Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

30 octobre 2020 à 23:10:19
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - LUV

Auteur Sujet: Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - LUV  (Lu 40342 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 876
  • 💡
    • mordelang
idées à listes... h2o
« Réponse #195 le: 07 août 2020 à 14:48:44 »
en vrai j'suis ptetr un peu idéaliste...

pour moi, on serait utilement sexistes, masculinistes et féministes, dans un bocal de JdR en mode coop-oposites-complexedteam... t'sais genre la puissance quoi :

des mâles perforateurs, inséminateurs, des femelles accueillantes, réceptrices

genre je serais un mâle masculiniste, dans mon bon droit, lorsque devant une femme féministe, je lui laisserais l'entier droit à se déterminer face à moi selon ce qu'elle veut être en fonction ou non de sa féminité ; si elle veut que la couture soit féminine et la cuisine masculine, ok, si elle veut l'inverse, ok... pis moi j'ai mes petites valeurs modulables aussi, à travailler avec chacun.e

pis genre je m'imagine ça en mode des équipes de rugby, t'sais bien véner, mais pas brutaux comme des holas de foot, juste mastoc puissant avec deux ballons en coop ! une mère qui vient m'assommer de son sein pour me dire qu'elle n'est pas à l'idée des amuseries (ou alors au contraire, qu'elle l'est), tout de suite je me comporte différemment que face à une fougueuse dans la force de l'activité sexuée, à la recherche de son ou ses fécondants, ceux dont il faut valoriser le mixage d'essences, c'est quand même important que les femmes aient ce pouvoir de tri, de sélection !

quitte à se départager les tâches, bien sûr ! je veux dire on baigne encore dans un milieu où le plaisir sexuel est réservé au discours des hommes... enfin c'complexe, t'as les mouvances de libérations sexuelles autorisées pour les femmes, et les coups de marteau à taupe pour celles des hommes qui sont pas à libérer mais au contraire à brider un peu, sauf s'ils sont gays... non j'exagère, mais qmm, je veux dire : mes fixations biologiques sont à manipuler par la raison à vu d'équilibrage, évidemment !

genre en restant hétéro et par exemple frileux de l'anus, pour les perverses d'ici ou d'ailleurs, bin je dois avouer que souvent ce qui m'attire chez une femme est la place masculine qu'elle prend, me laissant la liberté agréable de m'octroyer une part plus importante de la féminité du couple... j'ai parfois ri avec autrui qu'une de mes relations importante c'est un euphémisme, porte elle la culotte du couple... vraiment, à l'heure de la transvaluation teste, des valeurs sexuales, je crois qu'on peut mixer donc :

l'utilité du sexisme, la distinction des sexes (et non sa discrimination)
l'utilité du masculinisme et du féminisme, toujours la distinction des sexes (et non sa stigmatisation)
l'utilité des valeurs communes et de leur relativité pour la distinction des sexes (à l'opposé de son assimilation)

voilà où j'en suis en fait, à force de tout vouloir voir du positif à positiver :
- j'aimerais que le mot masculiniste soit une qualité d'homme à faire disparaitre les défauts dérangeants des machiste frustrés et irrespectueux d'aujourd'hui
- j'aimerais que le mot féministe soit une qualité de femme à faire valoir ses valeurs face à un consensus injustement masculin
- j'aimerais que le mot sexiste soit une qualité d'un quelconque sexe qui se revendique d'un quelconque genre, sur n'importe laquelle des frontières de la raison à ce propos

t'sais qu'on houspille pas les mecs parce qu'ils ont un membre tendu et vif, turgescent, gonflé, désireux et aimant... qu'il soit convenu pour autant que ce n'est pas un impératif ni un devoir de le dégorger, et ce quoi qu'implique pour quiconque
qu'on houspille pas les filles de s'habiller comme leur corps leur semble agréable, et au contraire qu'on leur sourie respectueusement et sans intrusion de pensée, t'sais qu'il n'y ait pas de fixation à essayer de percer absolument le mystère

en gros, je crois qu'on en a pas fini avec les hommes et les femmes, et un jour chacun sera dans le droit non seulement légal, mais aussi moral et applicable, d'être ce qu'il veut autant que ce qu'il est impérativement, que chacun choisira ce qu'il peut choisir et assumera le touti, et surtout, qu'on saura éviter les malaises actuels entre chacun des versants de la montagne à fleurs...

du coup voilà, qu'on soit orchidée, aulnée, sur telle question ou telle autre ça peut être différent : bin y'a plus qu'à ne plus nous outrer d'autrui, je crois

mais voilà, ma vision ptetr un peu idéaliste ou je ne sais...

