Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 février 2023 à 18:52:42
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » BlindText » 16e édition - Playa Fantasy » [B10] Que la Prophétie se réalise !

Auteur Sujet: [B10] Que la Prophétie se réalise !  (Lu 2229 fois)

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 468
  • Jean-Michel Palaref
[B10] Que la Prophétie se réalise !
« le: 01 juin 2020 à 09:43:33 »

« Vous êtes la honte du Gwenvyr ! »
Ni Scylla, ni Dénéthor ne prirent la peine de répondre. Côte à côte, l’elfe et le nain en maillots de bain, fermèrent même les yeux pour absorber le soleil que le paladin s’évertuait à leur cacher.
« L’armée des Ténèbres est sur nous ! Le Nécromancien est revenu et vous, vous restez affalés comme des … comme des…
— Je vous ressers, Messire ?
— Volontiers, mon cher, » répondit le nain à un cadavre au demi-putréfié qui, pourtant, faisait un serveur très honorable.
« Je ne vois pas pourquoi tu t’agites autant ! Les morts sont charmants ici. » commenta Scylla en désignant la créature.
Celle-ci était maintenant occupée à diligemment couper les ongles palmaires d’une énorme vouivre. Le preux secoua la tête.
« Ils sont sous l’emprise de la Gardienne ! C’est pour ça qu’on avait besoin d’elle !
— Parle pour toi ! » renifla le nain en faisait passer derrière sa barbe, le contenu de son cocktail au lait de coco.
« Ça a le même goût que ta crème solaire, Scylla, ajouta-t-il.
— Comment sais-tu que… le preux s’interrompit de lui-même, n’osant poursuivre.
— Tu ne veux pas aller emmerder Béryl pour changer ? Elle aussi était sensée nous accompagner.
— Je ne la trouve pas.
— Tu devrais regarder sur le terrain de jeu, » conseilla Scylla en ramassant un parchemin couvert de grilles qu’elle plaça sur ses cuisses.
Avec une plume de phénix, elle entreprit de pourvoir les damiers de lettres.   
« Monstre tyrannique en neuf lettres ?
— Tyranoeil »
Le paladin s’éloignait déjà, vaincu par la débauche oisive de ses deux compagnons. D’un pas découragé, les bottes pleines de sable, il remonta la plage dans la direction indiquée par l’elfe. Engoncé dans son heaume, il avait le souffle court. La sueur dégoulinait tant dans son dos qu’il avait l’impression de sentir son haubert rouiller. Mais le paladin refusait de retirer son armure, fût-il pour un instant. Elle était l’apanage de son rang, le reflet de sa mission sacrée. Tout le soleil de cet endroit, tous les sirocos de la Terre, toute la chaleur méridionale ne pouvaient fléchir son sens de l’honneur. Après réflexion, il ouvrit la visière de son casque. Rien qu’une seconde. Puis la referma, fiévreux. Non. Il ne devait pas céder ! Il devait sauver le monde. La menace du Nécromancien se rapprochait, la prophétie était en passe de se réaliser. Si lui, Arcturus le Preux, n’en incarnait pas le héros, des hordes de morts-vivants déferleraient sur le Gwenvyr et toute trace d’humanité disparaitrait.
Sur un terrain de volley aux contours aussi sablonneux qu’approximatifs, un orque et un gnome disputaient un match avec une femme et un hobbit. Pour ne point déséquilibrer le sort, on avait d’un commun accord placé les deux joueurs les plus courtauds au pied du filet. C’était d’ailleurs l’un d’eux qui engageait lorsque le paladin interpella les joueurs.
« Béryl, il faut que je te parle. Nous partons.
— Certainement pas ! grogna l’orque avec tant de force que le paladin fit un geste en direction de son épée. C’est la balle de match !
- Attends une minute, Arcturus. Allez s’y Gribolt, servez donc. »
Le gnome s’exécuta sous les applaudissements de gobelins en goguette assis sur les dunes comme sur des gradins. Si on tolérait la présence de ces êtres misérables du moment qu’ils se tenaient à distance, on ne leur autorisait pas d’approcher davantage. D’abord parce qu’ils provoquaient chez la plupart des êtres humanoïdes une forte répulsion, mais surtout parce qu’ils tentaient immanquablement de dévorer le ballon. Vexé d’être relégué au même rang que ces détestables disqualifiés, Arcturus le Preux montra quelques signes d’énervement :
« Béryl ! Notre mission est bien plus importante qu’un stupide jeu !
— Scylla et Dénéthor sont-ils prêts à partir ? » demanda, par-dessus son épaule, la sorcière qui manqua de ce fait la balle. Le hobbit se retourna, furibond, vers le paladin.
« Ah bah bravo ! »
L’orque poussa un hurlement de joie et se mit à danser avec le gnome, lequel en fut fort étonné. La dénommée Béryl accorda peu d’attention aux gagnants, feignant un instant s’intéresser à l’homme en armure qui transpirait tant qu’il commençait à incommoder ses plus proches voisins.
« Eh bien, pas tout à fait, murmura le paladin, un peu honteux. Mais avec ton aide, nul doute qu’ils viendront.
— Dois-je comprendre qu’ils profitent encore de leurs transats quand vous me privez d’une victoire ? » interrogea la sorcière. Ses yeux, derrière ses lunettes en émeraude, brillaient un feu menaçant.
« Mais enfin Béryl ! Réalises-tu la vanité de ce que tu es en train de faire ? A l’extérieur de ces lieux le monde brule ! Les Ténèbres envahissent le monde ! Si personne ne s’oppose au Nécromancien, tous ceux qui nous aiment et que nous aimons périront !
— La Gardienne ne nous aidera pas. Sans elle nous n’avons plus aucune chance.
— Je refuse d’abandonner ! Ensemble nous pouvons encore attaquer frontalement. Le Nécromancien…
— Deuxième manche ? proposa le hobbit, la balle sous le bras, à l’adresse de la sorcière.
— J’arrive, acquiesça la sorcière en remontant les manches de sa robe. Puis, revenant vers le paladin. Ecoute Arcturus, c’est notre quête qui est vaine. Nous devions ramener la Gardienne, elle ne veut ou ne peut pas nous suivre. Notre rôle s’arrête là. Et puis, regarde autour de toi : tout le monde s’en fout. »
