Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

31 octobre 2020 à 17:19:52
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le petit salon » La philosophie transcendantale

Auteur Sujet: La philosophie transcendantale  (Lu 1880 fois)

Hors ligne Windreaver

  • Troubadour
  • Messages: 390
  • Infinity
La philosophie transcendantale
« le: 28 mars 2007 à 17:57:18 »
Je vous explique. Lors de mes deux premières années à l'université (la deuxième touche à sa fin), j'ai étudié le mister Kant. Ce semestre, j'étudie Dietrich von Freiberg, auteur dont la philosophie peut être considérée selon ma professeur comme une préfiguration de la philosophie transcendantale, c'est-à-dire le courant philosophique initié par Kant et continué par Fichte.
Je vous propose donc ici de vous confronter à cette philosophie transcendantale, difficile d'accès mais extrêmement intéressante. Voici donc, premièrement une bibliographie conseillée par moi, puis une description de la philosophie transcendantale que j'ai trouvée sur le site Cosmovisions. Dans un premier temps, vous ne comprendez strictement rien à cette description sommaire de la philo transcendantale. Ne prenez donc pas peur, le but est justement de s'en approcher petit à petit. Nous nous pencherons donc sur les concepts les uns après les autres, et sur leur relation entre eux. Si bien sûr cela intéresse quelques uns d'entre vous  ;)
Vous me direz, pourquoi avoir pris cette initiative ? Et je vous répondrai, par pur plaisir de parler de ce courant sur le MdE  8)

La bibliographie

La philosophie du sieur Kant, tant detestée par Marygold, s'articule autour de trois oeuvres majeures, elles-mêmes entourées d'oeuvres moins volumineuses qui viennent affiner et compléter.
Les trois oeuvres majeures sont les fameuses Critiques :
-Critique de la raison pure (véritable initiatrice de la philosophie transcendantale)
-Critique de la raison pratique (ou la morale selon Kant)
-Critique de la faculté de juger (écrit aussi mystérieux qu'intéressant, nous ne nous attarderons dessus que si nous poussons l'exposé de la philo transcendantale assez loin)

Je ne vous conseille pas de lire une de ces oeuvres, tant elles sont compliquées pour les non-initiés.
Si vous voulez lire du Kant accessible, lisez par exemple le Projet de paix perpétuelle, c'est un écrit politique et social très intéressant qui explique comment l'Humanité est vouée à une paix entre les Etats.
La philo transcendantale a été continuée par un disciple contemporain de Kant, j'ai nommé Fichte. Se pencher sur sa "Destination de l'homme" semble beaucoup plus accessible que les écrits épistémologiques de Kant, comme la première Critique.

Citer
Présentation de l'éditeur
La destination de l'homme (1800) appartient aux écrits de Fichte (1762/1814) qualifiés de populaires : " Ce livre n'est pas destiné aux philosophes de profession (...) Il devrait être compréhensible pour tous les lecteurs qui sont, d'une manière générale, capables de comprendre un livre ", précise Fichte dans son avant-propos. A ce titre, ce texte constitue la meilleure introduction à la pensée du philosophe.

Voilà pour un début de bibliographie de Kant et Fichte.
Les philosophes Schelling et Hegel sont aussi des continuateurs directs de la pensée de Kant, mais il s'en démarquent assez nettement. Viendront aussi Schopenhauer, une continuation originale de Kant, et aussi Nietzsche, qui jettera le soupçon sur cet idéalisme allemand.
Voici maintenant la description du site Cosmovisions ( lien http://www.cosmovisions.com/PhilosophieTranscendantale.htm )

