Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

29 octobre 2020 à 00:32:27
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Craintes au sujet d'un personnage

Auteur Sujet: Craintes au sujet d'un personnage  (Lu 500 fois)

Hors ligne Prélude

  • Scribe
  • Messages: 72
  • Les notes du silence
Craintes au sujet d'un personnage
« le: 03 juillet 2020 à 19:20:20 »
Bonjour à tous et à toutes,

J'écris en ce moment une petite fiction (Les Notes du silence, n'hésitez pas à aller voir) et j'ai quelques petits soucis avec l'antagoniste. Voici son histoire (provisoire,je peux la changer en fonction de vos conseils)

Quand il n'avait que trois ans,sa mère a demandé le divorce et est partie de la maison,le laissant ainsi seul avec son père et sa grand-mère paternel. L'antagoniste s'est alors énormément rapproché de cette dernière à tel point qu'elle est devenue son pilier de force.Lui et le héros principal se connaissent depuis qu'ils sont tout petits (ils ont dix-huit ans au moment de l'intrigue). Jusqu'en classe de sixième,ils étaient meilleurs amis. Mais un jour,le héros a proposé à l'antagoniste de jouer avec lui au football après les cours. Son ancien ami a d'abord refusé mais l'héros a tellement insisté qu'il a finit par accepter.Quand il est rentré chez lui,l'antagoniste a découvert sa grand-mère inerte sur le sol. Il a prévenu les secours,mais il était trop tard : sa grand-mère était décédée d'une crise cardiaque environ une heure avant son arrivée. Son père était encore au travail lorsque le drame est arrivé. L'antagoniste s'est alors mis à hair le héros et se montrer cruel envers lui, prétendant que s'il ne l'avait pas obligé à jouer avec lui,sa grand-mère aurait pu être sauvé. Un peu plus tard,l'antagoniste s'est rendu compte qu'il avait des sentiments pour son ancien meilleur ami (c'est à dire le héros). Le refus de son homosexualité l'a poussé à se montrer encore plus froid envers celui-ci

Maintenant que vous connaissez son histoire,voici mes soucis.Premièrement, ce qui s'est passé avec la grand-mère est il une raison suffisante pour expliquer la haine et la méchanceté de l'antagoniste envers le héros ? Deuxièmement,et c'est là mon plus gros souci, j'ai peur que le fait que l'antagoniste devienne encore plus froid envers le héros,après déni de son homosexualité,soit mal vu ou pire qu'on me traite d'homophobe Bien entendu,je n'ai absolument rien contre les personnes homosexuelles,du moment que les gens s'aiment et sont heureux,c'est le principal  ^^

Qu'en pensez -vous ?
« Modifié: 03 juillet 2020 à 19:22:14 par Prélude »
N'hésitez pas à aller voir ma fiction : Les Notes du Silence

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • Messages: 939
Re : Craintes au sujet d'un personnage
« Réponse #1 le: 03 juillet 2020 à 19:44:37 »
Citer
Premièrement, ce qui s'est passé avec la grand-mère est il une raison suffisante pour expliquer la haine et la méchanceté de l'antagoniste envers le héros ?

Oui, complètement, dans le sens que c'est humainement possible (mais presque tout est humainement possible  :mrgreen:). Après, tout dépend comment tu l'amènes concrètement dans ton texte. Et là, c'est le talent de l'écrivain de rendre vivant les sentiments du personnage pour le lecteur.

Citer
Deuxièmement,et c'est là mon plus gros souci, j'ai peur que le fait que l'antagoniste devienne encore plus froid envers le héros,après déni de son homosexualité,soit mal vu ou pire qu'on me traite d'homophobe

Ben là, c'est un peu le même problème. Je veux dire, si cliché il y a, c'est dans ta manière de traiter le truc. Si tu es subtil, par exemple que tu rends très bien l'ambivalence attirance / haine, tu as moins de chance que ce soit mal perçu. Souvent, les clichés les plus merdiques sont ceux qui sont amenés avec le moins de subtilité...

Pour ce qui est spécifiquement des clichés homophobes, je ne saurais pas te dire. Si ton texte n'a pas de portée internationale foudroyante, tu ne crains rien (faut pas se foutre la pression pour que dalle  :mrgreen:), mets cette remarque en spolier après ton texte, et demande à tes commentateurs/lecteurs de te dire s'ils ont ressenti ça comme un cliché homophobe. Le commentaire de texte est fait pour ça aussi. Et tu peux mettre un lien vers ton texte ici, s'il est sur le forum, ça aidera.

Bonne continuation  ;).

