Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 septembre 2022 à 22:12:00
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » peut-être en kit

Auteur Sujet: peut-être en kit  (Lu 8942 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
peut-être en kit
« le: 08 mars 2021 à 21:30:16 »

Citer



ouaisouiasisuaosi ^.^

huhu, alors tout ceci donc, grâce à stylo et sa petite enquête
on se permet du ouf de ouf 'tttention !

8/3

Citation de: Dot Quote
structure :

peut-être en kit (épisodes)
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

kit (chapitres)
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

suites (segments)
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

kit 4 (chiffres)
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

kit 5 (ad vitam)
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


peut-être en kit
#héro #magie #fiction #dans le quelque chose

stylo se jeta dans l'océan

l'écume en contre-bas de la falaise, possédait quelque chose de percutant que jamais elle n'eut le souci d'ôter de sa conscience : elle faisait cela tous les jours, plusieurs fois par jour, lorsque les démons pénétraient depuis l'ancien monde, la réalité dont elle avait eut le pouvoir de faire disjoncter selon sa volonté... stylo était la métaphysicienne qui ouvrait les portails

arrivée à hauteur de goutte, elle ouvrit les yeux

englobée par la pupille, stylo atterrit dans le monde du néant ; elle se releva et sans une ombre, sans une vibration luminique, elle se déplaça dans le vortex ; la matrice lui était familière... quand soudain une voix s'enlumina en silence, comme un néon glauque, comme un bonbon de lumière : "bordel de merde où est mon stylo au s'couuuur !" c'est résonnant ainsi de sonorité graphique, que stylo envoya un de ses sondeurs mentaux à la recherche de l'origine du fluide

et l'eau la submergea depuis l'intérieur

elle sentit son coeur s'arrêter, comme ce fameux jour... elle sentit, qu'il n'y avait plus que l'inertie, l'élan, de la centrifugeuse cosmique qui l'avait condamnée ; lorsque l'absence de battement lui fut manifeste, elle crut mourir, elle se figura instantanément à l'instant d'après, et l'accepta tout aussitôt, à ceci près qu'elle repartait en sens inverse dans son souvenir, et que l'encre dans le verre d'eau avait commencé à se diluer dans le souvenir de sa vie

ainsi le portail...

elle claqua des doigts et un portail s'ouvrit ; sa chute au dessus d'une prairie ne dura que le petit mètre qu'elle havait hissée comme une trappe, à la demande, à sa bouée de sauvetage, ce lieu aléatoire qu'elle claqua donc, des doigts, et elle tomba depuis le néant jusqu'à cette herbe folle, de prairie, et son coeur repartit ; d'un soupir expiatoire, elle revint à la vie, et le pétillement de son intérieur, à l'intrusion du néon sonore, revigora quelque humeur de sa crise de palpitant

elle chassa de son esprit toute pluie

des démons elle en avait croisé des mortels ; des désincarnés ; des informels ; des rescapés ; tous, elles les avait envoyé balader jusqu'au paradis où ils seraient traités avec justice ; elle avait pourtant échoué avec celui-ci ; aucun danger pour elle, si au pire devait advenir, leur rerencontre ne serait que le lieu d'une seconde chance qu'elle ne laisserait pas passer ; alors elle ouvrit un haricot d'univers et y glissa un

"à la revoyure, gommure...
je suis l'encre qui ne sèche pas
et qui d'un murmure
ne te relève pas"

« Modifié: 20 avril 2021 à 00:49:52 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Aizenmajnag

  • ex Shapery
  • Aède
  • Messages: 163
  • Membre banni
Re : peut-être en kit
« Réponse #1 le: 08 mars 2021 à 21:42:32 »
ouwfffff la force ce texte honneurs je suis fan
Amour Paix Bonheur
////////////////////
Le langage, l'alphabet, la culture, beauté mystique spirituelle
enseigné par les animaux, les forêts, la Nature

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
Re : peut-être en kit
« Réponse #2 le: 08 mars 2021 à 23:13:01 »
je ne me blesse que pas vraiment sur les moqueries, j'ai un imperméable ^.^'
stylo c'est moi qui te rends honneur, quelle que furent tes intentions
merci de plein de trucs ahah

Aizenmajnag, huhu coool
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne kokox

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 473
Re : peut-être en kit
« Réponse #3 le: 08 mars 2021 à 23:37:18 »
Incandescence portée jusqu'à la transcendance ! Chapeau bas !
J'espère que les petits bleus tout frais émoulus du MDE en prendront de la graine !
Il faut mettre ses tripes et son sang sur la table, claironnait avec justesse et clairvoyance Céline ! Je pense sincèrement que tu n'en es vraiment pas très loin !

