Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

14 décembre 2019 à 04:24:48

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)

Auteur Sujet: avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)  (Lu 24149 fois)

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 210
T'as tout pigé, Ahora.

Hors ligne lepion

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 818
et pourquoi pas ouvrir un fil collectif "sur l'eau" où les gens de bonne volonté (cad ni les trolls ni les donneurs de leçons ni les "suffisants") essayeraient, ensemble, de pondre un ou plusieurs petits œufs liquides ? (Si on veut bien de moi, je suis partant.)


hum
ce qui sous-entend un fil autorisé à certains membres mais interdit à d'autres...
ça rappelle quelque chose
je trouve que cette proposition a des relents particulièrement nauséabonds

Je pense que pehache sous-entend simplement que ce serait un fil de bonne entente sans prise de tête, pas qu'il faudrait en interdire l'accès à des membres en particulier. Ta mauvaise foi est un peu fatigante, à la longue  :(

c'est un peu péremptoire, non ?  :\?
qui te dit que je n'étais pas d'humeur badine ?  :P
(j'aurais peut-être dû mettre des smileys)  :viviane: :viviane: :viviane:
rien ne sert de partir à point, il faudra courir.

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 210
loin des sentiers battus par mille fuseki
Noir tisse sa toile enracinée nord-est
s'en suivent quelques coups en tous points joseki
claqués sur le giban par des mains aux doigts lestes

Une pause il inspire observe le plateau
son plan semble marcher il est toujours sente
son dessin s'articule autour de points vitaux
de leurres et d'aji dont il goûte l'attrait

La partie se prolonge et Noir partout l'enserre
ses espoirs peu à peu sont réduits en ficelles
ses doigts lui semblent gourds pesantes sont les pierres
la défaite distille âcrement tout son fiel

Il pense au Honinbo au vieux Kawabata
il pense à ce qui fut et que l'homme a perdu
- non pas de seppuku non pas de katana-
alors par déférence il se lève et salue

ahora

  • Invité
avortons je naquis
aussitôt né aussitôt orphelin
j'eus le tort d'être bossu
ma vie ne fut que bribes et brimborions
emmaillotés de lambeaux dérisoires
sans éclat
sssssssss
et me fut refusé l'azur
et vivre ne fut que bleus
« Modifié: 12 avril 2016 à 10:40:30 par ahora »

ahora

  • Invité
« Modifié: 10 avril 2016 à 21:56:10 par ahora »

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 210
gris-gris

amulettes de bois aux formes s’effaçant
gris-gris d’ambre ou d’onyx d’os ou d’ivoire
tachés de larmes de sperme de sang
fétiches endormis sous des draps dans l’armoire

Pauvres choses flétries désormais sans pouvoir
sur l’amour ni la chasse ni la pluie
vous attendez patientes dans le noir
insensibles à la peur à l’oubli à l’ennui
« Modifié: 10 avril 2016 à 20:11:39 par pehache »

Hors ligne Kerena

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 541
  • Générateur d'improbabilités
    • Dans les nuages
Je vois pas où poster "ça", alors...


Mon monstre


Rongé jusqu'à l'os
Bouffé jusqu'à la moelle
Terni, albinos
Noir de suie et noir de ciel

Caché au fond de sa caverne
Il me fait peur, ce monstre énorme
C'est en tyran qu'il me gouverne
...c'est moi qui l'ai rendu difforme...

Laissé pour compte
Délaissé et assoiffé
Caché par honte
Enfermé, puis oublié...

C'était ma voie et ma décision
Mais parfois, j'aimerai le laisser
parler, hurler, geindre, à foison
Le laisser sortir de sa prison

Ce monstre laid et adoré
C'est mon cœur, que j'ai abandonné
Je crois qu’il y a dans le cœur des hommes une place créée pour l’émerveillement, une place endormie qui attend de s’épanouir. ~ Ambre, Les aventuriers de la mer, R. Hobb

Hors ligne Vir

  • Aède
  • *
  • Messages: 157
Il pleut, mon amour, il pleut !
Par milliers, elles s’écrasent
Elles font un bruit de Dieu
Je m’arrête, en extase
Puissent-elles tout le jour
Crever et noyer
Bétailles et bergers
Pour mon plus grand bonheur,
Elles font jaser les vieux
Et puis branler les cieux
Oui, puissent-elles ne jamais
S’arrêter.

ahora

  • Invité
Ceci n'est pas une poésie.
(ni une pipe).

J'ai essayé parfois de te prêter une oreille
qu'en as-tu fait ?
De ton côté, tu ne m'as pas rendu la pareille.
Depuis, je ne dors que sur l'une.
Et l'autre,
l'autre, celle, autre, que tu m'as rendue
négligemment
ne l'entend pas de cette oreille.

*

Résumons-nous
Économisons-nous.
Où en étions-nous ?
Où en étais-tu ? Car si j'ai bonne mémoire
tu soliloquais
à tout va.

*

Tes discours
Ni plus ni moins
mais pas pour autant pareils...
C'est dans le ton qu'il faut chercher la différence
Ni plus quoi ? Ni moins toi ?

*

Souviens-toi.
Rappelle-moi.
Ni aujourd'hui ni demain.
Le fil est coupé
La ligne est en dérangement.

« Modifié: 01 mai 2016 à 14:05:42 par ahora »

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 210
je remonte (non, non, ce n'est pas un poème de ***, c'est juste une remontée).

Hors ligne Luna Psylle

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 486
  • Le temps est mon pire ennemi.
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Ce n'est pas un poème à proprement parlé, mais un message envoyé à un destinataire précis ;)

un message a été déposé
un poème printanier
une réponse est souhaitée
cher destinataire, quelle est votre pensée ?

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 210
Tristesse des départs quand lisse et blanc le chœur
ne largue nulle amarre. Mer d'huile, mer étale
où ne palpite nul bouquet, nul pétale
Est-ce moi qui m'en vais-les autres qui demeurent?

Hors ligne Luna Psylle

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 486
  • Le temps est mon pire ennemi.
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie de l'écrire :)
C'est une quasi-constante que je remarque sur mes livres ^^

Livre corné,
Livre trimballé,
Livre aimé.

Hors ligne pehache

  • Grand Encrier Cosmique
  • **
  • Messages: 1 210
hop !

Hors ligne Fried

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 1 778
Qui va là ?
Un bateau ivre
Son filet échalas

Qui va là ?
Un poète oublié
 Le mot qui s'en va

Qui va là ?
La phrase fracassée
Son idée restera

Qui va là ?
Un pion, une hache oubliée
La fée du logie et luna ahora
Kerena Vir extasy
Ou Milena train(ne)
Alan gage weg pim pam poum
Sous la baguette à Viviane.
 :-¬?
« Modifié: 11 septembre 2016 à 20:45:03 par Fried »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.043 secondes avec 22 requêtes.