Le Monde de L'Écriture

Coin écriture => Poésie => Discussion démarrée par: pehache le 30 mars 2016 à 09:52:24

Titre: avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 30 mars 2016 à 09:52:24
Un fil où déposer des choses légères ou inachevées, des vers dépareillés...
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatd 'azur (fil collectif)
Posté par: Vivi le 31 mars 2016 à 13:43:03
On en fait quoi après ? :-\
On peut les reprendre dans des poèmes ou c'est juste une décharge ? :\?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 31 mars 2016 à 15:06:40

C'est libre. On dépose des trucs géniaux très courts, des trufferies vite bâclées, bref ce qu'on ne peut mettre (pour l'heure) ailleurs.
Bises
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 31 mars 2016 à 15:10:53
Je vais. J’ai dit là tout mon dire.
Je le dis même avec distance : il va.
Il va sans dire, naturellement.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 31 mars 2016 à 17:23:48
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

 >:(

Monde obscur !
À mort !! Le sang coule dans mes veines,
Je sens, pliés sous mes doigts,
Tout d'un coup en mille morceaux.

 >:(
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Mister Pim le 31 mars 2016 à 17:32:43
A la manière d'un titi d'Paris

Comme la fumée, le tabac grimpe
Répandant un parfum d'oseille,
Vraiment faut croire que tout c'qui suinte
Fait un tabac dans vos corbeilles.
On s'met à sec pour quelques sèches
Alors faut pas v'nir nous conter
Des discours préventifs funestes
P'tête qu'on s'tue mais vous nous ruinez.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 01 avril 2016 à 16:53:17
Brume aux yeux de glace,
Ataraxie enivrante !!
Ô ton haleine à faire perdre
Un poète.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 02 avril 2016 à 10:16:15
et si c'était hier que tout s'était joué
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Mister Pim le 02 avril 2016 à 10:23:25
Tu les voudrais épais, non percussifs – une céramique concassée tombe de ta bouche.
Tu les voudrais dépourvus de sens et d’harmonie.
Sur la page : planche.
Planche comme les échoués.
Pose horizontale où tu évalues ceux susceptibles de faire l’affaire, en tournant autour du seul, circonstanciel, dont le sens te demeure étranger.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 02 avril 2016 à 10:34:07
Restera la forêt
Restera les pins
Et sous la ramure
Des arbres souverain
A nouveau montera
Le chant leger et espiègle
Des oiseaux vainqueur du gêle
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: gage le 02 avril 2016 à 11:24:31
Restera la forêt
Restera les pins
Et sous la ramure
Des arbres souverain
A nouveau montera
Le chant leger et espiègle
Des oiseaux vainqueur du gêle

Je t'adore Milena !!  :D
tu arrives à hisser ton orthographe à un niveau artistique et aléatoire tel, que je te reconnais à chaque fois sans avoir besoin de regarder qui a posté.
Ton orthographe fait partie de ton langage, et ne vois donc aucune méchanceté dans ce que je dis...  :)
Plutôt de la bienveillance...  ;)
Bisous !!!
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 02 avril 2016 à 11:30:57
Citer
tu arrives à hisser ton orthographe à un niveau artistique et aléatoire tel, que je te reconnais à chaque fois sans avoir besoin de regarder qui a posté.
Ton orthographe fait partie de ton langage, et ne vois donc aucune méchanceté dans ce que je dis...  :)
Bin j'ai honte un peu quand même ><
Le pire c'est que quand on me dit "y'a des fautes" je relis et j'en trouve, mais sinon je les aurais jamais vue  :/
M'enfin c'est pour les bossu ici, ou bien ?
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: gage le 02 avril 2016 à 11:32:30
M'enfin c'est pour les bossu ici, ou bien ?

C'est pour ça que je ne t'ai pas corrigée....   :)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 02 avril 2016 à 11:33:29
Bin le fil est dédié aux truc pas fini, pas bien fait, donc, heu voilà
Bref ><
Merci quand même gage ;)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 02 avril 2016 à 11:33:45
yep, Gage, mais tu participes du même sens artistique par ta ponctuation, non ?

(Pas forcément aux choses pas finies, aussi aux perles brèves, aux éclats, etc.)
Titre: Re : Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 02 avril 2016 à 11:34:10
Je t'adore Milena !!  :D
tu arrives à hisser ton orthographe à un niveau artistique et aléatoire tel, que je te reconnais à chaque fois sans avoir besoin de regarder qui a posté.
Ton orthographe fait partie de ton langage, et ne vois donc aucune méchanceté dans ce que je dis...  :)
Plutôt de la bienveillance...  ;)
Bisous !!!

 :\? oh ! je sens comme une forme de jalousie quelque part...

Les mendiants terrassant les pauvres,
Réunissant l'affront de demain.
Et l'espoir dans tout ça ?
Comme un désir d'autre chose.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: gage le 02 avril 2016 à 11:36:33
J'ai modifié mon commentaire, Milena !

Qu'est-ce qu'elle a, ma ponctuation ?
Rien d'artistique dans mes productions, de toute manière...  :-\

D'où ma jalousie, cher Alan !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 02 avril 2016 à 11:40:46
@gage, :-*
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 04 avril 2016 à 20:29:18
Sonnets de circonstance



Si vous saviez combien je vomis vos « mesures »
Vos haines à demi, vos obligeants silences
La belle hypocrisie des melliflues sentences
Dont vos lèvres pincées nous offrent la morsure.

Si vous saviez combien m’indignent les blessures
Que vos mots sous couvert d’une bourgeoise aisance
Infligent à ceux qui       n’ont pas vos complaisances.
Je vous hais castrateurs seigneurs de la censure.

Que mon indignation me lave des souillures
Et que la perfidie, soumise à la césure,
De vos secrets mépris, de vos jalousies rances,

Me récurant- à l’os !- m’épargne la tonsure
Que vous me promettez de vos yeux de lémure.
Jamais ne renierai l’amour ni l’insolence.



Oh ! votre politesse a l’exquise saveur
Des meurtres en famille et des chapes de plomb.
Ne rien dire. Ou de loin. Ou en groupe. Ou quand l’*on*
Permet de camoufler le je sous la rumeur.

Je la retrouve encore respirant dans vos vers.
Gommer l’aspérité, le vers faux qui dit vrai,
L’image ahurissante et l’azur qui effraie,
Goûter le ronronnant impeccable et sévère.

Ce poli-là écrase, ébarbe ou émascule.
Enveloppé, au chaud ! en un triste linceul,
L’esprit n’est plus que forme évidée, ridicule.

Ce poli aiguisé rejette dans l’insane
Ce qu’il ne comprend pas. Que mon rire d’iguane
Résonne et déraisonne ! Et tant pis s’il est seul.




Jamais pris en défaut, étant sans qualités.


La bouche en cul de poule et les lèvres pincées
Ayant pour les quelconques un bon mot bien gluant,
D’un pas de sénateur, il avance, prudent,
La panse vers l’avant et les mains bien rincées.

Ce Raminagrobis gavé de patenôtres
Ronronne élégamment comme un matou castré.
Ne brille rien en lui, hormis son poil lustré ;
Paterne, cauteleux, comme il sait louer l’apôtre !

La griffe est là, patiente, à l’abri des regards,
Quand d’une voix mielleuse il enfile les truismes
Soucieux d’affirmer les *vraies* règles de l’art.

Ô Tartuffe Honoré ; Ô Bégearss moderne
Toute ta perfidie s’érige en priapisme
Quand dévoile le vent : ta vessie, ta lanterne !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 04 avril 2016 à 20:33:04

Piou piou
Cui cui
Scrogneugneu
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: lepion le 04 avril 2016 à 20:42:41
amen
amène
ah, mes noeuds
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 04 avril 2016 à 20:48:01
les cons en escadrille se rêvent en faucons
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 04 avril 2016 à 20:48:50

Pouah, joli  :D
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 04 avril 2016 à 20:49:57

Piou piou
Cui cui
Scrogneugneu
En grande forme ! J'en suis estomaqué.
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 04 avril 2016 à 20:50:59
amen
amène
ah, mes noeuds

Bravo ! Vous vous êtes surpassé.
Vos plus jolis vers à n'en pas douter.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: lepion le 04 avril 2016 à 20:54:00

Bravo ! Vous vous êtes surpassé

merci
mes amitiés à l'auteur  ;)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 04 avril 2016 à 20:59:30
Il n'y a pas de quoi, c'est toujours un plaisir (hilarant) de lire vous prouesses. Et la forme brève vous réussit vraiment; même sans signature, je vous aurais reconnu.
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Vivi le 05 avril 2016 à 14:07:41
Il n'y a pas de quoi, c'est toujours un plaisir (hilarant) de lire vous prouesses. Et la forme brève vous réussit vraiment; même sans signature, je vous aurais reconnu.
clair, et celle-là, tu m'aurais reconnue :D

Je vais te prendre a texte
Avec une fable
Pour bien râper les mots



 :mrgreen:


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 05 avril 2016 à 14:50:15
Je propose cela ici.
Pourquoi l'avoir écrit : pour calmer le cœur et l'âme de mon imaginaire.
Pourquoi le poster : sûrement pour partager et tenter de rendre par des conseils cela plus explicite. Je ne sais pas...


Une étoile s’éteint, l’oiseau de feu s’endort.
Une lame en son corps, tout de rouge la teint,
Mais plus rien ne l’atteint, ni le froid, ni la mort.
Et l'homme qu’elle abhorre, repart dans le lointain
Au palais de satin, loin d’elle et de ses sorts.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 05 avril 2016 à 15:38:47
Superbe, Luna !
Juste une syllabe de trop au v.4, mais ça vaut le coup d'y revenir
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: extasy le 05 avril 2016 à 15:42:21
miaou '-'
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 05 avril 2016 à 15:51:53
p'têtre rien ?
(j'dis ça, j'dis rien...)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 05 avril 2016 à 15:56:05
En jouant sur plusieurs images lier à l'eau ou la goute ? La comme sa je pense au bruit insupportable de la goute d'eau qui tombe sans fin du robinet. Ya aussi le supplice de la goute qui est pas cool.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: extasy le 05 avril 2016 à 16:00:19
mew '-'
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 05 avril 2016 à 16:22:59
Superbe, Luna !
Juste une syllabe de trop au v.4, mais ça vaut le coup d'y revenir

Merci :-[
Je sentais que j'en avais mis une en trop quelque part... inconsciemment, je voulais dire "repart au lointain", ça veut bien dire ce que ça veut dire...
Bon bah, j'ai plus qu'à travailler ça ^^

exta' si j'ai des idées, je t'envoie :) ça peut te débloquer (moi aussi, ça me démange d'écrire sur l'eau en ce moment)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 05 avril 2016 à 18:54:47
et pourquoi pas ouvrir un fil collectif "sur l'eau" où les gens de bonne volonté (cad ni les trolls ni les donneurs de leçons ni les "suffisants") essayeraient, ensemble, de pondre un ou plusieurs petits œufs liquides ? (Si on veut bien de moi, je suis partant.)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 05 avril 2016 à 20:42:06
Le texte en question. (http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,20401.msg333173.html#msg333173)
Au final, j'ai juste retiré le "Et", mais je trouve cela moins pertinent. Je reviendrai !

et pourquoi pas ouvrir un fil collectif "sur l'eau" où les gens de bonne volonté (cad ni les trolls ni les donneurs de leçons ni les "suffisants") essayeraient, ensemble, de pondre un ou plusieurs petits œufs liquides ? (Si on veut bien de moi, je suis partant.)
Je ne sais pas. Dans ce cas, autant poster ici :) que ce soit sur l'eau ou autre chose, ces petits bouts d'entité y seraient les bienvenus.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 05 avril 2016 à 20:56:00
à part qu'ici, c'est plutôt un lieu où déposer "son" travail.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 05 avril 2016 à 20:59:07
à part qu'ici, c'est plutôt un lieu où déposer "son" travail.

Pas faux ^^.

J'avais d'ailleurs deux phrases "bateau" comme point de départ pour exta' :D
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 07 avril 2016 à 11:56:05
Gribouille et bafouille,
Petit écrivain.
Bidouille et bredouille,
Petit musicien.
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: lepion le 07 avril 2016 à 12:18:41
et pourquoi pas ouvrir un fil collectif "sur l'eau" où les gens de bonne volonté (cad ni les trolls ni les donneurs de leçons ni les "suffisants") essayeraient, ensemble, de pondre un ou plusieurs petits œufs liquides ? (Si on veut bien de moi, je suis partant.)


hum
ce qui sous-entend un fil autorisé à certains membres mais interdit à d'autres...
ça rappelle quelque chose
je trouve que cette proposition a des relents particulièrement nauséabonds
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 07 avril 2016 à 12:43:15
:-[ :-[ :-[

Cette hache levée
Je l’aimerai enterrée.
Que l’eau, dans sa douceur,
Coule sur nos malheurs,
Et apaise nos cœurs
De leurs vieilles rancœurs.

