Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

11 avril 2021 à 09:33:51
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Agora : vie collective » Penser le MdE » Les modos sont des êtres humains

Auteur Sujet: Les modos sont des êtres humains  (Lu 8779 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 290
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #30 le: 16 mai 2020 à 14:48:19 »
Je viens de lire les propos d'Heldscalla,


Et je considère que l'on n'a pas quitté le débat sur la sociocritique, etc.

Des propos ont été tenus face auxquels il y a des désaccords, les uns demandent réparation (sanctions), les autres demandent tolérance (adaptation progressive des pratiques aux besoins communs).

Dans le débat, je n'ai pas changé d'avis sur la nécessité de favoriser la prudence sur les attitudes virulentes de condamnation et d'accusation à tout va, et je ne changerai pas d'avis.


J'avoue que je suis épuisé que les sanctions prennent toujours le dessus sur la tolérance, et si c'est la tolérance que vous appelez copinage, alors je suis favorable à la tolérance (c'est celle qui permet d'éviter les discriminations à la base philosophique).


Attention à ne pas tout mélanger, sinon c'est la confusion. :/
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 692
  • 💡
    • mordelang
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #31 le: 16 mai 2020 à 14:50:38 »
@anlor

oui j'ai arrêté de me plaindre, justement à l'initiant de ce sujet, d'ailleurs, à propos de la modération et de ses manières... encore une fois je veux pas faire mal, mais je sais pourquoi j'ai abandonné l'idée de communiquer tout ça, et pourquoi je réponds ici avec toute la bonne foi que je me permets

en revanche non, comme je le dis plus haut, si le fonctionnement du fofo contrevient à ma morale où à la loi, je ne le fais pas, et vu comment sont mis en place les systèmes de délation, je préfère répondre sur le fil en soulevant l'imminence dangereuse du conflit, plutôt que le signaler où pire, le créer en cas de suspicion trop personnelle
"même mes grasses mat' me font me lever avant toi..."

Hors ligne Opercule

  • Troubadour
  • Messages: 354
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #32 le: 16 mai 2020 à 14:51:29 »
Je comprends qu’on puisse se sentir au sein d’une grande machine avec des parties qu’on décide au premier abord d’ignorer pour se concentrer sur ce qu’on fait  – par exemple je n’ai pas encore mis les pieds dans pas mal de (sous-)sections.  Le salon est assez grand pour que personne ne soit partout, si c’est bien fait, tout le monde est inclus dans l’une ou l’autre joke. 

Étant au cœur de la genèse de cette controverse je me sens particulièrement interpelé. Dans ce fil, on parle beaucoup de malaise, de vagues mentions de copinage, élitisme, mais aussi :
[…] personne et tout le monde peut se sentir concerné, puisque tu ne cites pas de quoi tu parles. Du coup d'une part c'est impossible de changer les choses ou même d'y répondre puisque c'est des généralités appuyées sur rien.[…]
Et il faut rappeler effectivement que s'il n'y a pas signalement (et explication dans le signalement du pourquoi il y a signalement), les modos ne peuvent pas tout voir […]

Et je pense que c’est le plus important. Quand on porte plainte à sa hiérarchie, ou au syndicat, voire la police, on doit donner des dates, des faits. Et je comprends, c’est assez diffus, et les détracteurs pourraient dire "mais ça ne prouve rien", mais ça permettrait à la personne qui se ressent ce malaise de mettre son doigt sur le problème et d’analyser les mécanismes qui font effet derrière.
Heldscalla  vient de faire un travail louable dans ce sens, et je pense qu’il doit être porté aussi loin qu’il n’est possible de l’être (non, ce n’est pas du « se dénoncer joyeusement les uns les autres » c’est juste exprimer clairement ses sentiments et ses besoins).

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 692
  • 💡
    • mordelang
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #33 le: 16 mai 2020 à 14:54:58 »
Citer
Heldscalla  vient de faire un travail louable dans ce sens, et je pense qu’il doit être porté aussi loin qu’il n’est possible de l’être (non, ce n’est pas du « se dénoncer joyeusement les uns les autres » c’est juste exprimer clairement ses sentiments et ses besoins).
ce qui à mon sens, appuie mon propos à propos de délation systémique d'ici relativement aseptisé
contre les interventions diplomates que personnellement j'essaye de faire plutôt

anlor dsl j'ai cru tu t'adressais à moi, mais j'ai qmm pris ma réponse précédente comme justifiée
"même mes grasses mat' me font me lever avant toi..."

anlor

  • Invité
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #34 le: 16 mai 2020 à 14:59:07 »
Mais c'est pas de la délation. Enfin, c'est se dire que les modos sont pas si nombreux que ça et que (je rappelle parce que c'est la base de ce fil) ils sont humains : ils ont une vie en dehors du forum, ils ne sont pas omniscients. Signaler ça revient juste à leur dire "hey, là je pense qu'il y a un truc que vous devriez regarder".