Hors ligne Earth son

  • Calligraphe
  • Messages: 135
Re : Craintes au sujet d'un personnage
« Réponse #2 le: 03 juillet 2020 à 19:45:31 »
Bonjour Prélude,
Je te donne mon avis.
Je pense que le fait que sa grand-mère soit décédée "de la faute" du héros peut être une raison suffisante pour que l'antagoniste le haïsse. Pour majorer ce ressentiment, le héros et l'antagoniste pourraient être ensemble au moment de la découverte. L'antagoniste pourrait alors directement reporter sa douleur sur le héros.
Pour la haine exacerbé par l'homosexualité refoulée, pourquoi pas. Si c'est bien amené, je ne vois pas pourquoi on te taxerait d'homophobe.
Peut-être par le biais de la jalousie ?
Voila. Ce n'est que mon avis. Tu en fais bien sûr ce que tu veux  ^^
« Modifié: 03 juillet 2020 à 19:58:21 par Earth son »

Hors ligne Prélude

  • Scribe
  • Messages: 72
  • Les notes du silence
Re : Re : Craintes au sujet d'un personnage
« Réponse #3 le: 03 juillet 2020 à 20:01:06 »
Citer
Premièrement, ce qui s'est passé avec la grand-mère est il une raison suffisante pour expliquer la haine et la méchanceté de l'antagoniste envers le héros ?

Oui, complètement, dans le sens que c'est humainement possible (mais presque tout est humainement possible  :mrgreen:). Après, tout dépend comment tu l'amènes concrètement dans ton texte. Et là, c'est le talent de l'écrivain de rendre vivant les sentiments du personnage pour le lecteur.

Citer
Deuxièmement,et c'est là mon plus gros souci, j'ai peur que le fait que l'antagoniste devienne encore plus froid envers le héros,après déni de son homosexualité,soit mal vu ou pire qu'on me traite d'homophobe

Ben là, c'est un peu le même problème. Je veux dire, si cliché il y a, c'est dans ta manière de traiter le truc. Si tu es subtil, par exemple que tu rends très bien l'ambivalence attirance / haine, tu as moins de chance que ce soit mal perçu. Souvent, les clichés les plus merdiques sont ceux qui sont amenés avec le moins de subtilité...

Pour ce qui est spécifiquement des clichés homophobes, je ne saurais pas te dire. Si ton texte n'a pas de portée internationale foudroyante, tu ne crains rien (faut pas se foutre la pression pour que dalle  :mrgreen:), mets cette remarque en spolier après ton texte, et demande à tes commentateurs/lecteurs de te dire s'ils ont ressenti ça comme un cliché homophobe. Le commentaire de texte est fait pour ça aussi. Et tu peux mettre un lien vers ton texte ici, s'il est sur le forum, ça aidera.

Bonne continuation  ;).

Merci pour cette réponse

Pour aller lire/commenter ma fiction c'est juste ici : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=34753.0 (je précise tout de fois que je n'ai pas encore posté le chapitre où l'antagoniste fait son apparition donc...).La raison pour laquelle l'antagoniste déteste le héros et se montre cruel envers lui,est expliqué par ce dernier à  sa meilleure amie,après que celle-ci lui ai demandé le pourquoi du comment. Ainsi,je ne pense pas faire de flash-back à l'époque où les deux anciens amis se sont disputés,de peur de perdre de mes lecteurs (déjà que l'histoire est  légèrement rocambolesque alors..) Si je pars du principe que le méchant est amoureux du héros,je ne sais pas comment mettre en avant ses sentiments, sachant qu'il se montre particulièrement cruel envers lui et que son point de vue n'est pas exposé (j'alterne entre le point de vue du héros et celui de sa meilleure amie et je pense que c'est suffisant).
N'hésitez pas à aller voir ma fiction : Les Notes du Silence

Hors ligne Prélude

  • Scribe
  • Messages: 72
  • Les notes du silence
Re : Re : Craintes au sujet d'un personnage
« Réponse #4 le: 03 juillet 2020 à 20:06:21 »
Bonjour Prélude,
Je te donne mon avis.
Je pense que le fait que sa grand-mère soit décédée "de la faute" du héros peut être une raison suffisante pour que l'antagoniste le haïsse. Pour majorer ce ressentiment, le héros et l'antagoniste pourraient être ensemble au moment de la découverte. L'antagoniste pourrait alors directement reporter sa douleur sur le héros.
Pour la haine exacerbé par l'homosexualité refoulée, pourquoi pas. Si c'est bien amené, je ne vois pas pourquoi on te taxerait d'homophobe.
Peut-être par le biais de la jalousie ?
Voila. Ce n'est que mon avis. Tu en fais bien sûr ce que tu veux  ^^

Merci pour cette réponse

Comme je l'ai dit dans mon précédent message,l'histoire autour de la grand-mère est racontée par l'héros à sa meilleure amie. Du coup,je ne sais pas si cela vaut le coup de faire un flash-back.Si oui,je ne sais pas où le placer. Le prologue est déjà occupé par un élément indispensable à l'histoire et je ne peux donc pas le modifier. Je me suis dit que faire en sorte que la meilleure amie revive l'événement dans un rêve pourrait être une bonne idée. Sauf que dans le thème principal de ma fiction est que les sons aient disparus du monde entier,rendant ainsi les gens sourds(le but du héros étant de récupérer les notes de musique dispersées à différentes époques afin de ramener les bruits) Ainsi,le fait que la meilleure amie entende des paroles en rêve,n'est il pas illogique vis à vis du reste de l'histoire ? Bien entendu,son rêve peut être silencieux mais je trouve cela plus beaucoup difficile.
N'hésitez pas à aller voir ma fiction : Les Notes du Silence

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.064 secondes avec 22 requêtes.