Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

31 octobre 2020 à 14:04:31
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)

Auteur Sujet: La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)  (Lu 3284 fois)

Hors ligne Doctor Grimm

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 710
  • Reine solaire
    • Trois fois dès l'aube
La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
« le: 24 février 2013 à 23:43:37 »
La Mort du roi Tsongor est le second livre de Laurent Gaudé. Publié en 2002, il a remporté le Prix Goncourt des Lycéens et le Prix des Libraires.



Quatrième de couverture :

Dans une antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d'un empire immense, s'apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c'est Troie assiégée, c'est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s'éteint ; son plus jeune fils s'en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l'image de ce qui fut le vénéré - et aussi le haïssable - roi Tsongor.


Mon avis :

Je m'étais dit, par principe, que ce livre allait être détestable. Voyez, ma prof de français avait décidé de nous le faire lire au cours de l'année de première, et même si j'adorais cette prof, il y avait un bon moment que j'avais arrêté mes idées sur les livres lus au collège/lycée. Mais il fallait le lire, et donc, je l'ai lu.
Et là, j'ai une une grosse surprise. Sale coup pour l'égo s'il en est.
Parce que La mort du roi Tsongor, c'est un livre magnifique. Une pleïade de personnages poignants qui défile, une histoire magnifique, ou plutôt des histoires magnifiques. Parce que ce ne sont pas que des histoires de roi mort, de guerre stupide et de fils sacrifié sur l'autel de l'honneur. C'est un histoire d'amour, de fratrie, de vengeance et de douleur. Ce bouquin est fait de sang. Il pose des questions dérangeantes, sans tout à fait y répondre, quelles promesses dois-je tenir ? Quelle enfance dois-je honorer ? Où est mon honneur, où est mon Orgueil ? Puis-je tout pardonner ? Puis-je aimer ce que j'ai abhoré de toute mon âme ? Qu'est-ce que le sacrifice ? Où sont les limites de ce que je peux faire par loyauté, par amour ? Puis-je changer ?
Et puis, je sais que je peux donner l'impression de me répeter, mais... Il est bourré de belles images et de poésie ce livre. Il est merveilleux. Il fait grandir. Il. Faut. Le. Lire.


Un petit extrait pour donner l'envie ...

Le roi Tsongor se tut à nouveau. Katabolonga avait fini son oeuvre. Le corps du roi mort était maintenant humide et hors de danger. C'est alors que Katabolonga entendit Tsongor parler à nouveau. Mais sa voix était lointaine. Il dut se pencher sur le visage du mort pour entendre ce qu'il murmurait.
"Ca y est, dit Tsongor, ça y est, je les vois. Ils arrivent. Ils sont là. Les premiers brûlés de Massaba. Des femmes. Des enfants. Des familles entières au visage calciné. Ce sont les miens. Je les reocnnais. Le feu les a tués. Ils ont la peau ravagée et le regard éteint. Je suis le roi d'un peuple incendié, Katabolonga. Est-ce que tu les vois comme moi ? Tu t'es trompé, Katabolonga. Ce n'est pas sur moi qu'il faut appliquer tes bandelettes. Ce n'est pas ma peau qui a besoin d'être étanchée. C'est celle des brûlés de Massaba. Ce sont eux que tu dois caresser. Est-ce que tu les vois ? Je n'ai rien. Vous voyez ? Je n'ai rien à vous offrir. Mais je pleure sur vous. Les brûlés de Massaba. Et je pose délicatement chacune de mes larmes sur vos corps suppliciés en espérant qu'elles pourront vous soulager."
La voix de Tsongor se perdit. Katabolonga se releva. Il vit alors que le cadavre du roi pleurait. De grosses larmes d'eau pour soulager la peau des brûlés. Tandis qu'au dehors la ville continuait de se tordre dans les flammes.
« Modifié: 08 septembre 2015 à 20:04:12 par Zacharielle »
Toute ma peau est maladésir.

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 561
  • Boule de mauvaise humeur
Re : La Mort du roi Tsongor [Laurent Gaudé]
« Réponse #1 le: 25 février 2013 à 10:12:56 »
Je l'ai lu en seconde.
J'ai dû apprécier, comme tout livre que je lis à la base, mais je n'en ai pas gardé un grand souvenir. Je le relirai à l'occasion.
"Quand on veut être sur de son coup, on plante des navets"
Kaamelott

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 639
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Re : La Mort du roi Tsongor [Laurent Gaudé]
« Réponse #2 le: 02 mars 2013 à 04:52:22 »
Moi, je suis d'accord avec docteur grimm. J'ai me pas tounjours ce que fais Laurent Gaudé. (J'ai pas accroché au Soleil des Scorta)
Mais la mort du roi tsongor c'était une vrai belle claque. Je crois bien que j'ai du le lire en une nuit.
J'ai vraiment trouvé un coté illiade moderne que j'ai adoré

Hors ligne Songe

  • Prophète
  • Messages: 972
  • Oiseau
Re : La Mort du roi Tsongor [Laurent Gaudé]
« Réponse #3 le: 02 mars 2013 à 09:41:42 »
Ouais, Tsongor !

