Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 octobre 2020 à 01:24:47
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le temps. A quoi pensez-vous ?

Auteur Sujet: Le temps. A quoi pensez-vous ?  (Lu 992 fois)

Hors ligne Juinin

  • Plumelette
  • Messages: 8
Le temps. A quoi pensez-vous ?
« le: 09 mai 2020 à 20:47:04 »
Messieurs, mesdames ou Mesdames, messieurs asseyez-vous je vous prie.

Ne pensez à rien. Oubliez ce que vous faisiez. Ne pensez pas. Lisez. Ne pensez à rien. Contentez-vous de me lire.

Prenez une forte inspiration. Ne réfléchissez pas. Expirez tout l'air qui est en vous.

Très bien !

Le Temps

Maintenant dîtes-moi à quoi vous pensez lorsque vous lisez, entendez ou pensez au temps ?

Cette notion du temps est très vague, peut-être avez-vous pensé au temps d'un point de vue scientifique, pensé à la nature, ou à des situations comme l'absence, le décompte d'un événement, l'impatience, ou l'échelle du temps comme au passé et son souvenir ou au futur et son espoir... ça peut être tellement de chose. D'où mon interrogation.

Personnellement ça me fait surtout penser au temps de manière scientifique. Le temps cyclique, l'espace-temps, les trous de vers etc...
Je pense aussi à l'avenir et l'impression d'être constamment oppressé par le temps. D'être en retard sur mes projets et de devoir travailler dessus au point de me reprocher de flâner dans mes moments de répit.

Alors ?  :coeur:



"Vous boiriez vous aussi si vous connaissiez le monde à moitié autant que moi." - Gerald Root dans Le Prestige (2006)

Hors ligne Opercule

  • Troubadour
  • Messages: 287
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #1 le: 09 mai 2020 à 21:36:54 »
Moi, ce que je pense du temps, c’est l’incapacité humaine à le comprendre, saisir son passage. Un coup il est long, un coup il fuit, parfois on s’y projette, parfois on oublie, c’est juste tellement chaotique.
Je n’ai pas l’impression que le cerveau humain ait une relation saine avec le temps; que ce soit vis-à-vis de l’histoire, la formation de souvenirs, etc.
J’ai l’impression que quelque chose nous manquera, toujours, quand on pense au temps. On le voit en allégorie, on le pose en principe physique et mathématique, on nie son existence, on prétend le comprendre pour en faire des romans de SF, mais la vérité est tellement plus plate et malheureuse : on en a pas vraiment idée.

Hors ligne James

  • Tabellion
  • Messages: 32
  • Le texte personnel est en trois étapes.
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #2 le: 09 mai 2020 à 22:19:55 »
Bonsoir Juinin,

Merci de m'avoir rappelé le temps, je l'avais oublié et maintenant que j'y pense, le bougre, il m’échappe.

Bien à toi,
James

Hors ligne Juinin

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #3 le: 09 mai 2020 à 23:13:20 »
Héhé, sympa vos deux commentaires  :)

Opercule, tu synthétise bien le rapport entre le temps et l'humain. Ça me fait penser à une pensée que j'ai déjà eu, aussi loufoque soit-elle : Et si le temps était simplement une invention de l'Homme ? A l'échelle stellaire on sait que le calcul du temps ne veut presque rien dire. Obligé d'inventer des formules mathématiques à en perdre la raison.
Tout ceci pourrait bien être la raison qui appuie tes propos. L'Homme sait s'adapter, c'est ce qui lui permet d'utiliser les nouvelles notions. Mais comme respirer, marcher, l'Homme et les animaux en général possèdent ce qu'on appel un instinct. Pourquoi sommes-nous donc déphasés avec le temps ?

Heureux de te l'avoir rappelé James. Enfin je crois... Cours le rattraper ce saloupiot !  :mrgreen:
"Vous boiriez vous aussi si vous connaissiez le monde à moitié autant que moi." - Gerald Root dans Le Prestige (2006)

Hors ligne Safrande

  • Calligraphe
  • Messages: 116
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #4 le: 09 mai 2020 à 23:43:07 »
Salut Juinin !