Bien à toi !

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
Re : peut-être en kit
« Réponse #4 le: 09 mars 2021 à 09:12:34 »
tiens je te file un senzu aussi
faut lire dragon ball
goku surtout quand il est jeune
on a tous le droit
d'être innocent
et que ça serve le bien

:)
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Elina

  • Calligraphe
  • Messages: 122
Re : peut-être en kit
« Réponse #5 le: 09 mars 2021 à 10:46:02 »
Oooh ce texte... ! il est magique, sublime, nous laissant infiniment  songeur !
Merci pour ce beau partage  ^^

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
Re : peut-être en kit
« Réponse #6 le: 09 mars 2021 à 12:14:22 »
hanw quel retour
merci à vous de le recevoir freement
Elina c'est tellement cool de te voir l'apprécier et en témoigner

yay :D
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
titan peut quette
« Réponse #7 le: 09 mars 2021 à 18:00:48 »
alors heu ça va aussi loin que peut loin je étrange...
:)


titan peut quette
#héro #épisode #numéro 2 #la suite

stylo ouvrit un vortex

elle passa la brêche et se retrouva dans cette nouvelle prairie, celle qu'elle avait découvert l'autre jour inébranlable ; il y avait des fleurs blanches et jaunes, des herbes vertes et un ciel bleu ; quoi de plus magique ? un arbre au lointain, dont la silhouette rappellait celle d'un fantôme, crispé des doigts, crochu des ongles, sans autre vie que l'assèchement de son immortalité figée dans ce temps, incertain, qui dégoulinait sans un mouvement animal, sans une présence d'yeux autres que ceux, brûlés, de stylo

qui se télémorphisa un instant

parce quelle vibration telle, n'aurait suffit à ce que la brêche reste béante ? il n'en eut su de ce genre d'universel, car stylo sentit à ce moment là où la matrice se refermait derrière elle, elle entendit depuis le méta, depuis le néant, que tout ceci prenait une fin ici ; elle voulut sauter dans le vide, dans le trou, afin que tout ceci se passe différement, hélas la faille était déjà trop petite, et elle se referma en lui annonçant subrepticement que c'était à tout jamais ; à tout jamais jusqu'à ce que...

d'une seconde à une minute, le vent souffla des pétales libres

froide, apeurée, stylo se demanda comment rejoindre la réalité ; une demi-seconde à peine, car de réalité celle des démons n'avait été sa seule que et uniquement, et ce toujours depuis ce jour, ce jour fatidique où sont coeur s'était arrêté ; la seconde une fois pleine, elle avait oublié ; les yeux dans le fond de l'univers, au loin, elle avait compris, résignée, qu'elle ne reverrait son monde qu'au prix d'un échange avec les divinités elles-mêmes

stylo prit une profonde inspiration, et ses iris s'éteignirent

au loin une montagne bougeait ; elle flottait presque entre quelques airs, entre les nuages, sous le soleil limpide, dans un horizon distordu d'infini ; les secondes devinrent des heures, et peu à peu stylo comprit, le géant approchait

"tu es seul ?"

il l'avait porté à son oreille lorsqu'elle lui avait montré comment tendre la main ; grimpée dans sa paume il avait écouté, et leur langue avait fonctionné ; il parti d'un barissement assourdissant, grave dans les vibrations telluriques les plus terrestres ; sa peau herbeuse, ses muscles terreux, ses branches d'os, se mirent à vibrer alors que sa bouche bée beuglait une réponse indistincte

"TIIITAAAAN... PEEEUUUT... QUETTE !"