J'ai AAAAAAAAAAAAAAAAAADORÉ ce livre ! Il est tout comme a dit Doc, magnifique, plein de poésie. Il est sombre et il est lumineux. Il est un fouillis de personnages tellement différents les uns des autres et pourtant tellement semblables qui mêlés forment une histoire.
Mon personnage préféré c'est Katabolonga :coeur:
Mais je les adore touuuuuuuuuuus en faiiiiiiiiit :aah:

Rraah... j'ai tellement aimé ce livre ;D
[img width= height=]http://nanowrimo.org/widget/graph/songedelumiere,pc.png[/img]

Perle en Songe

"Because, lights blinding, no way dividing what's yours or mine when everything's shining"

En ligne anlor

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 293
  • Floodbitch
    • Un blog en carton
Re : La Mort du roi Tsongor [Laurent Gaudé]
« Réponse #4 le: 14 janvier 2015 à 15:48:43 »
Lu la semaine dernière !

Mon avis ne va pas apporter grand-chose, il servira au moins à remonter ce fil. Je sais pas pour quoi, mais j'avais les mêmes espèces de réticences que Grimm à lire ce livre. La couverture, le nom de l'auteur, la quatrième, j'étais persuadée que c'était un livre qui allait m'ennuyer. Et puis Baptiste me l'a prêté en me disant que c'était cool, j'ai lu, jolie claque. Comme dit Grimm (qui résume assez bien mon avis) ce bouquin aborde une foulitude de thèmes dans un style vraiment particulier d'épopée revisitée. Je crois que ce qui m'a le plus marquée ce sont certaines images, l'armée de travestis qui s'entre-dévorent, le cavalier sans voix et le mouroir à tortue. J'avais peur de retrouver ce ton pompeux-pompant qu'il y a dans certains livres "en mode légende, t'as vu" (je pense notamment à L'achimiste de Paupaul qui m'a franchement gonflée) mais ici, ça passe plutôt bien. Plutôt très bien même, à tel point que j'ai eu beaucoup de mal à décrocher du bouquin (et je vous assure que pourtant, lire un bouquin en marchant dans une rue, de nuit, en hiver c'est pas franchement évident).

Bref, une chouette découverte pour commencer l'année.
« Modifié: 14 janvier 2015 à 22:47:39 par Anlor »
« Ni vous ni moi ne valons d'être pris si à cœur, ni tellement à la lettre. »
Le bavard, Louis-René des Forêts

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 835
    • au bord du littéral
Re : La Mort du roi Tsongor [Laurent Gaudé]
« Réponse #5 le: 01 février 2015 à 11:44:07 »
Je ne vais que bisser vos messages, pardonnez-moi.

C'est que vous avez raison. La mort du roi Tsongor, c'est une tragédie antique dessinée dans la poussière, servie par une écriture implacable. Une histoire connue de tous, une histoire qui conte un destin tout-puissant et accablant qui tombe, sur chacun des personnages, de façon méthodique, en n'en laissant aucun de côté. Et avec tant de style ! La vache.

Comme vous l'indiquez ce texte est désormais étudié en classe et je comprends pourquoi, il est tout rempli de références... Il ne renouvelle ni ne modernise pas tout à fait le genre, on peut plutôt dire qu'il fait sien tous les codes, reprend des éléments à droite à gauche et remodèle une autre légende.

Hors ligne Goupil

  • Plumelette
  • Messages: 9
Re : La Mort du roi Tsongor [Laurent Gaudé]
« Réponse #6 le: 21 février 2015 à 13:37:19 »
Je l'ai lu il y a longtemps mais ce livre m'avait fortement marqué également. Une tragédie puissante et bien écrite qui m'a fait découvrir Laurent Gaudé. Plus tard, j'ai beaucoup aimé Le Soleil des Scorta et La Porte des Enfers.