Citer
Je pense aussi à l'avenir et l'impression d'être constamment oppressé par le temps. D'être en retard sur mes projets et de devoir travailler dessus au point de me reprocher de flâner dans mes moments de répit.
Ceci trouve un écho immense en moi ! Quelle torture infernale de tous les jours ! et comment y remédier ?
De même, quand je lis je me dis que c'est du temps perdu à écrire, quand j'écris du temps perdu pour lire. Cerveau à la c...
Citer
Je n’ai pas l’impression que le cerveau humain ait une relation saine avec le temps
Effectivement...
Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 844
  • 💡
    • mordelang
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #5 le: 10 mai 2020 à 00:14:25 »
Hyo Juinin,
Coolcoolcool sujet que celui-ci !
(même si j'aurais moins usé des clichés sur quelque effet thérapeutique, heu oups)



Alors, excusez mais j'ai décidé de profaner les entités en présence, parce que f*ck, c'est ce qu'elles demandent : exister dans l'écho, se réverbérer comme une lumière dans les miroirs qui réfléchissent ! Procédons :

@Opercule, le 'on' est un peu présomptueux trouvé-je présomptueusement, pour dire que des gens en général n'ont pas lu le travail de Bergson... Et alors là j'ai ma petite anecdote : j'ai pas trouvé le temps de le lire non plus, t'inquiète, la philo c'est encore mieux... en .ZIP oral (un grand bravo pluss qu'un merci à celui qui se reconnaitrait si...), et le pire, c'est que j'ai même pas voulu me pencher sur la question quand on m'en a pas parlé, parce que j'ai pas voulu étendre le sujet... Mais je crois quand même que y'en a qui ont pigé ce que la physique quantique nous apprendra puisque la science est plus écoutée que la philo, en ce qui concerne l'opposé conceptuel de l'espace, qui n'est en fait qu'une dimension de plus d'un truc cosmologique uni qu'on appelle des fois sans trop savoir de quoi on parle, l'univers... or donc oui on pourrait dire que philosophiquement on ne pigera jamais rien ni au temps ni à rien d'autre, mais j'crois y'a des discours inactuels sur le phénomène du temps... enfin, ce qu'on s'en fait comme outils pour le penser, je veux dire, tout l'aspect de la philo, dont je discerne un peu un propos par ta tentative d'ontologie sur la question

@James, sympa ta petite intervention poétique... j'ai même envie de te dire : garde ce truc, dans le temps justement, toi qui je crois est un peu nouveau encore... parce que c'est le genre de relief qui se perd avec les habitudes, et l'ambiance générale d'une conversation populaire ou impopulaire peu importe, mais qui s'aplanit fatalement lorsqu'on perd ce que je sens chez toi : l'envie de réhausser des trucs genre qu'on appelle la profondeur du propos

@Juinin, j'avoue que j'ai rien compris ta réponse x)

@Safrande, ton approche pratico-pratique m'intrigue énormément plus par la curiosité face à l'inconnu que par intérêt... mais tout de même ! Je serais ravi de voir les solutions !



ahu mince, et du coup j'ai pas formulé ma perception des choses et j'ai la flemme now... quoique...

l'approche psychotique :
- je vis chaque jour comme le dernier et comme s'il m'en restait une infinité
- de fait enfantin, j'ai volontairement oblitéré la question de la mémoire et m'en mords parfois les doigts quoique...
- je compte la seconde afin de me rythmer
(- de fait d'autres échelles de temps m'apparaissent moins importantes : heures, jours, mois, saisons, années... faut que je m'y penche)
- la musique me rythme aussi, et là je vais pas parler du lien entre temps et musique parce que... waw

- et le non-temps ?

hu

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 610
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #6 le: 10 mai 2020 à 00:55:53 »
C'est l'une des grandes choses qui nous rappelle que nous ne sommes que poussières. Le truc qui fait pousser des montagnes en un claquement de doigt et qui fait péter des étoiles qui nous paraîssent toujours intactes. Ce qui flétrit la paille pour en faire un tas de cendres. Mais c'est aussi la machine à souvenirs, qui nous rappellent les bons moments de l'existence. Enfin c'est le générateur d'impatience lorsque les vieux paient avec des pièces de 5 cents. Plein de trucs en fait.
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Juinin

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #7 le: 10 mai 2020 à 01:29:38 »
Content que tu sois dans le même cas que moi Safrande  >:D
Non mais juste histoire que je me sente moins seul hein, j'espère bien évidemment que tu trouveras la solution  :noange: . Des solutions, je pourrai t'en donner des tonnes, mais je sais que tu les connais déjà. Le cerveau est vraiment trop complexe ^^ .

