Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 décembre 2020 à 20:18:17
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » Le Dit D'Aka (Ursula K. Le Guin)

Auteur Sujet: Le Dit D'Aka (Ursula K. Le Guin)  (Lu 2528 fois)

Hors ligne Milora

  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 11 088
  • Championne de fautes de frappe
Le Dit D'Aka (Ursula K. Le Guin)
« le: 23 juin 2007 à 20:28:30 »
L'auteur : Ursula K. Le Guin

L'histoire : Sutty vient de la Terre, la Terre du futur, longtemps ravagée par les Unistes, qui ont imposé la terreur et la religion. Elle décide de s'engager dans l'Ekumen, cette organisation interplanétaire qui étudie les peuples des autres planètes. Elle est envoyée sur Aka.

Mais, contrairement à ses espérances, Aka subit en quelque sorte le mouvement inverse que la Terre a connu : un gouvernement entièrement tourné vers la science, vers "la Marche vers les Etoiles", qui poursuit et condamne tous les anciens usages. Les textes ont disparu, les vieilles coutumes sont interdites, la culture d'Aka est désormais inaccessible.

Jusqu'au jour où le chef de Sutty obtient l'autorisation d'envoyer un membre de son équipe au village d'Okzat-Ozkat, de sortir de la capitale. Sutty s'en va, et découvre, à Okzat-Ozkat, ce qui subsiste de l'ancienne culture akéenne, les méditations, Silong, la montagne au sommet de laquelle demeure la dernière bibliothèque, et les maz, ces hommes et ces femmes ordinaires, qui parlent, qui racontent, qui disent le Dit, l'ensemble des histoires d'Aka.


Mon avis : La majeure partie du roman raconte ce que Sutty découvre de cette culture, et vous en dire plus serait enlever tout son charme au livre.
C'est un joli livre, Ursula Le Guin montre une fois de plus qu'elle sait si bien créer des ambiances, plonger le lecteur dans son monde. Ici, pas de science-fiction au sens basique du terme ; on est certes dans le futur et sur une autre planète, mais il y a peu de gadgets électroniques, pas de robots, pas de poursuites en vaisseau spatial.

Malgré tout, je ne sais pas pourquoi, ce livre ne m'a pas entièrement convaincue. Il laisse une sensation de pas fini ; non pas qu'il se termine en queue de poisson, mais je trouve qu'il lui manque un petit quelque chose (en comparant, du moins, avec les autres livres d'Ursula Le Guin.)

Et je pense qu'il y a un petit problème de traduction. Outre les nombreuses coquilles (ce qui, pour une édition grand format, vous donne l'impression de vous être fait un peu arnaquer ! ^^), le style est parfois très beau, on s'arrêterait presque devant telle phrase pour l'admirer ; et parfois très lourd, bancal. Ayant lu d'autres choses de l'auteure, et sachant qu'elle écrit remarquablement bien, je pense que le problème vient de la traduction...

Mais ne vous en faites pas : ce n'est pas comme si c'était illisible non plus, c'est juste que, en comparant, ce n'est pas, d'après moi, son meilleur roman !
« Modifié: 08 septembre 2015 à 19:09:53 par Zacharielle »
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 23 requêtes.