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 492
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #35 le: 16 mai 2020 à 14:59:29 »
Citation de: Heldscalla
Personnellement, je n'accuse pas le staff de validisme, je pense qu'il s'agit simplement - pour reprendre le terme d'Angie - d'un bon gros copinage : oui, le copain a dit un truc qui est discriminant, mais c'est notre copain, alors on va faire comme si on n'avait pas vu.

Pour répondre en deux mots à ça, en l’occurrence, on avait fait un message de modé ici

http://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=26131.msg543014#msg543014
... dans lequel on cite aussi bien un propos d'Erwan que le tien. Aux 2, on a dit que les propos étaient agressifs. Ensuite : si tu trouves qu'un propos est déplacé, effectivement, il faut le signaler, et là on en discute avant d'agir.
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 692
  • 💡
    • mordelang
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #36 le: 16 mai 2020 à 15:07:30 »
allez, salut à vous, si y'a personne d'autre que les exclus pour comprendre l'exclusion, alors j'ai plus ma place ici...

je signalerais volontiers plein d'interventions de modos ou du "noyau" pour leur côté expéditif et pas du tout compréhensif, mais je préfère pas incriminer des gens qui me soutiendraient que mon ressenti est faux puisque c'est pas leur volonté de me le faire sentir ainsi... mais non, je préfère valoriser leur côté humain, qu'eux même oublient un peu trop souvent à mon goût, sous l'excuse qu'ils ont une vie
"même mes grasses mat' me font me lever avant toi..."

Hors ligne Heldscalla

  • Calligraphe
  • Messages: 127
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #37 le: 16 mai 2020 à 15:09:35 »
Dot Quote :

Entièrement d'accord avec toi, être modo/admin n'est pas forcément un poste évident, et je ne jette pas la pierre non plus. Je constate juste une certaine forme de laxisme qui a l'air d'être plutôt habituelle, et ça ne peut que m'inquiéter.

anlor :

Je n'ai pas signalé, tout simplement parce que la modération avait verrouillé le sujet en attente de statuer, ce qui impliquait pour moi que chaque post allait être lu afin de comprendre ce qui s'était passé. Le validisme des propos d'Erwan a été plusieurs fois signalé dans le sujet, et par plusieurs personnes, il était donc compliqué de passer à côté. Partant de là, l'absence de sanction ou même de recadrage est donc une faute volontaire du staff à mes yeux.

Pour moi (mais c'est mon avis personnel), la bonne réaction aurait été de demander le retour au calme ET de rappeler que les propos discriminants/injurieux/rabaissants n'étaient pas autorisé sur le forum. C'est d'ailleurs pour ça que mon dernier message sur le sujet est une citation du code pénal (qui rappelle que le validisme est interdit, au même titre que le racisme ou l'homophobie par exemple), et je pense d'ailleurs que ce dernier message était assez explicite sur ma manière de penser (à moins qu'il ne faille désormais se justifier d'être victime de quelque chose ?)

Alan Tréard :

Donc pour toi, la tolérance est un dû ? On peut très librement cracher sur les handicapés, les femmes, les LGBT, les black, etc ... mais ce n'est pas grave, il faut être tolérants envers ceux qui ne le sont pas ?

Miromensil :

Effectivement, la modération a relevé des messages agressifs des deux côtés, je ne nie d'ailleurs pas que ma dernière intervention l'était... mais la modération n'a pas du tout relevé les propos validistes d'Erwan, et c'est là que se pose la question du ''pourquoi'' à mes yeux : parce que c'est un copain et le graphiste ? Parce que le validisme, ce n'est finalement pas bien grave ?

