Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

30 octobre 2020 à 18:27:06
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Ben.G, Claudius) » Errances et idées noires

Auteur Sujet: Errances et idées noires  (Lu 235 fois)

En ligne Georges Ioannitis

  • Calliopéen
  • Messages: 463
    • Prose& Poésie - Georges Ioannitis
Errances et idées noires
« le: 26 septembre 2020 à 10:35:28 »
Errances et idées noires

J’ai longtemps traîné mon errance
Sous les plus sombres étendards,
Et cherché à quelques souffrances,
De glorieuses échappatoires.

Dans de vaines effervescences
Et des rencontres de bazar,
J’ai enterré mon innocence,
Jeté mon cœur aux charognards.

Des passions ternes, au goût de rance
Avec des filles de comptoir
M’offraient pour sauver l’apparence
Quelques victoires dérisoires.

De soleils morts, en tristes transes,
Versant ma vie dans un trou noir,
Je croyais tuer ma conscience
Et j’attisais mon désespoir.
       
Je remplaçais l’indifférence
Qui désagrégeait ma mémoire
Par l’étendue de mes outrances
Qui remplissait un purgatoire.

Sans la chaleur d’une présence,
Lorsque je m’endormais le soir,
Pour justifier mon existence,
Je m’inventais une autre histoire.

J’ai interrompu mes errances
Juste avant qu’il ne soit trop tard
Lorsque tu as donné un sens
À ma vie plantée par hasard.




Georges Ioannitis
Tous droits réservés
http://georgeioannitis.over-blog.com/


Hors ligne Lucie Granville

  • Calligraphe
  • Messages: 128
Re : Errances et idées noires
« Réponse #1 le: 28 septembre 2020 à 17:57:06 »
On se laisse vite emporter par ce récit sombre à souhait et on en oublie l’incroyable prouesse de son écriture. Ta poésie ne résonne que sur l’alternance de deux rimes qui rappelle le tic-tac hypnotique du balancier d’une horloge. Le titre est un joli clin d’œil à cette alternance, l’idée est géniale ! Et pour couronner le tout, cette histoire bouleversante garde tout son sens et toute sa beauté du premier au dernier vers, avec une chute qui apporte une touche de lumière à l’ensemble. Tu arrives avec une telle contrainte à faire oublier la difficulté périlleuse de cet exercice, les émotions sont là,  je crois que c’est ce qu’on appelle le talent… Lucie  :coeur:

Hors ligne LonelyFox

  • Aède
  • Messages: 213
  • Oh! Regard...trop tard, il est parti.
    • Photographies
Re : Errances et idées noires
« Réponse #2 le: 28 septembre 2020 à 21:15:58 »
Le texte est vraiment beau et comme l'a si bien dit Lucie, on se laisse vite emporter dans l'histoire avec tes mots biens choisis, comme toujours. Un petit bémol peut-être, les rimes un peu faciles. A lire tes vers, ils sont vraiment beaux, à les regarder, ça dénature un peu.

Merci pour ton partage.
Un renard est passé non loin durant la nuit

En ligne Georges Ioannitis

  • Calliopéen
  • Messages: 463
    • Prose& Poésie - Georges Ioannitis
Re : Errances et idées noires
« Réponse #3 le: 29 septembre 2020 à 09:39:20 »
Merci Lucie,

Ton commentaire résume parfaitement ce poème. L’alternance ‘’tic et tac’’ dont tu parles est l’intention première de cette ''mise en vers''. Elle illustre bien je trouve cette errance reprise dans le titre. Une des grandes difficultés en poésie est d’accorder la forme au fond, ou vice versa. Les plus grands auteurs sont ceux qui relèvent ce défi avec aisance. La fluidité de leur plume fait oublier en amont l’immense travail de leur entreprise. Trop de gens considèrent qu’aimer la poésie c’est faire l’éloge du vent. Nous sommes tous bien loin du génie des grands maîtres de la poésie française. L’époque ne se prête plus à ces élans de créativité. Certains confondent journal intime et création artistique, exercice d’atelier et talent. L'intelligence humaine se consacre à d’autres matières, plus… matérielles ou lucratives. Mais, si nous tentions juste un instant d'arriver à la cheville de ces génies disparus, nous pourrions sans doute satisfaire notre orgueil et faire un petit pas vers la grâce. G.I

Merci le renard pour cette lecture. J’apprécie toujours tes commentaires, car, positifs ou négatifs, ils n’ont rien de systématique ni dans un sens ni dans l'autre. Leur intérêt repose sur l’intégrité de ton jugement et tu l’exprimes selon ton goût bien sûr, mais toujours dans le cadre d’une critique littéraire et le respect de ta conscience. L’exercice de l’alternance sur deux rimes était une gageure. Je ne me suis pas servi de mots pris au hasard dans un dictionnaire de rime, le choix  a été long. Malgré les contraintes,  j’ai voulu donner du sens à ce texte (pour moi c’est essentiel en poésie). Comme le dit si bien Lucie, le tic (ance) et le tac (oir) qu’impose cette alternance sont l’effet de style recherché dans ce poème. Le rythme lent et répétitif apporte à cette élégie un peu désespérée une valeur obsédante qui s’accorde avec la vacuité de l’existence du narrateur. Malgré tout, si je me suis efforcé d’accorder les mots au contexte des quatrains, le répertoire n’est pas infini et c’est ce qui peut te donner l’impression de rimes faciles. Ce texte n’a rien de classique, il ne s’encombre pas de fioriture et j’ai tenté de l’adapter à une histoire contemporaine. Amitiés, Georges. 
« Modifié: 29 septembre 2020 à 10:48:01 par Georges Ioannitis »

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 640
Re : Errances et idées noires
« Réponse #4 le: 01 octobre 2020 à 20:13:35 »
Le ton sombre de ce poème, me laisse pensive.
J'y perçois une  once nostalgique où regrets et passions se confondent dans l'élongation d'un temps suspendu sur les peines des superficialités de la vie.
Les larmes sans pleurs sont une lanterne.

En ligne Georges Ioannitis

  • Calliopéen
  • Messages: 463
    • Prose& Poésie - Georges Ioannitis
Re : Errances et idées noires
« Réponse #5 le: 02 octobre 2020 à 19:11:54 »
Merci Feather pour ta présence sur ce texte. Amitiés, Georges

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 22 requêtes.