Sur ces mots, Béryl se mêla de nouveau aux joueurs et le jeu l’absorba tout entière. Sur la touche, le paladin serra les dents comme s’il eût voulu les faire éclater. Comment osait-elle, maudite traitresse ! Elle ! La maîtresse du Roi, la gardienne des Grimoires, la grande prêtresse d’Orvane, abandonner ainsi sa Quête ! S’en était trop. Pour une telle félonie, il n’y avait que la mort en réparation ! L’épée au clair, il franchit la limite friable du terrain de volley.
« Messire Arcturus, je crois utile de vous rappeler qu’il est impossible de tuer qui que ce soit, ici. »
Le mort-vivant qui tenait lieu d’arbitre de chaise le regardait d’en haut. Arcturus laissa la pointe de son épée retomber dans le sable. N’ayant même plus la force de rengainer, il erra un moment, trainant son arme comme on traine un fardeau. Le poids des responsabilités l’écrasait, lui oppressait si fortement la poitrine qu’il en avait du mal à respirer. De noires pensées s’accrochaient à son esprit. Tandis qu’Arcturs le Preux les avait bravement combattues des jours durant, son abattement présent redoublait leur puissance. Elles l’envahirent. Alors, le paladin se mit à voir dans les châteaux de sables, des forteresses en flammes. Dans les flots, les cadavres de son roi et de son dauphin. L’honteuse et sordide idée lui vient que les couleurs de son tabard peut-être étaient déjà fanées.
A l’ombre de palmiers et du découragement, Arcturus se laissa tomber à genoux. Et tandis qu’il enfouissait son heaume dans ses gants, s’apprêtant à adresser à quelque divinité ses supplications les plus lamentables, quelqu’un s’accroupit près de lui.
« Eh bien mon ami, ça n’a pas l’air d’aller. »
Arcturus le Preux releva la tête. Un homme le regardait, les fesses sur les talons. Il tenait entre ses doigts de même cocktail que Dénéthor, mais il était bien plus grand que le nain. Ses braies lui arrivaient au-dessus des genoux et sa chemise à fleurs semblait, sur ses épaules, avoir été taillée pour un hobbit.
« Non, avoua Arcturus. Puis, emporté par l’émotion : Je suis en proie à la plus tragique des malédictions ! Après avoir voyagé à travers les Royaumes, réuni les douze éclats du Miroir de Minuit, ferraillé avec autant d’ennemis que je ne saurais les compter et triomphé de périls tout aussi nombreux, j’ai échoué. »
Arturus poussa un mugissement d’impuissance.
« J’y utilisé le Miroir de Minuit pour rejoindre cette île, dans l’espoir que la Gardienne puisse nous venir en aide. Mais j’avais tort. Elle a refusé. Alors, mes compagnons se sont détournés de moi et sans eux, je n’ai plus aucune chance d’accomplir ma Quête. Tout est perdu. »
D’un geste rageur, Arcturus arracha le casque de sa tête. Il l’envoya aussi loin qu’il le put, par-dessus l’homme immense qui le regardait avec curiosité, par-là l’hydre, le dragon et le minotaure qui disputaient une crapette, parmi les vagues et les flots dont les habitants, rieurs, observèrent le carcan de fer sombrer au fond de l’eau. La messe venait d’être dite. A quoi bon se prétendre encore chevalier devant des yeux étrangers ?
« C’est bien malheureux, en effet. Et quel était l’objet de votre Quête, Messire ?
— Ca n’a plus d’importance maintenant.
— Dites toujours. »
Arcturus soupira :
« Trouver de l’aide pour vaincre notre ennemi. Sans la Gardienne, nos chances étaient minces, mais sans Scylla, Dénéthor et Béryl, elles sont désormais nulles.
— Et qui était cet ennemi ?
— Le Fléau des Mondes, le Général de l’Armée des Ténèbres. Le Nécromancien en personne.
— Ah mais c’est moi ça ! »
Les yeux d’Arcturus s’ouvrirent grands. Il considéra l’homme, interloqué. Il fût alors frappé par sa maigreur extrême et par la pâleur de sa peau qui semblait rejeter le soleil. Ce pouvait-il… ?
« Comment ça, vous ?
- Mais oui, le Fléau des Mondes, le Général, tout ce que vous avez dit. C’est moi. »
Le Nécromancien s’assit plus confortablement et désigna un foulard qui lui enserrait le col.
« Un guerrier m’a décapité hier soir. Ce fut très douloureux. »
Le Nécromancien poussa un soupire las. Il semblait soudain aussi triste qu’Arcturus. Il reprit :
« Je pensais que cette fois était la bonne, mais finalement, j’ai encore été vaincu. Cent ans pour se remettre de la mort, et à peine six mois passés à conquérir le monde. Et voilà que j’ai encore cent ans à attendre. »
D’un geste ennuyé, il désigna les joueurs de cartes.
« Je pensais que je valais mieux qu’eux, mais finalement, j’en suis moi aussi réduit à attendre que ma prophétie se répète. »
Les yeux d’Arcturus n’avaient plus de cesse que d’aller des créatures à celui qui se prétendait être le Nécromancien.
« Vous voulez dire, commença-t-il alors que l’ahurissement mettait en pièces ses pensées, que cette île est l’endroit où vont les menaces prophétiques une fois vaincues ?
- C’est exactement cela. La Gardienne vérifie qu’on attende bien la date exacte de notre prophétie, puis nous relâche. En attendant, on profite de la plage, on essaye d’oublier notre défaite. Nos défaites. »
Le silence se fit entre ces deux êtres profondément déçus. Puis, comme pour redonner un peu d’entrain à la scène, le Nécromancien appliqua une tape virile dans le dos d’Arcturus. L’armure sonna comme le tocsin. 
« Mais finalement, vous devriez vous réjouir. Vous avez échoué – certes ! - mais quelqu’un a réussi pour vous. Vous devriez fêter cela. »
Arcturus regarda le Nécromancien et son petit foulard. Son cocktail. Puis la baie et sa lagune aux eaux turquoise. Il ferma les yeux. Longuement.
« C’est vrai, » admit-il.
D’abord lentement, puis avec frénésie, Arcturus se débarrassa de sa cuirasse, de son tabard, de son haubert, de ses gants et de ses jambières. Quand il ne resta plus entre le monde et son corps qu’un slip d’ours, l’ancien chevalier se retourna vers son étrange compagnon.
« Je ne peux pas vous tuez ici de toutes façons ?
— Absolument.
— Est-ce que l’eau est bonne ?
— Parfaite. »