Citer
si tu trouves qu'un propos est déplacé, effectivement, il faut le signaler, et là on en discute avant d'agir

Donc j'ai besoin de signaler au staff lorsqu'un message viole ouvertement la loi, c'est bien ce que tu me dis ? Pour ne pas être discriminée, j'ai besoin d'aller expliquer en quoi un message est validiste alors même que la modération avait locké le sujet et était donc censée le lire ?


Edit suite au message de Dot Quote :

je déteste la délation mais je suis toutefois d'accord avec lui : sincèrement, ne nous faites pas croire que vous ne voyez pas agressivité ou l'intolérance de certains membres alors qu'on pourrait les quoter sans aucun soucis. Encore une fois, je ne citerai aucun nom parce que je ne veux mettre personne au pilori, mais les personnes ''peu aimables'' sur le forum ne se cachent absolument pas.
« Modifié: 16 mai 2020 à 15:11:55 par Heldscalla »
"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson

Hors ligne Opercule

  • Troubadour
  • Messages: 354
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #38 le: 16 mai 2020 à 15:13:15 »
je préfère pas incriminer des gens qui me soutiendraient que mon ressenti est faux puisque c'est pas leur volonté de me le faire sentir ainsi...

c’est justement une des choses qui doit changer pour que notre entreprise fonctionne.
1- ne pas avoir peur d’élever la voix contre quelque chose qui nous semble mauvais
2- ne pas juger celles et ceux qui le font

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 290
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #39 le: 16 mai 2020 à 15:30:39 »
Vois-tu, Heldscalla,


Tu interprètes volontairement mes propos à mon plus grand tort afin de justifier une immédiate condamnation à mon encontre, et ceci m'amène à te demander en retour s'il ne serait pas plus opportun de laisser un espace au dialogue sur notre forum de discussion.

Je suis moi-même en désaccord avec les propos qu'Erwan a tenus dans le sens où ils ont favorisé les tensions sur le fil et l'ont même fait fermer (moi qui apporte une grande écoute à ce sujet, cela a été un douloureux constat de voir fermé le sujet, que j'ai dû accepter, étant impuissant face à la violence des échanges qui émanaient dans un fil pourtant essentiel à mes yeux).


Je ne considère pas qu'une montée des violences favorisera, un jour, les plus fragiles, et j'ai donc tendance à penser que la seule façon d'encourager qui que ce soit à ne pas tenir des propos discriminants et le meilleur moyen de progresser vers une situation de diversité, est de porter un espace d'écoute et de dialogue. Si nous sommes d'accord sur le fond (de la nécessité de ne pas tenir de propos stigmatisant en général), nous ne sommes pas d'accord sur la forme qui serait de combattre le feu par le feu.

Je pense qu'Erwan, étant humain lui aussi, est en capacité d'apporter un regard critique sur ses propres aspirations et de se questionner sur la portée de ses mots, d'en quoi ils peuvent paraître déplacés aux yeux de personnes concernées par une situation de handicap.


S'il s'agit ici d'un procès imputé à la tolérance, alors je suis coupable de tolérance sans hésiter. :)
« Modifié: 16 mai 2020 à 15:34:58 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 692
  • 💡
    • mordelang
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #40 le: 16 mai 2020 à 15:31:34 »
@Helscalla
merci, tes précisions ancrées dans un discours au ressenti subjectif mais honn^te serviraient surement à qui souhaite réellement se remettre en question, je les trouves justifiables

@Opercule
pour le 1, s'agit d'y mettre en place... et autrement qu'en disant de manière nulle à chacun "que chacun se sente libre de parler"...
pour le 2, je private : tu as parlé de ta lecture de bergson l'autre jour avec brio, peux-tu en faire autant sur le terme 'jugement' ? un indice, c'est Kant, et c'est pas facile à lire ou à comprendre, d'où que je pige ce genre d'aberations que tu répètes socialement alors que je t'imagine allant un peu plus loin que cette injonction non-sens

@Alan, t'es qmm fort pour te débarrasser désagréablement de tes propos...
"même mes grasses mat' me font me lever avant toi..."