:oxo:


ce qui sous-entend un fil autorisé à certains membres mais interdit à d'autres...
Moi, je veux, si ce fil s'ouvre, qu'il n'y ait que de la joie et de la bonne humeur pour parler de l'eau en vers ou en prose. Et tous ceux qui souhaitent y venir sont les bienvenus :) (oui, je suis très bisounours parfois (https://monde-ecriture.com/forum/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmedia.tumblr.com%2F2467581271d2e6bf789365f50a6772a6%2Ftumblr_inline_n27y0bdlkI1qid2nw.gif&hash=be6457420a48d24e339c230548ef432e22614de6))
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 07 avril 2016 à 16:34:09
Tu as raison Luna. Mais quand on l'esprit nauséabond, on projette sur le monde sa propre malfaisance.
Il est évident que tous ceux qui ont envie de produire quelque chose ensemble seraient les bienvenus. Cracher dans la soupe n'est jamais malin.
Titre: Re : Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Rain le 07 avril 2016 à 17:19:04
et pourquoi pas ouvrir un fil collectif "sur l'eau" où les gens de bonne volonté (cad ni les trolls ni les donneurs de leçons ni les "suffisants") essayeraient, ensemble, de pondre un ou plusieurs petits œufs liquides ? (Si on veut bien de moi, je suis partant.)


hum
ce qui sous-entend un fil autorisé à certains membres mais interdit à d'autres...
ça rappelle quelque chose
je trouve que cette proposition a des relents particulièrement nauséabonds

Je pense que pehache sous-entend simplement que ce serait un fil de bonne entente sans prise de tête, pas qu'il faudrait en interdire l'accès à des membres en particulier. Ta mauvaise foi est un peu fatigante, à la longue  :(
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: ahora le 07 avril 2016 à 21:20:04

.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 07 avril 2016 à 21:22:59
T'as tout pigé, Ahora.
Titre: Re : Re : Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: lepion le 07 avril 2016 à 21:52:54
et pourquoi pas ouvrir un fil collectif "sur l'eau" où les gens de bonne volonté (cad ni les trolls ni les donneurs de leçons ni les "suffisants") essayeraient, ensemble, de pondre un ou plusieurs petits œufs liquides ? (Si on veut bien de moi, je suis partant.)


hum
ce qui sous-entend un fil autorisé à certains membres mais interdit à d'autres...
ça rappelle quelque chose
je trouve que cette proposition a des relents particulièrement nauséabonds

Je pense que pehache sous-entend simplement que ce serait un fil de bonne entente sans prise de tête, pas qu'il faudrait en interdire l'accès à des membres en particulier. Ta mauvaise foi est un peu fatigante, à la longue  :(

c'est un peu péremptoire, non ?  :\?
qui te dit que je n'étais pas d'humeur badine ?  :P
(j'aurais peut-être dû mettre des smileys)  :viviane: :viviane: :viviane:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 10 avril 2016 à 09:04:32
loin des sentiers battus par mille fuseki
Noir tisse sa toile enracinée nord-est
s'en suivent quelques coups en tous points joseki
claqués sur le giban par des mains aux doigts lestes

Une pause il inspire observe le plateau
son plan semble marcher il est toujours sente
son dessin s'articule autour de points vitaux
de leurres et d'aji dont il goûte l'attrait

La partie se prolonge et Noir partout l'enserre
ses espoirs peu à peu sont réduits en ficelles
ses doigts lui semblent gourds pesantes sont les pierres
la défaite distille âcrement tout son fiel

Il pense au Honinbo au vieux Kawabata
il pense à ce qui fut et que l'homme a perdu
- non pas de seppuku non pas de katana-
alors par déférence il se lève et salue
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: ahora le 10 avril 2016 à 09:12:15
avortons je naquis
aussitôt né aussitôt orphelin
j'eus le tort d'être bossu
ma vie ne fut que bribes et brimborions
emmaillotés de lambeaux dérisoires
sans éclat
sssssssss
et me fut refusé l'azur
et vivre ne fut que bleus
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: ahora le 10 avril 2016 à 09:20:21
 .
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 10 avril 2016 à 20:09:00
gris-gris

amulettes de bois aux formes s’effaçant
gris-gris d’ambre ou d’onyx d’os ou d’ivoire
tachés de larmes de sperme de sang
fétiches endormis sous des draps dans l’armoire

Pauvres choses flétries désormais sans pouvoir
sur l’amour ni la chasse ni la pluie
vous attendez patientes dans le noir
insensibles à la peur à l’oubli à l’ennui
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Kerena le 16 avril 2016 à 02:44:09
Je vois pas où poster "ça", alors...


Mon monstre


Rongé jusqu'à l'os
Bouffé jusqu'à la moelle
Terni, albinos
Noir de suie et noir de ciel

Caché au fond de sa caverne
Il me fait peur, ce monstre énorme
C'est en tyran qu'il me gouverne
...c'est moi qui l'ai rendu difforme...

Laissé pour compte
Délaissé et assoiffé
Caché par honte
Enfermé, puis oublié...

C'était ma voie et ma décision
Mais parfois, j'aimerai le laisser
parler, hurler, geindre, à foison
Le laisser sortir de sa prison

Ce monstre laid et adoré
C'est mon cœur, que j'ai abandonné
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Vir le 17 avril 2016 à 17:09:12
Il pleut, mon amour, il pleut !
Par milliers, elles s’écrasent
Elles font un bruit de Dieu
Je m’arrête, en extase
Puissent-elles tout le jour
Crever et noyer
Bétailles et bergers
Pour mon plus grand bonheur,
Elles font jaser les vieux
Et puis branler les cieux
Oui, puissent-elles ne jamais
S’arrêter.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: ahora le 01 mai 2016 à 14:03:38
Ceci n'est pas une poésie.
(ni une pipe).

J'ai essayé parfois de te prêter une oreille
qu'en as-tu fait ?
De ton côté, tu ne m'as pas rendu la pareille.
Depuis, je ne dors que sur l'une.
Et l'autre,
l'autre, celle, autre, que tu m'as rendue
négligemment
ne l'entend pas de cette oreille.

*

Résumons-nous
Économisons-nous.
Où en étions-nous ?
Où en étais-tu ? Car si j'ai bonne mémoire
tu soliloquais
à tout va.

*

Tes discours
Ni plus ni moins
mais pas pour autant pareils...
C'est dans le ton qu'il faut chercher la différence
Ni plus quoi ? Ni moins toi ?

*

Souviens-toi.
Rappelle-moi.
Ni aujourd'hui ni demain.
Le fil est coupé
La ligne est en dérangement.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 15 mai 2016 à 19:25:03
je remonte (non, non, ce n'est pas un poème de ***, c'est juste une remontée).
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 18 mai 2016 à 09:11:34
Ce n'est pas un poème à proprement parlé, mais un message envoyé à un destinataire précis ;)

un message a été déposé
un poème printanier
une réponse est souhaitée
cher destinataire, quelle est votre pensée ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 21 mai 2016 à 09:39:19
Tristesse des départs quand lisse et blanc le chœur
ne largue nulle amarre. Mer d'huile, mer étale
où ne palpite nul bouquet, nul pétale
Est-ce moi qui m'en vais-les autres qui demeurent?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Luna Psylle le 09 juin 2016 à 07:18:28
Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie de l'écrire :)
C'est une quasi-constante que je remarque sur mes livres ^^

Livre corné,
Livre trimballé,
Livre aimé.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 02 juillet 2016 à 06:48:53
hop !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Fried le 02 juillet 2016 à 09:00:07
Qui va là ?
Un bateau ivre
Son filet échalas

Qui va là ?
Un poète oublié
 Le mot qui s'en va

Qui va là ?
La phrase fracassée
Son idée restera

Qui va là ?
Un pion, une hache oubliée
La fée du logie et luna ahora
Kerena Vir extasy
Ou Milena train(ne)
Alan gage weg pim pam poum
Sous la baguette à Viviane.
 :-¬?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 11 septembre 2016 à 20:41:49

Je chérissais l’aurore aux doigts de racoleuse
Qui vous offre ses fleurs sans tenir ses promesses
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 18 septembre 2016 à 21:21:40
le poème est une flèche
qui vise l'inaccessible
que le lecteur soit de mèche
ou non - il n'est pas la cible
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 18 septembre 2016 à 21:44:38
Sympa ce quatrain :D
Il faudrait l'entouré d'une suite ça serait chouette ^^
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 21 septembre 2016 à 20:48:18
le poème est un vieil oiseau (pour enfants)



D’abord ce sont des mots qui filent
comme comètes entre les doigts
comme le sable ou bien la joie
des fils de soi qui s’entortillent

mais déjà le poète expire
l’Inspiration- une étincelle !-
se sauve fuit se fait la belle
le poète doute il soupire

alors il contemple la chose
peut-être une île un archipel
des palmiers l’océan du sel
et puis attend que ça repose

les lendemain surlendemain
il reviendra souvent patient
la scie la lime entre les dents
créer des portes et des liens

il lui faudra plusieurs pinceaux
pour que les sons entre eux s’assemblent
avec le sens aussi ensemble
    et pour le rythme le tempo

éliminer les adjectifs
lisser encor l’aspect sonore
poncer polir les métaphores
parfois creuser jusqu’au plus vif

alors un jour il est possible
que le poème soit fini
qu’il s’envole loin de son nid
s’il a trouvé enfin sa cible


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 24 septembre 2016 à 19:12:12
Hop, je le remonte, histoire de rappeler que tout le monde peut déposer ici ses invendables, ses inclassables, ses petites formes...
(28° cet a-midi, qui dit mieux ?)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 08 octobre 2016 à 12:59:20
Et donc, un claudiquant de l'an de grâce 2012
dont j'ai trop honte que pour oser le poster normalement  :huhu:

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 21 octobre 2016 à 00:15:38


La cour

Tache de souvenir. Mon petit cloître. Un battement de joie fait ricocher le temps.

Paroles de fenêtre à fenêtre. Désirs furtivement en place. On est samedi, j'ai revêtu ma robe lyrique.

Ton visage glisse dans le soleil comme un feuillage.


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 22 octobre 2016 à 21:15:30
(Joli, ça Tigrani.)



Héraclite et Pythagore

tout est nombre ô Pythagore
de la corde de mon luth
à la clef du nombre d’or
tout est harmonie ou lutte
tout est rythme tout est flux
je me méfie des images
enjôleuses filles nues
qui nous gardent en otage
comme une photo figée
la poésie sans musique
l’oiseau a une aile brisée

... l’envol est problématique



(Où pourquoi je casse les pieds dans cette section sur le rythme)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Evan le 09 novembre 2016 à 14:06:34
Après un contrôle de maths raté...

Croire en le doute,
C'est l'admettre tout à fait,
Son existence lui retirer:
A jamais le congédier.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 décembre 2016 à 21:22:04
Non, je ne ferai pas cet idiot pari de Blaise
Ensevelir mes jours sous le poids sourd, gourd des glaises
Et j’aimerais que couve, Phénix sous la braise
Ce vent qui sans soupirs ni ne meurt ni ne s’apaise
Que la rime des heures nous soit bonne ou mauvaise
Que nous soyons de tels clans, baisions dans ce diocèse
Que nous sachions ou non le temps d’une parenthèse
Nous allons où va tout ce qui va, même punaises
J’aimerais chanter les bras en croix sur la falaise
Une complainte moitié savante et moitié niaise
Et de là-haut- un funambule sur son trapèze ! –
Je dédierais à ceux qu’ont le cul entre deux chaises
Ma mélodie amère, le chant du cygne treize.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 décembre 2016 à 21:48:08
Paix

Plonge loin tes racines, vieux cep
Au-delà de l’amer, au-delà,
Invente ici l’insecte béni
Xylophage du bois de la croix
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 29 janvier 2017 à 22:16:08
Paradoxal

Nietzsche l’a dit le « je » n’est rien
que du mythe un assemblage
ce trait on le fait sien
facilement tant il est sage
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 30 janvier 2017 à 02:00:56
 :mafio:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 05 février 2017 à 20:45:44
je voudrais m'icariser dit la taupe à son geôlier
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 06 février 2017 à 19:46:23
ta cuisse longiligne est un rêve d'oiseau
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 03 mars 2017 à 08:23:42
Ils sont beaux les vivants,
Leurs visages papiers froissés
Maquillés de poussière
Que des pieds traînant balayent aux caniveaux.
La nuit tombale hôte sa stèle,
Des matelas cimetières on se relève
Et l'on y marche à ciel ouvert ;
Ils sont beaux, les vivants.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 22 mars 2017 à 19:06:22
je n'ai pas envie de rire
entre lepen et macron
je ne sais qui est le pire
libéralisme et pognon
contre fascisme à la con
tous les deux sont mortifères
de mon pays j'suis pas fier
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 24 mars 2017 à 08:38:46
il est temps de partir sur la pointe des pieds
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 24 mars 2017 à 13:16:47
Oui '-'
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 24 mars 2017 à 16:10:09
Je trouve que le dernier vers fait un peu tâche avec l'ensemble, j'aurais apprécié une pointe plus travaillée
Mais sinon c'est chouette ^^ et oui je suis assez d'accord
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 24 mars 2017 à 16:25:10
Le jus de betterave.
C'est pourrave.
Ouais.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 25 mars 2017 à 01:39:40
Pièces communes
Sans rancune ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 25 mars 2017 à 07:36:55
Pièces communes
En libre échange
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 mars 2017 à 08:51:11
des cérébraux abysses
des bulles de mémoire
remontent se gonflant
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 25 mars 2017 à 09:20:11
Pehache, c'est un fil collectif. Si t'aime pas ce que je fais, passe ton chemin. Ah et juger des gens comme ça, c'est pas super sympa.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: milena-owein le 25 mars 2017 à 10:22:54
Il faut de tout pour faire monde
Peace les amis ^^
Et moi j'ai bien aimé nos échange
En poème alterné
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 mars 2017 à 13:29:09
des cérébraux abysses
des bulles de mémoire
remontent se gonflant

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ratureuse le 25 mars 2017 à 13:44:53
.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 mars 2017 à 18:56:12
Quand le loup vit, bleue, la rivière,
il revit les yeux de l’enfant
perdu tout seul dans ses prières,
un cou fragile, un coup de dents…
et cette soif depuis hier.

merci ratureuse, écrit ce soir grâce à toi
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ratureuse le 25 mars 2017 à 19:16:05
.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 mars 2017 à 20:45:45
chat gris chagrin chat noir
chat charmant nonchaloir
chat        chaton        félidé
greffier  chat  - c'est l'idée
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 05 avril 2017 à 20:57:45
"Un jour je m'en irai me noyer, en Afrique" B.D.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 05 avril 2017 à 21:03:51
(si tu parles de ratureuse c'est elle-même qui a tout supprimé avant de demander la suppression de son compte.. Sinon je vois pas de quoi tu parles..)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: gage le 11 avril 2017 à 15:18:00
Onze heures

Autour du lustre éclairé tourne une mouche,
Dans un sens, puis dans l'autre sans s'arrêter.

