Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

12 juillet 2020 à 09:26:36
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » Aventures au long cours » Carnets de bord » Akaladon

Auteur Sujet: Akaladon  (Lu 358 fois)

Hors ligne Krapoutchniek

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 492
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Akaladon
« le: 21 mai 2020 à 11:57:54 »
Hello,

Ca fait maintenant quelques années que je bosse sur un univers de fantasy. Pour l'instant il n'y a pas de projet de roman particulier, pas de but bien précis, juste un background qui s'étoffe de plus en plus. Il commence à prendre une telle ampleur que j'ai dû passer par des plans, notes et autres fichiers pour consigner tout ça (or je n'aime pas travailler sur base de plans d'habitude). Bref, ce que j'appelle Akaladon est l'ensemble de toutes les histoires que j'ai écrites jusqu'à maintenant et qui se déroulent dans l'univers du même nom.

Origine

Comme souvent ça part de rien. Juste un nom au début, qui vient de je ne sais où : Wülfgaarden. Ca m'est venu comme ça fin 2016. Et début 2017 j'ai commencé à imaginer une première histoire avec un personnage portant ce nom, le début de ma mythologie était née. J'ai assez rapidement décidé de partir sur l'élaboration d'un univers. Le personnage en question étant d'ailleurs plutôt un antagoniste (un serpent géant, d'ailleurs par la suite j'ai vite fait le rapprochement avec Jörmungander, même le nom ressemble  >< ) je ne voyais pas un roman basé là-dessus.

Méthodologie

La manière dont j'écris découle directement de cette volonté. Plutôt que d'écrire une grande histoire couvrant l'univers au complet (ce qui serait extrêmement difficile à tenir sur la longueur) je préfère écrire des histoires plus courtes pas forcément liées entre elles. L'avantage c'est que ça me permet d'écrire ce que je veux, de changer de thème à peu près quand je veux et d'écrire même dans des styles très différents. Je suis d'ailleurs passé récemment de la création d'un monde, avec ses moments épiques et poétiques, à la découverte du pire endroit de l'univers, l'horreur absolue.
Pour ce faire j'ai deux types d'histoire. Les principales, les cycles, que je découpe en arcs. Un cycle couvre toutes les péripéties d'un personnage, d'un lieu ou d'une situation donnée et un arc contient une histoire (par exemple le cycle de Glaudrung est découpé en trois arcs : son ascension, sa chute et finalement sa rédemption/mort, les trois arcs étant espacés de plusieurs siècles chacun). Les secondaires, les récits, sont des histoires ponctuelles généralement moins importantes mais qui apportent des infos supplémentaires ou qui me servent juste à décrire des coutumes, des traditions, des éléments de vie courante sans forcément qu'il y ait une histoire derrière. Certains de ses récits peuvent même se répéter.

En plus de l'écriture j'ai toute une série de fichiers sur lesquels je m'appuie de temps en temps : un fichier "background" fourre-tout où je mets des infos générales, des fichiers de langue (pas encore très fournis), un bestiaire, etc. Je l'avais déjà fait pour mon premier projet donc j'ai aussi fait une carte. Une carte d'un continent d'un de mes mondes à un certain moment donné... Ca m'a pris beaucoup de temps alors les autres cartes ça va attendre... Je la poste ici en spoiler parce qu'elle est plutôt volumineuse :

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

(il faut cliquer sur "Haute définition" sinon c'est pixelisé)
(les noms ne sont pas forcément définitifs, la plupart ont d'ailleurs été inventés au moment de créer la carte, je vais sûrement retravailler ça un jour)

Le contexte

Il existe en réalité deux univers : l'Elderide (ou Néant) et l'Akaladon. Hormis le tout début, tout se déroule dans le second. Et plus le temps passe plus j'y ajoute des mondes  ^^
En gros :