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 838
  • Jetzt Erst Recht
Re : Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #41 le: 16 mai 2020 à 15:45:30 »
allez, salut à vous, si y'a personne d'autre que les exclus pour comprendre l'exclusion, alors j'ai plus ma place ici...

je signalerais volontiers plein d'interventions de modos ou du "noyau" pour leur côté expéditif et pas du tout compréhensif, mais je préfère pas incriminer des gens qui me soutiendraient que mon ressenti est faux puisque c'est pas leur volonté de me le faire sentir ainsi... mais non, je préfère valoriser leur côté humain, qu'eux même oublient un peu trop souvent à mon goût, sous l'excuse qu'ils ont une vie

Et bien pour éviter ce problème de modos expéditifs parce que le forum (et même la modération du forum, parce qu'à côté de ça ils ont ptet envie de se faire plaisir sur le forum en y participant normalement), je propose mes services de modo pro :
- 1800€ par mois nets, avant impôts ;
- CDI 38h30 par semaine, avec RTT ;
- plages horaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h, avec 45 minutes de pause entre midi ;
- 5 semaines de congés payés ;
- astreintes un weekend sur deux, rémunérées au tarif en vigueur ;
- formations nécessaires à la prise de poste (communication non violente, droit pénal, sur les discriminations...)

Je suis disponible à partir du 1er septembre.



@ Helldscala tu es allée relire les messages en question, moi-même du coup. L'article du code pénal que tu cites :
Citer
Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques s

Les posts d'Erwan parlaient de personnages. Le code pénal n'y est donc pas applicable, pas plus que la charte.
Ce qui n'enlève rien, je suis d'accord, à leur caractère validiste. Et quand je parlais de recadrage, je parlais justement de vos posts à Chouc, Ariane et toi. A partir du moment où il y a eu ces posts, je vois mal la nécessité d'une intervention de la modération spécifique là-dessus d'autant plus qu'il n'y a pas eu insulte directe ; de la même manière pour le texte dans le fil sur la socio critique.

Citer
Donc j'ai besoin de signaler au staff lorsqu'un message viole ouvertement la loi, c'est bien ce que tu me dis ? Pour ne pas être discriminée, j'ai besoin d'aller expliquer en quoi un message est validiste alors même que la modération avait locké le sujet et était donc censée le lire ?
Oui ? Encore une fois, c'est fait sur leur temps libre, ça. Donc même quand tu lis, même quand tu prends le temps, que tu veux tout bien faire, ça reste du temps libre dont ils feraient sans doute autre chose. Donc ouais, leur faciliter la tâche, d'autant plus en l'absence de formation (que je suis sûr ils seront contents de suivre, si vous les leur financez), oui il faut pointer. Aider à faire les connexions qui peuvent t'apparaitre évidentes, qui ne le sont pas pour tout le monde.

Citer
je déteste la délation mais je suis toutefois d'accord avec lui : sincèrement, ne nous faites pas croire que vous ne voyez pas agressivité ou l'intolérance de certains membres alors qu'on pourrait les quoter sans aucun soucis. Encore une fois, je ne citerai aucun nom parce que je ne veux mettre personne au pilori, mais les personnes ''peu aimables'' sur le forum ne se cachent absolument pas.

Bah euh, non. Beaucoup de messages (les miens ou d'autres) que je ne trouve pas agressifs sont parfois vécus très agressivement. Parce que c'est des questions de vécu, de tolérance à certaines formes de discours, etc.
"Our bed's a tiny island that can save us from the storm"
The Material - Life vest

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 692
  • 💡
    • mordelang
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #42 le: 16 mai 2020 à 15:46:40 »
en vrai c'est moi qui aurait blagué sur le 'métier' de modo, on m'aurait cassé la gueule
bienvenue chez toi Loïc

edit car bien sûr je lol amèrement, ça fait bien trois heures que je traine sans savoir comment parler de cette idée, et d'autres qui popent comme ça de temps en temps selon qui est reconnu comme pertinent sur l'instant ou non...

reedit à ceux qui comme d'hab interpreteraient hativement : je suis contre les idées monétaires de l'usage de pleins de trucs etnotammnt de ce forum
« Modifié: 16 mai 2020 à 15:54:00 par Dot Quote »
"même mes grasses mat' me font me lever avant toi..."

Hors ligne Heldscalla

  • Calligraphe
  • Messages: 127
Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #43 le: 16 mai 2020 à 16:06:17 »
Opercule :

Citer
1- ne pas avoir peur d’élever la voix contre quelque chose qui nous semble mauvais

Dans la mesure où l'on parle du comportement de certaines personnes, ne crois-tu pas que la délation serait la seule solution mais aussi la plus contre-productive ?

