Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 décembre 2020 à 20:36:19
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » BD, comics, mangas » [Manga] +Anima

Auteur Sujet: [Manga] +Anima  (Lu 2869 fois)

Hors ligne Ambrena

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 673
  • Perle de bois-sorcier
    • Mon Tumblr
[Manga] +Anima
« le: 30 juin 2010 à 19:52:08 »
+Anima







J'ai lu le tome 10, qui est le dernier, hier. ^ ^

La série suit les aventures de 4 petits personnages kemonomimi (des humains, souvent des enfants, à moitié animaux; dans le manga, seuls les enfants de moins de quatorze ans sont touchés), à la recherche d'autres personnes de leur espèce, dans un monde typé heroic fantasy.

"Le monde est peuplé de créatures qui, bien qu'ayant l'apparence d'êtres humains, possèdent des pouvoirs rattachés aux animaux. Certains d'entre eux ont une partie de leur corps qui revêt l'attribut de leur animal, d'autres encore se transforment entièrement. Serpent, loup, ours, leurs formes sont diverses."

C'est en ces termes qu'Aron Newt, chercheur du laboratoire n°8 à l'institut national de recherches d'Astaria, définit cette nouvelle espèce qu'il nomme les « +Anima ». On ignore quelle est leur origine, ni comment leur Anima, leur attribut animalier, apparaît. Certains pensent qu'ils seraient nés du sang du peuple des montagnes, les Kimu Un Kuru, mais étant donné qu'il existe certains +Anima ne descendant pas d'eux, la théorie d'un gène +Anima est donc écartée.

Les rares témoignages de la mutation d'une personne en +Anima affirment communément qu'un tel phénomène ne concerne pratiquement que des enfants de moins de quatorze ans, et qu'il se produit lorsque ces enfants sont confrontés de près à la mort. En fait, lorsqu'ils se retrouvent dans un environnement hostile et appellent à l'aide, un Anima répond à leur détresse et se greffe à eux, et ils deviennent alors des +Anima. Une fois arrivés à l'âge adulte, il arrive souvent que l'Anima disparaisse, la personne n'ayant désormais plus besoin de son aide.

Les +Anima ont une marque semblable à un tatouage sur leur corps, correspondant à l'animal dont ils disposent des capacités. Ils peuvent à leur gré transformer rapidement cette partie de leur corps en celle de l'animal concerné, pour se protéger ou effectuer des tâches difficiles. C'est ainsi que les +Anima oiseaux peuvent avoir des ailes dans le dos, et fuir en s'envolant en cas de danger, ou encore que les +Anima poissons peuvent prendre une apparence semblable à celle des sirènes. À première vue, les +Anima sont peu différents des autres humains lorsqu'ils ne font pas usage de leur pouvoir, mais leurs capacités physiques telles que la force ou l'agilité sont accrues selon la nature de leur Anima.

Selon les régions, les +Anima ne sont pas considérés de la même manière. À Astaria, les gens les considèrent comme des bêtes curieuses et étranges, et suscitent l'intérêt des chercheurs, alors qu'à Sailand, ils sont vendus comme esclaves au plus offrant pour leurs capacités physiques supérieures. Quant aux Kimu Un Kuru vivant à Moss Mountain, une chaîne de montagnes séparant les deux pays, ceux d'entre eux étant des +Anima sont hautement respectés, et se retrouvent souvent à la tête des clans.

Cooro, onze ans, a été abandonné tout bébé dans une église. +Anima corbeau aux ailes noires, il rencontre Husky, un +Anima poisson, et le sauve des griffes d'un propriétaire de cirque par lequel il se faisait exploiter. À la recherche d'autres +Anima, ils font la rencontre en chemin de Senri, un +Anima de l'ours, et de Nana, un +Anima de la chauve-souris. Ensemble, ils entrepennent un long voyage, dans le but d'en savoir plus sur les +Anima, mais aussi pour en apprendre chacun davantage sur les origines de leurs compagnons…

Personnellement, j'aime beaucoup.  :) Les personnages sont très attachants, surtout Cooro et Husky (Nana, comme la plupart de ses homonymes hormis celle de Zola, d'ailleurs, a tendance à me taper sur les nerfs) et le monde, composé de plusieurs pays, et assez bien fait. Et pour une fois, on a droit à des décors intéressants, ce qui se fait relativement rare dans le monde du manga.

Il y a de l'humour et le ton est léger, même s'il peut parfois se faire plus grave. Nana a par exemple été menacée de viol par son propre père, et on a tenté de noyer Husky lorsqu'il n'était encore qu'un enfant... C'est cet alliage de tristesse et de joie qui rend ce manga intéressant à lire, même si le graphisme semble a priori le destiner à un public jeunesse - et la bibliothèque le range avec les autres mangas enfants, genre Card Carptor Sakura...

Ensuite, je vais encore passer pour une grosse shotacon, mais y a des passages de shonen-ai marrants. Par exemple, dans l'un des tomes (le 7, je crois...), un jeune pêcheur qui adore les sirènes tombe carrément amoureux d'Husky, et Cooro, qui est censé être le meilleur ami de ce dernier, a l'air jaloux XD . Et puis, il y a des hugs partout, des retrouvailles, de grands moments d'amitié et de douceur, bref, c'est chouette à lire, quoi.

Je vous le conseille, si vous voulez passer un bon moment, pas prise de tête !
« Modifié: 12 août 2015 à 14:17:25 par Marygold »
"J’ai soudain la sensation limpide d’avoir gaspillé ma jeunesse… L’avoir vue s’échapper de mes mains comme l’anguille effrayée et m’appeler à présent sur le lierre du tombeau, où patiente depuis toujours le chant des enfants, les raisins volés…"

Roi Loth, Kaamelott, Livre V

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 23 requêtes.