Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

30 octobre 2020 à 07:50:05
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Ecrire sans ratures

Auteur Sujet: Ecrire sans ratures  (Lu 15348 fois)

Hors ligne Symbiose

  • Tabellion
  • Messages: 38
    • Kazakorse
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #15 le: 07 janvier 2008 à 01:21:30 »
J'écris sur les deux : ordi et cahiers. Je rature presque jamais ce que je fais, je me contente généralement de mon premier jet, tout simplement parce que quand j'écris je m'arrête uniquement parce que j'ai plus d'inspiration, et je ne me relis pas. Lorsque je me relis (quelques jours, semaines, voire même années xD) plus tard, je n'ose que rarement y retoucher. Soit parce que je trouve ça très mauvais et donc qu'il me faudrait limite tout réécrire, soit parce que je ne suis plus dans le même état d'esprit qu'au moment où j'avais écris ces lignes là, et donc que ça ferait un style trop différent.
J'agis comme ça pour tout, même pour les dissertations et compagnie : là j'écris juste un plan (pas super détaillé d'ailleurs lol) au brouillon et tout le reste je le fais au "feeling". Je ne me relis jamais avant de rendre mes copies. Soit ça passe, soit ça casse xD
Mais c'est  vrai qu'en général mes cahiers sont très propres, quelques ratures par-ci, par là parce qu'au moment où j'écrivais une phrase je me suis rendue compte que finalement j'allais la tourner autrement... mais sinon c'est plutôt propre ^^

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 715
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #16 le: 16 mai 2008 à 23:43:12 »
perso, j'écris sur les deux...
parfois l'inspiration me vient subitement et alors j'écris sur papier
c'est très rare que j'écrive directement à l'ordi, hormis pour mon roman ( et encore, depuis quelques temps j'accumule les copies doubles écrites à la main)
j'écris à la main parce que je visualise mieux mes fautes et si ça va au niveau de la syntaxe, à l'ordi je vois pas grand chose et ça reste rigide

j'écris très mal, mais justement ça fait texte, ça fait tentative, c'est personnel, à l'ordi, ça reste une succession de lettre froides
il y a aussi le problème de ma capacité à écrire à l'ordi... je ne sais pas taper :-[
je tape avec deux doigts donc ça va pas vite et j'arrête pas d'inverser les lettres, en gros, je passe plus de temps à remettre mon texte en français qu'à corriger le style
ce qui est bien lorsque c'est à l'écrit, c'est que c'est plus facile pour comparer deux version différentes
vous me direz qu'on peut faire la même chose en imprimant

mais les brouillons ça reste énorme... sur les miens il y en a partout, j'utilise toute la page, j'écris horizontalement, verticalement, il y a des flèches dans tous les sens, pour s'y retrouver c'est un peu la galère, je dois l'avouer
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Salamandre

  • Calliopéen
  • Messages: 429
  • Simon le démon
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #17 le: 17 mai 2008 à 14:15:59 »
pendant longtemps je n'ai écrit que sur un cahier, quand je n'avais pas d'ordi. Puis quand j'en ai eu un, j'ai completement délaissé le papier. je l'ai repris depuis quelque temps, parce qu'on m'a offert un beau stylo et un vrai cahier avec couverture reliée... l'inconvénient, c'est de le taper. L'avantage, c'est que je peux écrire dans mon lit... (imaginez la forme des lettres, après...)
Je relativement peu de ratures (ça veut pas dire pas du tout!) puis en me relisant, je raye deux trois trucs que je corrige en dessous. D'ou l'importance d'utiliser un cahier à grands carreaux. Je fais souvent des rajouts ou des astérisques.
Surtout, j'ai une manie : Ecrire toujours avec le même stylo une seule histoire, et dater mes textes/modifs
Le langage n'est pas la vérité. Il est notre manière d'exister au monde.

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #18 le: 23 octobre 2008 à 17:56:28 »


De toute façon, on est déjà dans l'impasse, forcés à faire des pâtés, des gribouillis horribles. Ceux qui n'en font pas sont des menteurs. Toc.