Alan Tréard :

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, mais personnellement je ne suis pas partisane du ''tendre l'autre joue''. Prôner la tolérance est un très bon message, mais se montrer trop tolérant (voire passif) face à des discriminations, c'est pour moi une pente glissante sur laquelle je ne m’aventurerais pas, parce qu'elle tend à tout justifier.
(je sais que ce n'est certainement pas ce que tu as en tête, mais lorsque je lis tes propos, je pense directement à ces hommes qui pour justifier d'un attouchement ou autre violences sexuelles vont se porter sur des arguments : elle avait quand même une jupe très courte et une décolleté très plongeant, sans compter qu'elle était maquillée comme une p*te)

Loïc :

Je suis moi-même modo, admin et fonda de plusieurs communautés/forums, donc je connais très bien l'aspect chronophage. Si les modo ont verrouillé le sujet, ne l'ont pas lu, puis l'ont déverrouillée en se disant ''allez hop, on sanctionne un peu les deux derniers messages histoire de faire bonne mesure'', je peux également le comprendre et l'excuser. Je sais combien ça peut mettre la pression de se dire qu'on doit à tout prix statuer sur un sujet mais qu'on a résolument pas le temps pour ça.

Et sinon, puisqu'il faut balancer joyeusement pour être compris, alors balançons :

Citer
Excuse moi, mais j'ai bien rigolé devant ton agressivité, mais surtout ton ignorance totale de la notion de handicap. Une personne sourde d'une oreille peut-être handicapée, ou un boulanger qui devient allergique à la farine, est handicapé dans son travail. Il/elle aura une reconnaissance administrative de son handicap, etc. Une personne âgée (j'en ai croisée tellement quand je travaillais en EHPAD  ^^) peut être en fauteuil roulant. Ce que tu n'as pas l'air de comprendre (mais je ne t'en collerais pas une, juste ça me fait marrer  ^^), c'est que ces personnes peuvent être très heureuses, ne pas vivre leur handicap comme un sacerdoce, et encore moins "en souffrir toute leur vie". En fait, si je dis que tu me fais marrer, c'est qu'en plongeant dans le pathos le plus extrême comme tu le fais, tu craches des préjugés sur les handicapés à plein boulon, comme si être handicapé, ça se résumait à des situations atroces de cancer en phase terminal... Bref, dans ta façon de t'accaparer cette notion de handicap à ton profit (lequel d'ailleurs ?) et à nier toutes les autres visions / façons de le vivre, je ris jaune.

Non, je me suis mal exprimé. D'une part, une très grande quantité de personnes sont handicapées, dans la vie. En vérité, beaucoup plus qu'on ne le croit. Il y a mille situations de handicap, donc autant d'handicapés potentiels. D'une part, il ne s'agit pas de multiplier les handicapés comme des petits pains parce qu'ils sont plus attachants dans un roman, mais de les représenter comme la normalité de la vie humaine. Et je les aime parce qu'ils représentent la part de vulnérabilité humaine qui est propre à chacun, qui fait que le handicap nous touche tous à un moment de notre vie, ou presque, et qu'on est de toute façon concerné. La définition du handicap est merdique à mon sens (administrativement parlant), parce qu'elle considère que le handicap est le fait de certains seulement, qui sont "touchés". Le handicap, pour moi, c'est la part de vulnérabilité que nous portons tous, parce que la vie peut nous rendre handicapé de naissance, mais aussi à chaque instant de la vie. J'aime cette partie là des gens, leur aspect fragile, c'est vrai d'une personne cancéreuse, mais c'est vraie d'un sportif de haut niveau en pleine force de l'âge. Je ne tombe pas, justement, ni dans l'essentialisation, ni dans le misérabilisme à outrance, ce qui explique mes propos décomplexés sur le fait que j'aime les personnages handicapés (en ce qu'ils dégagent de cette vulnérabilité commune). Mais il y a plein de personnages qui peuvent être vulnérables sans être handicapés, je ne glorifie pas les uns pour cracher sur les autres... En général, dans la vie comme dans un bon roman, on croise souvent les deux  ;).

Je veux bien être patiente, mais faut pas me prendre pour une endive non plus, Erwan parle clairement de personnes et pas de personnages.

