Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 octobre 2020 à 17:37:49
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Ben.G, Claudius) » Idylle. Sonnet à la Nippone

Auteur Sujet: Idylle. Sonnet à la Nippone  (Lu 492 fois)

En ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 755
    • obofix
Idylle. Sonnet à la Nippone
« le: 24 septembre 2020 à 05:24:13 »
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


L’âme ennuagée
un skieur en pyjama
surfe la pente enneigée
du Fujiyama.

Dans la Mer Égée
sa dulcinée Yukama
en vêture de plongée
soigne son karma.

En Polynésie
un faiseur de poésie
saisit son clavier

pour rimer l’Idylle
qui se joue loin de son île
à la mi-janvier.
« Modifié: 24 septembre 2020 à 13:02:19 par O'Bofix »

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 709
  • Pouponnière de Posts
Re : Yafoto. Sonnet à la Nippone
« Réponse #1 le: 24 septembre 2020 à 08:52:15 »
Mer Égée / Fatima, c vachement japonais ;D

PS : oui, les prénoms féminins en -ma de 3 syllabes, y'en a mais c rare (j'ai galéré, j'avoue :mrgreen:) : Yukima, Mizuma, Teruma (par contre, celui-la, je sens bien une origine étrangère, genre Telma lol) (source)

vêture (je savais pas, ça :o)

Polynésie, mouimoui, va falloir encore attendre un peu :mrgreen:

Je m'inscris en faux, crie a l'arnaque, tant sur le titre que la métrique et les rimes pas embrassées d'un sonnet classique :P

Voila, en gros, chui pas d'accord :mrgreen: (&yapafoto :-¬?)
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Hors ligne Kerdrel

  • Aède
  • Messages: 200
Re : Yafoto. Sonnet à la Nippone
« Réponse #2 le: 24 septembre 2020 à 08:54:56 »
Yapafoto 
Ce cinq à sept en syllabes
semble dériver des haïkus
amusante formulation

c'est paquebot cétoubo

 :mafio:   
«Quand on dépasse les bornes, il n’y a plus de limites». A. Jarry

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 709
  • Pouponnière de Posts
Re : Re : Yafoto. Sonnet à la Nippone
« Réponse #3 le: 24 septembre 2020 à 08:58:30 »
Ce cinq à sept en syllabes
semble dériver des haïkus
Y'a que sur le MDE qu'on trouve des 俳句 de 4 ou 5 vers :facepalm:


Bon j'y vais paske ça va encore partir en sucette :aah: :'(
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

En ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 755
    • obofix
Re : Instantanés. Sonnet à la Nippone
« Réponse #4 le: 24 septembre 2020 à 09:31:44 »
@ Vivi et Kerdrel
Merci  :)

Vivi, la forme n'est pas négociable

C'est un sonnet sur le rythme 5/7 des tankas et des haïkus,
d'où le titre "Sonnet à la Nippone"

Les quatrains sont contrerimés
La technique a été initiée par Paul-Jean Toulet
les rimes sont croisées et les mètres des vers embrassées, ce qui déstabilise l'oreille
et c'est étudié pour  ;)

En revanche, j'ai modifié le fond pour le rendre plus cohérent.
J'ai laissé le texte initial en spoiler.
Merci pour le tuyau.

 :noange:  :coeur:
« Modifié: 24 septembre 2020 à 13:01:04 par O'Bofix »

Hors ligne Alice.M

  • Calligraphe
  • Messages: 110
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #5 le: 24 septembre 2020 à 13:21:47 »
Je ne me lasserai jamais de cette créativité.
 C'est loin de sentir la naphtaline !
Et ça fait du bien.
"Et je vais, fier de n'être attendu nulle part".
Charles Cros

Hors ligne joseph dunelie

  • ex pheukiou
  • Aède
  • Messages: 189
  • larve rampante
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #6 le: 24 septembre 2020 à 13:39:54 »
Ben moi j'ai du mal à comprendre ce genre de texte, car il n'a pas de chute et ne parle de rien de particulier. On commence avec un skieur, on apprend que sa femme pendant ce temps fait de la plongée, puis que loin de là, y a un poète qui écrit l'idylle de quelqu'un d'autre (les japonais ou non).