Dot Quote, mon "hypnose" a l'air de fonctionner à merveille, t'as l'air de t'être profondément lâcher c'est cool !  :P . Permets-moi de te suggérer de placer plus de points tout de même. Pense à mon apnée  ;D . Considérons que ce sont les effets thérapeutiques.
Moi aussi j'espère savoir vivre un jour au jour le jour vivant des jours heureux.

Citer
Ce qui flétrit la paille pour en faire un tas de cendres.
Enfin c'est le générateur d'impatience lorsque les vieux paient avec des pièces de 5 cents.

J'aime beaucoup ces deux phrases Krapoutchniek, le genre de dialogue de film qui serait retenu comme citation.
"Vous boiriez vous aussi si vous connaissiez le monde à moitié autant que moi." - Gerald Root dans Le Prestige (2006)

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 844
  • 💡
    • mordelang
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #8 le: 10 mai 2020 à 09:30:27 »
ahah oui cool pour ton hypnose, ata je me lâche encore avec un truc :

je crois qu'en phyique quantique, l'espace-temps en tant qu'environnement, possède des dimensions étendues, les spatiales et les temporelles étant confondues... sauf par nous, qui en fait voyageons dans les spatiales comme bon nous semble, mais dans les temporelles seulement dans un sens ! mais en gros, en considération de l'espace-temps, les dimensions temporelles seraient ptetr comme dans une bd, pour l'univers : il peut aller à la page 5, puis à la page 34, puis à la 12.... seuls les personnages de la bd subissent leur temps en interne, mais une entité supérieure à leur petit entendement voient les choses de manière globale...

oualou, ça ne m'apporte pas outre-mesure d'action dans ma philosophie de vie, mais qmm !

Hors ligne Juinin

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #9 le: 10 mai 2020 à 12:59:01 »
Oui c'est très compliqué de savoir véritablement ce qui se passe tant les chercheurs eux-mêmes sont en plein débat. Pas mal l'analogie avec la BD  8)
"Vous boiriez vous aussi si vous connaissiez le monde à moitié autant que moi." - Gerald Root dans Le Prestige (2006)

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 844
  • 💡
    • mordelang
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #10 le: 10 mai 2020 à 13:20:31 »
effectivement on nage en pleine incertitude !

d'un côté la science de ce que j'appelle les échelles est vite limitée : l'espace-temps octroie à nos incarnations un problème de dimensions, de proportions, d'étalons de mesure, de données qui ne peuvent se confondre dans un seul et même modèle de préhension du réel, eh oui, tout le principe de la relativité : il n'est pas possible de comparer ce qui se passe au niveau de l'atome à ce qui se passe au niveau des cellules, au niveau des humains, des planètes, des galaxies, des univers, des... ?

et là on retombe en pleine métaphysique !
mais flemme d'en rajouter pis c'est plus trop le propos que tu souhaites, alors heu... pour tenter de raccrocher :

ouais, la bd c'est trop l'image d'un feuillet pour le temps... comment s'appelle la limite segmentaire déjà ? genre la plus petite unité de temps, entre lesquelles se glissent par on-ne-sait-quelle inférence, les mouvement dans l'espace... bin je me doute là : l'échelle de plank est la plus petite unité de mesure de l'espace, mais en théorie quantique du coup c'est ptetr la même chose que pour le temps... à moins que par souci pratique, ils aient décidé de conserver l'idée de séparer le temps et l'espace, ce qui ne serait pas illogique ni grossièrement erreuresque !

le fait est que moi je vois le professeur Tournesol à chaque fois que j'évoque cette image théorique x,)

et qu'on est tous pas sortis de la bédé !

hu

Hors ligne Opercule

  • Troubadour
  • Messages: 287
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #11 le: 10 mai 2020 à 13:49:34 »
Petit recadrage scientifique, si vous le voulez : en effet la relativité (et après ça les théories quantiques relativistes) considère le temps comme une dimension équivalente à une direction de l’espace, mais le temps est tout de même à part – ayant un signe opposé dans la métrique. Il a juste un poids égal.
Comme Bergson le rappelle, la conception scientifique, "objective" du temps n’est qu’un artifice mathématique, une idée vide et superficielle, qui permet simplement de mieux appréhender des phénomènes physiques.
Il signale que toutes ces conceptions (le temps comme un mouvement d’un pendule, etc.), bien qu’elles égaient nos fantaisies et nos fantasmes, ne valent rien quand on s’intéresse à la durée, ce concept qu’on ne peut capturer que par l’intuition, qu’il appelle le temps réel (parce que vécu par l’humain comme tel).