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
Re : La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
« Réponse #7 le: 15 juin 2018 à 19:12:09 »
Mon seul souvenir de lecture de Laurent Gaudé date pas mal, c'était Ouragan à sa sortie, et c'était bien. Malgré ce souvenir en haillons, je pense pouvoir dire que Tsongor est un bouquin très différent ; le ton, le style, tout change. C'est comme vous avez dit en fait. J'ai senti des relectures de plein de choses, sans avoir particulièrement envie de me creuser la tête pour mettre le doigt dessus d'ailleurs ; mais forcément un peu d'Iliade et un peu de Salammbô.

Tout au long de la lecture se sont glissées de longs panoramas de film d'animation, j'avais l'impression que ça se passait chez Azur et Asmar.
C'est intéressant la superposition des cultures que fait Gaudé. Mon idée principale, c'était d'imaginer ça en Afrique désertique, écartelé entre la référence à Carthage et les éléments tirés de la Corne de l'Afrique (Massaba me semblait érythréenne, et il y avait les mâcheurs de khat). A côté de ça, la jeunesse de Tsongor a de furieux échos des campagnes asiatiques d'Alexandre.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Comme toi Anlor, ce que je vais surement retenir de ce livre, c'est d'abord un certain nombre de tableaux :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Enfin c'était un très bon moment de lecture. (Merci Grimm ! je te rends le livre au meeting...)
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 543
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
« Réponse #8 le: 18 août 2020 à 00:20:38 »
Je l'ai lu et c'était génial !

Absolument tout a été dit dans ce fil haha, je peux faire un nuage de mots clés de ce que je pense, en me passant des phrases que vous avez déjà faites :

Mythe, conte, Iliade africaine, mélanges de cultures, éléments marquants et visuels, tragédie moderne


C'est marrant parce que la tragédie, c'est un truc qui me plaît plus du tout, parce que codes prévisibes, dépassées tellement déjà vus, mais ici même si on sent ce qui va se passer il arrive bien à retranscrire ça de façon moderne, à faire presque espérer et semer un doute, ou tout simplement à en profiter même si on sent ce qui arrive simplement parce qu'il y a trop d'idées nouvelles, ou plutôt méconnues, un style efficace et des éléments de fantastique


Aussi, j'avais lu son dernier roman l'année dernière, Salina et les trois exils, et j'ai retrouvé cet aspect un peu conte, enfin plus présent dans Salina. Mais j'avais été déçu par Salina et je suis content de lire Tsongor parce que c'est vraiment la version totalement réussie de bout en bout haha
D'ailleurs c'est marrant, dans Tsongor il est évoqué à un moment que le roi a fait construire un cimetière sur l'eau, comme une île, et c'est une scène dans Saline, en fait c'est la seule scène qui m'a vraiment marqué par son idée, image et developpement, la seule qui me reste vraiment agréablement de ce livre, du coup c'est drôle de voir que l'idée vient déjà de Tsongor

Bref, ça fait du bien de lire un bon livre, que je voulais lire depuis un moment et savait presque par avance que ça serait bien, et bah c'était  :coeur:
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

En ligne Bapt90

  • Troubadour
  • Messages: 359
  • Baryum Platine
Re : La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
« Réponse #9 le: 28 août 2020 à 14:50:55 »
Je l'ai lu en Première et il faisait partie de nos textes à présenter pour le bac de français  :noange:
Personnellement je l'ai bien aimé, il est très inspirant  :)
All it takes is a beautiful fake smile to hide an injured soul and they will never notice how broken you really are. -Robin Williams

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 543
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Re : La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
« Réponse #10 le: 30 août 2020 à 22:29:58 »
Je l'ai lu en Première et il faisait partie de nos textes à présenter pour le bac de français  :noange:
Personnellement je l'ai bien aimé, il est très inspirant  :)
oh je savais pas qu'ils l'avaient mis au programme du bac ^^ bon choix haha
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

En ligne Bapt90

  • Troubadour
  • Messages: 359
  • Baryum Platine
Re : Re : Re : La Mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
« Réponse #11 le: 30 août 2020 à 22:56:43 »
Je l'ai lu en Première et il faisait partie de nos textes à présenter pour le bac de français  :noange:
Personnellement je l'ai bien aimé, il est très inspirant  :)
oh je savais pas qu'ils l'avaient mis au programme du bac ^^ bon choix haha

Non non, chaque prof est libre d’étudier les œuvres qu’il veut. Si ton prof est chaud il te fait étudier le Seigneur des Anneaux  :mrgreen:
All it takes is a beautiful fake smile to hide an injured soul and they will never notice how broken you really are. -Robin Williams

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 1.312 secondes avec 23 requêtes.