A la création de l'Akaladon, deux types d'êtres de grande puissance apparaîssent : les Holodrim et les Aldarim. Les premiers ne sont que deux. L'aîné, Fjördenmir bute son frère et augmente encore sa puissance, faisant de lui la créature la plus puissante de l'univers. Il fonde le domaine de Volarion et notamment les villes de Venn Deron et Verda (oui, il y a beaucoup de noms en "V" là-bas, c'est une coïncidence). Les Aldarim prennent peur face à ce fou furieux surpuissant. Ils s'allient et fondent les six royaumes d'Eindhal (les Aldarim sont six). Ils déclenchent la guerre contre Fjördenmir car ils sont sûrs que celui-ci va les attaquer sous peu. C'est dans l'un de ces royaumes (Eretar) qu'apparaîtra un peu plus tard le domaine noir d'Eshaül dont le but avoué est de remplacer les soldats relativement faibles par une race plus robuste et taillée pour le combat. D'où de nombreuses expériences bien dégueulasses pour y arriver.
Bien plus tard Fjördenmir créera Norfrid (en se servant du corps de l'un des ses ennemis  :huhu: ) qu'il confiera aux Edra. Et en parallèle apparaîtront Veindjard (un enfer soft où l'on erre sans but et où l'on finit par dépérir) et Rheindvär (une bataille éternelle où sont conviés les héros morts au combat). Depuis peu j'entrevois une guerre parallèle entre Fjördenmir et les géants, mais leur place n'est pas encore bien définie.

Si un jour j'écris un roman tiré de cet univers il aura certainement place à Norfrid, car il apparaît en dernier, après la guerre entre Fjördenmir et les Aldarim. D'ailleurs pour l'instant j'ai bien plus écrit sur Norfrid que le reste (alors qu'en terme de temporalité Norfrid c'est quasiment rien :p ).

Influences

Les influences sont nombreuses, trop pour être toutes citées. Mais il y a en tout cas celles-ci :
- Tolkien : ça semble évident, la plupart du temps quand on élabore un background de fantasy il y a de grandes chances d'être influencé par ses écrits ( :huhu: ), toutefois je mets un point d'honneur à ne jamais (ou le plus possible) adopter un point de vue manichéen
- la mythologie nordique : même si je n'en connais pas encore grand-chose, c'est une influence. Qu'il s'agisse de Jörmungander que je citais plus haut, ou simplement de certains noms et consonances, mon univers s'en rapproche pas mal. D'autres mythologies m'influencent également mais dans une moindre mesure
- Wagner : c'est mon compositeur préféré et j'écoute beaucoup sa musique quand j'écris. Mais ici je suis plutôt dans l'influence consciente, j'ai sciemment repris certains noms (Siegfried par exemple) et j'en ai inventés qui lui font référence (le royaume de Logrin tire son nom de Lohengrin). En terme d'histoire par contre, je ne pense pas qu'il y ait d'influence (j'ai longuement hésité à faire construire Venn Deron par des géants mais je ne vais pas le faire finalement :p )
- thèmes et oeuvres variées : certains de mes cycles sont certainement influencés par des thèmes et oeuvres, parfois de manière +/- inconsciente : le cycle de Glaudrung que je cite plus haut, c'est clairement le thème du héros qui s'élève et puis qui chute totalement, thème que j'aime beaucoup (qu'on retrouve dans Star Wars par exemple). On retrouve plusieurs fois celui de la manipulation génétique/mutation (je ne sais pas vraiment d'où il vient, peut-être de Bioshock qui m'a pas mal marqué)
- la musique en général : j'écris toujours en écoutant de la musique. Parfois elle sert juste de prétexte pour meubler, parfois je cherche à me laisser influencer pour poser une ambiance, mais généralement je préfère écouter des musiques "neutres" que je ne rattache à aucune autre oeuvre (sauf la BO du SdA, je l'ai tellement écoutée que je la dissocie des films)

Chiffres

2-3 chiffres et dates à la louche :
- débuté en janvier 2017 (l'idée a émergé fin décembre 2016 mais commencée sur pc en 2017)
- 11 cycles débutés, 13 arcs commencés (certains terminés)
- 1 récit écrit
- environ 62 000 mots écrits
- plusieurs dizaines d'arcs prévus pour l'instant
- au moins 10 langues prévues (mais je ne suis pas linguiste, donc à voir)

Jusqu'à maintenant je n'ai pas encore écrit grand-chose. A plusieurs reprises je n'ai quasi rien écrit pendant des mois mais je n'ai pas arrêté d'étoffer mon univers (dans ma tête  ^^ ). Le nano (2018 surtout) ainsi que le Cocowrimo sont d'excellents boosts puisque j'ai écrits la majorité des mots durant ces deux périodes. Et je pense être parti sur un rythme plus léger qu'un nano mais plus régulièrement qu'auparavant.

