Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

21 septembre 2020 à 11:04:26
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateurs: Aube, Chapart, Claudius) » Joyeux Noël !

Auteur Sujet: Joyeux Noël !  (Lu 937 fois)

Hors ligne PaulCahin

  • Calligraphe
  • Messages: 119
  • Ami des bêtes, mais pas des cons
Joyeux Noël !
« le: 23 décembre 2016 à 18:32:10 »
C'est par le plus grand des hasards que je me retrouvais en Père Noël. Le plus grand et le plus malheureux des hasards. Maudit hasard !

J'avais été invité par la famille de Marie ma copine, ma nouvelle copine, et comptait bien le soir même lui offrir le plus beau des cadeaux, déposer aux pieds de son sapin le plus turgescent des présents. Aussi, c'est devant le regard implorant de sa mère et les promesses érotiques de sa fille que j'acceptais d'endosser le ridicule costume du vieux vinaire (blanc-rouge), non sans montrer combien ceci m'étais une torture histoire d'assurer ma prise affective sur l'une et l'exclusivité de son jardin pour l'autre.

Les Gypte ont sept enfants, sept filles. Sept petits monstres pondus tous les deux ans selon un rythme si métonymique que les questions budgétaires semblent le disputer aux hormones de Madame : toutes sont nées en Décembre, autour du 25 Décembre.  Une façon comme un autre de faire des économies.... ou de succomber aux élans du printemps. Bref, les Gypte ont sept filles, sept merdeuses et chiantes de filles : les sept plaies des Gypte.
Autant Marie est belle, autant ses autres sœurs sont moches. Moches et insupportables. Déjà passé le sempiternel et répété "c'est ton amoureux ? ils sont amoureux, nananère..." (à la puissance six, imaginez l'ambiance), je me demandais si je n'allais pas en baffer une ou deux, mais dans les yeux de Marie je vis alors combien fatale aurait été l'erreur et nécessaire veuve poignet. Je prenais donc sur moi.
Mes défenses en berne, j'avais tant enduré qu'en définitive la supplique des Gypte ne me paru pas tant affreuse que ça, qui de ces petits monstres me libérerait, du moins temporairement. Et si en tant que Père Noël je pouvais user d'un peu de vengeance, l'affaire serait (presque) satisfaisante. C'est donc l'air soumis mais réfléchissant déjà aux moyens de calmer les six filles et exciter la septième, que je m'affublais du bien connu déguisement.

A ce stade du récit, une chose importante qu'il vous faut considérer si par mésaventure vous vous retrouvez dans la même situation : prenez du déodorant ! Il fait une chaleur pas possible là-dessous. Si l'on peut se passer des bottes (mais maman Gypte est une traditionaliste et je n'eus pas cette liberté), difficile de faire pareil avec le bonnet et la barbe. 21 degrés dans la maison, pour peu, avec un feu de cheminée qui fait monter le tout à 23 (et par où il est sensé être arrivé, le vieux ?), vous atteignez facilement les 40. 40 degrés, en hiver, à l'intérieur, avec six folles à lier... Nonobstant la septième (à lier aussi...), peu peuvent y résister; peu peuvent en témoigner tant ils en sont morts ou en ont honte (ou les deux).

C'est donc pas frais et pas dispo du tout que je me présentais dans le salon, arrivé par "on" ne sait où (moches, chiantes,... et connes, je vous dis), pour aller je savais dans quoi. D'abord les cris, l'hystérie qui vous vrille les tympans et vous fait demander si vous ne vivez pas vos derniers instants auditifs. Ensuite,... le carnage,... la défaite. Croyez-moi, rien ne sert de lutter, n'essayez pas de rester attentif : abandonnez. Prenez votre plus beau sourire, vos plus graves "hon! hon!" ("ho! ho!" marche aussi) et faites œuvre de facteur, sans plus. Sortir un cadeau, lire le nom, le donner,.. et ainsi de suite jusqu'à épuisement du stock (et du postier) : rien de mieux pour supporter l'épreuve, s'en sortir sans (trop de) dommages.