 

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 089
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #1 le: 01 juin 2020 à 20:07:19 »
Ah j'adore !

Marre de la Grande Quête, allons bronzer ! Quelle étrange et rafraîchissante ambiance ça met !

Et c'est agréable tous ces persos et situations divers dans un texte si court, et cette rapide progression de la mini intrigue; sans rien d'étouffant ou d'entassé - bien au contraire je trouve le texte très bien dosé.

Bravo !

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #2 le: 04 juin 2020 à 18:24:21 »
Bonjour à toi, Bel.le Inconnu.e,


Te voici désormais ma quatrième lecture de la semaine. :)

Voici un texte d'une grande liberté de ton, j'ai eu le sentiment de trouver une narration complètement chamboulée, loin des clichés, des attentes ou des habitudes, tu fais sauter les repères à grands coups de dynamite, si bien qu'il est difficile de ne pas en perdre son latin.


Je me suis ému face au sentiment d'impuissance de ce paladin : sa volonté se trouve confrontée aux plus terribles obstacles, ses amis l'abandonnent, et le voilà désarmé sur le terrain de beach-volley ! Dans toutes ces histoires de sainteté, de chevalerie et de quête sacrée, je finis par me demander si cette île ne se trouve pas quelque part dans l'enfer grec, et je m'attendais presque à voir Hadès débarquer fissa en short de bain, un masque de plongée sur le visage.


Mention spéciale pour l’hydre, le dragon et le minotaure : communément considérés comme des menaces prophétiques, ces créatures légendaires disputent une crapette en attendant bien sagement leur renvoi maléfique vers d'autres mondes.


 >:D
« Modifié: 04 juin 2020 à 18:45:08 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Xeraphia

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 045
  • Rudetripping
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #3 le: 06 juin 2020 à 02:47:55 »
Ah ah mais j'adore, le truc complètement déjanté mais bien ficelé en même temps. Tu as su poser ton ambiance vite et bien, entre les cocktails et les mots croisés, le match de volley n'a fait qu'enfoncer le clou.  J'ai beaucoup souri, tout à fait mon genre d'humour, j'ai adoré le détail de la partie de crapette, j'ai éclaté de rire aux mots croisés, mais surtout ça:
Citer
— Le Fléau des Mondes, le Général de l’Armée des Ténèbres. Le Nécromancien en personne.
— Ah mais c’est moi ça !
Ca, c'était tout simplement délicieux.
Et ensuite tu enchaines (très élégamment, ma foi) sur l'explication du pourquoi, du comment, de l'univers que tu as mis en place - again, vite et bien. Jolie réussite.

Bravo ^^

J'aurais bien vu "Que se réalise la Prophétie !" en titre, pour plus de grandiloquence et de drame encore :mrgreen:

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 027
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #4 le: 06 juin 2020 à 16:37:10 »
Yo Gamy !  :miaw:

C'est partie comme d'habitude, au fil du texte :

Citer
l’elfe et le nain en maillots de bain, fermèrent même les yeux
ici faudrait enlever la virgule pour pas séparer le sujet du verbe

Citer
de son cocktail au lait de coco.
et de 1 point pour toi ^^

Citer
Puis la referma, fiévreux.
:mrgreen:

Citer
et toute trace d’humanité disparaitrait.
euh, il ne se préoccupe pas des elfes et des nains ? ^^Ou le terme humanité est ici utilisé trèèèèès trèèèès largement ?

Citer
un orque
encore un orque qui n'est point un cétacé '-' pas de point !

Citer
C’est la balle de match !
:mrgreen:

Citer
- Attends une minute, Arcturus. Allez s’y Gribolt, servez donc. »
ici je comprends pas qui parle

Citer
mais surtout parce qu’ils tentaient immanquablement de dévorer le ballon
:mrgreen:

Citer
qui transpirait tant qu’il commençait à incommoder ses plus proches voisins.
:D

Citer
brillaient un feu menaçant.
manquerait pas des mots ici ?

Citer
— Deuxième manche ? proposa le hobbit, la balle sous le bras, à l’adresse de la sorcière.
:D

Citer
Et puis, regarde autour de toi : tout le monde s’en fout. »
haha, c'est une bonne description de l'ambiance qui semble régner sur cette plage  :D

Citer
A l’ombre de palmiers et du découragement
:coeur:

Citer
— Ah mais c’est moi ça ! »
hahaha je l'ai senti venir une seconde avant qu'il le confirme  :D, mais j'adore son air désinvolte !