Objectifs

Il n'y a pas vraiment d'objectif. Mais j'aimerais tout de même garder le rythme d'écriture dont je parle juste avant : au moins 1000 mots par semaine ce qui, dans mon cas et hors nano, est une belle performance. Si je pouvais même écrire d'avantage ce serait encore mieux  :noange:

J'ajoute tout de même qu'il y a un objectif que je n'ai pas : celui d'être absolument original à 100%.
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Ariane

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 174
Re : Akaladon
« Réponse #1 le: 21 mai 2020 à 16:13:09 »
Salut,
Un petit mot pour dire que je suis passée te lire.
J'aime beaucoup ces fils présentant les projets des uns et des autres, même si je ne sais pas toujours quoi répondre  :-[ . Dans ton cas ça m'a fait plaisir d'avoir une vision détaillée de ton univers, car je me souviens de beaucoup de ces termes qui apparaissaient dans les discussions sur le nano 2018 ^^ . J'adhère beaucoup au principe d'écrire des histoires différentes dans un même univers (j'ai deux univers différents dans lesquels j'envisage de le faire... même si c'est à moins grande échelle). J'aime beaucoup aussi l'idée de bestiaire.
Plein de motivation et d'inspiration pour la suite :) .

Hors ligne Krapoutchniek

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 492
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Akaladon
« Réponse #2 le: 21 mai 2020 à 16:21:02 »
Merci  :)
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Paf

  • Tabellion
  • Messages: 44
Re : Akaladon
« Réponse #3 le: 09 juin 2020 à 04:39:28 »
Salut !

Ton projet me fait un peu penser au "vieux royaume", dans Janua Vera (et autres) de JP Jaworski. J'avais adoré découvrir ce monde via des nouvelles, qu'on peut plus ou moins relier entre elles (et retrouver avec excitation des éléments d'une nouvelle dans le roman, ou dans des nouvelles écrites plus tard, ect.).

Je serais curieuse de lire quelques extraits ! :)

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 028
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Akaladon
« Réponse #4 le: 23 juin 2020 à 10:58:28 »
Bonjour Krapoutchniek,


Voici que tu nous présentes l'univers dont tu nous as parlé précédemment, je me suis demandé si ce que tu écrivais pendant le cocoWrimo était en lien avec ce mystérieux continent.

Je me suis demandé si les créateurs de ces mondes étaient un genre de divinités dont les habitants des lieux se transmettaient l'histoire de génération en génération, ou si c'étaient plutôt des genres de sorciers super-puissants qui jouent avec les éléments comme si c'était une pâte à modeler.


J'ai recherché ce qui permettait d'identifier les Aldarim, leur physique, leurs couleurs ou leurs coutumes. Je suis curieux d'en savoir plus sur le visage que prennent leurs constructions, l'esthétique de leurs architectures, leurs différentes bannières.


Un vaste sujet qui donne à voir un long ouvrage, un univers soigné et de passionnantes narrations. ^^

Hors ligne Krapoutchniek

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 492
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Akaladon
« Réponse #5 le: 23 juin 2020 à 12:11:06 »
Merci Alan  :)

Les Aldarim sont encore flous pour moi, j'ai d'ailleurs modifié le nom de l'un d'eux très récemment. Ils sont au nombre de six et sont à considérer comme des dieux "mineurs", même s'ils jouent un peu au sorcier en effet. Quant à Eshaül il faut plutôt le voir comme un pays souterrain, il n'a pas la taille d'un continent. Tu parles de bannière, ça tombe bien, j'en suis arrivé à un moment où le héros tombe sur des tapisseries/bannières dont l'une d'elles représente l'Aldarim en question. Je posterai l'extrait sur le topic du coco (enfin de l'été maintenant) dès que je pourrai  ;)

Mais finalement les Aldarim ne sont que les maîtres d'un monde secondaire en quelque sorte. Le vrai big boss c'est Fjördenmir.
It will reveal its meaning when it lives in victory...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 23 requêtes.