Pour changer, pas un mot ne sort de ta bouche,
Quant à moi je n'essaie plus de discuter.

À quoi riment ces soirées ? Tu lis sans lire,
Je me consacre aux factures en souffrance.

En souffrance... un mot à triste résonance...
Désormais, nous n'avons plus rien à nous dire.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Zèle Divin le 13 avril 2017 à 16:42:17
Touchant ce poème, Gage.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: gage le 13 avril 2017 à 17:08:18
Je te remercie Zèle Divin,

c'était une petite expérience de vers à onze syllabes. Je suis content que cela t'aie touché.
Merci encore.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 13 avril 2017 à 19:21:15
Des petits bouts dont je ne sais pas bien quoi faire.

C'est au matin l'éveil blanc,
Où le corps se rassemble,
Tel un doux monument
Qui s'entête et qui tremble.

Ma déception flotte,
Comme un poisson dans l'air.
Je me noie, je vivotte,
Je ne sais plus quoi faire.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 16 avril 2017 à 08:56:39
arrive alors le jour où l'on n'a rien à dire
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 16 avril 2017 à 19:20:20
Peut-être, écrire est aussi bête, que de vouloir attraper un filet d'eau, avec une épuisette.
Peut-être, @Pehache.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 17 avril 2017 à 09:04:30

quand on comprend un jour que nos mots n’intéressent
personne ou par hasard et souvent par erreur
lors on écrit pour soi comme on cueille une fleur
puis une autre et une autre et dont on fait des tresses
des colliers de tiaré qui sèchent sur la feuille
ou dans l’ordinateur
                                     faute d’oreille on meurt
et nos mots avec nous nos espoirs et nos deuils
notre meilleure part nos battements de cœur
et qu’importe après tout le chagrin pèse lourd
et mon âme en déborde imbibée comme éponge
bègues balbutiements ou tâtonnements gourds
ma vie n’aura été qu’un vain et triste songe
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 22 avril 2017 à 22:56:05
Miroir, mon beau miroir,
Si fragile et limpide,
Un souffle sur ta mare,
Et le ciel se ride.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 25 avril 2017 à 19:57:03
L'eau ruisselle entre tes jeunes racines,
Abreuve ces bras clairs et les anime.
J'ignore ce qu'il te faut, dans ta vie close,
On pourrait croire bien à mal, peu de chose.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 02 mai 2017 à 17:50:23
mon âme a débordé le miroir du matin
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 06 mai 2017 à 23:27:47
Au bord du vide

Poussez moi donc,
Que je tombe un peu,
Dans ce trou sans fond,
Où tombent vos yeux.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 07 mai 2017 à 07:55:09

il était une nuit dans les ourlets du jour
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 07 mai 2017 à 08:04:26
Miroir, miroir serein
Tissu fébrile (d'un rien)
Que boit si bien ma peau,
Pourquoi suis-je si bien
Au bord de ton eau?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 07 mai 2017 à 08:11:46
L'appétit dévorant,
Qui voudrait se résoudre,
Bat mon coeur intimement,
Sans vouloir en découdre.
 :D
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 07 mai 2017 à 08:49:16


Le bonheur ? Un mot que l’on caresse,
que l’on croit entrevoir, au miroir
déformant du souvenir. Déesse
plus que dieu, béate en son boudoir.


Le bonheur, c’est un mot que l’on suce,
Un sucre dont on se dit hanté.
Brille l’œil, on frôle l’infarctus !
Bonheur es-tu bon pour la santé ?

Le bonheur ? On donnerait son âme,
Si on en avait une, à donner,
On brûlerait sa vie, pour la flamme
Chétive d’un feu de cheminée !
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 07 mai 2017 à 12:33:59

il était une nuit dans les ourlets du jour

Beau rideau.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 09 mai 2017 à 18:50:20
Mathias est mort, il avait onze ans
aujourd'hui, j'ai moi aussi onze ans.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 09 mai 2017 à 20:20:06
...
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 09 mai 2017 à 20:51:52
Perché,
sur les épaules d'un géant.
Un machiniste,
baisse le rideau.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 10 mai 2017 à 07:11:23
Ils diront que la nuit est l’écluse des rêves
que je me suis sauvé par la voie des poissons
pour m’en aller rejoindre apaisé l’horizon
où je pensais trouver le nectar et la sève
marcher sur cette ligne irradiant les possibles
et les multipliant Ils diront qu’une nuit
vint le pêcheur d’étoile et qu’il me prit pour cible
m’emmena par la main tendrement jusqu’au puits
y jeter quelque pierre une obole un adieu
ils diront la légende ils diront ce qu’ils croient
ils en diront si peu- du temps telle est la loi-
la lune elle s’en fout moi je voulais du bleu

(9:05:2017)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 11 mai 2017 à 08:11:18

nos ancêtres chasseurs célébraient par des rites,
des danses et des chants, le bref compagnonnage
du prédateur et de sa proie. Mais c’était l’âge
sombre, dit-on. Qui vit un abattoir hésite.

Nulle « sensiblerie », des sentiments m’habitent,
moi, le mangeur de viande amateur de chair rouge,
face aux bêtes pendues, « endormies », mais qui bougent
encore, agonisant, péniblement s’agitent..

Un pareil égoïsme, le même aveuglement
préside à tous nos choix. On exploite, on aliène,
on soudoie, prostitue, plie sous le poids des chaînes,
on bombarde, l’on vend à tous nos armements.

Mais surtout on se tait, on berce nos misères,
on achète un diesel, on vote pour des pitres,
on se ment, on adhère, on parie nucléaire,
on reste nez collé à l’écran, à la vitre.

On parle comme il faut, on ne s’excuse pas,
On respecte la norme et fleurit la novlangue,
On ne réfléchit plus, les médias nous haranguent,
Et la publicité nous vante ses appâts.

On mendie dans nos rues, on expulse, on bavure,
tout va très bien, madame la marquise exulte,
on nous nie, nous ignore, on nous mange en friture,
le champagne est exquis, le dividende éructe.

Veaux enconnés de propagandes imbéciles,
allant vers l’abattoir inconscients et grégaires,
les cerveaux évidés, gorgés de miel et bile,
voici notre miroir, on l’appelait la Terre.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 11 mai 2017 à 08:41:44
Et sous les nuances bleutées d'une forêt en cristal,
des papillons phosphorescents fôlatrent,
pour butiner de la rosée d'amethyste.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 11 mai 2017 à 15:15:56
Solidarité

solitaire ou solidaire
chacun fait son choix
l’un des deux est salutaire
l’autre non je crois

où sont les frères humains
que chantait Villon
où l’esprit de rébellion
j’ai perdu ta main

je croyais que sur la Terre
n’était qu’une race
qu’avant de finir poussière
on s’aime on s’embrasse

je me suis trompé sans doute
chacun son chemin
oui mais j’ai perdu en route
c’est triste ta main
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 13 mai 2017 à 20:10:24
Solidarité

solitaire ou solidaire
chacun fait son choix
l’un des deux est salutaire
l’autre non je crois

où sont les frères humains
que chantait Villon
où l’esprit de rébellion
j’ai perdu ta main

je croyais que sur la Terre
n’était qu’une race
qu’avant de finir poussière
on s’aime on s’embrasse

je me suis trompé sans doute
chacun son chemin
oui mais j’ai perdu en route
c’est triste ta main

L'autre ne l'est pas.

Que l'on s'aime et l'on s'embrasse

Je suis tombée dans le doute
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 13 mai 2017 à 21:24:20

Non ce n'est pas le vent, écoute, tends l'oreille....
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 13 mai 2017 à 21:49:21
Je voulais essayé de transformer certains de tes vers. Le dernier vers proposé change le sens, donc à oublier.

De temps en temps,
L'esprit sommeille.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 15 mai 2017 à 23:08:04
Être dans le battement d'une voix,
Dans le pli d'un trait,
Si fragile et sans voix,
Si perdre et si trouver.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 15 mai 2017 à 23:26:09
Fin d'été,
une feuille morte sur le trottoir.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 17 mai 2017 à 21:11:27
Des poissons sortiraient de ta bouche
Des minarets de ton turban,
Mon bon coeur ne prendrait pas la mouche,
Et t'aimerait tout autant.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: vertgris le 18 mai 2017 à 17:02:11
Autant de mots orphelins,
Enfantés pour l'été, sans train.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 19 mai 2017 à 19:03:46
(j'effacerai/ remplacerai par un "pouème", en attendant: )
Des poissons sortiraient de ta bouche
Des minarets de ton turban,     

 j'aime énormément

et j'aime bien aussi  le distique de vertgris.


Ils diront que la nuit est l’écluse des rêves
que je me suis sauvé par la voie des poissons
pour m’en aller rejoindre apaisé l’horizon
où je pensais trouver le nectar et la sève
marcher sur cette ligne irradiant les possibles
et les multipliant Ils diront qu’une nuit
vint le pêcheur d’étoile et qu’il me prit pour cible
m’emmena par la main tendrement jusqu’au puits
y jeter quelque pierre une obole un adieu
ils diront la légende ils diront ce qu’ils croient
ils en diront si peu- du temps telle est la loi-
la lune elle s’en fout moi je voulais du bleu
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 20 juin 2017 à 12:15:51
Murmure beau bouleau,
Sur la brise qui prend tes feuilles,
Murmure le dernier fracas
De la mare intime et seule.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 20 juin 2017 à 12:17:29
"Ils diront que la nuit est l’écluse des rêves
que je me suis sauvé par la voie des poissons"

J'aime beaucoup tes vers Pehache.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 20 juin 2017 à 18:25:03
Les gâteaux au chocolat,
ça salit les doigts.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Zèle Divin le 22 juin 2017 à 17:56:16
J' aime bien ces derniers vers, Pehache. On dirait du Louis Aragon. La chute sur la note de bleu est séduisante.

Mais puits / y : redoublement du i !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 23 juin 2017 à 00:55:33
Les géants évoquent l'oubli
De l'observateur apathique
De l'inégalé,
Et ainsi prennent-ils placent dans le déracinement des forces
De l'angoisse
Et de l'inspiration.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Zèle Divin le 26 juin 2017 à 12:37:32

À quel titre ?

   
La société, c'est de la merde :
J'écris pour ta main,
Un quatrain sans titre.

Quelques minutes après...
Ce faux bonheur phare,
Nocturne nuit.

Pourquoi métisse putain ?

Musique à toutes les Annie,
À toutes les Myriam,
Ta nouvelle demeure.

Berserk jazz ?
Gnossienne n°1 d'Erik Satie ?

Mon adhésion à cause de toi,   
Des refrains.

Je pense à toi mon enfant,
Seule
Loin de vous.

Confusion à Marie-Christine C.
Poème debout.
     


[Désolé, c'était trop tentant]
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: LeMargoulin le 07 juillet 2017 à 19:27:13
Helena, je tue comme il vous nourrie.
L'heure luit sur ta montre, Tonton s'assagit.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 08 juillet 2017 à 17:00:49
Amour naissant, amour partant,
Visage dans la nuit, dans le renouveau des jours,
Estompé, disparaissant, dans la ronde des choses.
Aura-t-on perdu quelque chose?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Andreas le 09 juillet 2017 à 11:40:51
Bonjour Pelache .
Je ne sais si j'ai bien lu ton offre
" un fil où déposer des choses légères,ou inachevées, des vers dépareillés"

 J'ai donc parcouru et j'arrive sur " Sonnets de circonstances " écrits de ta plume  qui me laisse pantoise il m'a fallu l'aide du Larousse   et encore      pour ne rien laisser passer ... mais j'acquiesce c'est fortissimo       mais pas simple comme tu proposes!!!!!!!

Mais je te dis merci car je me suis enrichie en transformant  entre autres , grâce à toi
: Sentences mielleuses en "melliflues sentences "
:En découvrant truisme - je ne connaissais  que l'altruisme qui n'a rien à voir .

Encore merci et bravo!!! Tu es très lettré.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 11 juillet 2017 à 08:02:13
ils diront que la nuit a troqué ses mystères
pour l'amour éphémère et vain d'une luciole
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 11 juillet 2017 à 19:11:15
Le soleil, amoureux de la lune
Désespère tout le jour,
Mais à la venue de la nuit
Nous vivons dans l'ombre de leur amour
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 11 juillet 2017 à 23:27:04
Le soleil, amoureux de la lune
Désespère tout le jour,
Mais à la venue de la nuit
Nous vivons dans l'ombre de leur amour
Très élégant ! Tu m'impressionnes, Ben. :huhu:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 13 juillet 2017 à 22:24:01

Coupe du nœud pascalien


Quand nous ne saurons plus les chemins de nos pères,
leurs métiers, leurs chansons, la trace de leurs pas,
nous vivrons entassés sous le plafond de verre
sur lequel les nantis exhibent leurs appâts.