Citer
le Général, tout ce que vous avez dit.
:D

Citer
- C’est exactement cela. La Gardienne vérifie qu’on attende bien la date exacte de notre prophétie, puis nous relâche. En attendant, on profite de la plage, on essaye d’oublier notre défaite. Nos défaites. »
haha génial

Fini ! Haha, c'était très cool. Très fluide, bien écrit, avec des chouettes phrases, des moments rigolos, et une chute qui tombe au bon moment. Très bon travail !!!

"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #5 le: 06 juin 2020 à 18:49:44 »
Citer
— Ah mais c’est moi ça ! »



 :mrgreen:

Le texte est fluide, marrant et il y a des bonnes idées. Mais j'ai un peu du mal avec le fait que la Gardienne les laisse patauger (littéralement) sans les prévenir de la nature de l'endroit. Je ne vois pas non plus pourquoi attendre que le Nécromancien se fasse buter complètement au hasard alors qu'elle avait une équipe sous la main pour le faire ? Ca plus le fait que le paladin le prenne un peu trop à la légère, il devrait être encore plus déshonoré en fait :/
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 557
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #6 le: 11 juin 2020 à 12:56:30 »
Merci guerrier inconnu pour avoir libéré le monde du Nécromancien… parce qu’entre nous Arcturus et son parti d’aventuriers ne nous emmènerait pas loin :D

C’est un texte profondément Role-Play, jusque dans les mots-croisés sur parchemins. Les noms sont assez chargés, donc pas vraiment passe-partout – une elfe qui s’appelle Scylla, le nain Dénéthor, le paladin Arcturus, à la limite la sorcière Béryl ça colle…


— Je vous ressers, Messire ?
— Volontiers, mon cher, » répondit le nain à un cadavre au demi-putréfié qui, pourtant, faisait un serveur très honorable.
« Je ne vois pas pourquoi tu t’agites autant ! Les morts sont charmants ici. » commenta Scylla en désignant la créature.
Pourtant ? C’est un bafouage évident de la capacité des demi-cadavres ! Ici plusieurs enjeux et conceptions sont introduites – la notion de Nécromancien et du danger qu’il représente, un genre de démonstration par l’exception d’un cadavre (supposément levé par le Nécromancien) qui se révèle être gentil, le rôle de la Gardienne… C’est beaucoup. Bien assez pour faire dire "Tu veux pas emmerder qqn d’autre?" :)

D’un pas découragé, les bottes pleines de sable, il remonta la plage dans la direction indiquée par l’elfe. Engoncé dans son heaume, il avait le souffle court. La sueur dégoulinait tant dans son dos qu’il avait l’impression de sentir son haubert rouiller. Mais le paladin refusait de retirer son armure, fût-il pour un instant. Elle était l’apanage de son rang, le reflet de sa mission sacrée. Tout le soleil de cet endroit, tous les sirocos de la Terre, toute la chaleur méridionale ne pouvaient fléchir son sens de l’honneur. Après réflexion, il ouvrit la visière de son casque. Rien qu’une seconde. Puis la referma, fiévreux. Non. Il ne devait pas céder !
This is the Way. Courage Arcturus !

Tu fais bien de tenir les gobelins à distance. Mais je ne vois pas en quoi Arcturus est comparé à eux. Parce qu’il est repoussé par l’orque (d’ailleurs c’est une orque orcinus orca ou un Zaglub Dûr ?
Uhm, il la tutoie, et elle le vouvoie en retour ? Comment elle sait que la Gardienne ne les aidera pas – "elle ne veut pas ou ne peut pas nous suivre ? Que s’est-il passé ?

Le poids des responsabilités l’écrasait, lui oppressait si fortement la poitrine qu’il en avait du mal à respirer. De noires pensées s’accrochaient à son esprit. Tandis qu’Arcturs le Preux les avait bravement combattues des jours durant, son abattement présent redoublait leur puissance. Elles l’envahirent. Alors, le paladin se mit à voir dans les châteaux de sables, des forteresses en flammes. Dans les flots, les cadavres de son roi et de son dauphin. L’honteuse et sordide idée lui vient que les couleurs de son tabard peut-être étaient déjà fanées.
>:D

A l’ombre de palmiers et du découragement, Arcturus se laissa tomber à genoux. Et tandis qu’il enfouissait son heaume dans ses gants, s’apprêtant à adresser à quelque divinité ses supplications les plus lamentables, quelqu’un s’accroupit près de lui.
Je ne suis pas hyper-fan de ces deux-trois phrases. L’ombre zeugmatique, passe encore ; mais enfouir sa tête dans ses mains et remplacer ça par haume et gants, je le suis moins. Et encore, adresser à "quelque" divinté des "supplications" "lamentables" c’est assez lourd. D’ailleurs, un Paladin devrait avoir une divinité précise à servir.

Il tenait entre ses doigts de même cocktail que Dénéthor, mais il était bien plus grand que le nain. Ses braies lui arrivaient au-dessus des genoux et sa chemise à fleurs semblait, sur ses épaules, avoir été taillée pour un hobbit.
Description incongrue. Le choix de cocktail est lié à la taille de la personne qui commande ? D’ailleurs, la chemise à fleur taillée pour un hobbit, qui sont plus petits que les nains, sur une personne plus grande qu’un nain, ça fait quoi – un genre de crop-top ? Le dialogue entre Arcturus et le Nécromancien est aussi suboptimal, mais c’est peut-être parce que je ne supporte pas les dialogues où une personne semble parler seule à qqn. Autre illustration :

« Comment ça, vous ?
- Mais oui, le Fléau des Mondes, le Général, tout ce que vous avez dit. C’est moi. »
Le Nécromancien s’assit plus confortablement et désigna un foulard qui lui enserrait le col.
« Un guerrier m’a décapité hier soir. Ce fut très douloureux. »
Le gars son job c’est dominer le monde et faire subir aux êtres ce qu’il veut. Il a l’air de prendre ça assez peu au sérieux – surtout considérant qu’il exprime sa frustration juste après. Il ne devrait pas être plus en colère – tout du moins en parlant de sa mort ?