J'ai bien compris que l'intérêt de ce texte est de faire de jolis mots, mais on peut aussi les faire en racontant quelque chose qui aboutit à quelque chose de concret et, de plus...

Je trouve aussi que certaines rimes ne sont là que pour rimer, quitte à rendre le tout improbable (le ski en pyjama notamment, mais aussi le karma soigné, et la mi janvier)... pourtant les rimes en "ma" et "vié" ne sont vraiment pas compliquées à trouver, pour un rendu final aussi joli, et plus sensé par dessus le marché.

Manque de travail niveau rimes et niveau message, donc, pour moi.
« Modifié: 24 septembre 2020 à 13:43:01 par joseph dunelie »
Donnez de beaux récits à mes sens étrécis,
mes lettres en soient garantes : ils me filent la courante.
Prétends-moi des plus forts en odeurs : je m'y colle...
déjà dans l'inconfort, tu déplores ces paroles.
   page perso

En ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 755
    • obofix
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #7 le: 24 septembre 2020 à 13:58:42 »
Merci Alice
Ça fait aussi un max de bien de trouver une oreille attentive
 :coeur:

@ Joseph
Merci d'être passé.
Je comprends ton problème.
Mais je suis inapte à le résoudre.
 :o


Hors ligne joseph dunelie

  • ex pheukiou
  • Aède
  • Messages: 189
  • larve rampante
Re : Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #8 le: 24 septembre 2020 à 16:34:06 »
@ Joseph
Merci d'être passé.
Je comprends ton problème.
Mais je suis inapte à le résoudre.
 :o
De rien, si seulement j'étais certain que tu sois l'auteur de ce texte !
Donnez de beaux récits à mes sens étrécis,
mes lettres en soient garantes : ils me filent la courante.
Prétends-moi des plus forts en odeurs : je m'y colle...
déjà dans l'inconfort, tu déplores ces paroles.
   page perso

Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 712
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #9 le: 24 septembre 2020 à 23:37:16 »
alors là, c'est pas bien de dire ça...
cent fois sur le métier...

Hors ligne Georges Ioannitis

  • Calliopéen
  • Messages: 460
    • Prose& Poésie - Georges Ioannitis
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #10 le: 25 septembre 2020 à 11:39:39 »
Bonjour O’bofix,

Je veillerai à n’aborder que l’analyse du texte pour ne pas engager le fil des commentaires sur des voies extralittéraires. Je rejoins Joseph qui exprime un ressenti très proche du mien. Je crois qu’une poésie considérée en tant que telle doit chatouiller l’esprit, émouvoir à travers une histoire, ou faire jaillir des images expressives. La démonstration technique n’est souvent que le prétexte à un manque d’inspiration, surtout lorsqu’elle se répète, je dis cela d’une manière générale bien sûr. Placer des mots dans le schéma confortable, à l’avance établi, d’un exercice de style ne suffit pas. Ton texte me fait penser à un ‘’bout-rimé’ ou un ‘’cadavre exquis’’ ,ce genre d’exercice que l’on pratique dans les ateliers d’écriture. Même si le genre a parfois son charme lorsque le résultat est concluant, les rimes ici semblent inopportunes, comme arrachées à la va-vite dans un dictionnaire du genre. La forme à laquelle tu attaches une si grande importance ne fait pas tout, encore faut-il y ajouter un supplément d’âme. Ne t’en offusque pas cher O’bofix mais (et c’est un avis tout personnel), ce poème en manque terriblement. Je te souhaite une bonne journée, en toute amitié, Georges.

En ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 755
    • obofix
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #11 le: 25 septembre 2020 à 14:51:15 »
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


@Georges Ioannitis
Je ne l’aurais pas exprimé dans les mêmes termes mais je reconnais que mon petit délire manque cruellement d’un supplément d’âme. Comme d’ailleurs l’ensemble de mes œuvrettes, en prose ou en vers.
:noange:
« Modifié: 25 septembre 2020 à 14:57:15 par O'Bofix »

Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 712
Re : Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #12 le: 27 septembre 2020 à 14:53:26 »
O'Bofix a écrit :
 
Je ne l’aurais pas exprimé dans les mêmes termes mais je reconnais que mon petit délire manque cruellement d’un supplément d’âme. Comme d’ailleurs l’ensemble de mes œuvrettes, en prose ou en vers.
:noange:
 

C'est ben vrai ça  !  C'est comme cet avatar à la mords -moi le front, hein, à quoi ça rime , j'te l'demande ? quand est-ce  que tu vas te mettre dans la caboche que c'est pas de la poésie tes petits Mickey ? faut être sérieux, monsieur  O'Bofix  !

cent fois sur le métier...

En ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 755
    • obofix
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #13 le: 27 septembre 2020 à 15:34:37 »
@ Hellian, merci  ;)

Ce textounet est le premier « sonnet à la Nippone ». Il essuie donc les plâtres.

N’ayant aucun sujet en tête, j’ai noté le premier mot qui me venait à l’esprit : Fujiyama, qui avec l’article me donnait un vers de 5.
En le visualisant j’ai noté « pentes enneigées », ce qui m’a fait penser au ski et, pour la rime mais aussi pour le fun, j’ai noté ce vers de 7 « un skieur en pyjama ». Toujours pour la rime je lui ai trouvé « l’âme ennuagée ».

Pour les gens sérieux ce n’est pas de la poésie.  >:(
En effet, on ne skie pas en pyjama.  ::) 
« Et pourquoi pas ? » aurait demandé l’auteur de la fourmi de 18 mètres. :-¬?

De la même façon, la mer Égée m’étant venue à l’esprit. « Et pourquoi pas ? » me suis-je dit après un instant d’hésitation.  :)
Fatima, c’était faute de trouver un prénom féminin japonais rimant en ma.
Merci à Vivi de m’avoir soufflé Yukuma.  :coeur:
Du coup j’ai modifié le texte et le titre (ce qui n’est nullement interdit sur un forum d’entraide)

Voili, voilou.



Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 712
Re : Idylle. Sonnet à la Nippone
« Réponse #14 le: 27 septembre 2020 à 18:35:00 »
O'Bofix,

Bien sûr, cher ami, que la poésie est la fleur parfumée de l'imagination, et que la rime ne cesse d'être une contrainte besogneuse qu'à la condition de devenir un jeu musical et drolatique. C'est je crois, tout le terrain de ton champ créatif, cette jonglerie avec les mots et les sonorités souvent porteuses d'humour et de cocasserie. Ce poème en est un exemple évident. Certes, nous sommes loin des poèmes à message et de leur grandiloquence, et autre texte autolytique si artistement cultivée par les « vrais, les profonds » poètes de ce site. Mais, si tu veux mon avis, à titre confidentiel, puisque nous sommes entre nous, j'en ai personnellement un peu « ras le Q » de cette pseudo poésie égotique, donneuse de leçons, convaincue qu'en célébrant à la petite semaine la douleur de vivre, on produit de l'art. Nombre de pseudos poètes ont fait de l'impudeur un talent et de l'exhibition un style. Toi, par tes textes un peu foldingues mais somptueusement maîtrisé, par une approche dentellière du vocabulaire et de la syntaxe, tu donnes… du bonheur ; moi qui comme toi, ne suis qu'un piètre amateur, c'est ce que j'attends de la poésie.
cent fois sur le métier...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 22 requêtes.