Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

30 octobre 2020 à 16:45:02
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Ben.G, Claudius) » Idylle. Sonnet à la Nippone

Auteur Sujet: Idylle. Sonnet à la Nippone  (Lu 499 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 273
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #15 le: 27 septembre 2020 à 23:16:30 »
Bonjour O'Bofix,


Je n'y connais pas grand chose aux haïkus, si bien que je suis un peu intimidé lorsqu'un poème s'en inspire ou s'en rapproche, ne sachant pas exactement faire les comparaisons.

En tout cas, dans l'ensemble j'ai trouvé les situations décrites amusantes. J'ai le sentiment que tu cherches des mots imprévisibles pour créer un certain effet.


Je ne te trouve pas « ridicule » dans le sens où ça n'aurait pas de sens, ton poème m'a plus fait penser au surréalisme à propos duquel la liberté est offerte à l'imagination soit pour s'émerveiller, soit pour exprimer une inquiétude, soit pour mûrir une idée.

C'est comme si tu profitais de ta créativité poétique pour partir à la recherche d'un idéal ; en tant que lecteur, j'essaie de savoir si tôt ou tard tu progresseras vers cet idéal, alors je tente de comprendre si tu y es parvenu cette fois-ci ou non.


Au vu de tes réponses aux commentaire, il semblerait que tu ne sois pas tout à fait satisfait du résultat ; alors si c'était le cas, je te transmets mes encouragements dans cette recherche poétique et je lirais tes nouvelles créations avec plaisir.

Merci à toi pour cette lecture. ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 771
    • obofix
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #16 le: 28 septembre 2020 à 06:36:27 »
@Hellian
@Alan
Merci  :)

Comme les acrostiches d’hémistiches postés sur MDE cet été, le sonnaïku a été imaginé en 1998 par Gilles Esposito-Farèse, un des piliers de la liste des Oulipotes qui se qualifient eux-mêmes de « joyeux fous ». J’ai craqué sur cette forme composite et lui ai ajouté une troisième contrainte en contre-rimant les quatrains à la façon de Paul-Jean Toulet (qui lui le fait sur le rythme 6/8).
J’ai baptisé cette nouvelle forme « sonnet à la nippone ».

Elle est assez acrobatique en ce sens qu’elle déstabilise l’oreille habituée au ronron rassurant des alexandrins ou des octosyllabes.

Il m’a semblé qu’elle pouvait néanmoins intéresser au delà de la petite bande des « joyeux fous ». J’en ai donc posté les deux premiers exemplaires sur MdE.

C’est peu dire qu’ils n’ont pas fait l’unanimité. Mais si j’ai bien compris, ce n’est pas la forme en elle même qui est mise en pièce, seulement l’usage que j’en ai fait.

Dans les jours qui viennent on peut donc espérer voir fleurir des sonnets à la nippone issus de plumes les plus diverses et les plus affutées. MdE n’en manque pas.

C’est mon vœu le plus cher.

Sonnet à la Nippone

Mètres
5/7/7/5
5/7/7/5
5/7/5
5/7/5

Rimes
abab
abab
cce
dde  (ou ded)

l’alternance des rimes est conseillée
« Modifié: 28 septembre 2020 à 07:56:57 par O'Bofix »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.036 secondes avec 22 requêtes.