Et puis au final, quelle est la différence. Si je poste : ''Stéphanie est une femme, et comme toutes les femmes, c'est donc une p*te. Sérieusement, avec sa jupe ultra-courte et son maquillage de prostituée, elle demande juste à se faire prendre dans une ruelle. Pis les femmes, c'est comme ça, elles disent ''non'' pour exciter les hommes, mais tout le monde sait bien qu'en fait, elles adorent ça'' -> Stéphanie étant un personnage fictif, j'en conclus donc que mes propos ne relève pas du tout du sexisme le plus crade possible ?

Pour le recadrage, un recadrage (et donc un rappel du règlement), ça ne peut venir que du staff, et absolument pas des membres. Donc soit le staff verrouille le sujet, le lit correctement puis rend une décision, soit il ne fait rien. Mais faire à moitié, ça laisse bien des places à l'interprétation. Encore une fois, je suis parfaitement prête à entendre que le staff a balancé une réponse à l'arrache parce qu'il n'avait pas le temps, je le comprendrais parfaitement, mais ne me fait pas croire qu'en lisant correctement les propos d'Erwan, il n'a pas compris ce qui était dit. Ou alors encore une fois, assumez le favoritisme qui existe entre membres, mais assumez-le jusqu'au bout.

Donc puisqu'il faut être très clair : le validisme, c'est à dire la discrimination des personnes en situation de handicap, c'est interdit.
Dire que les handicapés sont des chaaaaatons trop mignon, c'est du validisme, donc ce n'est pas autorisé.
Dire que tous les handicapés vivent une super vie (ou alors qu'ils simulent leurs souffrances, ces sales fourbes), c'est aussi du validisme, donc ce n'est pas non plus autorisé.

Est-ce que c'est plus clair comme ça ?

Sincèrement, je n'ai pas envie de refaire le sujet sur le handicap de toutes manières.
Vous trouvez que Erwan était parfaitement dans son droit et qu'il n'a rien dit de discriminant ? Et bien grand bien vous fasse !
Je peux seulement vous affirmer que je ne suis pas d'accord avec ça, et vu le nombre de mp que j'ai reçu pour me soutenir, j'ai l'impression que je ne suis pas la seule. Mais je ne fais partie ni du staff ni du groupe qui gravite tout autour, alors que vaut objectivement mon avis ?
"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson

Hors ligne Opercule

  • Troubadour
  • Messages: 354
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Re : Les modos sont des êtres humains
« Réponse #44 le: 16 mai 2020 à 16:15:44 »
Opercule :

Citer
1- ne pas avoir peur d’élever la voix contre quelque chose qui nous semble mauvais

Dans la mesure où l'on parle du comportement de certaines personnes, ne crois-tu pas que la délation serait la seule solution mais aussi la plus contre-productive ?

Je ne comprends pas les sous-entendus de cette phrase. Mais si tu as peur que tes rapports restent lettre morte, tu auras au moins de ton côté le fait que tu les as envoyés, et tu pourras les ressortir quand tu en auras le loisir (là par exemple maintenant ç’aurait été super).

Pour le recadrage, un recadrage (et donc un rappel du règlement), ça ne peut venir que du staff, et absolument pas des membres. Donc soit le staff verrouille le sujet, le lit correctement puis rend une décision, soit il ne fait rien. Mais faire à moitié, ça laisse bien des places à l'interprétation.
Totalement d’accord. Réprimander les deux camps pour non-bienveillance, alors qu’un camp est clairement moralement nauséabond, c’est inacceptable. Pour moi, ça veut dire que la modération ne considère pas que les messages constituaient du validisme. De là, on arrive au manquement de la modération, qu’il faut tempérer par le fait que ce sont des volontaires bénévoles non formés (merci Loïc  :relou:), mais qui nous permet d’insister sur le besoin de rapporter les messages problématiques.

Donc puisqu'il faut être très clair : le validisme, c'est à dire la discrimination des personnes en situation de handicap, c'est interdit.
Dire que les handicapés sont des chaaaaatons trop mignon, c'est du validisme, donc ce n'est pas autorisé.
Dire que tous les handicapés vivent une super vie (ou alors qu'ils simulent leurs souffrances, ces sales fourbes), c'est aussi du validisme, donc ce n'est pas non plus autorisé.

Est-ce que c'est plus clair comme ça ?
Toujours aussi d’accord, et j’espère que beaucoup de gens pourront tirer leur plan sur ce que ça veut dire niveau racisme, sexisme, et tout ce qui concerne l’altérité. Pas assez de gens ne réalisent ça.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.029 secondes avec 22 requêtes.