les tympans de stylo explosèrent ; elle saigna son cerveau par ses oreilles ; elle désorbita ses yeux ; et alors qu'elle mourrait pour une fois, elle aperçut le cycle ; le menu ; de son âme ; elle était à présent retournée dans le néant qu'elle connaissait si bien, et alors ainsi située, la mort qui en fait était son lieu habituel, lui apparut étrangement nouvelle ; cette matrice universelle de laquelle elle chassait les démons, était la mort, le cimetière, le lieu des âmes sans corps ; et un écran affichait une image

le dernier instant de sa vie, figé, douloureux

elle s'approcha et se fit aspirer pendant que les aiguilles fondaient ; et elle réitéra le passé, afin qu'il se change en une vie qu'elle poursuivrait ainsi ; elle souffla d'autres mots à l'oreille du géant, et la montagne se tut avec un sourire ; il la déposa dans l'herbe, et lui montra que lui aussi savait rouler dans la pente afin de libérer son âme ! il dégringola l'horizon, et une fois qu'il eut disparu dans un tonerre decrescendo, stylo, les yeux étrangement écarquillés de stupéfaction, s'esclaffa en un rire puissant, aigu et pourtant, perdu au milieu de la plaine ; l'arbre au fond du milieu, ne réagit qu'à peine d'un grincement

et le lendemain revint à nouveau

« Modifié: 13 mars 2021 à 05:30:56 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
Re : peut-être en kit
« Réponse #8 le: 10 mars 2021 à 12:43:08 »
tu veux dire un graf de doto ?
azy je te stylote ça :



t'as vu t'as une coiffure brossée en forme de plume :)
pis excuse moi pour les jambes de grenouille, mais j'avais déjà fait les cheveux... heu... je me comprends x')
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne txuku

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 567
    • BEOCIEN
Re : peut-être en kit
« Réponse #9 le: 10 mars 2021 à 13:24:50 »
Hum..........

Bientot les estampes japonaises ? :)
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
Re : peut-être en kit
« Réponse #10 le: 10 mars 2021 à 15:53:07 »
yoyo stylo, attention ne relâche pas ton attention, nous marchons sur des oeufs ! dis-moi tant que y'a pas de mal ça va, après je asis pas trop ce que je fais de dommageable, alors hésite pas ! on s'est plongés grâce à toi dans l'incarnation 'partagée', 'atemporelle car web référencée', 'publique et assumée', et surtout donc, 'incarnée par nos singularités propres'... c''est vraiment ouf que tout ceci vienne d'ainsi, car tout mon enthousiasme à ce texte provient donc oui, de ça, de toi

j'espère sincèrement ne pas être trop à côté


l'arbre au charbon d'encre
#héro #foudres #méta #épisode 3


il lui restait 6 haricots d'univers

elle se réserva le premier afin de pouvoir tenter de retourner dans son monde lorsqu'elle aurait fini d'explorer un peu, par fuite du réel, cet endroit maudit que le destin avait scellé autour d'elle ; elle claqua des doigts plusieurs fois en vain, et alors elle se demanda comment utiliser l'un des cinq restant, un premier haricot qui lui servirait d'enclenchement, de porte-bonheur placébo pour cette aventure

stylo goba le haricot

"oh mystère de l'univers
dit moi pourquoi je suis là
pourquoi j'erre sur cette terre
pourquoi isolée tu m'as ?"

le jour s'étoila, sombre, bleu nuit, scintillant des magies incarnées ; et un éclair traversa le ciel ; il fendit l'horizon, parcourut la plaine, et vint frapper l'arbre écorché perdu en son milieu ; stylo comprit qu'il était la cibles des foudres comme elle avait été maudite par les portails ; l'arbre était le seul relief aigu du paysage, et ainsi il était le chemin le plus court entre le ciel et la terre, c'est pourquoi il n'y avait nul feuillage qui perdurait, le squelette de l'arbre était tel, et depuis bien longtemps ainsi

lorsque le jour revint, il ne faisait plus nuit

et l'arbre incandescent revêtit au lointain, un aspect alarmant, mais chaleureux ; stylo décida de s'approcher, et elle dégringola la pente ; elle marcha dans les herbes hautes, au milieu des fleurs, ces pétales d'un jaune soleil étincelant, il y avait des bourdons éternueurs, des chenilles à tisser, et des rampants un peu manufacturés ; mais la terre, respirait, et pieds nus stylo foula la distance jusqu'à l'arbre, qui en ce temps s'était éteint, consumé dans le peu qu'il lui restait de ses récentes carbonisations

