Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

31 octobre 2020 à 16:22:30
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le petit salon » Histoire de Q

Auteur Sujet: Histoire de Q  (Lu 378 fois)

Hors ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 771
    • obofix
Histoire de Q
« le: 19 août 2020 à 17:01:52 »
Tout joueur de scrabble a connu l'horreur de tirer un q d'entrée de jeu et de ne pouvoir le placer faute de u ou de co.

Pérec dans son monovocalisme a résolu le problème en éliminant cette voyelle superfétatoire. 
Exemple : l'évèqe d'Exeter.

Ne pourrait-on faire un référendum d'initiative populaire pour autoriser à tous cette orthographe simplifiée qi ne peut qe simplifier la vie des joueurs de scrabble ?

En ligne Earth son

  • Calligraphe
  • Messages: 135
Re : Histoire de Q
« Réponse #1 le: 19 août 2020 à 20:05:10 »
Le pire ce n’est pas de le tirer d’entrée de jeu mais tout à la fin quand tous les u sont indisponibles. Seules échappatoires : qat, coq, cinq (je n’en connais pas beaucoup plus pour ma part).
Mais un q sans u, qu’est-ce-que c’est moche !

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 284
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Histoire de Q
« Réponse #2 le: 20 août 2020 à 00:48:25 »
Pq est entré dans language courante  ^^
Même en courant vite un homme ne pourra jamais dépasser son ombre.

En ligne Earth son

  • Calligraphe
  • Messages: 135
Re : Histoire de Q
« Réponse #3 le: 20 août 2020 à 10:20:29 »
Il ne faut pas confondre langage courant et ods.  ;)

Hors ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 771
    • obofix
Re : Histoire de Q
« Réponse #4 le: 21 août 2020 à 08:20:06 »
J'ai cherché sur Internet pourqoi on devait flanqer le q d'un u qand on ne le prononce pas, sinon dans qelqes mots comme équation, aquarium ou Requiem
J'ai eu droit à un topo d'où il ressort que c'est à cause du latin
mais pourqoi le conserve-t-on alors q'il n'est d'aucune utilité ?

La seule réponse est "parce qe c'est comme ça"
 :(

Si qelq'un a une réponse plus étayée, je suis preneur.
« Modifié: 21 août 2020 à 08:25:21 par O'Bofix »

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 878
  • 💡
    • mordelang
Re : Histoire de Q
« Réponse #5 le: 21 août 2020 à 08:38:05 »
parce qu'il est toujours intéressant de retracer par l'étymologie, le sens des mots qu'on retrouve dans les sérieux par leur généalogie ?

le son 'k', 'c', 'qu', 'ch', comment s'écrit-il en français cette langue dont les morphèmes ne correspondent pas forcément aux phonèmes, ce son qu'on diffracte selon l'origine...

un chorizo ou un kouign-amann, une quenelle ou un clafoutis ?
chacun mange à sa sauce la langue dont on a tous évidemment nos petites réponses aux meilleures questions qui ne leur existent pas

je m'avance je m'avance, c'est une opinion, une intuition, une incertitude, la formule hasardeuse d'une réponse qui DOIT être prise entre pincettes...

En ligne Earth son

  • Calligraphe
  • Messages: 135
Re : Histoire de Q
« Réponse #6 le: 21 août 2020 à 08:41:30 »
Hé bien O’Bofix, si tu as lu ça, tu as ta réponse.
On rejoint un peu la discussion de « la censure des pseudo intellos ».
Pourquoi écho s’écrit avec ch ? A cause du latin et du grec.
Pourquoi psychologue s’écrit avec un y et encore ch ? A cause du grec encore.
Pourquoi football s’écrit avec oo ? A cause de l’anglais.
Il y en a des tas comme ça. C’est l’histoire de la construction de la langue.

