Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 février 2020 à 20:50:05

Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » Haïkus d'ab-sens

Auteur Sujet: Haïkus d'ab-sens  (Lu 129 fois)

Hors ligne Burnov

  • Tabellion
  • Messages: 28
Haïkus d'ab-sens
« le: 14 février 2020 à 17:20:47 »
La douce insouciance,
Qui fait gravir les montagnes
Et qui en fait choir.







Assis sur le trône
Il médite, le divin.
Le pantalon bas



 –



J'aurais recherché
Le très grand et le petit
S'ils donnaient un sens







Celui qui saisit
Le bonheur et le malheur
Lui, il doit se taire
Car c'est en lui que repose,
La félicité de l'autre.

Hors ligne Dot Quote

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 481
  • Grabugeur limbique
    • Rémy Revel - Expérience Scriptive
Re : Haïkus d'ab-sens
« Réponse #1 le: 14 février 2020 à 18:29:40 »
hmmm yo à toi qui peste un peu aussi contre la suroccidentalisation, visiblement !
le premier et cool, j'ai l'impression qu'il a lancé les autres ?
le dernier est un poil trop long je crois pour être un haïku dans les clous, mais j'y ai retrouvé les formulations les plus ressemblantes à ce qui se fait de la manière de pensée typique de l'exercice...
le deuxième est plus drôle que profond, mais j'y vois autre chose qmm, qu'une simple histoire à faire ch***
pour le troisième, le sens j'avoue, me reste au fond de la gorge, à propos de tout un tas de trucs philosophiques...

bye !
expérience scriptive

"Parce que la vérité
ne ressemble à rien,
tu me ferais marcher
sur les mains.
Si tu me demandais
de croire en demain,
je me retournerais
contre mon destin."
- Pierre Garand

Hors ligne Burnov

  • Tabellion
  • Messages: 28
Re : Haïkus d'ab-sens
« Réponse #2 le: 15 février 2020 à 09:56:04 »
Hello !

À vrai dire je ne sais lequel a lancé les autres. Ce sont de vieux haïkus qui répondent à un questionnement existentiel passé.

Le dernier est un "tanka", c'est une forme allongé du haïku : 5/7/5  puis 7/7
C'est le plus important à mes yeux, même si j'arrive à faire abstraction de ce raisonnement désormais. Je le considère comme éminemment juste, et je suis assez satisfait de la forme en plus du fond.

Le premier c'est une réflexion, un "raccourci" sur une problématique un peu adolescente.

Le deuxième se veut drôle, mais également bourré de sens. Sens que je pense que tu as saisi, sinon je serai ravi d'en discuter avec toi en privé.
Oh et puis mince : Dieu n'a rien de supérieur à l'homme. Il chie comme tout le monde sur le trône. Il est à l'image de ceux qui croient en lui, même s'ils lui accordent une importance supérieur mystique (le "médite" sous-entend un peu cet effet : le Sage/le Penseur).
Je dois préciser que je ne cible aucune religion plus qu'une autre, en tout cas dans les trois grands cultes monothéistes.
Également, ma vision a quelque peu évoluée car ces haïkus doivent avoir deux à trois ans au bas mot.

Enfin ! Le troisième. Là tu es mieux armé que moi je pense. C'est une réflexion scientifico-philosophique : je pense que chercher un sens et l'attribuer à l'espèce humaine, tant collective que par individu, est impossible. On a beau mener des recherches scientifiques avec vocation d'expliquer des phénomènes qui pourraient y remédier, je n'y crois pas tant. À la rigueur, peut-être dans le très grand, mais nous n'aurons jamais les capacités de compréhension pour atteindre une connaissance suffisante.

Étrangement, je serais agréablement surpris si l'on trouvait cette "vocation" humaine dans le très petit.

Bonne journée l'ami ! :)

Hors ligne Tommy

  • Tabellion
  • Messages: 23
Re : Haïkus d'ab-sens
« Réponse #3 le: 15 février 2020 à 10:19:19 »
Bonjour à toi,

Très bonne lecture. Le second m'a beaucoup fait rire.
Le troisième, je trouve qu'il manque une "fin" ou une continuité.

Continue bien :)
« Modifié: 15 février 2020 à 10:21:45 par Tommy »

Hors ligne Burnov

  • Tabellion
  • Messages: 28
Re : Haïkus d'ab-sens
« Réponse #4 le: 15 février 2020 à 14:00:00 »
Bonjour Tommy !

Heureux que tu en retires une bonne impression.

Pour le troisième je trouve justement que c'est son côté succins qui renforce l'idée du haïku. Il n'y pas de sens, donc à quoi bon continuer ? C'est la meilleure chute il me semble : un arrêt vif et brutal.

Alors oui j'aurais pu tenter un tanka, mais je ne pense pas que le thème s'y prête. Du moins dans l'interprétation que j'en fais.

Bel après-midi à toi !

Et hâte de lire tes autres poèmes ;)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 23 requêtes.