Tout simplement parce que c'est dans les présupposés du mot : litté-Ratures.
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne Verasoie

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 285
  • Je suis le Kraken
    • Attendez-moi sous l'orme.
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #19 le: 24 octobre 2008 à 20:07:52 »
Personnellement, quand j'ai commencé à écrire j'étais incapable de le faire ailleurs que sur papier. Pour deux raisons:
- sur papier les textes avaient l'air plus longs xD
- je ne pouvais pas tout effacer d'un coup de tête insatisfait
En fait c'est que je manquais carrément de confiance en moi ^^

Maintenant j'écris sur ordi parce que je vais plus vite. Donc je ne fais pas de "ratures". Mais je me force à écrire un premier jet sans faire très attention au style, et je le retravaille ensuite "en parallèle" (au lieu de réécrire "par dessus", j'ouvre un nouveau fichier dans lequel je recopie carrément tout en reformulant la plupart des phrases)

Sinon, je me suis remise au papier pour le squelette, le plan d'un nouveau projet. J'écris très petit, très serré et la plupart du temps sans marges, alors je rature peu (je préfère mettre des parenthèses ou des crochets). Quand je rentrerai je scannerai un brouillon, qu'on rigole :mrgreen:
Pendant des années la vie ne vous lâche rien que des mesquineries minables, et encore faut-il les lui arracher, sans compter la bonne humeur qu'on dépense à rester joyeux pour lui plaire, et tout à coup, sans raison, allez savoir pourquoi, elle vous balance sans prévenir des trésors dans les pattes.

Hors ligne Plume d'argent

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 155
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #20 le: 26 octobre 2008 à 01:05:12 »
Moi j'écris sur papier par manque de temps. Ma mère me limite un temps d'accès sur l'ordi et ce n'est que lorsque j'ai une idée bien définie pour mon roman ou un texte déjà écrit que je tape sur word.

Sinon, sur papier, je fais peu de ratures concernant les poèmes  ::). J'écris des fois au crayon et c'est rare que je gomme(ouh la prétentieuse) enfin cela ne veut pas dire que ce que j'écris sur le moment sans salir la feuille est bon  :-¬?

Aux autres textes, une autre histoire lol. Là soit je fais plein de ratures sur la feuilles, soit après deux ou trois ratures je laisse tomber et je me met à un poème xd

Hors ligne Spes

  • Calliopéen
  • Messages: 593
Re : Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #21 le: 11 janvier 2009 à 12:11:13 »
Il y a aussi la "magnifique" combinaison des deux, que je pratique en ce moment pour ma novella.

C'est-à-dire: écrire à la main un brouillon raturé, puis le taper, puis sortir à l'ordi ce qu'on a tapé et encore re-raturer par dessus (si le texte est relativement vieux). C'est donc de la sur-rature XD.

C''est l'idéal, je pense.
En ce qui me concerne, j'ai écrit au stylo jusqu'à l'achat d'un nouvel écran, et, désormais, je n'écris plus que sur ordi sauf si je n'y ai pas accès (en voiture, par exemple). Word est certes plus pratique pour raturer, mais on voit moins bien les phrases mal tournées et autres problèmes de cet acabit.
Coté écriture graphique, je doute que quelqu'un puisse écrire moins bien que moi  :noange: Mes lettres coulent et se déforment, dérapant sur les lignes supérieures et inférieures, mes barres de t et autres accents rayent trois mots d'affilé ; et encore, je ne vous parle pas du massacre qui s'ensuit lorsque je décide de mettre un peu de blanc quelque part. Enfin, au moins, j'écris particulièrement vite - et aucune difficulté à me relire  ;D

Hors ligne Nienna

  • Aède
  • Messages: 194
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #22 le: 11 janvier 2009 à 21:00:34 »
litté-Ratures.

C'est marrant, j'y avais jamais pensé  ><

Sinon perso. j'écris généralement sur papier les premiers jets et une fois que ça commence à prendre forme, je mets sur l'ordi et je continue dessus généralement. Mais je préfère  feuille et stylo parce que :
1. On peut écrire n'importe où, n'importe quand.
2. J'avoue avoir un faible pour le son du stylo gratter sur la feuille  ::)
3. la feuille écrite, raturée, bref utilisée, ça a un côté singulier que l'ordi ne permet pas. Et puis ça fait comme un "lien" avec celui qui écrit parce qu'une  personne extérieure ne pourrait pas toujours les relire. Certes, mes feuilles sont souvent brouillon mais je m'y reconnais. (brouillon = ratures, flèches, petits symboles, griffonnages dans les marges...)

Mais écrire sans ratures c'est impossible, je pense.

d'ailleurs ça pourrait être marrant de scanner nos brouillons, pour comparer leurs têtes   :noange: (enfin c'est juste une idée comme ça)...?
"Ce fut d'abord une étude. J'écrivais des silences, des nuits, je notais l'inexprimable. Je fixais des vertiges."