- C’est exactement cela. La Gardienne vérifie qu’on attende bien la date exacte de notre prophétie, puis nous relâche. En attendant, on profite de la plage, on essaye d’oublier notre défaite. Nos défaites. »
Le silence se fit entre ces deux êtres profondément déçus. Puis, comme pour redonner un peu d’entrain à la scène, le Nécromancien appliqua une tape virile dans le dos d’Arcturus. L’armure sonna comme le tocsin. 
Comment ont-ils eu l’idée de passer par le miroir magique pour venir voir la Gardienne ? Que savaient-il de l’endroit en arrivant ? Ça me fait poser des questions sur l’univers et qui les as mandés pour cette quête – et je pense que ce serait pas de trop, considérant que c’est une part vitale de l’histoire.

Hors ligne Persona

  • Calliopéen
  • Messages: 479
  • Poisson du Léthé
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #7 le: 12 juin 2020 à 15:28:52 »
Bonjour,

Merci pour ce texte léger, drôle et joliment écrit ! Le Nécromancien m'a presque fait de la peine. Et oui, encore raté… Je suis presque plus triste pour lui que pour ce paladin moralisateur. Si on ne peut plus bronzer tranquille...
Très bonne idée, le "paradis" des menaces prophétiques vaincues.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Bonne journée


Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 468
  • Jean-Michel Palaref
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #8 le: 12 juin 2020 à 21:54:22 »
Le commentaire suivant a été écrit par un ami et collègue (et non moi ;D). Il était à la base d'un point de vue masculin ^^

Salut Anonyme!
Merci pour ce texte  :coeur:

Quelques commentaires au fil du texte:

Citer
fermèrent même les yeux pour absorber le soleil que le paladin s’évertuait à leur cacher.
Si le soleil leur est caché, comment l'absorbent-ils ? 

Citer
Celle-ci était maintenant occupée à diligemment couper les ongles palmaires d’une énorme vouivre.
  :mrgreen:

Citer
un orque
C'est assez ! dit le cétacé.

Citer
mais surtout parce qu’ils tentaient immanquablement de dévorer le ballon
Ce manque de fair-play  :P

Citer
A l’extérieur de ces lieux le monde brule ! Les Ténèbres envahissent le monde !
Répétition de "monde".
Vu que c'est lors d'un dialogue on peut arguer que c'est le personnage qui s'exprime ainsi, mais en tant que lectrice j'ai tout de même tiqué.

Citer
A l’ombre de palmiers et du découragement
J'aime beaucoup la formulation   ^^
(pour chipoter : à l'ombre des palmiers peut-être ?)

Citer
— Le Fléau des Mondes, le Général de l’Armée des Ténèbres. Le Nécromancien en personne.
— Ah mais c’est moi ça !
[...]
- Mais oui, le Fléau des Mondes, le Général, tout ce que vous avez dit. C’est moi.
Dans ma tête, c'était la voix d'Arthur de Kaamelott qui répondait. D'ailleurs le fait que l'autre protagoniste soit nommé Arcturus n'est peut-être pas innocent ? ;)

Bilan
J'ai beaucoup aimé lire ce texte.
On est bien plongé dans l'ambiance des vacances. On peut sentir l'odeur de la crème solaire et de la coco, entendre les joueurs de volley et la bonne ambiance qui règne sur ce carré de sable. Et malgré tout, on ne peux s'empêcher d'éprouver de l'empathie envers ce paladin, déchiré par l'inaction de ses camarades et qui ne peut se résoudre à tirer un trait sur ses idéaux.
Quant à la construction du texte : l'intrigue est bien déroulée et le dénouement arrive à point nommé, ce qui est habile pour un texte si court. Je trouve la balance entre l'humour et la tragédie équilibrée.
Une remarque cependant sur le fait que le Nécromancien est été occis par un péon sorti de nul part, raflant la mise au brave Arcturus. Je trouve ça un peu maladroit, dans le sens où cela rend commune la quête. Je me suis même demandée si au final cet illustre inconnu n'était pas notre paladin. Si c'est le cas, cela manque de clarté.

Quoi qu'il en soit, la lecture était très coule.
« Modifié: 21 juin 2020 à 17:56:49 par Quaedam »

Hors ligne Samarcande

  • Prophète
  • Messages: 932
  • Bla Bla Bla
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #9 le: 18 juin 2020 à 16:32:33 »
Salut gamer inconnu.e,

quelques notes au fil du texte.

Citer
Côte à côte, l’elfe et le nain en maillots de bain, fermèrent même les yeux pour absorber le soleil que le paladin s’évertuait à leur cacher
J'ai plutôt l'impression qu'ils ferment les yeux pour ne pas voir le paladin et mieux l'ignorer.
L'introduction du thème playa fantasy est directe, précise et efficace.

Citer
à un cadavre au demi-putréfié qui, pourtant, faisait un serveur très honorable.
un cadavre à demi-putrifié : donc ils sont morts.

Citer
Celle-ci était maintenant occupée à diligemment couper les ongles palmaires d’une énorme vouivre.
Une Elfe esthéticienne de plage ! :coeur: Ou bien c'est son animal de compagnie?

Citer
en faisait passer derrière sa barbe, le contenu de son cocktail au lait de coco.
Pas de virgule ici et point lait de coco ;D

Citer
« Ça a le même goût que ta crème solaire, Scylla, ajouta-t-il.
— Comment sais-tu que… le preux s’interrompit de lui-même, n’osant poursuivre.