Les paillettes des stars, leurs photos en pâture
sur le net, leurs amants, leurs superbes maîtresses.
Imitant leurs excès, pauvres caricatures,
Nous serons chiens de garde, aras de leur détresse.

Quand du passé, en fin, nous ferons table rase,
les liens s’effaceront, l’harmonie de l’échange,
lors, nous végèterons comme bêtes en cage
et n’aurons plus le choix entre la bête et l’ange.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: LeMargoulin le 13 juillet 2017 à 23:50:34
Laissez-moi vous conter l'inénarrable histoire
De ce cauchemar vivant rêvant de retrouver
Son doux sommeil d'antan que lui avaient ôté
Sa propre cruauté, sa polluée mémoire.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 17 juillet 2017 à 12:04:00
Elle a un quelque chose d'imprévisible
D'insaisissable
Explosive
Écrasante
Au bout de ma pensée
Elle me porte, et m'enlève au loin
Sans limite
Loin des inquiétudes
Sans arrêt
Elle en a décidé, c'est ainsi
Elle écrit avec aisance
J'aime ses intrigues
J'y plonge avec passion
Envoûté comme par quelque sortilège
Elle m'a volé mon âme !
Elle m'attache à son amour !
Je lui ai glissé mes sens
Pris dans la ferveur
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 18 juillet 2017 à 19:00:09
Et l'on parcourt du doigt
Une étoile puis une autre,
Sans mesurer le poids
De ces brillants apôtres.

*

On a peur de trop toucher
À l'image vague et vaine.
Car ce trop peu de concret
Nous donne bien trop de peine.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 28 juillet 2017 à 10:35:53
J'aime le murmure des eaux sur ta peau,
Le pâle écho des peines, au pavillon de tes oreilles,
Ta vue, tes regards en amande brisée,
Ta grande bouche toujours disposée,
L'incertitude qui tourne autour de toi,
Je me demande, va-t-il ou va-t-il pas?
J'aime tes dents si prête à croquer
La vie que j'ai peur de goûter.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 28 juillet 2017 à 14:39:45
Citer
Ta grande bouche toujours disposée,
Je trouve ce vers un peu en dessous, et ca fait bizarre que le vers sur les dents ne soit pas dans la continuité de l'énumération du corps (j'imagine que tu as hésité)
Mis à part ça, c'est très joli. (les deux premiers vers que j'aime beaucoup)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 31 juillet 2017 à 17:46:47
vanitas vanitatum et...
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 03 août 2017 à 11:35:52
Aubes




I


L’aube tentait déjà les prisonniers du gel
Entrouvrant ses bras blancs aux mains de marbre des amants




II


L’aube teintait déjà les persiennes de gris
(l’amour était allé, comme évanoui, avec la nuit)
j’imaginais dehors, en un temps impartial,
le cri de mouette aveugle du pêcheur de crevettes
(Creu…Vett’ fraîche !) dans les rues de la ville, à l’infini, répercuté.
Le sommeil abandonné, comme trahi,
(trop vieille amante délaissée) je songeais à l’aurore
à l’éveil à toujours à jamais. Je songeais à l’être désuni.
Et l’aube recouvrait les persiennes de gris.





III Ihr seht so blass, Vater


Il était une nuit une musique belle
voluptueuse incertaine et inquiète
aux danseuses de jade à l’ébène mêlées

Il était une nuit en ses senteurs parfaite
sorbet de pomme et pâleurs africaines velours
du verbe
parfum de femme terre des herbes

Il était une nuit aux voiles déchirés
une nuit picorée de miracles infimes
rejetant dans l’oubli nos trouvailles bancales
nos larmes trop polies de vieux oiseaux infirmes

il était une nuit comme on parle du jour
une nuit d’où la mort s’éloignait peu à peu
promesses d’avenir étoiles en poussière
il était une nuit comme un conte d’enfants
une nuit d’amour blanc à tes lèvres opales
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 03 août 2017 à 12:01:44
IV

Sur la pointe des pieds, honteuse on le croirait,
elle pointe son nez, le plus souvent tout rose
pâle d’abord et bientôt rougissant, sans cause.
Je me lève, m’habille- elle est déjà barrée !


V
L’aube- à y bien réfléchir on l’avait oubliée-
l’aube se mêle à la fatigue en un regain de sève
déraillent nos pensées par les mots enchaînées
aubépines perçant la soutane du rêve

Aubaine inespérée tu me saisis la main
Et puis nous nous couchons assez tôt le matin




Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 18 août 2017 à 21:07:03
immobile


le silence n’est plus               que denrée chère et rare
l’espace toujours meublé de bruits divers      que j’ai
appris à distinguer                 localiser                trajets
portes toux chasses d’eau                 j’efface le bizarre

je sais tout                    je devine le reste        immobile
je n’entends pas mieux non je tends de tout mon être
l’oreille et bonheur quand           on ouvre une fenêtre
j’écoute les oiseaux            leurs chants doux et labiles

on vient me voir     aussi                 et ce n’est pas facile
de sentir        sous les mots     toujours si bienveillants
poindre la lassitude                            et le renoncement
alors je bouge             un peu            papillonne des cils

je ne parle pas             je vois à peine                 j’entends
j’entends battre mon sang quant au tour de moi-même
 je l’ai fait quelquefois                     je suis là nu et blême
attendant impuissant    gisant     dans des draps blancs


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 18 août 2017 à 21:10:35
la poupée retrouvée dans la vallée des Reines
touche à l’universel comme dès dans le sable
de Gizeh mon amour tout le sang de nos veines
s’est écoulé brûlant dans le temps périssable
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 août 2017 à 21:54:31
et le vent dans la vague a des relents charnels
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 31 août 2017 à 16:22:01
                                          (---_---) (---_---) -_- (---_---) (---_---)
                                                         (---_---)  _-_(---_---)
                                          (---_---) (---_---) -_- (---_---) (---_---)
                                                             (---.---) -.- (---.---)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 03 septembre 2017 à 23:47:49
oui
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Donald Ghautier le 06 septembre 2017 à 10:19:59
Purée de neurones
Sur un brouet d’idées nues
Arrosant le zinc
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 11 septembre 2017 à 21:10:41
Des sans-dents de l'un à ceux qui ne sont rien
de l'autre, on voit assez qui sont nos gouvernants:
des aspirants nantis, hautains et arrogants,
qui nous jettent les os, moisis, de leurs festins.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 16 septembre 2017 à 10:32:34
le lagon hésitait entre le bleu le vert
et l’écume frangeait de cils blancs ses paupières
je ramais en cadence et mon va’a filait
pour le temps d’une danse une vague surfée
je croisais des dauphins amusés et prudents
les saluais de la main ils me montraient les dents
poisseux de sueur d’embruns je goûtais au néant
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Donald Ghautier le 17 septembre 2017 à 10:04:18
Warhol sans Vietnam
Le symbole brule dans les flammes
De sérigraphies
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 23 septembre 2017 à 12:02:48
Pour Milora (parce qu'écrit à l'instant en 5' -preuve de mes contradictions)

Nous qui croyons à l'art, nous sommes si souvent
pauvres choses blessées, éponges à chagrin,
excessifs et hantés par des désirs, des faims,
qu'on ne sait assouvir. Alors, on jette au vent
nos mots de désespoir, bouteilles à la mer
dont par avance on sait le destin englouti
et que toujours triomphe absurdement l'amer.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Donald Ghautier le 24 septembre 2017 à 09:49:48
Jeune poète
Recherche belle égérie
En alexandrins

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: pehache le 25 septembre 2017 à 11:59:00

les enfants du mépris ont la langue pendue
le regard abrasif l'esprit veule et tordu
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 26 septembre 2017 à 19:39:25
Mes plus simples mots
Sont si sots
À la frange du cerveau
Pas même un i
Pas même un o
Ne parle pour moi
Du fin fond de mon émoi.

Ah canailles, fripons,
Ils n'ont pour moi
Pas même une chanson.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 25 octobre 2017 à 18:49:13
Au murmure qui prend forme
Dans les eaux de l'automne
Au fervent bouillon
De nos affections
Aux mots précipités
À ceux écorchés
Aux mots de lumière
Courants sous la rivière
Au pli tendre du roseau
Les pieds plantés dans l'eau
Je bois.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: LeMargoulin le 25 octobre 2017 à 19:40:29
Je n'ai plus la superbe de mon adolescence,
Lorsque j'étais imberbe et baigné d'insousciance.
Je n'ai plus la vigeur de mes jeunes années,
Le visage rieur, sous mon teint basané.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Petit ours canadien le 05 novembre 2017 à 13:19:57
Mes jambes ouvertes :
Son livre sacré
Ses mains, sa langue
Prophètes

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 10 novembre 2017 à 14:49:38
Chaque jour, la furie prolifère un peu plus
Voici venir les furieux, personne n'y échappe
Dans une tête furieuse, deux visages : les gens normaux ou les étrangers
Si tu n'es pas comme eux, il va y avoir un problème
Une furie menaçante, terrifiante et insensée
Ils te menacent si tu es : « bizarre » ; « étrange » ; « venu d'ailleurs »
Les furieux menacent leur mère, leur sœur
Et menacent leur femme
Ça sent fort, la furie, ça se renifle en long, en large
Les furieux menacent les gosses
Que pourraient-ils bien faire de plus ?
Frapper la jeunesse,
Frapper,
Frapper...
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: An Expressive Unicorn le 26 novembre 2017 à 22:40:06
Le pendule va, vient, revient
L'incrédule va, vient, retient.
Les aiguilles se rapprochent,
Tels des anguilles ils s'accrochent.
Minuit sonne, les aiguilles se touchent,
Ils frissonnent, crient puis se couchent,
Le pendule continue,
L'incrédule s'arrête
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Aube le 12 décembre 2017 à 22:39:44
Xplicit

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: jacques hamon le 09 janvier 2018 à 15:33:55
L'état d'urgence
n'interdit pas quelques pas de danse
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 12 janvier 2018 à 22:15:14
La danse

Des bouffées de musique
Dans le corps éperdu
Torsion de sentiments
Le long du dos tordu
Des pas de pieds confus..
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: barnacle le 21 janvier 2018 à 01:15:01
a l'ombre des
des touffus
rêves foutus
des touffus
plantus des pieds
concombres
qui se croyaient
"poètes"
oh,
"poètes"
la poèsie qu'est-ce ?
sinon l'amour de soi
sinon de sa propre langue
oh quand je parle
je bande
je me dresse
je m'exulte
oh
je jouis
tel un calamar
d'encre
salissant la page
oh
blancheur
lanchuer
de l'âme
sur la page
monexprsion
pure
pure
pure
ôure
pure
ppure
prue
qu'st-sce que la puerte ?
sinon
poure
pure

ure

ure
re
r

e
e
e
e
e
e
ee
e
 la poèiee





Une bonne fellation c'est l'art de laisser se dissoudre la conscience de l'autre dans un coup de langue.
barnacle
(Aube in love)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Fried le 30 janvier 2018 à 22:43:53
Un temps pour tout partager.

C'était un jour c'était une nuit,
une semaine, un mois, le temps éclipsé.

Je redoutais l'année de mon anniversaire qui me ramenait l'hiver comme un plat glacé, alors je l'ai dévoré l'air quaternaire, à cinquante ans passés.

Les jours se défilaient leurs heures creuses crevées toutes mes secondes invitées partaient à la minute prétextant une indigestion de grasse matinée.

Mon heure était venue, elle me prit par la main m'emmena là-haut dans les étoiles.

Notre père cosmique était parti en poussière alors je retrouvais le temps, il vint s'allonger auprès de notre mère et se mit à téter la voie lactée.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 23 février 2018 à 17:26:01
Des paroles partagées et des secrets protégés
Des joies partagées et des espoirs vivants
Des douleurs partagées et des hantises rythmées
Nous en connaissons tant
Des promesses
Tout un chant d'une grande émotion
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: gage le 13 mars 2018 à 19:43:10
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Jours sans lui.

Un jour sans toi, puis cinq jours sans toi,
puis tout un mois sans toi. Voilà.
Disparition, dissolution, dissipation,

Oublions donc la passion.
Oublions ton corps, ta main sur moi, ma main à moi sur doux, sur joli, sur fort. Si fort.

Oublions « nous ».

Tout dort, tout gît, sans but ni motivation, sans raison.

Chagrin. Abandon. Privation.

Tu as fui, moi pas.
Mais j'y croyais à tort.

Tout a fondu, tout s'accomplira pour toi ou moi, chacun à part, distants, disjoints, distincts.

Pour l'instant, tout a mauvais goût...