Rimbaud - Alchimie du verbe

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 835
    • au bord du littéral
Re : Re : Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #23 le: 11 janvier 2009 à 21:18:38 »
En ce qui me concerne, j'ai écrit au stylo jusqu'à l'achat d'un nouvel écran, et, désormais, je n'écris plus que sur ordi sauf si je n'y ai pas accès (en voiture, par exemple).

waouh, écrire en voiture, chapeau XD

Hors ligne Spes

  • Calliopéen
  • Messages: 593
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #24 le: 16 janvier 2009 à 16:19:33 »
Il faut s'accrocher ( à sa feuille dans les virages, comme à ses idées quand ça klaxonne )

Nienna > Eh bien.. pourquoi pas. En ce qui me concerne, je ferais ça à l'occasion

Hors ligne Plume d'argent

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 155
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #25 le: 17 janvier 2009 à 21:47:19 »
J'écris des fois dans le bus(que j'utilise beaucoup ces temps-ci), quand j'ai pas de livre sous la main(la litté-addict qui tient à son image hum hum  :noange:)

Hors ligne Matt

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 532
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #26 le: 17 janvier 2009 à 22:00:47 »

Hum, un très bon sujet.

Pour ma part, je ne trouve jamais la bonne phrase du premier coup. Je vois les idées et celles-ci se construisent au fil de ma plume, donc j'ai beaucoup de ratures, du coup il me faut des heures, des jours et parfois même des semaines pour terminer un texte sur papier avant de le mettre sur l'ordi. Et là encore je peux tout modifier donc rebolote !  :)
Les Oeuvres d'Art ont quelque chose d'infiniment solitaire, et rien n'est aussi peu capable de les atteindre que la critique.

Seul l'amour peut les saisir, les tenir, et peut être équitable envers elles.

Rainer Maria Rilke

Hors ligne Plume d'argent

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 155
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #27 le: 17 janvier 2009 à 22:51:05 »
Ça m'arrive avec les romans ça, des fois avec quelques nouvelles si je n'ai pas beaucoup d'éléments mais c'est surtout avec les longes récit que je refait plusieurs fois les début, du coup je me retrouve toujours bloquée sur les premiers chapitres ><

Hors ligne Salamandre

  • Calliopéen
  • Messages: 429
  • Simon le démon
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #28 le: 18 janvier 2009 à 15:36:40 »
je réinterviens, mon opinion ayant changé récemment...
Comme ça a été dit plus haut, difficile d'effacer tout "sur un coup de tête" lorsqu'on a écrit à la main. 1er avantage.
Certes, avec l'ordi, on peut aussi barrer, enregistrer plusieurs versions, etc... mais je pense que l'acte d'écrire à la main demande un effort qui entraine une reflexion plus grande : Sur un ordi, on fait sans hésiter des copier-coller sur un paragraphe, on ordonne... A la main, avant de réécrire un paragraphe entier, je pense qu'on y réfléchit plus...

Ceci dit, l'ordi  a l'avantage de la lisibilité ; paragraphes, couleurs, titres, parties... On a moins de chance de perdre une feuille, et on peut le faire lire à tous, sur support numérique ou papier...

Mais sans raturer, ou est l'intéret ? ;) Peut être que les écrivains font comme ça pour inventer des codes secrets... Lire entre les ratures...
Le langage n'est pas la vérité. Il est notre manière d'exister au monde.

Hors ligne arwen

  • Calliopéen
  • Messages: 486
    • Laissez parler les p'tits papiers
Re : Ecrire sans ratures
« Réponse #29 le: 04 février 2009 à 07:10:03 »
J'ai longtemps, très longtemps d'abord écrit à la main puis tapé sur ordi. Que ce soit pour les textes "littéraires" ou "universitaires".
Ca me permettait une première relecture et correction.
Si j'écrivais directement sur l'ordinateur, j'avais tendance à mal écrire je troue : beaucoup d'erreurs de syntaxes, de répétitions, dues certainement à la rapidité de la frappe, comparée à celle de l'écriture à la main.
Il faut dire que j'avais énormément de mal à me relire jusqu'à il y a peu...

Le travail m'a obligé à écrire directement sur ordinateur et j'ai pris le pli.  Il m'arrive encore de temps en temps d'écrire une scène importante sur papier ou, paradoxalement, une scène que je sais presque à coup sur que je n'intégrerai pas dans le récit final, mais qu'il me semble important, nécessaire de détailler, pour moi. J'avoue que j'aime bien cela : prendre mon calepin, noircir une page. Et surtout, cela me fait ensuite des carnets entiers de premier jet à relire plusieurs années après...  ( je ne rature quasiment pas à ce stade, les corrections sont faites sur le traitement de texte ). Parfois je trouve très maladroit ce que j'écrivais et parfois je suis surprise : ah tiens, ce morceau était pas mal, pourquoi pas le réutiliser ?

Mais la dernière nouvelle que j'ai écrite, Gaza, a été entièrement écrite directement sur l'ordinateur... les temps changent !

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.059 secondes avec 22 requêtes.