Philosophie Transcendantale. - Doctrine philosophique qui recherche ce que les humains apportent du leur dans la connaissance des objets; sa méthode est critique, elle examine. Elle s'occupe du sujet tandis que la philosophie transcendante s'occupe de l'objet, c.-à-d. de toute connaissance qu'on peut obtenir sans l'expérience. La philosophie transcendantale tend à réduire le sujet de la connaissance à lui-même, les sciences à un seul de leurs termes essentiels, le sujet, à mettre en doute la nature et Dieu, et enfin à les tirer du moi, comme on le voit dans Fichte.
Kant est l'auteur de cette philosophie, dont il a exposé les principes dans sa Critique de la raison pure. Cet ouvrage contient la théorie de la sensibilité pure, celle de l'entendement pur, celle de la raison pure. Sur elles repose toute la philosophie transcendantale.
La première traite du mode de génération des objets sensibles, de l'espace, et du temps; ceux-ci sont les deux formes de la sensibilité, subjectives, dont l'entendement revêt les êtres et les faits, qui ne sont que des phénomènes.
La deuxième est la logique transcendantale, divisée en deux parties : l'une s'occupe du mode de génération des lois universelles qui règlent les objets sensibles, des catégories ou formes de la pensée, reposant sur les quatre formes de nos jugements : quantité, qualité, relation, modalité; Kant nomme cette partie de sa logique Analytique, parce qu'elle consiste dans une analyse des fonctions de l'entendement.
L'autre, nommée Dialectique transcendantale, a pour objet le mode de génération des objets intelligibles, les idées transcendantales, les paralogismes, les antinomies et l'idéal de la raison pure, les preuves spéculatives de l'existence de Dieu, preuves qu'il est conduit à rejeter. Kant joint à ce qui précède une Méthodologie transcendantale, qui a pour but de déterminer les conditions formelles d'un système complet de la raison pure. La conclusion générale de la philosophie transcendantale, pour Kant, c'est que nous ne pouvons affirmer la réalité objective de rien. Elle aboutit au scepticisme (note de Wind : cette phrase est contestable, Kant ne se disait pas sceptique).
Cette doctrine de Kant manquait de rigueur; Fichte, son disciple, poussa la philosophie transcendantale à ses dernières conséquences, dans sa Théorie de la science. Pour lui, plus d'élément objectif; tout est déduit d'un seul terme de la connaissance, du sujet. La Nature et Dieu ne sont que des développements du moi; le moi est seul principe, il crée tout, il se crée lui-même. La philosophie transcendantale devint ainsi l'idéalisme subjectif absolu; mais les conséquences montrèrent toutes les faiblesses renfermées dans le principe.
Les successeurs de Kant et de Fichte la modifièrent et la transformèrent ensuite. Schelling, qui avait paru l'accepter d'abord dans son premier écrit : Du moi comme principe de la philosophie, y renonça bientôt, et du scepticisme de Kant elle arriva au dogmatisme de Schelling et de Hegel. La philosophie inaugurée par Kant, malgré ses défauts, imprima à l'Allemagne un immense mouvement philosophique et littéraire; elle fut la pensée mère des grands travaux qui signalèrent en ce pays la fin du XVIIIe siècle et le commencement du XIXe. (R.).
« Modifié: 28 mars 2007 à 18:04:52 par Windreaver »
Quelques fois je cours
Je laisse mon âme errer
Qui a dit que Morphée
Ne vivait pas le jour ?

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 878
  • 💡
    • mordelang
Re : La philosophie transcendantale
« Réponse #1 le: 30 mars 2020 à 06:36:11 »
ahui, je clic, je commence à lire, pis je me demande pourquoi j'suis jamais tombé dessus auparavant (en dehors de la raison principale, qui est que je ne lis rien du tout, un faible 1% du contenu auquel j'ai envie d'avoir accès) : vieux sujet, pas de réponse... et mince, surement un truc sérieux encore x,)

bon je stop le flootroll

Windreaver, j'aimerais bien aujourd'hui rencontrer le toi, de cette époque tout-du-moins.

je vais pas réagir en pseudo-professionnel, parce que quand même, Kant c'est pas n'importe qui
déjà il paraitrait d'après légende des concernés, que pas même 10 en France peuvent se targuer de l'avoir lu en entier...
j'en ai lu quelques extraits, j'ai eu des cours discourus par l'académie dans son propre cadre
j'ai eu également la chance d'être le témoin d'un processus d'expression libre d'une personne qui se sentait concernée par ce sujet et bien plus, dans la philosophie, ce qui m'a apporté beaucoup, notamment dans ce que je peux me faire comme approche ne serait-ce que du sujet présent et de comment il est formulé...

zut, je croyais avoir une photo d'un contenu explicitement relatif à Kant, @Miromensil, prise vers la gare vois-tu de quoi je parle ? je ne me rappelle plus trop ce qu'il y avait d'important, probablement parce que c'est assez complexe, mais ça m'avait marqué dans ce qui est fondamental dans ce qu'il est probablement difficile à démontrer bien qu'il faille le rappeler : l'Union Européenne, c'est Kant appliqué...

je citerais donc comme ça, en passant : le Projet de Paix Perpétuelle

voualou, pas grand chose de constructif à part un remontage, et un lien vers ce que j'aurais ptetr pas commencé ici si j'avais vu ce sujet avant : PAYX (entre-canapés)

EDIT : je crois en fait j'avais fail à la prendre, du coup elle existe pas cette photo, à part dans ma tête... mais ! on voit l'objet du truc sur ce pixel d'une autre qui est réelle ! pour les 90 qui savent où on trouve les logiciels d'agrandissement d'image comdanléfilm x,)
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 23 requêtes.