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Anna Harcoz le 21 mars 2018 à 17:58:43
Tous les camés d'Asie rêvent d'idéaux grammes

***

Sevrage
Âge sévère
La lave erre
La sève rage
J'exagère :
Ça gère !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 23 mars 2018 à 14:04:01
Magies saugrenues
Mystiques en tout genre
Un Monde aux miracles atypiques
Balançant de curiosité en curiosité
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Bladix le 23 mars 2018 à 20:31:46
Comme je marchais le soir dans les rues
D'orangeâtre aspect, hasardeuse course
Pour la jouvence, la divine source.
Calcul valide, l'eau claire m'apparut.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 31 mars 2018 à 12:33:17
Perles
Minerais
Adorations
Trésors
Or
Pétrole
Territoire
Luxe
Trophées
Dépendances
Monnaie
Matière grise
Relations
Charbon
Alimentation
Confort
Représentations du monde
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 03 avril 2018 à 14:07:15
Trop d'arbres au veinules sombres,
masquent les nuages délavés.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Xlara le 11 avril 2018 à 07:45:14
Chopin s'élance, Chopin s'envole,
Note scintille, rebondit, la voici qui glisse !
Douce mélodie suave dont le coeur des Hommes rafole,
Par un doux jeudi matin s'éclipse.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 19 avril 2018 à 00:13:54
Les statuts ont perdu patience
A pendre la prose des dieux,
Pour le salut des gens qui passent
A teindre la rose des yeux.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 20 avril 2018 à 23:36:25
Ô ingéniosités, flux, accélérations,
Désirs, acrobaties, priorités, sagesses,
Ô dissections, fureurs, prouesses ou bassesses,
Elles nous auront tant baignés d'inspiration !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 25 avril 2018 à 22:15:17
Condamné à larguer les amours,
je m'attache à narguer les amarres.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 25 avril 2018 à 22:57:20
Ozimu oti irzi
Ati la to li Ro la
Flixtu rormulu
Hulu tahRtoflo
Izi imi, irzi
Rosti.
Notolotimurluk




Sibyllin babille
Labiales, mes larmes
Sur tes lobes s'échouent ;
Ouïe froide
Ces bras se desserreront-ils ?
J'ai toute la peine d'être
Et tout le monde de toi.





Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 05 mai 2018 à 17:40:52
Les printemps, ils sont rouges
Comme des jours d'abolitions
Quand les peuples échauffés bougent
Chaudron de sang, ébullition !

C'est la levée des courges
Pépins de la révolutions !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 13 mai 2018 à 18:23:29
Un tel égarement produirait la colère
S'il ne restait ici quelques sages prudents.
D'un coup, d'un seul, les mots apparaîtront pédants
À ces yeux que, pourtant, le lyrisme indiffère !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 17 mai 2018 à 21:45:35
L'air et la saison
se posent comme une feuille
Sur l'étrange horizon
Qu'emporte mon œil.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alfred le 13 juin 2018 à 13:58:24
Sous la Lune
au coin d'une rue
à grands coups de langue
le chat se lèche le dos
avant de disparaître
— l'ombre furtive du chanceux
dans le bleu d'une nuit.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: La Tortue bleue le 15 juin 2018 à 11:20:48
Traînée blanche
Sol noir, un bruit, une nuit.
Violets, il a les cheveux violet clair.
Le temps est faux, l'odeur de fer,
Aigu est le son, la douleur.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 02 juillet 2018 à 12:40:28
J'ai longtemps longé des chemins de campagne
        ponctués d'arbres
Et longtemps compté sur la chute des feuilles
Pour cacher mes traces
        mes passages
J'ai voulu disparaitre

Et
         j'ai vu les morts, aux pieds des platanes
Me prier de ne pas les rejoindre.

Fantomatique dans mes bonjours,
Les régions déroulaient leurs kilomètres
         à mes jambes.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Fried le 03 juillet 2018 à 15:34:58
Maboule rêverie

La terre est bonne pâte ; en coulée orangée elle tartine son magma
comme un rêve d'obsidienne et la digestion d'une digréssion scorie.

La terre est bonne pâte ; l'humanité de passage y émaille sa marmaiĺle venue croquer son croissant fertile.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 03 juillet 2018 à 16:28:08
Maboule rêverie et tartine de magma, ça claque !!
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Aube le 07 août 2018 à 14:33:09
<
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 16 septembre 2018 à 14:33:13
Au nom des incertitudes
Absences, rigueurs, impatiences
Ascensions, ascensions de drames
Inattentions, défauts d’inattention
Et de longue haleine
Apports et barèmes
Dans lesquels ne se reconnaît plus
Le déroulement des yeux.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Become le 17 septembre 2018 à 20:51:08
Mon corps est une larme qui coule lentement sur ta joue.
Ferme les paupières, je resterai.



À cloche pieds,
Mon cœur jonche le sol de ta marelle, où tu as jeté un caillou, consciencieux de me toucher en plein cœur.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 30 septembre 2018 à 22:22:59
Je vois dans le viol des oiseaux,
l’aliénation d'Hommes déplumés.
L'humanité pauvre, battant de l'aile
sur le vol du sens, de la vie.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 13 octobre 2018 à 18:47:08
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: LeMargoulin le 13 octobre 2018 à 20:06:30
J'éduque : j'ai du cœur, j'abducte et j'édulcore.
J'épouse jusqu'aux peurs que transpirent mes pores.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 21 octobre 2018 à 19:02:16
Observons : d'un coté l'humeur aussi instable
Qu'irrationnelle, ainsi murant les impudeurs ;
Depuis l'autre côté les chroniques ardeurs
Espérant préserver une image acceptable.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 11 novembre 2018 à 15:27:44
Des petits passages pour les gosses noués sur eux mêmes :
 
 
 
 
Aux tombolas retorses, les histoires singulières
fertilisent et renforcent les cages de nos volières...

Mais la courbe et l'orbite, ne vous y trompez pas  :
ont comme un goût bite dans une barbe-à-papa.

Gardez pour vos poumons ces mots bien trop courtois
qu'aux salsas du démon nul n'osa faire patois :
je narre, en "je" bineurs, toutes ces viandes excédées
et ces boyaux mineurs resserrés par l'idée.

L'infortune s'est elle faite, à l'avoir trop cherchée,
quand le sang sur le faîte revisite nos tranchées ?

Je quitte les maladroits, les certains pris de rogne
et ramasse mon bon droit à vos moeurs... non vos cognes.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ashka le 11 novembre 2018 à 22:28:21
Hello  ;)

Je te dis ce que j'aime :
Citer
les histoires singulières
fertilisent et renforcent les cages de nos volières
Ça tape juste pour moi.
Citer
Mais la courbe et l'orbite, ne vous y trompez pas  :
ont comme un goût bite dans une barbe-à-papa.
C'est dur, mais il y a là encore une justesse et c'est bien envoyé ici.
Citer
Gardez pour vos poumons ces mots bien trop courtois
qu'aux salsas du démon nul n'osa faire patois :
je narre, en "je" bineurs, toutes ces viandes excédées
et ces boyaux mineurs resserrés par l'idée.
Je trouve cette strophe très bien faite.
Citer
quand le sang sur la faîte
"le" faîte" plutôt, non, à moins que ce ne soit assumé ? ;)

Un peu perdue juste ici :"non vos cognes", mais ce n'est que moi  ;)

J'aime le ton du poème qui va tout droit, sans faille.

Merci beaucoup pour le partage, Joseph.


Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 11 novembre 2018 à 23:42:46
"le" faîte" plutôt, non, à moins que ce ne soit assumé ? ;)
Non... c'est une erreur de ma part. merci d'ailleurs.

Un peu perdue juste ici :"non vos cognes"
Il s'agit de la police, ici... si c'est ce que tu te demandes.

J'aime le ton du poème qui va tout droit, sans faille.
C'est en fait des extraits de trois textes "différents"... j'ai des obsessions littéraires qui reviennent régulièrement...

Merci beaucoup pour le partage
De rien. Merci pour le commentaire.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ashka le 11 novembre 2018 à 23:49:57
J'aime beaucoup ce qui transparaît ici de ton style, j'aimerai bien lire davantage de toi dans cette même veine, il y a là, quelque chose qui m'agrippe ;)

EDIT : oui, j'avais compris que c'était la police mais je me suis perdue à "vos"  :\? personnellement j'aurai vu "aux cognes", mais en même temps vos cognes, c'est encore plus fort. Oui. Il faut laisser comme tu as mis.
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 11 novembre 2018 à 23:54:47
J'aime beaucoup ce qui transparaît ici de ton style, j'aimerai bien lire davantage de toi dans cette même veine, il y a là, quelque chose qui m'agrippe ;)
Je t'envoie en mp si tu veux car j'ai déjà posté un poème pour cette semaine. Mais vas au moins falloir attendre que j'ai promené mes chiens ;)


EDIT : oui, j'avais compris que c'était la police mais je me suis perdue à "vos"  :\? personnellement j'aurai vu "aux cognes", mais en même temps vos cognes, c'est encore plus fort. Oui. Il faut laisser comme tu as mis.
A la toute origine j'avais mis mes cognes...

Après vos ou aux, ça ne change pas grand chose à mes yeux.
Le mes n'était finalement plus envisageable, car nos rapports en tant qu'enfant avec eux se termine avec l'adolescence.

Je ne veux pas dire par là que j'ai écris ça à l'adolescence, c'était une réflexion faites en y pensant.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ashka le 12 novembre 2018 à 00:10:10
Citer
Je t'envoie en mp si tu veux car j'ai déjà posté un poème pour cette semaine. Mais vas au moins falloir attendre que j'ai promené mes chiens ;)
Ah oui, je veux bien !  :)

Mais ce n'est pas pressé, promène tes chiens tranquillou, j'ai encore un peu de textes à lire encore  ;)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 12 novembre 2018 à 00:26:07
Je t'envoie ça ashka, mais j'ai menti ça vient de deux textes et non trois... dont un est encore en révision.

Je m'emmêle moi même les pinceaux tant ce genre de sujet sont chez moi un leitmotiv.....
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ashka le 12 novembre 2018 à 00:48:21
ce n'est pas grave, bien reçu, à bientôt  ;)
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 12 novembre 2018 à 01:35:38
Mon corps est une larme qui coule lentement sur ta joue.
Ferme les paupières, je resterai.
Bonne idée cette image à la deuxième ligne.

Je n'ai plus la superbe de mon adolescence,
Lorsque j'étais imberbe et baigné d'insousciance.
Je n'ai plus la vigeur de mes jeunes années,
Le visage rieur, sous mon teint basané.
C'est joli, et puis ça me rappelle un peu un truc que j'avais écrit ado.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 07 décembre 2018 à 03:14:50
Les fleurs de sa psyché ont cela d'une ribaude :
ses erreurs sont reniées quand elles sont encore chaudes...
alors quoi, avant lui, n'as tu croisé chemin
des parts d'hypocrisie inhérentes à l'humain ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 21 décembre 2018 à 13:35:51
Ma terreur, mon boulet, querelle des sections,
Ô, n'as-tu pas fait trop de nouvelles victimes ?
Poètes, faites donc des prières intimes
À ce brave dactylographe aux privations.

Ce pauvre miséreux, réfugié dans le coin
Des textes ennuyeux rongés par la poussière,
A des beautés chéries, une âme qui macère !!
J'aime son secret air, ses petits mots coquins.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 24 décembre 2018 à 15:10:51
Ma sœur étrange appelée l'Agathe, tu embarqueras seule par hérésie d'amour. Heureuse, ma sœur, à l'énigme tremblante.

Sans même la connaissance des heures du matin, tu sentiras l'île que tu portes, voisine du cœur et du poumon, âme lovée dans le ventre, cette île qui agite les paupières de l'oiseau.

Dans le plus intime d'elle-même, elle trouvera en toi, jubilante, une sorte de nid, mais oui Agathe, hors d'elle-même en elle, hors de toi en toi.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 24 décembre 2018 à 15:18:26
C'est beau Tigrani
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 24 décembre 2018 à 15:26:19
 :coeur:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 24 décembre 2018 à 15:30:49
Merci les amis. Je n'étais pas trop sûre de moi. ^^

Je l'ai posté dans le fil principal, du coup.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 12 janvier 2019 à 14:10:19
Ablation des maxillaires.
Pourquoi a-t-il fallut que je te sois si austère ? Merde, pourquoi… Je te passerais volontiers ces vulgarités à éviter en territoires normalisés, alors je te les passe. En quoi, merde, en quoi il a fallu que j’ai aucune question à te poser ! Je veux dire, je suis confus. Tu es bleue, tu es… merde.
Tu me répondrais que je rêve, et effectivement, j’hallucine. Un délire et tu es absente, mais tellement partout, tellement là où je t’ai laissée, merde. Pourquoi, j’en sais rien, il fallait que je me débattes, que je plaque tout, et tu étais déjà par tout. Partout. Le temps presse, le ciel n’est pas ta couleur, je sais ce dont j’ai peur, on ne sait pas jusqu’où on se leurre, alors quand, quelle heure ?
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ecalysta le 12 janvier 2019 à 14:16:09
Ablation des maxillaires.
Pourquoi a-t-il fallut que je te sois si austère ? Merde, pourquoi… Je te passerais volontiers ces vulgarités à éviter en territoires normalisés, alors je te les passe. En quoi, merde, en quoi il a fallu que j’ai aucune question à te poser ! Je veux dire, je suis confus. Tu es bleue, tu es… merde.
Tu me répondrais que je rêve, et effectivement, j’hallucine. Un délire et tu es absente, mais tellement partout, tellement là où je t’ai laissée, merde. Pourquoi, j’en sais rien, il fallait que je me débattes, que je plaque tout, et tu étais déjà par tout. Partout. Le temps presse, le ciel n’est pas ta couleur, je sais ce dont j’ai peur, on ne sait pas jusqu’où on se leurre, alors quand, quelle heure ?