Et pour le Scrabble, garde un u de coté tant que le q n’est pas sorti !  ;D
« Modifié: 21 août 2020 à 09:10:11 par Earth son »

Hors ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 771
    • obofix
Re : Histoire de Q
« Réponse #7 le: 21 août 2020 à 09:36:59 »
Circulez il n'y rien à voir en qelqe sorte
 :D

j'ai lu qu'au moyen âge on utilisait le plutôt le k, mais comme ça faisait grec, à la renaissance on a préféré le remplacer par q vu qe les latins étaient tendance.
Why not ?
Mais en latin le u se prononce comme dans aquarium
OK, mais pourquoi affubler ce brave q d'un u q'on ne prononce pas ?
Dans tous les digrammes la lettre adjacente a une utilité : gu, gn, ch, ph, ks, ps
il n'y a que le u de qui qi ne sert à rien.
Les arabes sont moins cons avec leur qat, leur Qatar et leur burqa
 :noange:

J'habite près de Quimper qui en breton s'écrit Kemper et dont la première francisation fut Kimper
mes beaux-parents habitaient un lieu dit  "le cosquer" qi veut dire vieux hameau et qi en breton s'écrit "coz ker"
ils sont fous ces romains
 :s





En ligne Earth son

  • Calligraphe
  • Messages: 135
Re : Histoire de Q
« Réponse #8 le: 21 août 2020 à 09:38:51 »
Mmm.
Et dans écho, le h sert à quelque chose ?

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 878
  • 💡
    • mordelang
Re : Histoire de Q
« Réponse #9 le: 21 août 2020 à 09:58:49 »
le 'qi' taoiste se prononce 'tchi', est-ce que...

Hors ligne O'Bofix

  • ex tizef
  • Prophète
  • Messages: 771
    • obofix
Re : Histoire de Q
« Réponse #10 le: 21 août 2020 à 10:35:53 »
@Dot Quote
Le qi s'écrit aussi ki (comme dans reiki)
@Earth son
Ok, mais ça vient de la racine et ce n'est pas généralisé,
économie, copain etc s'écrivent sans h
J'ai cherché l'étymologie de taquin et de qelqes autres mots, rien n'y justifie le u

C'est sympa, j'ai lancé ce sujet pour la déconne et j'apprends plein de trucs
 :) :) :)

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 878
  • 💡
    • mordelang
Re : Histoire de Q
« Réponse #11 le: 21 août 2020 à 10:38:57 »
pour la déconne, c'toi le raichu !
tu détournes les opportunités de mon questionnement par une autre pertinence, tant pis x')
huhu si le sérieux était ce qui plait ? ou ce qui plait ce qu'il y a de plus sérieux ?

mais c'est particulièrement clinique, ces histoires de k

En ligne Earth son

  • Calligraphe
  • Messages: 135
Re : Histoire de Q
« Réponse #12 le: 21 août 2020 à 10:52:54 »
Mon exemple était juste là pour illustrer que dans la chasse aux lettres « inutiles », il n’y a pas que le u de qu.

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 878
  • 💡
    • mordelang
Re : Histoire de Q
« Réponse #13 le: 21 août 2020 à 11:08:25 »
bon après on pourrait élargir philosophiquement, puisque le sujet déborde lui-même :

les symboles typographiques sont convenus autour de la majorité d'une prononciation, et c'est morphologiquement qu'on peut ou ne peut pas prononcer certaines lettres, selon quel morphotype nous constitue... je pense eu 'xh' de la langue 'xhosa', ce son consonne défini comme 'clic alvéolaire latéral aspiré', qu'on ira jamais écrire dans une dissert ou même un roman, mais qu'on connait tous pour dire qu'on est soulé, ou pour appeler un cheval, qu'on connait tous donc, qu'on peut tous plus ou moins prononcer... mais ce n'est pas le cas de tous les sons, d'où que le langage est forcément relatif, puisque partagé par notre capacité à le restituer physiquement... je pense là à la suite 's' et 'p' que les espagnol ont du mal à prononcer sans un 'e' initial et lanceur...

que de déconade ^.^'

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 284
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Histoire de Q
« Réponse #14 le: 22 août 2020 à 11:15:24 »
Le Q et le K c'est riquiqui ou rikiki  :o Ils sont insignifiant dans la langue francaise. J'en tombe sur le Q 
Même en courant vite un homme ne pourra jamais dépasser son ombre.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.073 secondes avec 23 requêtes.