"- tu es seul ?"

et l'arbre de grincer sous le vent, le ploiement de son branchage, de son arborescence, au gré des fluides, lui fournit une réponse intuitive ; il ne l'était plus à présent ; stylo toute émue de dialoguer avec une âme aussi lointaine de l'humanité vivante et non végétale qu'elle connaissait, qu'elle tenta d'approcher la main de l'écorce noircie, afin d'en saisir un contact, un souvenir, une preuve matérielle de tout ceci ; mais l'amour la retint ; elle ne put, par pudeur, par respect, par amour surtout, venir toucher la cicactrice

la peau écorchée, l'oeil à vif, le néant

stylo se remémora la brûlure, elle se demanda jusqu'où les flammes de la vie étaient réellement mortelles, et jusqu'où se nourrit-on de la mort pour vivre... et restant ainsi passive et béate, elle creusa sans plus d'un instant, la curiosité qu'elle ne pouvait satisfaire ; l'arbre grinça à nouveau, il était suspendu vers le haut, et il semblait sécher, vivre de sa mort, mourir d'ennui, et inlassablement, se prélasser de sa douleur électrisée

stylo s'en alla, loin, à l'horizon

et lorsqu'elle l'eut atteint, ce fut pour en découvrir un autre ; il y avait toujours, et encore, ces fleurs, ces pétales dorés, mais dorénavant que le premier haricot était dépensé, les autres étaient soigneusement et scrupuleusement réservés à l'extrême urgence, le danger, le besoin le plus imminent, la dose de nécessité maximale ; elle arpenta le sol, et finalement pour la distance, rechaussa ses baskets ; il y avait du terrain, il y avait l'absence de limite, les frontières disparues autant celles, du monde matériel, que celles, des son impact sur la responsabilité ; elle était coupée, du monde, et plus rien ne la retenait pour aller ici ou ailleurs, pour quel compte à rendre aurait-ce été ? plus rien ne pouvait seulement posséder d'importance

alors elle suivit la terre, jusqu'à l'eau

« Modifié: 13 mars 2021 à 05:30:20 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Aizenmajnag

  • ex Shapery
  • Aède
  • Messages: 163
  • Membre banni
Re : peut-être en kit
« Réponse #11 le: 10 mars 2021 à 18:41:57 »
inspiré c'est le mot tes textes touts droits apparu de nulle part de la galaxy des fins fonds de l'univers
Amour Paix Bonheur
////////////////////
Le langage, l'alphabet, la culture, beauté mystique spirituelle
enseigné par les animaux, les forêts, la Nature

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
la demi-sphère rouge
« Réponse #12 le: 10 mars 2021 à 20:34:39 »
mais c'est la faute de stylo elle m'inspire x')

double post regroupés ;)




ayaya ahah stylo j'suis désolé il fallait que je sois re encore inspiré à nouveau une fois de plus ! bien à toi !

la demi-sphère rouge
#héro #coccinelle #pamanuscrit au stylo #épisode 4

stylo se capuchonna

elle était ténébreuse, car la pluie ne l'avait pas surprise depuis des jours entiers ; elle avait trouvé de quoi se nourir, s'abreuver, mais elle s'inquiétait cependant de l'absence de précipitation, plus d'une intuition naturelle, que d'un besoin satisfaisant la potentielle orientation de ce monde ; peut-être ne pleuvait-il qu'en de circonstances spécifiques ?

un coccinelle se posa

sur son doigt, alors qu'elle éjectait d'une pichenette une graine à voltige venue s'empêtrer dans sa toile ; stylo lui demnanda si elle était seule et ce qu'elle faisait là ; à ce moment elle ne discerna pas le froncement de sourcil, imperceptible, du petit être rouge à pois noirs

"- c'est monsieur, madame, et je  me pose sur un coin sensé être chaleureux"

pardon est un mot qui ne siet pas à stylo, car elle n'était qu'à la poursuite juste de la bonne mesure du dialogue et de ses présupposés à lever, comme elle en convint dans l'instant avec monsieur coccinelle ; et puis ils discutèrent, ils interrogèrent l'orage