Ch'est beau.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 25 janvier 2019 à 12:41:34
Les hallucinations ne font pas l'armature
D'un récit palpitant et ne font diversion
Que le temps de s'enfuir. Seul un esprit mature
Sait prendre son temps pour rejeter l'aversion.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 06 mars 2019 à 23:34:06
Je sacrifie les personnes que j’aime
Sur l’autel du silence
J’ai pour le vertige des ruines et leur visage laid
Un amour indéfectible
Et je contemple avec bon accueil
La mauvaise augure des paroles en partance
Un spectre me réveille toutes les nuits
Pour me tenir dans les bras d’autrefois

J’anesthésie avec patience
Les couleurs de l’aurore
Tous les matins, un démon blanc
Me promet mille mouvances
– Dans ses mains délicates
Fane une ville miniature
 
Je sculpte l’eau
Pour qu’elle ressemble au temps
À grandir loin de moi

Depuis que j’ai quinze ans
Je mime la gestuelle d’un paysage 
Pour le faire revivre où que j’aille
Titre: Je sacrifie...
Posté par: Angieblue le 07 mars 2019 à 14:02:51
Les deux premières strophes sont vraiment très bonnes avec un côté sombre à la Baudelaire et de belles sonorités internes (allitération en  "v" et assonance en "an").
Les deux suivantes pourraient être retravaillées au niveau du registre et des sonorités. De plus, la chute mériterait d'être plus percutante.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 08 mars 2019 à 22:05:59
J'aime beaucoup.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 22 mars 2019 à 12:43:02
Nuit d'automne


On dit que s'allonge
La nuit avec l'automne ;
Mais on n'a rien fait
Qu'échanger des regards
Et c'est déjà l'aurore.


.
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Léilwën le 22 mars 2019 à 13:36:56
Mais on n'a rien fait
Qu'échanger des regards
Et c'est déjà l'aurore.


.

 :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 22 mars 2019 à 20:57:21
Merci  Léilwën pour ton retour. :)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 23 mars 2019 à 01:21:58
Belle musique, belle respiration dans le sens et le rythme
Mystère, le mot est trop fort, mais il y a de ça dans la liberté d'interprétation offerte par l'image
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 24 mars 2019 à 09:28:07
Merci Loup !  :)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 03 avril 2019 à 20:45:57
Avec plaisir : )

---------

Les enfants s’accommodent de l'absence de tuteur. Comme toute jeune pousse, rampante, ils se lient, au sein de leur écosystème, aux arbres qui les entourent, qui les protègent et qui les supportent. Chêne, pin, palétuvier baobab ou saule pleureur... C'est le lieu qui fait l'arbre, c'est l'arbre qui fait le lieu, l'ombre et la lumière sur la terre, ses fruits, ses enfants. La présence fait l'essence du bois. Ma mère est un arbre modeste à l'essence infiniment majestueuse. Sa cime épanouie tutoie les contreforts de bonté des monts les plus sages et inaccessibles.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: ludwich le 09 avril 2019 à 18:27:50
Des phrases pas finies, des phrases infinies
Elle ne sut se borner, elle ne sut jamais le dire...
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ariane le 30 avril 2019 à 14:38:45
Les enfants s’accommodent de l'absence de tuteur. Comme toute jeune pousse, rampante, ils se lient, au sein de leur écosystème, aux arbres qui les entourent, qui les protègent et qui les supportent. Chêne, pin, palétuvier baobab ou saule pleureur... C'est le lieu qui fait l'arbre, c'est l'arbre qui fait le lieu, l'ombre et la lumière sur la terre, ses fruits, ses enfants. La présence fait l'essence du bois. Ma mère est un arbre modeste à l'essence infiniment majestueuse. Sa cime épanouie tutoie les contreforts de bonté des monts les plus sages et inaccessibles.
Coucou,

J'avais déjà lu cet extrait et puis j'ai oublié de commenter, mais il m'avait bien plu, c'est pourquoi me voici :) .

J'aime beaucoup la métaphore filée des arbres. Je crois que mes phrases préférées sont la deuxième et la troisième. J'ai toutefois dû m'arrêter sur la deuxième, car pour moi un tuteur, pouvait être un arbre, du coup j'avais l'impression que ta deuxième phrase contredisait la première. Mais peut-être que dans la première tu ne ranges que les tuteurs artificiels ? (un bâton ou autre) (de mon point de vue de personne qui n'y connaît rien). Pour rendre les choses encore plus limpides j'aurais mis "l'absence de tuteur officiel". J'aime beaucoup ensuite la liste d'arbres, c'est tout bête mais visuellement ça me plaît, toutes ces formes, et sur le fond, d'imaginer toutes ces personnalités. Ensuite, j'ai un peu de mal avec "qui fait le lieu, l'ombre et la lumière sur la terre, ses fruits, ses enfants" => le champ lexical me rappelle trop la religion (lumière sur terre, fruits, enfants). La fin me plaît, toutefois dans la métaphore, je visualise mal ce qu'est l'essence du bois. J'ai trouvé en tout cas que c'était une très jolie introduction (tout le début) à l'éloge de la mère du narrateur.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 01 mai 2019 à 14:58:45

Ta voix est un bruissement d'oiseau perdu dans une immense volière.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 07 mai 2019 à 15:46:10
Merci Ariane pour ce retour !

Citer
Mais peut-être que dans la première tu ne ranges que les tuteurs artificiels ? (un bâton ou autre)
Oui c'est exactement ça, en fait, ici l'idée était d'opposer la notion de tuteur végétal ou légal, à la notion d'arbre/parent. La froideur du mot "tuteur" face à la chaleur de l'arbre parent. Mais je comprends tout à fait ta lecture. Je vais voir.

Citer
"qui fait le lieu, l'ombre et la lumière sur la terre, ses fruits, ses enfants" => le champ lexical me rappelle trop la religion (lumière sur terre, fruits, enfants)
c'est vrai mais la religion ne s'inspire-t-elle pas elle-même de l'observation et du champ lexical de la nature ?
ce que je voulais montrer, c'est effectivement que l'arbre filtre la lumière qui parvient à la terre des jeunes pousses, de ses fruits, ses enfants selon la métaphore. Mais je note ton impression.

Citer
  je visualise mal ce qu'est l'essence du bois..

essence \e.sɑ̃s\ ou \ɛ.sɑ̃s\ féminin
1 Ce qui fait qu’une chose est ce qu’elle est, ce qui constitue la nature d’une chose.
2 (Botanique) Espèce apte à produire du bois

Essence pour jouer sur ces deux sens. Je veux dire que pour un enfant, c'est avant tout la présence (et bien sûr sa qualité), qui fait la valeur de l'essence de l'arbre-parent.

et je modifierai la fin, je pense (je vais peut-être revoir entièrement le paragraphe plus tard pour le peaufiner) :

Citer
La présence fait l'essence de l'être. Ma mère est un arbre modeste à l'essence infiniment majestueuse. Sa cime épanouie tutoie les contreforts de bonté des monts aux sagesses les plus inaccessibles.

---------

sinon :

Je veux entendre ton rire scintiller dans ma bouche.

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 18 mai 2019 à 19:43:48
Les gentilles colombes de la paix
Voletaient au dessus du nid des cigognes
Et les petits gazouillis des dociles moineaux
Faisaient cui-cui
Piou-piou
Tirlidoudou
Tout le monde s'écoutait
Et dansait la valse musette
Moi, j'étais content
Et je n'avais plus envie de me fâcher pour des broutilles
Clap-clap
Youpi youpi
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 18 mai 2019 à 21:45:49
tiens, c'était pas toi qui disait que le vocabulaire infantilisant était à proscrire absolument etc etc ?   :huhu:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 18 mai 2019 à 22:38:52
 :huhu: C'est désormais officiel : je quitte les trolls, petites fées et dinosaures pour m'attaquer aux pigeons, poulets et volatiles en tout genre...

Je suis honoré que tu partages cet instant mémorable avec moi, vieux singe.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 18 mai 2019 à 23:25:33
sympa de voir que ta façon de te moquer de nous évolue ^^


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 19 mai 2019 à 00:02:29
J'espère que tu comprends que de savoir rire de ses propres travers revêt une dimension morale, bienveillante et saine pour les gens d'esprit ; et puis, quoi de plus apaisant que de savoir faire rire ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Fried le 21 mai 2019 à 13:27:54
Mousse vaporeuse

Le soleil luit sur ton horizon crème de vanille.
Ici et là monte ou explose le blanc en neige.
Entre cumulonimbus et stratocumulus
Le fond du plat pays apparaît.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 25 mai 2019 à 10:32:29
Fin, arrogant, plein de douceur et d'élégance, de quoi alimenter enchantements et curiosités.

« Ici et là monte ou explose le blanc en neige. »

Je sens tout de suite une sensualité immortelle qui s'exprime dans ces vers.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Fried le 26 mai 2019 à 09:35:18
Hello Allan, je dirais que c'est aussi ma gourmandise qui parle, en fait j'ai fait un voyage en avion récemment et j'ai décris à ma manière ce que je voyais par le hublot.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 01 juin 2019 à 07:41:50
C'est le soir et sous le plafond blanc aux lumières tamisées, mes yeux se tiennent espérant quelques instants à passer.
Je ne vois plus le ciel, la lumière vient à mourrir. Je suis blottie dans l'éternel duvet du souvenir.
Titre: Réponse à Cyr
Posté par: Angieblue le 01 juin 2019 à 12:02:55
Cyr,
Il n'y a qu'un seul "r" à "mourir" car on ne meurt qu'une seule fois ;).

Pourquoi lorsque l'on publie un commentaire dans cette partie, il est dit que l'on doit rentrer au plus 80 caractères, sinon on ne peut valider son message?
80 caractères, comment compter?
Par contre, ça fonctionne quand on change le titre du message...
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 15 juin 2019 à 09:43:10

Tu as un rire haut de nuée, un rire sans corps qui résonne.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 18 juillet 2019 à 12:07:10

Vie lente - de murmures, de poussière
De fruits verts mûrissant au soleil
Nonchalance rêveuse de l'été
Qui apprivoisent mes jours
La jeunesse aigüe de mon sang

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miettes le 18 juillet 2019 à 18:14:26
"Vie lente - de murmures, de poussière
De fruits verts mûrissant au soleil
Nonchalance rêveuse de l'été"

Très beau !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Tigrani le 19 juillet 2019 à 10:42:52
Merci toi  :coeur:
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Versus1 le 25 juillet 2019 à 19:31:51
Grâce

Que de fois suis-je venu communier, Grand Tout !
En vain. Car ton ordre sacré n’est rien d’autre
Qu’un vaste champ de forces sans kamis*.
Et pourtant, aux appels incertains des mortels,
Caché, tu dépêches la paix, les riches heures.

*esprits / dieux de la nature japonais

N.B : J'ai posté ce quintil (pièce de cinq vers), dans le fil dédié au partage et à l'inachèvement, car les deux derniers vers ne me satisfont pas – peut-être à tort –, particulièrement leur rythme qui dénote, je trouve, avec les trois premiers.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: WEG le 25 juillet 2019 à 20:16:13
Le nu mental.
Des asparagus sur la plage.
J'ai trouvé le sommier.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 11 septembre 2019 à 14:14:45
J'ai batti ce sarcophage de couettes
Où j'attends un prophète pour descendre me rejoindre ;
Des doigts somnambules grattent les couloirs
De ce labyrinthe dont nous aurons l'éternité
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: extasy le 11 septembre 2019 à 14:26:45
Ooh c'est pas mal...
C'est marrant je pensais à un pharaon hier matin :\?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Hily le 13 octobre 2019 à 13:37:43
Ce n'est pas évident de résister,
de faire tout comme si …
Ce n'est vraiment pas évident.
Pourquoi résister lorsque deux corps ne demandent qu'à fusionner.
Et si ta froid, sache que mes drap sont chaudes et sauront de réchauffer.
Quand vient le jour, elle revêt son armure.
Ce n'est jamais évident quand il s'agit de sentiments
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Acini Van Herst le 06 novembre 2019 à 10:00:58
@Versus1

Citer
Grâce

Que de fois suis-je venu communier, Grand Tout !
En vain. Car ton ordre sacré n’est rien d’autre
Qu’un vaste champ de forces sans kamis*.
Et pourtant, aux appels incertains des mortels,
Caché, tu dépêches la paix, les riches heures.

*esprits / dieux de la nature japonais

N.B : J'ai posté ce quintil (pièce de cinq vers), dans le fil dédié au partage et à l'inachèvement, car les deux derniers vers ne me satisfont pas – peut-être à tort –, particulièrement leur rythme qui dénote, je trouve, avec les trois premiers.

Bon ! Bon ! bon !

Mon esprit tortueux qui diverge :

Chewbacca est en fait un Kami muni d’un champ de force qui avait été, par le trou noir au centre d’une œuvre de Versus1, propulsé dans Star Wars ???

Ma compréhension de Star Wars est toute chamboulée par cette nouvelle info !!!

Enfin ! Tout ça pour te signaler que ce « champ de force » me semble trop connoter SF et détone dans ton quintil.


Sinon :

«
Q...ui
E...st-ce
Q...ui
E...st
Caché ? »

Une joli transposition des blagues « toc toc qui est là ? » et « allo c’est qui ?» vers une version SMS anonyme… Et rappelant que les kamis sont souvent un peu farceur (voir capricieux).

 Fortuit, élaboré en cours de route, ou voulu dès la base de ton quintil ?