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 844
  • 💡
    • mordelang
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #12 le: 10 mai 2020 à 14:07:51 »
clair, distinct, un peu complexe mais c'est valeur de flatterie sincère
super merci Opercule !

picasso a signé une serviette pour des milliers à un inconnu qui rouspète... "what, taféça en trente secondes ! pourquoi des milliers c'est un coin de papier tsé", ce à quoi picasso, déjà assis sur sa renommée en pluss de cette table de restauration, répond : "non, ça fait soixante dix ans qu'il se travaille, ce dessin"... ehwé lol, le temps est aussi une construction humaine !

*citations non contractuelles

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • Messages: 550
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #13 le: 27 août 2020 à 19:51:49 »
Je pense à l'écoulement des eaux d'une rivière et au bras du vent dans les arbres. La contemplation du temps ?
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 844
  • 💡
    • mordelang
Re : Le temps. A quoi pensez-vous ?
« Réponse #14 le: 27 août 2020 à 20:19:00 »
bin la contemplation en tant que solution à l'aliénation, je plussoie total !
ces dégénérés de l'activité professionnelle qui ne s'octroient pas le troisième tiers de leur budget quotidien
- Huit heures pour le repodormir
- Huit heures pour le travail de la société
- Huit heures pour soi...
Et alors oui, le soi qui ne redistribue pas de sa personne peut se permettre de contempler, d'admirer, d'être passif pour ce monde, ce qui le rend actif pour lui, puisqu'il intériorise alors le monde au lieu de l'extérioriser...

et moi qui vient tout salir avec mes mots d'exégèse, ton propos qui se suffirait mais le laisserais-je ainsi résonner de poésie que tout le monde contemplerait un instant, puis oublierait pour retourner s'aliéner...

l'écoulement de la rivière, j'aime la contempler, mais je vois que je suis plus trop habitué, en tant qu'humain, à cette pratique de ressource, et je crois pas être le seul loin de là, d'où que AVIS : LISEZ SURTOUT LE POST D'AU DESSUS BORDELMINCE !

quand au bras du vent dans les arbres, je ne lui rends qu'un demi hommage en disant que c't'une superbe métaphore que pareil, je salis de mon interprétation, mon avis, mon ressenti, mais qu'y puis-je, je préfère ici dire que c'est beau que chercher à faire aveuglant... c'en serait ce stade si je compétitionnais là...

non, je contemple, le temps qui passe, et qui pass autour de ces noeuds étranges de la conscience !
avoir conscience du temps pour le laisser couler ?
le laisser couler pour le perdre ?
le perdre pour se retrouver ?
se retrouver dans le temps ?

la contemplation ! ce mot étrange que tu as choisi ici
je ne sérieuse plus rien, on est dans l'espace 'discussion'
alors je discute en rebond de ton propos Cyr, c'est un plaisir
un peu solitaire car je ne sais comment m'en extraire
de ce moi moi moi qui, effecectivement, a le temps de contempler le temps

d'où que ceux qui veulent un conseil, je peux tenter celui-ci, d'après Lambert Wilson et les enfants de parents wachowsky :
un propos un peu français de moyen âge par rapport à d'autres trucs, mais bien actuel par matriçation

arf je crois j'ai déjà cité, je m'en voudrais de répéter, par contre pondérer de valorisation par recontextualisation, pourquoi pas

"qui a le temps... mais si personne ne perdait son temps comment ferait-on pour avoir du temps ?"

(est-ce au mot près ? je doute... ai-je le temps d'aller vérifier ? je doute... ai-je autre chose à contempler que mes doigts qui pianotent... maintenant, oui ! ("avez-vous déjà contemplé...?" - ? x') )

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.043 secondes avec 22 requêtes.