 ;D ;D;D

Citer
— Tu devrais regarder sur le terrain de jeu, » conseilla Scylla en ramassant un parchemin couvert de grilles qu’elle plaça sur ses cuisses.
Avec une plume de phénix, elle entreprit de pourvoir les damiers de lettres.   
« Monstre tyrannique en neuf lettres ?
— Tyranoeil »
J'adore ton Tyranoeil !

Citer
La sueur dégoulinait tant dans son dos qu’il avait l’impression de sentir son haubert rouiller.
Je ne suis pas convaincue de la construction avec tant que. Je pense que tu pourrais l'alléger tout en maintenant le sens.

Citer
Rien qu’une seconde. Puis la referma, fiévreux. Non. Il ne devait pas céder !
Il me fait presque de la peine tout cuit dans son armure

Citer
Arcturus
:coeur: :coeur:
Beau nom pour un chevalier. Un peu Goldrake, un peu métal et beaucoup étoiles.

Citer
Non. Il ne devait pas céder ! Il devait sauver le monde. La menace du Nécromancien se rapprochait, la prophétie était en passe de se réaliser.
je ne suis pas fan de cette succession de phrases courtes, plus pour le rythme que pour les sens.

Citer
D’abord parce qu’ils provoquaient chez la plupart des êtres humanoïdes une forte répulsion, mais surtout parce qu’ils tentaient immanquablement de dévorer le ballon.
;D

Citer
Je refuse d’abandonner ! Ensemble nous pouvons encore attaquer frontalement. Le Nécromancien…
— Deuxième manche ? proposa le hobbit, la balle sous le bras, à l’adresse de la sorcière.
— J’arrive, acquiesça la sorcière en remontant les manches de sa robe.
Pauvre Arcturus !

Citer
Il l’envoya aussi loin qu’il le put, par-dessus l’homme immense qui le regardait avec curiosité, par-là l’hydre, le dragon et le minotaure qui disputaient une crapette, parmi les vagues et les flots dont les habitants, rieurs, observèrent le carcan de fer sombrer au fond de l’eau.
J'aime beaucoup cette phrase. :coeur:

Citer
« Mais finalement, vous devriez vous réjouir. Vous avez échoué – certes ! - mais quelqu’un a réussi pour vous. Vous devriez fêter cela. »
Oh...  C'est pas le nécromancien pour rien ! retournons encore une fois le couteau dans la plaie ! ;D ;D ;D

Citer
D’abord lentement, puis avec frénésie, Arcturus se débarrassa de sa cuirasse, de son tabard, de son haubert, de ses gants et de ses jambières. Quand il ne resta plus entre le monde et son corps qu’un slip d’ours, l’ancien chevalier se retourna vers son étrange compagnon.
« Je ne peux pas vous tuez ici de toutes façons ?
— Absolument.
— Est-ce que l’eau est bonne ?
— Parfaite. »
Très très beau final

Au final, j'ai adoré ce texte, Bien écrit, drôle avec une vraie chute.  Un Don Quichotte  à la plage...
Merci pour la lecture




Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #10 le: 19 juin 2020 à 19:38:29 »
Bonjour Opercule,

Il y a quelques petites fautes d'orthographe que je n'ai pas relevées, mais rien de bien méchant (et je suis sûr que mes co-lecteurs l'auront fait). J'ai plutôt passé un bon moment, je dois dire, on s'attend un peu à ce que le seigneur sombre apparaisse je crois, mais ça ne gâche en rien le dialogue. L'ambiance est bien plantée, nan franchement j'ai pas grand chose à redire, c'était assez agréable à lire.

Merci pour ce texte :)
« Modifié: 19 juin 2020 à 23:17:03 par Zagreos »
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 468
  • Jean-Michel Palaref
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #11 le: 12 juillet 2020 à 22:21:17 »
Wheeeeeeeeeeeeee!
Je peux répondre et éditer mon texte. Merci beaucoup à celles et ceux qui ont eu la patience de lire ce texte  :coeur:
Ca a été très frustrant de ne pas pouvoir vous remercier en temps et en heures, ni de pouvoir éditer mon texte avec vos précieuses critiques. Je pense que je vais corriger les fautes et quelques maladresses mais je ne pense pas le remanier plus que ça. En toute humilité, je l'aime bien comme ça :D

extasy
Merciiii. C’est super gentil d’être venue commenter <3

Alan
Citer
tu fais sauter les repères à grands coups de dynamite, si bien qu'il est difficile de ne pas en perdre son latin.
Hahaha j’espère pas trop quand même ou que tu me fais cette critique dans le bon sens ^^
Citer
Je finis par me demander si cette île ne se trouve pas quelque part dans l'enfer grec, et je m'attendais presque à voir Hadès débarquer fissa en short de bain, un masque de plongée sur le visage.
C’est pas improbable.

Xeraphilia
Oh mais quel plaisir de retrouver tes commentaires <3
Citer
J'aurais bien vu "Que se réalise la Prophétie !" en titre, pour plus de grandiloquence et de drame encore
Haha oui ça pourrait. J’aime bien aussi !
Citer
— Le Fléau des Mondes, le Général de l’Armée des Ténèbres. Le Nécromancien en personne.
— Ah mais c’est moi ça !
Pour être tout à fait honnête, il s’agit d’une réplique de Kaamelott. Lorsque le père Blaise énonce les Hauts-faits d’un certain Provençal le Gaulois, Perceval répond « Ah mais c’est moi ça ! ».

