Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 octobre 2020 à 23:19:04
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Appel aux historien(nne)s pour mon roman

Auteur Sujet: Appel aux historien(nne)s pour mon roman  (Lu 355 fois)

Hors ligne Prélude

  • Scribe
  • Messages: 72
  • Les notes du silence
Appel aux historien(nne)s pour mon roman
« le: 21 juillet 2020 à 20:32:56 »
Bonsoir,

J'écris une fiction (Les Notes Silencieuses, n'hésitez pas à aller voir,elle est publiée sur le forum) et j'ai besoin de ceux et celles qui s'y connaissent en Histoire. Pour faire court,mes personnages sont ammenés à voyager dans le temps,et à chaque époque visitée,l'héros principal a un défi à relever.Pour la Renaissance,il devra sculpter une statue,la montrer à Michel-Ange (ou autre artiste célèbre de l'époque) et que ce dernier l'apprécie. Même si ma fiction a une grosse part de fantastique,elle demeure historique (je souhaite faire apprendre des choses à mes lecteurs) dont il est indispensable que les éléments cités soient justes. J'ai fait pas mal de recherches sur le sujet,mais je n'ai pas réellement trouvé ce que je souhaitais. Ainsi,j'aimerais vous poser une petite question : les artistes de l'époque  travaillaient ils en atelier ou ailleurs ? Pouvaient ils avoir des "apprentis" ou des artistes moins confirmés qui leur montraient leurs oeuvres ?". Et je ne sais pas bien où situer le cadre de l'histoire (tout dépend de l'année et de l'artiste choisi). Auriez-vous des ouvrages et sites (pas trop longs si possible ) à me conseiller sur le sujet ? Je recherche notamment des informations sur les différents matériaux et techniques utilisé(e)s !

Merci d'avance
N'hésitez pas à aller voir ma fiction : Les Notes du Silence

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • Messages: 939
Re : Appel aux historien(nne)s pour mon roman
« Réponse #1 le: 21 juillet 2020 à 22:51:04 »
Je ne suis pas historien du tout, mais j'ai quelques réponses quand même.

Pour ce qui est de travailler en atelier, certaines œuvres, comme les fresques sur les voûtes des églises ou les murs, devaient bien se faire sur place, sinon oui, ça a été plutôt une règle pendant longtemps. Pour ce qui est des peintres, le fait de travailler en extérieur a été pas mal banalisé à partir des impressionnistes, et de l'invention du tube de peinture (c'est con, mais je sais d'expérience que peindre en mobilité demande un matériel adapté). Les très grosses peintures à l'huile que tu vois dans les musées sont réalisées sur plusieurs jours / semaines, voir années, donc la peinture "sur le motif", on peut laisser tomber  :mrgreen:. T'auras jamais le même éclairage de jour en jour, et sur la même journée, je ne vois pas trop l'intérêt. Par contre, les peintres mémorisaient, et donc se servaient de leur yeux, ce que l'on fait encore massivement de nos jours. Le talent d'un peintre dépend beaucoup de sa mémoire et de sa bibliothèque graphique.

Oui, certains peintres avaient des apprentis, certains élèves faisaient les fonds de toile, par exemple, d'autre peignaient très bien aussi mais sont des oubliés de l'histoire "mainstream" (on ne retient qu'une poignée de peintres par siècle pour la culture "commune", ça fait peu). Pour les sites sur les matériaux, j'ai pas le temps de retrouver, mais si tu cherches comment faire ta peinture toi-même, tu trouves des trucs sur comment ils faisaient à l'époque. La gouache et l'aquarelle, qui sont quasiment la même peinture, ont très peu bougé dans le temps, l'huile je ne crois pas trop, par contre les pigments ont vachement changé, les anciens mettaient du cadmium, du plomb et des métaux lourds partout, et devaient s'en prendre plein la gueule, en passant  :(. Maintenant on a les pigments synthétiques, souvent organiques. Les peintres s'arrangeaient aussi en fonction des coûts des couleurs, certaines comme le lapis-lazuli coûte un bras.

Pour la sculpture, je connais moins, mais je pense que c'est pareil, en cherchant les matériaux d'aujourd'hui, tu dois retrouver les mêmes, ça ne bouge pas beaucoup en fait. Certaines pierres sont extraites des mêmes carrières depuis des siècles au moins. Pour les modèles, il y le moulage qui existe, et aussi les masques mortuaires, mais pour les expressions du visage, c'est merdique. Sinon, modèle vivant. Regarde des vidéos de sculpteurs.trices sur Youtube, seul les outils de coupe se sont électrifiés, mais le reste est OK sur la technique.
« Modifié: 21 juillet 2020 à 22:54:13 par Erwan »

Hors ligne Cendres

  • Calliopéen
  • Messages: 488
Re : Appel aux historien(nne)s pour mon roman
« Réponse #2 le: 22 juillet 2020 à 20:04:07 »
Je suis aussi calé en histoire qu'en fonctionnement de moteur thermique ^^.
Pourquoi pour tes interrogations précise, ne pas fréquenter des forums spécialisé qui pourront peut-être te donner des réponses à tes questions ?

Hors ligne Prélude

  • Scribe
  • Messages: 72
  • Les notes du silence
Re : Appel aux historien(nne)s pour mon roman
« Réponse #3 le: 22 juillet 2020 à 21:11:57 »
Merci pour vos réponses

Finalement,je pense plutôt m'orienter vers la peinture. J'ai trouvé des livres et des sites qui pourraint m'être utiles !


N'hésitez pas à aller voir ma fiction : Les Notes du Silence

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.037 secondes avec 22 requêtes.