Je m’attendais à une réponse de l’autre côté (petite hésitation j'avais pas dit qui ?):

 …………………………………………. Tout
………………………………..………… autre
………………………………….………. Kamis
……………………………………………mortels
………………..les riches heures   s’éveillent !    (Suggestion dont l’ajout du mot transforme ton déca en alexandrin et ne paraît pas pervertir l’œuvre)


Pour ton autre vers déca, désolé ! Ton trou noir perturbe mon cerveau moteur... Mais je m’inquiète pas, tu vas nous trouver quelque chose d’ensorcelant…

Ah ! Sinon pour le dernier déca, virer le « tu » et le remplacer par le nom d’un Kami  en trois syllabes (soit de « la forêt de miyory » y a du choix, soit d’ailleurs).

Après ce n’est pas gagné pour qu’un lecteur comprenne le renvoi à ce film d’animation…

Pourtant le lien me semble presque symbiotique, la narratrice serait l’héroïne, la petite sorcière qui chasse les ravageurs de forêt avec l’aide des gentils kamis.

À se demander si tu n’as pas voulu rendre hommage à ce manga de la trempe de Hayao ?

Mais je dois m’égarer ce thème se retrouve dans d’autre anime voire dans des légendes nippones…
« Grace » le titre de ton poème ne me renvoie pas clairement à ce manga, je ferais bien une association lac de grasse et construction du barrage dans le film, mais là j’ai l’impression que je vais un peu loin…


Allez, dernière intox :

Se pourrait-il que je sois Chewbacca revenu sur terre par le trou noir et dont l’esprit serait perturbé par un champ de force ?

Du coup ! Suis-je un Kami et/ou un étron ?

Et si j’oublie la majuscule dû à sa divinité kami, cette dernière viendra t’elle me faire une farce en retour ???


Dernier roulement de tambour :
Bon ! Bon ! Bon !


The end or near !


C’était silly wars X en avant-première sur le fil du fofol de MdE…


Distribution :

La petite sorcière qui sert les déca et le Kami final…………….Versus1
Chewie et les autres Kamis…………………………………………………Cini
La tortue qui dit verge………………………………………………………..Le rôle est libre qui n’en veut ?

Roulement de tambour orchestré par Chewie et les Kamis.

Equipe de secours et accessoiristes : On attend encore les gars qui devaient amener la camisole…


Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: HELLIAN le 09 novembre 2019 à 22:03:44
L'ami de l'amant lassé
Là mit deux lames enlacées,
Prisant lit qui de la femme
Prise en liquide l'affame.

Commentaire explicatif :

Horrible fait divers dans un état perdu du Brésil, relaté dans le numéro des dernière nouvelles de Rio du 23 février  2002 :

Un homme lassé de sa compagne confia à son copain le soin de satisfaire celle-ci. l'ami dévoué prit  tant sa mission au sérieux qu'il brisa le sommier qui supportait  leurs ébats. De rage  et culpabilité,il tua la belle  à la machette passa une partie de son corps  au mixer et   dégusta   un litre de son sang avec un reste de ratafia, après quoi il dévalisa le frigo de la maison puis s'écroula ivre mort avant d'être arrêté par la police du lieu.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 17 novembre 2019 à 18:41:05
Symbole et liberté en un art accueillant,
Aux idées confinées dans une rage unique,
Ô pieuse jalousie, sacrilège souillant
Le chagrin primitif d'un sentiment inique.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: BettYY le 17 novembre 2019 à 21:42:14
J’ai cherché des mots roses,
Qui pansent les blessures,
Mais j’ai fini morose,
Asphyxiée au mercure.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 30 novembre 2019 à 11:57:25
Le sol tangue
les murs flanchent
- quand chez toi je m’assagis
Les mains tremblent
la vision se trouble
- que n’ai-je encore mangé ?
C’est un pigeonnier dernier étage
dont les frondaisons battent de l’aile
les poutres
y sont mirages
- qu’est-ce que cette fumée
qui s’échappe des doigts ?
Des vaguelettes
blanches et sauvages
dérangent la surface des murs
un grille-pain
sur une table de nuit
explose à toute heure
- quand par hasard tu as faim
Et cette porte trapézoïdale
aussi penchée que les dos
voutés
elle ouvre sur une pièce
à l’évier peinturluré
- le ciel est partout et nulle part
pour les feux follets enamourés
Cet appartement donne
sur des idées folles 

(et me manque)
Titre: (Intéresse pas)
Posté par: Dot Quote le 03 décembre 2019 à 00:34:27
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


(Intéresse pas)
Elle me répond que ça ne l'intéresse pas.
Moi non plus d'ailleurs, mais quand même.
Je veux dire : je ne l'intéresse pas et au fond c'est normal, alors je vais pas venir créer de l'intérêt là où il devrait y en avoir selon moi. C'est pas une histoire de liberté ou d'amour, même si visiblement je suis libre et friand de déguster ces choses de l'universel. Non, c'est une histoire de fondement de la raison, de direction de l'esprit et du monde des idées. Alors évidemment, quand je lui dis que tout ceci pourrait se tenir comme de la fumée dans un poing, elle me répond que ça l'intéresse pas.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 03 décembre 2019 à 01:09:17
Citer
En vrai j'ai écrit ça en pensant au passé
Je sais pas comment le vivre au présent

En vrai tu as écrit ça au présent
tu ne sais pas comment le vivre en pensant au passé

pense à écrire ça au passé
sais-tu comment le vivre à présent ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 03 décembre 2019 à 01:50:15
!!

:D
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Nelsou44 le 17 décembre 2019 à 15:26:49
Puis - je ?

---
Lointaines, chaudes et ruisselantes
Les dames se noient dans l'oubli
Dans son cœur, la tristesse chante
Aujourd'hui elle a perdu un ami

La contemplation d'un drame
La vision de la vie obscurcie
C'est dans la froideur d'une lame
Qu'elle aussi dit adieu à la vie.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 23 décembre 2019 à 15:21:30
abimer en mer avec furie
des désirs d'ailleurs souillés
contre-courir pour le geste
rageur croquant les vagues
avec sourire
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 26 janvier 2020 à 16:27:53
Mains mises en pot (ou le miroir déformant)

D’une amande, graine de courge et abricot
l’un après l’autre je gobe les fruits vieillis
Pas après pas mes empreintes déconfites
s’égrènent en écho le long d’un escalier
Les marches me grignotent petit à petit
voraces elles me liquéfient plus je monte
Ma langue limace lèche bois et poussières
baveuse des escaliers en colimaçon
Ô ombre qui dérape sur mes pourritures
inonde les sillons creusant mon corps dodu
La mélasse des jours sans goût me turlupine
au point que de moi seul j'attrape le tournis
Je tomberai en flaque au dernier paillasson
sous les auspices périmées d’un potiron

Sous les auspices périmées d’un potiron
je tomberai en flaque au dernier paillasson
Au point que de moi seul j'attrape le tournis
la mélasse des jours sans gout me turlupine
Inonde les sillons creusant mon corps dodu
ô ombre qui dérape sur mes pourritures
Baveuse des escaliers en colimaçon
ma langue limace lèche bois et poussières
Voraces elles me liquéfient plus je monte
les marches me grignotent petit à petit
S’égrènent en écho le long d’un escalier
pas après pas mes empreintes déconfites
L’un après l’autre je gobe les fruits vieillis
d’une amande, graine de courge et abricot
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Schtroumpf..th le 14 février 2020 à 11:01:34

Le coeur est rouge

Le ciel est rose

Le MDE, c'est trop bien



(Référence à la scène du poète Norther Winslow dans Big Fish)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 17 février 2020 à 09:09:16
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin j'en trépasse...
Pourtant plus d'une fois je sens l'odeur des eaux
Et retourne en tout temps dans les flux de mélasse
Brisés. Je me reflète en ses nombreux morceaux.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 17 février 2020 à 12:16:45
heyu

mir c'est parce que c'est pas retravaillé que ça figure ici ?
je demande parce que ça a un format plus ou moins abouti...

alan oui, soit il faudrait en refaire quelque chose
soit le poster ici, ce qui donne une touche tout-à-fait
fabuleuse à la dimension expérimentale du travail scriptif

moi heu, bin je venais là avec un truc pas long du tout
qui fut écrit il y a trop longtemps pour être retravaillé
et puis chut alors ça s'appelle Le chamallow immoral tél...

Citer
"Un espèce de truc tout mou qui décroche.
- Allô ? Ouais. Nan. A l'évidence vous vous allez tromper de numéro, c'est altriste de votre part, et j'en suis désolé, mais dans ce fut-à-l'heure de l'incertain, à l'inspection méticuleuse de ce qui fut futile et inutilement dénué de toute fonction rationnelle, je... allô ?
Ah oui vous êtes de la publicité ! Oui oui je vois, nan mais parce que en fait vous voyez j'ai un truc sur le feu là je peux me déranger encore un instant, oui.
Et vous..."

oh et puis j'ai un autre truc qui date de pareil, au moins trois jours
encore plus petit et pas fini
serpentin :

Citer
"Bande d'annonces...
Vous vous faites des films, en short vous vous pelez les jambes, taillez le tissu de vos défenses."

aluahu
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 18 février 2020 à 14:30:55
en fait c'est le fameux poème miroir je l'avais pas reconnu mir sorry :0
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 18 février 2020 à 15:07:30
oui c'est ça, c'est le poème miroir ^^ mais il me semble toujours condensé et pas très lisible
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 27 février 2020 à 05:14:34
"t'as déjà goûté du café blanc ?
- hein ?
ouais, du café blanc
- du café au lait ?
nanan, du café blanc
- genre comme du poivre blanc mais en café ?
nanan, du pur café blanc
- bin quoi ?"
Titre: avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: marion sarkissian le 27 février 2020 à 12:17:39
Angoisse littéraire

Bon j'me lance, pourvu que j'me casse pas la gueule. P'tain j'ai l'trac c'est malin, comment que j'vais faire pour écrire un truc intelligent maintenant, merde. Merde,on a le droit d'écrire des gros mots ? et si le règlement du mont deux de l'écriture stipulait " pas de mots grossiers ou radié, bloqué, viré " ? Et si y m'aimaient pas ? et si y trouvaient que j'suis nulle ? ... oh merde... zut... quoi... Putain euh oh ....
moralité : Quand j'ai le trac, j'suis vulgaire et j'abuse des apostrophes.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 01 mars 2020 à 07:18:37
"Sir ôté de son corps, un Louis dort le cou en fraise
Sir eut peu de sucre, sur son dessert de fruits
Sir con se paye la tête d'autrui, sans perdre l'appétit"
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: marion sarkissian le 09 mars 2020 à 22:35:10
Citer
"Sir ôté de son corps, un Louis dort le cou en fraise
Sir eut peu de sucre, sur son dessert de fruits
Sir con se paye la tête d'autrui, sans perdre l'appétit"

Sympa cet avorton orphelin bossu !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 10 mars 2020 à 00:43:55
merçu cabossu !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 14 mars 2020 à 10:37:15
Des bourdonnements de peine
Entre mes deux oreilles
Inclinent la pensée
Jusqu'à la faire pencher.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Fleurs de Décembre le 16 mars 2020 à 22:10:09
Chers tous,

Je vous offre un de mes poèmes, je l'abandonne à la toile tout entière en espérant qu'il vibre agréablement par-delà vos écrans.



Remue-ménage (ou la fuite du monde)


Une licorne s’écroule de fatigue
Et bien des années plus tard,
Au même endroit exactement,
On ne s’en souvient plus très bien.

La terre piétinée,
Entre deux brises anachroniques,
Se remue en vain
Pour conserver ces secrets enfouis.

Une taupe en bout de galerie gémit,
Il est quatre heures de l’après-midi,
La nuit lui manque,
Et le soleil s’ennuie.
Titre: sonnent horrités
Posté par: Dot Quote le 21 mars 2020 à 05:21:23
Un poème-miroir (https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=20401.msg535382#msg535382) qui revient ici car c'est ici que se matérialise l'inspiration du touti un peu déformé...

Sonnent Horrités

En dépit de dents des députés, des putes de pitié, dites putréfiées, car des partitions au départ, de répartition répudient, la perdition, des types à pitt-bull, des bulles de bits un peu carrés ou ronds, des débiles qui débitent, en début, du déjugé, au déluge, des purgés de la crèche, cruche à porter, par les machoires au front, des dedans d'un dos droit, juste, poursuivant, à jamais, les puants, les pués, les polluants par pollués, les poils huant, par huées, les pales du vent, soulevant, des foules de feulements, de full-tank on fit le tanguy, le roulis d'autant, et des prix, tant, qu'ils en disputèrent au ministère de comment, en faire pour que néant, soit d'atmosphère... Mais quand ? A la fin d'une musique, d'un lexique, il faudrait un écrivain un peu mystique, pas devin mais drastique dans la gestion de son incertain, puisqu'il vit en autistique autarcie de la penseh... Des buttes à grimpeh ! Des cols à frôleh ! Depuis l'atmospherh... A lorsque d'air, ils purent... Et lorsque de res, il pirent... C'est que l'espoir des sabotés aurait doublé l'ablution des bibliations... On !

De nez, au logis, isthme, asthme, de panama, pollué, lu et ainsi canalisé, lisez lorsque d'un sismisme, je retentis ; je. Je trentis, car je vint de neuf. Et j'espère que quelque oeuf, aurait dans mes hommelettes, servi à l'esperluette. Pas railleurs du tout, et vers-le-nez-en distinction des atouts, je stase...