Dlm
Citer
Citer
l’elfe et le nain en maillots de bain, fermèrent même les yeux
ici faudrait enlever la virgule pour pas séparer le sujet du verbe
C’est vrai !
Citer
Citer
et toute trace d’humanité disparaitrait.
euh, il ne se préoccupe pas des elfes et des nains ? ^^Ou le terme humanité est ici utilisé trèèèèès trèèèès largement ?
Huuum je dirais très très très largement xD Je pense que je pourrais trouver mieux mais j’ai un peu de mal.
Citer
Citer
un orque
encore un orque qui n'est point un cétacé '-' pas de point !
Ouiiiii T.T J’ai été un peu nulle sur ce point.
Citer
Citer
Attends une minute, Arcturus. Allez s’y Gribolt, servez donc. »
ici je comprends pas qui parle
Arf, je vais essayer d’éclaircir ça.
Citer
Citer
brillaient un feu menaçant.
manquerait pas des mots ici ?
Non, juste un verbe mal conjugué :D
Citer
Et puis, regarde autour de toi : tout le monde s’en fout. »
Encore une référence ! Ici, c’est le fameux « Tout le monde s’en fout » de Dennis Nedry dans Jurassic Park <3
Citer
Fini ! Haha, c'était très cool. Très fluide, bien écrit, avec des chouettes phrases, des moments rigolos, et une chute qui tombe au bon moment. Très bon travail !!!
Merci Dlm <3

Krap
Citer
Le texte est fluide, marrant et il y a des bonnes idées. Mais j'ai un peu du mal avec le fait que la Gardienne les laisse patauger (littéralement) sans les prévenir de la nature de l'endroit. Je ne vois pas non plus pourquoi attendre que le Nécromancien se fasse buter complètement au hasard alors qu'elle avait une équipe sous la main pour le faire ? Ca plus le fait que le paladin le prenne un peu trop à la légère, il devrait être encore plus déshonoré en fait
Je vois ce que tu veux dire. Les héros savent où ils sont. Ils ne s’attendent pas à y trouver le Nécromancien. Quant à attendre que le Nécromancien se fasse tuer, la Gardienne ne peut rien à dire. C'est une Gardienne des lieux, pas une protectrice du monde. Elle n’a pas d’intérêt à ce que les menaces prophétiques triomphent ou pas. Elle gère juste les « enfers » de ce monde.

Opercule
Citer
Merci guerrier inconnu pour avoir libéré le monde du Nécromancien… parce qu’entre nous Arcturus et son parti d’aventuriers ne nous emmènerait pas loin
Clairement !
Citer
C’est un texte profondément Role-Play, jusque dans les mots-croisés sur parchemins. Les noms sont assez chargés, donc pas vraiment passe-partout – une elfe qui s’appelle Scylla, le nain Dénéthor, le paladin Arcturus, à la limite la sorcière Béryl ça colle…
Je ne sais pas si c’est un reproche. Effectivement, l’elfe s’appelle Scylla comme la nymphe-monstre, le nain comme le père de Boromir et Béryl… comme Emeraude dans la Fierté des Roys. Mais je ne vous pas en quoi c’est gênant. Le côté cliché peut-être ? Pour un Playa Fantasy, au milieu de toutes les références, je ne trouve pas ça déplacé, personnellement.

Citer
Tu fais bien de tenir les gobelins à distance. Mais je ne vois pas en quoi Arcturus est comparé à eux. Parce qu’il est repoussé par l’orque (d’ailleurs c’est une orque orcinus orca ou un Zaglub Dûr ?
Pour renforcé le fait qu’il est tout aussi mis à l’écart de ce monde. Et ouiiii  :s C'est un "orc"
Citer
Uhm, il la tutoie, et elle le vouvoie en retour ? Comment elle sait que la Gardienne ne les aidera pas – "elle ne veut pas ou ne peut pas nous suivre ? Que s’est-il passé ?
Ah mince, au début tout le monde se vouvoyait, et j’ai changé en court de route !
Citer
Le gars son job c’est dominer le monde et faire subir aux êtres ce qu’il veut. Il a l’air de prendre ça assez peu au sérieux – surtout considérant qu’il exprime sa frustration juste après. Il ne devrait pas être plus en colère – tout du moins en parlant de sa mort ?
Hum peut-être. Mais je voulais garder un ton léger. Je dirais que le Nécromancien est plus résigné qu’autre chose. Je vais peut-être appuyer ce sentiment.

Citer
Comment ont-ils eu l’idée de passer par le miroir magique pour venir voir la Gardienne ? Que savaient-il de l’endroit en arrivant ? Ça me fait poser des questions sur l’univers et qui les as mandés pour cette quête – et je pense que ce serait pas de trop, considérant que c’est une part vitale de l’histoire.
Hahah tu fais partie des lecteurs qui veulent tout savoir ? Personnellement, je préfère ne rien dire. Pour servir l’action, ces connaissances me semblent totalement superflues. On parle ici d’une quête totalement « classique ». Savoir comment les quatre membres de la compagnie se sont comportés ou ont achevé leurs Hauts-Faits me parait étrange.

Personna
Citer
Très bonne idée, le "paradis" des menaces prophétiques vaincues.
Merci ! Elle m’a été un peu soufflé par mon collègue (qu’on retrouvera plus tard).
Citer
Il me semble que cela fonctionne aussi sans le "pourtant".
Han je suis d’accord mais j’aime appuyer le contraste.
Citer
Presque le point crème solaire
Tu es beaucoup trop généreuse :D C’est vrai que Scylla est une sorte d’hydre mais bon… :D
Citer
Je crois qu'il faut 2 N à Tyranoeil
OMG c’est vrai ! Merci !
Citer
juste humanoïdes ?
J’avoue que peut-être, les orques, les trouvent mignons.