"- peu même de monsieurs sont assez téméraires pour affronter les nuages d'ici"

et les dames, se garda de demander stylo ; monsieur coccinelle pourtant, rougit un peu lorsqu'elle hésita, et elle se demanda ce qu'il attendait d'elle à part un peu de chaleur et un repos pour les crochets de ses six pattes ; alors monsieur coccinelle, l'air las, s'envola et, alors renversé par une bourrasque, s'en retourner s'empêtrer, cette fois dans les cheveux de stylo

et elle qui n'avait pas sa brosse...

gromellant comme dans ce sac de noeuds, le monsieur coccinelle finit par s'extraire en jouant avec les doigts mi-aidant mi-révulsés, qui tentaient de ne pas l'écraser dans la densité filaire des capilarités cranesques de stylo, affolée que le vent n'aie pas le temps de lui souffler l'ordre ordonné de sa chevelure

et pourtant, lorsque elle sut saisir sans écraser

les crochets en retirant l'arrondi de monsieur, au bout de ses six pattes, réordonnèrent les cheveux en les triant entre chacun d'eux ; monsieur coccinelle, dont les élytres étaient coincées par la pince de doigts de stylo, ne pouvait pas encore prendre la fuite ; elle le regarda jusqu'à la pointe des antennes, et avec un air dédaigneux mais respectueux, étrangement posé, elle lui glissa qu'il était un odieux personnage, ce à quoi il répondit que oui

elle le jeta et il récupéra son envol...

« Modifié: 13 mars 2021 à 05:29:44 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
retour du fluide
« Réponse #13 le: 11 mars 2021 à 08:05:36 »
(j'préfère pas fusionn, c'est un épisode, ça le fait ?)

bon heu hein...
huuu


retour du fluide
#héro #fiction #magie #épisode 5

stylo claqua des doigts

dans ce monde elle était privée des portails, mais pourtant elle sentait que la métaphysique ne l'avait pas abandonnée pour autant ; le démon-néon de la matrice était probablement de l'affaire de sa malédiction, et il possédait forcément donc, une puissance incomparrable à son vécu à elle ; elle l'imagina issu des primordiaux, ou même, fantasma-t-elle, en était-il l'un des plus anciens, des plus fondamentaux, assemblés de leurs diffractions suivies

les démons de l'ancien monde fonctionnaient ainsi

il y avait avant le premier, le néant, la matrice ; et puis l'univers se distinguait du reste, et il était le premier démon, Pandore lui-même, le mal qui s'ouvre par distinction de l'idéal sur sa réalisation forcément biaisée, imparfaite, diffractée... et puis les divinités apparaissaient peu à peu, l'un et le deux, les couleurs, les amas

stylo sentait pourtant lorsqu'elle claquait

que tout ceci était lié, et que les divisions des primordiaux, encore composantes de ceux-ci par ubiquité magique de l'assemblage de l'entendement, ne pouvaient que se battre à sa hauteur à elle, qui grandissant avec sa brûlure, avait toujours senti que l'humain avait le temps comme avantage incarné sur les démons et l'ancien monde ; c'était la vie contre le concept ; le palpable contre l'idéel ; elle contre eux ; elle escaladait leur entonnoire

et au bout d'une pince de doigt, quelque chose

une vibration, une onde, la propagation d'une nouvelle énergie étrange, qui ne pouvait pour l'instant que goutter, à tout ceci stylo se raccrochait, pour tenter de comprendre, de suivre l'intuition curieuse et béate, la naïveté universelle qui fait que l'on ne sait rien, qui fait qu'elle ne pouvait que tenter de conjurer le sort, parce que la fatalité de l'errance en ce monde n'était pas dénuée de l'idéal de sa problématique d'enfermement involontaire ; elle n'avait qu'à chercher à rentrer chez elle et dans son monde, maitenant que tout semblait perdu

clac, un vent frais de méta

elle le sentait impulser à nouveau dans son corps ; à chaque claquement plus fort, il se diffusait, remontait son bras et frappait ses hanches, avant de se rejoindre en son coeur et de continuer vers ses autres membres ; elle sentit les haricots se réveiller dans sa poche, et surbriller de méta ; elle les sentait ; elle les respirait