En dedans d'un pis, réputé, des rutes de moitiés, doutes patrifiés, dardent épars, les scriptions d'un retard, réparées d'instants, républiques de tradition, d'éthique de tourne-bulle, des biles que burent des butés un peu cons, des cédilles qui orbitent, de linge des insurgés d'une mèche, mouche des portées, par les passoires du fond, les levant d'un mot croisé justiié, mou mais survicant car paraissant paresseux, poileux de la main, poli tant qu'on fut le temps gai relu d'autant, et d'esprit, tant, qu'ils en disparurent, les sinistres gouvernements, d'enfer jusqu'à céans, loi de la sphère... M'aidant ? D'afins, d'astique, d'astérique, il faudrait un écrit vain un peu lyrique, pas trop sain mais pratique dans l'action de son pronostique, puisqu'il s'écrit avec stylistique stylosteries un peu perduhes ! Alorh ! Depuis les mirwerh... Une onde d'ère, du temps qui coule... Ou !
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 25 mars 2020 à 05:04:46
un truc paumé depuis une tentative coupable de fuite du CoCoWriMo

"Même aimé, mais mémé, mai sera dans les orties
Mis mon mou, mais mima, ma momie, une fois sorti
Moi moi moi, mes moments m'ont murmurés une fois partis

Aspectant, rouspétant, sanctifiant les monts marrants
De tout un entendement
Je me fais le garant d'une découverte
Au garage les garées inertes
On est à l'enterrement
Respectant l'instant, sans qu'édifiants les morts m'aient mu !

Alors mince..."
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 27 mars 2020 à 00:58:38
eh bien, ça en fait, des trucs que je commence sans finir...

"sonnent les sornettes
les serpents, c'est honnêtes
en servant, d'interprètes
à la langue du vent
ils s'arrêtent, quand ?

quand reprend la chansonette
et que pend la chaussette
devant la cheminée
on l'a acheminée
agenouillée
animée
mimée"


un peu plus tard


"allant contre vent
et marées de lune
j'aurais presque autant
qu'un rien de fortune

à l'hémisphère d'un tout
à l'autre dessus dessous
ce qu'on espère après tout
c'est que l'autre soit dissout
pour une sérieuse quinte de toux
on ne donnerait pas dix sous

pour un tour de manège
l'effort du sacrilège
les doigts collent à l'arpège
on sort sans cortège
et si tant est qu'on abrège
les souffrances de nos neiges
c'est que l'âme ne m'oblige
mais seulement alors l'ai-je ?

"

bien plus tard

(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/03/img_20200329_1600294579966550040047396.jpg)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 05 avril 2020 à 18:18:19
Chers tous,

Je vous offre un de mes poèmes, je l'abandonne à la toile tout entière en espérant qu'il vibre agréablement par-delà vos écrans.



Remue-ménage (ou la fuite du monde)


Une licorne s’écroule de fatigue
Et bien des années plus tard,
Au même endroit exactement,
On ne s’en souvient plus très bien.

La terre piétinée,
Entre deux brises anachroniques,
Se remue en vain
Pour conserver ces secrets enfouis.

Une taupe en bout de galerie gémit,
Il est quatre heures de l’après-midi,
La nuit lui manque,
Et le soleil s’ennuie.

Fleurs de Décembre, reviens ! et présente toi donc  ::)
j'ai aimé ce poème
Titre: Re : Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclatss d 'azur (fil collectif)
Posté par: Claire le 05 avril 2020 à 21:53:13
et si c'était hier que tout s'était joué

Jolie idée que ce fil, et les quelques vers lus sont tous des petits morceaux de soleil.
Mais celui-ci, celui-ci, le plus court, est selon moi le plus dense. Je ne saurais dire pourquoi, j'ai eu carrément les larmes aux yeux, c'est fou, non ?
Il exprime tant et tant de choses en si peu de mots.
Pour moi, c'est le genre de vers à caser en fin de poème. Le vers final, celui qui claque, qui résonne encore après le point final.

Merci pour ce petit moment d'émotion ! (J'en fais trop ?)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Cyr le 17 avril 2020 à 19:21:25
Dot Quote J'aime bien ton mélange graphisme et poésie.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 17 avril 2020 à 19:53:49
eh bien c'est accointant de voir que tu réagis au moment où je pourrais aussi... j'ai un petit avortonsss, un orphelinsss, un bossu, même... des pas très bribes lambeaux d'éclats d'azur et de fil collectif... mais 21kmots, ça va pas le faire, ici... à plus tard, er merci

'⁔'
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 20 avril 2020 à 04:27:00
(Dot, j'ai pas encore pris le temps de lire tes productions ci dessus, mais pourquoi ne pas les poster dans un sujet digne de ce nom dans la section ? ça mérite de ne pas être noyé dans ce fil qui semble consacré aux petits opni. et qu'on consulte p-e à la va-vite)
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 20 avril 2020 à 07:26:22
si, les trucs que je poste ici sont des morceaux insatisfaisants, des idées tronquées ou pas vraiment réalisées, des trucs qui boîtent ou n'on pas de propos, des trucs que je savais pas quoi qu'en faire... et je crois c'est le but de ce fil : la fameuse boîte range-tout avec des bouts à raccommoder, des aiguilles, des ficelles, des dés, des épingles...

:D

(edit : le plus souvent c'est des prods que j'y arrive pas et où j'ai rage-quit x,))
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 20 avril 2020 à 14:48:15
Citer
où j'ai rage-quit
Haha, d'ac Dot, au temps pour moi  ^^
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 20 avril 2020 à 15:47:09
sinon en fait...

j'suis àl avec mes ambitions de textes un peu ambitieux, notamment à cause du CoCo, pis ça flope un peu toujours d'une certaine manière... du coup entre l'envie de créer un topic 'avortons' dans chacune des sections concernables et l'éternelle envie de faire un petit truc de pluss... bin je pense à faire des genre de trucs qu'on n'aimerait pas, il faut se l'avouer, genre : mon petit dernier, Royaume, fait à peine 5k mots... alors qu'il avait prévu de s'étirer au moins en un tome de roman, pis si pourquoi pas pluss, y'avait de l'idée à gratter derrière ! pis j'ai terriblement la flemme de dire que machin va de là à ici en passant par autre part pis sur la route y'a une limace méchante qui veut le manger alors il la bute avec son sac-à-main et il lui vole sa peau pour en faire un tapis de bain gluant !

donc, la poésie possède ses machins trucs qu'on pourrait crafter du truc cool, ne serait-ce qu'en mode vide-grenier, pis ce présent fil sert à ça...

mais, et la modé jugera ou non si je déborde ou pas, mais je tire le fil :
est-ce qu'on créerait pas genre :
- une interaction organisée autour des bribes non pas poétiques... mais narratives ?
en gros, de mon point de vue, c'est :
- j'ai des morceaux j'pas quoi en faire, faudrait pas gaspiller !
du coup si y'en a qui sont en recherche de trucs, sérieux ou pas, pour l'exercice ou la finalité, pour l'idée ou autre, je me demande...

ouais ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Loup-Taciturne le 20 avril 2020 à 15:53:04
Pourquoi tu n'en fais pas des textes courts ? C'est pas parce que à toi ça te semble imparfait, que tu ne peux pas le soumettre si tu veux un avis/échange, non ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 20 avril 2020 à 16:36:10
comment dire sans passer pour le grogrogros volumineux que je suis '-'

parlefond :
- il est posted et fini, mais juste je suis déçu de pas qu'il dura en lui 50k (il en fait 17 ou un truc du genre)
- il reprend déjà un personnage qui a spread un peu partout, notamment en plusieurs occurrences dans la section textes courts... c'est Fante !

Inula E. :
- il fait 21k donc découper en textes courts, ça va être auch
- il prévoyait lui aussi le minimum du 50k, avec toute une histoire à étaler de la sorte, dans ma tête, ce qui le laisse interminé par forfait...
- lui aussi aborde un habitué des textes courts, textes longs et autres externalités, un autre perso de mon univers : First Comet !
(- accessoirement, j'ai opté pour une mise en page opendoc spécifique à un rendu graphique qui ne peut être rendu sur le meud, et pourtant... il est dans la section CoCo à paraitre encore chapitre par chapitre jusqu'à plus de jours)

Royaume :
- 5k, qui en fait iraient bien dans la section textes mi-longs, mais... bin ouais : c'est un début ouvert pour autre chose que la satisfaction de lecture ou d'échange artistique... j'sais pas si je suis clair
- et heu...
j'suis paumé

mais voilà, et voilà
ouais

c'pas que c'est imparfait ou quoi, disons que j'suis très ponctuel dans mon implication, et je passe vite à autre chose, parce que j'aime pas m'éterniser trop, au risque de pas terminer ce qui m'apparaît assez distinct pour que je me fasse l'idée incarnée de l'idée immatérielle qui m'avait lancé...

pis du coup ouais, j'pense Royaume ira ptetr en textes mi-longs, ou alors je le continuerai un peu, mais je crois c'était une ponctualité d'hier seulement...

du coup l'idée ptetr, je pensais en fait à :
- je sais pas trop comment dire autrement que "incarner les métaphysiques de l'imaginaire", mais je me répète et c'est surement pas plus clair maitnenant

!
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Miromensil le 03 mai 2020 à 12:13:58
Le démonu

Je jouis tant de l’ignorance que les pantes se portent
les uns aux autres grâce à leur manque de confiance
je me love dans les absences
laissées béantes par les corps délaissés
et m’endors dans les anfractuosités
qui séparent l’attente de l’étreinte amie.
Joyeux à souhait dans ce méli-mélo de non-dits
je me languis et me nourris d’histoires coincées
dans les gorges et dans les ventres, mal digérées
et maudis toutes les fois qu’il faudra
leur implacable envie d’aimer
au creux de laquelle, en un soupire d’extase
je m’éteins par manque d’espace.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Opercule le 18 mai 2020 à 17:06:21
quand je pense à la mayonnaise, je deviens gras

Je te nomme reine des sauces
Ô formidable émulsion
Et tu me portes au cosmos
Dès l’instant de l’insertion.

J’en mets partout sur tes salades,
Fraîches et légères dans l’air d’été,
Et si mon thon me semble fade
Une bonne cuiller et c’est réglé.

Je besogne quand je te monte,
En versant huiles et vinaigres,
Avec doigté et aucune honte.

Par gourmandise je lèche la frite
Et je m’étends, comblé enfin
Et j’attends que la faim m’habite
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 19 mai 2020 à 10:28:18
(bof)
puisque silence :

Capturé par la faim en début de chronique
J'ai montré blanche main
Ce fut catastrophique

Un totem en destin par abus de pratique
Ligoté au festin
Mon corps hurlait panique

Lorsque passe demain je n'ai plus d'élastique
Et le retour est vain
Plus rien n'est fantastique

edit :

Expl : osions des onions d'osier
Déf : lag ration rationnelle
Adj : eut dent d'un vent
V : pour vendetta
N : un sentiment
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 18 juillet 2020 à 18:20:10
Avant l’aube et les cygnes
le bras du pêcheur plonge.

Tapis dans les buissons,
des crocs de félins rongent
Braises rouges sur galets
Ciel bleu, air chargé de violet

Le poing qui ressort est vide mais
déterminé à ne plus jouer aux osselets
Le poing est ferme, se lève, cache le soleil

C’est l’heure des cygnes et de la faim
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Alan Tréard le 21 août 2020 à 18:53:16
En cette fin d'été, la lumière exquise
Égraine un doux parfum en un souffle malin ;
Et tandis qu'une lame ardente encor s'aiguise,
L'euphorie entérine un anxieux destin.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: DeB 54 le 22 août 2020 à 07:09:59
Rien ne sert de courir
Il faut mourir à point

Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Dot Quote le 25 août 2020 à 03:30:15
19 août 2020 - Clochard Social (V1 - inachevée)

La chrie s'élève du bruit et ramène au silence
Ce qui fait entre amis le doux fruit du partage
D'une quête de l'homme en volaille de cage
Elle revêt par ses plumes la parrure du sens

C'est un homme au baton vivant auprès d'une jarre
Titre: Rimes légères pour sommeil de plomb [titre non provisoire]
Posté par: True Duc le 08 septembre 2020 à 02:34:38
plume
plume
plumes

ENCLUME

ZZZzzz    ZZZzzz    ZZZzzz    ZZZzzz    ZZZzzz    ZZZzzz    ZZZzzz
Titre: Re : Rimes légères pour sommeil de plomb [titre non provisoire]
Posté par: Dot Quote le 08 septembre 2020 à 02:47:01
ahlala, si l'auto-hypnose par lecture était aussi efficace à l'exécution que le système d'Adam Susan, eh bien subsisterait tout de même un inspecteur Finch et un illustre masqué... mais là non, j'ai beau ne pas compter les moutons, je ne suis pas sûr que tout ceci me motive à dormir, moi aussi... au moins c'est de l'expression, à défaut d'une prescription qui siérait ! mais mais mais... bin heu du coup ça sent un peu l'authentique et grinçante insomnie, du coup l'art devient témoignage, et acquiert ce qui n'est plus littéraire tout-à-fait, quoique littéralisé malgré tout par lexicalisation simple, efficace, drôle, spontanément construite par un petit train à somnoler, des rêves lourds dont tu as l'air de rêver, pis bin oui, un oreiller, qui assomme...

un truc du genre ?
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: Ben.G le 08 septembre 2020 à 12:44:22
Modération :

Ton poème a été fusionné dans ce fil, True duc.
Titre: Re : avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)
Posté par: joseph dunelie le 19 septembre 2020 à 13:36:35
Faites charger les tapins : ça vaut cent fois payday.
Tirez comme des lapins : y aura pas de mayday.
Percez tous les pessaires : sitôt dit, sitôt fait.
Tous marqués du même fer : le sida, c’est surfait.

... Pardon.......