Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 avril 2020 à 21:36:36
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » Nudités & Pudeurs [à expliciter ou pas]

Auteur Sujet: Nudités & Pudeurs [à expliciter ou pas]  (Lu 5733 fois)

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 418
Re : Re : Re : Nudités & Pudeurs [à expliciter ou pas]
« Réponse #15 le: 07 janvier 2020 à 12:21:51 »
Artistiquement, les études de nus sont une pratique fréquente. C'est important pour comprendre comment des vêtements "reposent" sur le corps. I

et aussi comment le corps "repose" sur les os, le reste du corps

rodin disait qu'il faut toujours imaginer ce qu'iol y a en dessos de la peau pour sculpter un bon nu

et ouais faire des nus en peinture ça a du sens je pense


Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 2 771
  • 💡
    • mordelang
Re : Nudités & Pudeurs [à expliciter ou pas]
« Réponse #16 le: 07 janvier 2020 à 12:31:10 »
ouais connaître l'anatomie à partir de l'art, même ça ça a un autre sens je pense, m'enfin c'est ma petite propension à faire de la restructuration somatique qui m'enjoint à ceci... chose que je fais nu d'ailleurs le plus souvent possible, puisque des deux c'est le vêtement qui se repose sur moi, et qu'il m'insupporte sauf quand, on y revient :
-il fait froid
-j'ai besoin d'une image
-je veux cacher mon sexe

le vêtement en tant que créateur d'un questionnement sur ce qui est caché pour Rodin ? tout un questionnement !

edit du 5 avril 2020
un petit poème

Chère fruit du charme
Te souviens-tu, quand tes seins nus
D'une fraîche larme
N'osaient encore être déconvenus.

Un torrent de gouttes, une pluie de doutes,
A quand le dernier rayon
De soleil, qui aura vu qu'on se dégoûte
Et qu'on serre encore le bâillon.

Quand sont-ils sortis glambader
Sans entêtement ni contrariété
Juste, gaiement, pleins de bonté
Dans ce jardin d'humanité ?

Cela oppresse mon désespoir
Que de ne plus les voir
Pas que je leur sois mécontent du soir
Mais que je crois les Moires,

Lorsqu'elles me disent que nous sommes seuls
Habillés de linceuls,
Que notre ombre brille sur nos vêtements
Mais que dessous nous sommes bien sans.
« Modifié: 05 avril 2020 à 15:28:21 par Dot Quote »
🗝✉🎈

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 22 requêtes.