Mais avant de partir, n'oublie pas de te couvrir, etc... mon cul ! Non, non, avant de partir, une seule chose compte. Deux en fait.
La première : ne pas croiser de miroir, ne pas "se" regarder, de peur de mourir du ridicule, ou de fondre en larmes.
La seconde, plus plaisante, vous permettra de satisfaire un instinct trop longtemps refoulé, et ce sans mettre en péril l'instinct que plus tard vous souhaitez défouler : la photo. Avant de partir, il est de tradition de faire une photo avec "le Père Noël qui est venu apporter les cadeaux" (comme s'il avait que ça à foutre...). Ok, les plus grands s'en excluent généralement, et l'on comprend pourquoi, mais pour ce qui est des petites pestes, des merdeuses qui depuis le début de la soirée vous tapent sur les nerfs.... Voilà l'occasion rêvée de vous venger. On prend la pose, on sourit, et qui d'une main baladeuse pince un bras, qui d'un doigt négligent tire des cheveux (c'est ça qui est bien avec les emmerdeuses : leur longs cheveux; et plus ils sont longs plus elles sont emmerdantes, vous avez remarqué ?), qui d'un regard affable et souriant devant l'objectif venge son ego... La photo, une sacrée bonne idée pour nous les déguisés contraints, les opprimés de la tradition, une sacrée bonne occasion pour tout ceux qui subissent ou vont subir cette odieuse forme de bizutage qu'est de faire le Père Noël. Même si le soir-même....

PS :
Des huitres, on a mangé des huitres... et vomi des huitres...  Et tout le reste.
Pas de jardinage le soir dans le lit, mais beaucoup de compostage, beaucoup d'engrais.
Espérons que la fleur n'en sera que plus belle...

PS2 :
Y'a pas de Père Noël au Nouvel An... J'suis pas invité.
_______________
Paul Cahin de Troyes

Hors ligne Eunuque

  • Calligraphe
  • Messages: 114
Re : Joyeux Noël !
« Réponse #1 le: 27 décembre 2016 à 11:25:26 »
Texte plaisant. Drôle. Sans plus. Je trouve que la vengeance est gentillette au regard de l'humiliation. Mais pour avoir osé les sept plaies des Gypte, je vous accorde la moyenne : C+.
Bon réveillon du nouvel an et évitez les huitres. Comme disait Coluche : Le poisson pas frais, à manger c'est pas bon, mais alors à vomir.
Berth

Hors ligne PaulCahin

  • Calligraphe
  • Messages: 119
  • Ami des bêtes, mais pas des cons
Re : Joyeux Noël !
« Réponse #2 le: 27 décembre 2016 à 16:06:44 »
Merci Eunuque.
Texte ecrit vite, sans autre pretention que de divertir.
une sorte de chronique.
_______________
Paul Cahin de Troyes

Hors ligne flulu

  • Aède
  • Messages: 188
Re : Joyeux Noël !
« Réponse #3 le: 03 octobre 2019 à 16:49:36 »
Texte étrange... Un peu de vulgarité inutile à mon sens...
Juste un détail sémantique : le mot métonymique n'aurait il pas été employé à la place de métronomique ?
L'idée en tout cas est originale
carpe diem

Hors ligne True Duc

  • Aède
  • Messages: 172
Re : Joyeux Noël !
« Réponse #4 le: 03 octobre 2019 à 20:56:19 »
Bonsoir PaulCahin,

A l'inverse, je suis  déçu du manque de vulgarité. A l'évocation du "cadeau turgescent" des premières lignes, je me suis dit "ah cool, un récit érotique de noël, un truc de vieux dégueulasse".  J'ai eu la gueule de Bukowski qui est apparue (pas très excitant sa gueule).

J'ai ris mais je suis resté sur ma faim. J'aurais aimé plus de pornographie, un parallèle avec  l'univers de noël et des souvenirs et/ou projections de scènes de sexe avec Marie. Plus d'explicite et moins de "jardinage, compostage et engrais" (compostage??? J'ai ma petite idée...mais bon...)

M'enfin. C'est ce que j'aurais aimé. J'espère lire un autre conte de noël "olé-olé" avant le 25 décembre.

Au plaire de te lire.
(je viens de voir que cet écrit a trois ans bientôt, bon , ben Joyeux Noël en retard et bonnes années)
« Modifié: 03 octobre 2019 à 21:02:46 par True Duc »
« Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule. »(Elie Yaffa)

Hors ligne flulu

  • Aède
  • Messages: 188
Re : Joyeux Noël !
« Réponse #5 le: 04 octobre 2019 à 09:27:47 »
L'érotisme et même la pornographie en un sens ne sont pas forcément "vulgaires"
Il est possible de ressentir une frustration après le mot "turgescent" qui laissait entrevoir une autre direction dans la couleur du récit
ça n'était pas l'intention de l'auteur.
Puis je poser une question aux modérateurs de ce forum ...
Les textes "érotiques" sont ils bannis de ce lieu ? Ou bien existe t'il une certaine liberté à cet égard ?
carpe diem

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 23 requêtes.