ses yeux se fermèrent, elle quitta la gravité

ses cheveux dans un vent sans poids, ses cils joints, stylo huma l'air, en saisit les moindres particules d'étoiles, et lorsqu'elle rouvrit les paupières, celles-ci étaient rigides sous des sourcils au regard déterminé, affuté, puissant et résolu ; stylo prit le parti de tirer sa satisfaction de la situation avec la dignité métaphysique qui l'impliquait à cette force, celle imposée par un battement de coeur, sa vie, qu'elle ne connaissait pas ici, mais qui se découvrait chaque jour à nouveau

d'un claquement de doigts, elle se retrouva à l'un bord de l'horizon

« Modifié: 13 mars 2021 à 05:29:10 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 345
  • 💡
    • frreee
Re : peut-être en kit
« Réponse #14 le: 11 mars 2021 à 10:15:09 »
bon bin... épidose 6 !
:D


faites comme si tout était normal
#héro #fiction #magie #épisode 6

stylo arriva au champ de lucioles

un murmure s'éleva, comme une rumeur indistincte, comme le soulèvement d'un amas trop lontemps décanté, trop longtemps laissé au fond, par gravité, par inertie immobile... et les lucioles vibrèrent, s'illuminèrent et s'éteignirent, clignotant en vol, se perdant et réapparaissant dans la nuit de la promenade désoeuvrée de la métaphysicienne

enfermée dans cet univers, elle allait l'explorer

les lucioles s'approchèrent lentement, peu à peu, d'un mouvement commun, comme fluide, liquide, organisé par dynamie des essences partagées ; on aurait cru à une aura personnifiée, un super organisme volatile, comme plusieurs individus qui en une armée pacifique, un peu apeurée par le gigantisme de stylo, oeuvrait pourtant afin de fluididier l'atmosphère

stylo tendit un doigt, et pianota son attitude

lorsqu'elle se reposa les phallanges, une luciole se posa sur son ongle ; elle lui demanda à peine si elle était seule, car la réponse lui était rhétorique ; elle était seule sur cet ongle, mais suivie moralement par ses congénères ; elle était seule à elle-même, plusieurs à d'autres ; la luciole brillait, c'était tout ce qui importait en l'instant, et les yeux pétillants, stylo approcha son souffle de la petite bête de lumière

celle-ci décolla, et tourna autour de la main de stylo

ce que la métaphysicienne ne vit pas, c'est le fil de soie que la luciole enroula autour de son poignet ; si fin était-il que nul poids n'en imposait la présence ; invisible car transparent à l'extrême, il était pourtant si solide, ce filin, qu'une fois noué plus rien ne vint jamais l'en détacher de son amarre ; mais certains yeux pouvaient les voir, briller de néon dans l'obscurité des niveaux de la réalité méta ; et la luciole innocente, ignorante, de rejoindre la flotte, heureuse de s'être figuré un lien avec sa prise

tout un nuage de lumière vint alors danser en vortex

spiralant dans tous les sens, la population de lucioles qui s'intéressaient à la métaphysicienne avait des airs de protection ; stylo inspira, et lorsqu'elle claqua des doigts après une concentration de néant, les lucioles s'écartèrent sous l'impact, et virèrent de couleur, passant d'un chaleureux soleil à quelque plus alarmante rougeoyance ; stylo sentit la peur monter derrière sa nuque, et en réaction au méta, elle claqua à nouveau des doigts

un vert rayon se mit à irridier, plus pacifique

et stylo se sentit plus confiante ; ses doigts, qui avaient paré à l'éventualité de devoir claquer à nouveau, se frottèrent les uns contre les autres pour se détendre ; dans la poche les cinq haricots étaient violets, mais toujours sans lumière visible ; seule la métaphysique était la manifestation de ces pondérations de substance ; et ils respiraient leur pouvoir ; les haricots, ces petits démons enfermés dans des graines, n'avaient plus qu'à absorber ce nouvel environnement incarné pour luire, mais ils n'étaient pas pour autant prêts à ce que stylo les fasse rejoindre l'universel

en paix, stylo se laissa embaumer durant sa promenade

« Modifié: 13 mars 2021 à 05:28:35 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.023 secondes avec 22 requêtes.