Quaedam/Le Collègue
(Oui donc ce n’est pas moi mais un collègue qui a fait ce commentaire. Merci à lui :D)
Citer
Si le soleil leur est caché, comment l'absorbent-ils ?
Bonne question :D
Citer
C'est assez ! dit le cétacé.
:s
Citer
Répétition de "monde".
Vu que c'est lors d'un dialogue on peut arguer que c'est le personnage qui s'exprime ainsi, mais en tant que lectrice j'ai tout de même tiqué.
Maintenant que tu le dis, moi aussi je tique.
Citer
(pour chipoter : à l'ombre des palmiers peut-être ?)
En effecto.
Citer
Dans ma tête, c'était la voix d'Arthur de Kaamelott qui répondait. D'ailleurs le fait que l'autre protagoniste soit nommé Arcturus n'est peut-être pas innocent ?
Totalement ! C’est même Perceval.

Citer
Une remarque cependant sur le fait que le Nécromancien est été occis par un péon sorti de nul part, raflant la mise au brave Arcturus. Je trouve ça un peu maladroit, dans le sens où cela rend commune la quête. Je me suis même demandée si au final cet illustre inconnu n'était pas notre paladin. Si c'est le cas, cela manque de clarté.
Non, c’est bien un péon random.^^ Et effectivement, c'est loin d'être une quête extraordinaire, c'est même une histoire assez classique en fantasy :D

Samarcande :
Citer
Une Elfe esthéticienne de plage !  Ou bien c'est son animal de compagnie?
Hahaha tu as compris que c’était l’elfe ? Non, c’est le cadavre qui est aussi esthéticien.
Citer
je ne suis pas fan de cette succession de phrases courtes, plus pour le rythme que pour les sens.
Oui, je comprends que ça puisse être bizarre de voir des phrases démantibulées comme ça. Personnellement j’aime bien, mais si ce genre de commentaires revient, je ferais un effort :D
Citer
Au final, j'ai adoré ce texte, Bien écrit, drôle avec une vraie chute.  Un Don Quichotte  à la plage...
Merci pour la lecture
Merci Samarcande <3

Zagreos
Citer
Bonjour Opercule,

Il y a quelques petites fautes d'orthographe que je n'ai pas relevées, mais rien de bien méchant (et je suis sûr que mes co-lecteurs l'auront fait). J'ai plutôt passé un bon moment, je dois dire, on s'attend un peu à ce que le seigneur sombre apparaisse je crois, mais ça ne gâche en rien le dialogue. L'ambiance est bien plantée, nan franchement j'ai pas grand chose à redire, c'était assez agréable à lire.

Merci pour ce texte
Mais de rien derrierelemiroir !

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 151
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #12 le: 18 juillet 2020 à 07:18:10 »
yoooooo



Citer
- Attends une minute,
oubli de tiret cadratin


(en mi-lecture, c'est vraiment cool et bien écrit ;  j'adore sentir cette lutte du paladin, tellement comme si la fantasy classique était incarnée en lui et luttait pour garder son cap à travers sa version playa haha, ça fait transpirer sous le casque c'est clair)


Citer
Comment osait-elle, maudite traitresse ! Elle ! La maîtresse du Roi, la gardienne des Grimoires, la grande prêtresse d’Orvane, abandonner ainsi sa Quête !
(mince haha, j'ai écrit ça juste avant de lire cette phrase, et je la trouve un poil grandiloquente)


Citer
— Le Fléau des Mondes, le Général de l’Armée des Ténèbres. Le Nécromancien en personne.
— Ah mais c’est moi ça ! »
hahahah, je l'ai senti venir, trop bien


La playa fantasy comme aire de vacances pour les prophéties ratées, je kiffe le contrepied haha, c'était trop cool, merci !
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 468
  • Jean-Michel Palaref
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #13 le: 18 juillet 2020 à 14:04:01 »
Owwww
Merci d’être passé Ben.G. Je te regardais commenter tous les textes en trépignant que ça soit mon tour haha. Tes compliments et critiques me font vraiment plaisir !

Citer
oubli de tiret cadratin
Ah oui merci
Citer
(en mi-lecture, c'est vraiment cool et bien écrit ;  j'adore sentir cette lutte du paladin, tellement comme si la fantasy classique était incarnée en lui et luttait pour garder son cap à travers sa version playa haha, ça fait transpirer sous le casque c'est clair)
<3 Merciiii. Je ne sais pas c’est un effet que j’ai consciemment voulu, mais si tu le ressens comme ça, c’est tout à mon honneur hahaha
Citer
(mince haha, j'ai écrit ça juste avant de lire cette phrase, et je la trouve un poil grandiloquente)
Je dirais que c’est fait pour, mais oui, c’est peut-être un peu too much. Personnellement, ça me faisait un peu pensé aux kilomètres de noms pour un seul personnage dans Game Of Thrones ^^

Citer
hahahah, je l'ai senti venir, trop bien
Je ne pensais pas qu’autant de gens l’anticiperaient xD

Citer
La playa fantasy comme aire de vacances pour les prophéties ratées, je kiffe le contrepied haha, c'était trop cool, merci !
Merci beaucoup Ben.G, je crois que j'ai été influencé par de nombreuses discussions pour en arriver là, donc ce n'est pas un choix totalement personnel. Il faut rendre à César ce qui est à César^^.

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 151
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : [B10] Que la Prophétie se réalise !
« Réponse #14 le: 18 juillet 2020 à 16:48:01 »
(il manque quelques tirets cadratins plus bas aussi, du coup, je les ai pas relevé mais ils sont là)


Citer
Je dirais que c’est fait pour, mais oui, c’est peut-être un peu too much. Personnellement, ça me faisait un peu pensé aux kilomètres de noms pour un seul personnage dans Game Of Thrones
ah oui non c'est pas du tous les titres que je trouvais too much, pardon, j'étais vraiment concentré sur la forme
c'est plus les points d'exclamations (enfin, pas tous, je veux dire) le "La traitresse !" Elle !, je sais pas l'indignation me paraissait un peu théatrale écrite comme ça, un peu enfantine et ça collait pas trop je trouve
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 24 requêtes.