyo, si tu savais. J'ai laissé tomber. Plus tard l'après-midi, je l'ai vue passer de loin, je sais pas où elle allait. Elle s'est arrêté une seconde, elle a pris une petite bille dans son pilulier, et elle est repartie. Et sur le coup je me suis dit que je m'en foutais. Je me suis dit que cette fois là j'irais pas lui courir après.
Quel con.
J'arrive même pas à me souvenir si elle avait son sac à dos avec elle.
Il y avait comme une odeur de cramé dans l'air, comme une odeur de mort, et j'ai couru vers le centre. C'était tout son immeuble qui flambait, avec toutes ses toiles dedans. J'ai essayé d'aider à l'éteindre, puis je suis rentré chez moi. Il y avait un tableau sur le lit, un truc à la con, moche en plus, et ça m'a fait chialer. C'était une cage ouverte sur fond de pilules roses. Et aucun oiseau en vue, comme si il était déjà trop loin. J'ai eu envie de le défoncer, et à la place je l'ai posé contre ma tête de lit.
Putain, Rita.
Tu fais vraiment chier.
« Modifié: 14 août 2017 à 12:29:38 par Doctor Grimm »
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 914
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #1 le: 13 août 2017 à 22:39:44 »
bon, déjà, avec cette première phrase, ça commence du tonnerre!

Citer
J''aime Rita de toute ma jalousie à la con, comme aiment les sales types.
:coeur: :coeur: tout ce paragraphe est trop bien en fait

bon je voulais citer les phrases que j'aimais bien, mais tout le texte se lit tellement facilement que j'aurais tout stabylobossé.

Donc super chouette, par contre, je ne vois pas trop le lien avec le titre, mais juste l'image  ^^

"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 598
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #2 le: 13 août 2017 à 23:01:14 »
Wéééééé !

Très joli, très équilibré et drôlement bien écrit. Ça se dévore tout seul.

Peut-être est-ce un poil "banal" sur le fond, mais les deux personnages ont des singularités intéressantes. (bon, les histoires d'amour finissent mal en général... pas trop mon truc, les histoires d'amour en littérature ; pour un adepte du genre, j'imagine un gros kiff sur ce texte)

Oui, c'est peut-être trop court du coup, pour y caser un peu plus de tension. Si tu fais une version allongée, imagines-tu y intégrer quelques dialogues ? En tout cas, la scène où ils sont à deux à la fin est vraiment belle, toute en sous-entendus, bien chouette.

Citer
Peut être même qu'elle irait cramer mon appart avant de se barrer.
Peut-être

Citer
Elle a attrapé la main, on s'est levés
ma main (?)

Merci pour la lecture, une belle heure d'écriture en tout cas.

A+
Rémi
Oh oui youpi !

Hors ligne Doctor Grimm

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 725
  • Reine solaire
    • Gribouillis
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #3 le: 13 août 2017 à 23:05:09 »
Derrierelemiroir :

Oh merci :coeur:

En effet, aucun lien avec le titre, je me suis concentré uniquement sur l'image ^^ (j'crois qu'on avait dit qu'on avait le droit à un moment :ninja:)

Rémi :

Yeaaaay ! Merci, merci ! Oui, moi aussi je trouvais ça un peu banal à la base, c'est pour ça aussi que j'avais bloqué sur la première version je crois.
Si je fais une version allongée, je pense que je quitterai un peu la vision de loin pour intégrer des scènes un peu plus présentes oui. Mais je sais pas trop :huhu:
Je répare les fautes quand je récupère mon ordi ^^ Merci pour la lecture !
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne Elk

  • Chaton Messager
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 950
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #4 le: 13 août 2017 à 23:17:50 »
Citer
Rita, quand elle danse, on dirait qu'elle meurt.
C'est volontaire, la référence aux Rita Mitsouko ? En tout cas, belle phrase d'accroche :coeur:

Citer
J''aime Rita de toute ma jalousie à la con
Ça aussi c'est chouette (et y a un " au lieu d'un ')

Citer
Un vrai cliché sur patte
pattes ?

Citer
Elle a attrapé la main
m'a ou ma

Très chouette texte ! Ça se lit tout seul, c'est parlé et poétique, j'aime beaucoup :)
La fin m'a paru super dure parce que j'ai spontanément considéré que Rita avait brûlé avec son immeuble, mais euh, je me rends compte en y réfléchissant trente secondes que peut-être pas >< (je me rends compte que c'est plus cohérent qu'elle se soit juste enfuie, avec le reste du texte, son caractère, le tableau... mais je peux pas m'empêcher d'avoir un doute :-\ (je vais peut-être aller dormir un peu))

Merci pour le texte ! :)

Hors ligne Chouc

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 647
  • Funambule atrabilaire
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #5 le: 13 août 2017 à 23:35:45 »
Pfffiou  :coeur:
Je crois que je viens de tomber amoureuse de Rita, moi aussi.
Bravo, c'est très réussi. Ça m'évoque un peu les 100 raisons d'adorer et de haïr Jeanne Berto, j'y vois un peu le même de personnage indéchiffrable et en même temps très limpide.

J'ai beaucoup aimé, merci du partage.
" Les autres non plus ne savent pas ce qu'ils font. " 

 - Rick Gervais -

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 967
  • aka Proust Willis
    • Polygone Portail
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #6 le: 14 août 2017 à 00:08:20 »
Et allez, encore un coeur brisé, Rita...  :(

Je plussoie un peu rémi, le personnage de Rita ne m'évoque rien de neuf, pourtant il est très bien mené, et puis je me sens proche du narrateur, et puis y'a plein de petits éléments intriguants qui donne un bon background à l'histoire (l'îe, l'omniprésence des pillules, les oiseaux), bref c'était une chouette lecture aussi, y'a matière avec cette Rita et ses coeurs brisés  ^^
Les poètes voyagent mais l'aventure du voyage ne les possède pas.
- Henri Michaux

Hors ligne Doctor Grimm

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 725
  • Reine solaire
    • Gribouillis
Re : Rita [défi tic-tac]
« Réponse #7 le: 14 août 2017 à 10:52:34 »
Coucou tou.tes ! Je suis allée me coucher avant de répondre ^^

 Elk :
Merci pour les fautes, je corrige !
Pour les Rita Mitsouko, je pense que la réference est un peu inconsciente, mais maintenant je comprend pourquoi j'avais Marcia dans la tête en écrivant le début du texte  :huhu:
Et oui, Rita s'est juste enfuie, pr contre c'est bien elle qui a foutu le feu à son appart ^^

Chouc :
 :coeur:  Merci beaucoup, je suis contente que ça t'ai plu.

Ben :
Elle fait pas vraiment exprès, promis u.u Et oui Rita est pas franchement originale comme nana, au final c'est juste un style qu'elle se donne, j'essaierai de rendre cette nuance plus claire si je reprend le texte plus sérieusement. Merci pour la lecture !
Toute ma peau est maladésir.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 24 requêtes.