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 540
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #196 le: 07 août 2020 à 15:12:59 »
Citer
des mâles perforateurs, inséminateurs, des femelles accueillantes, réceptrices
j'ai me^me pas envie de lire la suite tellement cette phrase me donne envie de gerber tsais
c'est d'un cliché tellement puant de sexisme


Citer
genre en restant hétéro et par exemple frileux de l'anus, pour les perverses d'ici ou d'ailleurs,
y'a rien de pervers (=vicieux) à te mettre un doigt dans le cul bordel, c'est une pratique comme une autre (et lié ça à l'homosexualité comme tu le fais au dessus, c'est de l'homophobie)


Citer
bin je dois avouer que souvent ce qui m'attire chez une femme est la place masculine qu'elle prend, me laissant la liberté agréable de m'octroyer une part plus importante de la féminité du couple... j'ai parfois ri avec autrui qu'une de mes relations importante c'est un euphémisme, porte elle la culotte du couple..
Bravo, ta vision de la femme qui occupe une place "msculine" est sexiste aussi, yeah, parce que = tu lies la domination au masculin et continue à donner une sexuation à des caractère ou des relations, c'est ni masculin ni féminin, liée la domination et la puissance au masculin, c'est exactement ce qui fait qu'il y a cette domination et qu'il faut deconstruire
+ c'est exactement la vision éminément machiste qu'on retrouve en italie par exemple, où les femmes "dominent" à la maison, où ils sont rien sans une femme ou leur maman, et à côté restent de gros machos (un peu comme ce que tu dis dans le reste de ton message), donc non en fait cette vision n'est pas moins machiste, mais tellement pas, ça donne encore et toujours au rôle de la femme d'être un maman, même pour son copain, ça infantilise les hommes qui ne sauraient rien faire sans une femme et leur remettant toutes les responsabilités du couple
ça te parait certainement contre intuitif, mais comme je te dis par mp vas te renseigner VRAIMENT sur les thèses féministes qui sont un prisme d'analyse complet et pertinent du monde et des relations h/f plutôt que les survoler et te réfugier dans le marasme de l'entre-soi masculiniste qui cherche à tout prix à se rassurer


Bref, je réponds à chaud en mode un peu vénère mais ouaip, ca me saoule de lire ce genre de conneries qui virent dans es propos dégueux, que tu en aies conscience ou pas, y'a des trucs dégueux sous jacent dans ce que tu dis et plutôt que te remettre en question véritablement tu vas essayer de trouver des arguments chez les masculinistes... qu'est-ce que tu veux qu'on te dise en fait à ce genre de chose ? juste, stp, vraiment, vas prendre le temps de t'informer et de comprendre, je t'ai envoyé des podcasts l'autre fois, va les écouter, va lire des trucs qui se trouvent sur le forum plutôt que de poster partout et ouvrir plein de fils, y'a un moment faut aussi se taire et se renseigner plutôt que crier partout et rester dans l'entre-soi mâle




Parce que dis pas que là tu cherches à t'informer et t'améliorer hein, tu cherches clairement à essayer de nous faire accepter des idées sexiste en faisant passer ça pour quelque chose de mélioratif, si t'as envie de t'affirmer homme, soit fais ce que tu veux, mais viens pas dire que tu veux changer le monde vu qu'affirmer ce genre de chose c'est juste vouloir garder l'ancien monde, en l'adaptant un peu parce que en face ça a protesté, mais en le gardant quand même. Va pas nous faire passer qu'une nouvelle théorie des genre un peu améliorée, un peu plus respectueuse, serait progressiste, ça reste excluant pour tellement de monde, comme si la vision binaire des corps était la seule vision de la définition de l'identité de chacun, on est en 2020 wouhou. Comme d'hab, t'as beau avoir un fond louable dans tes intentions, dans une vision où tout le monde puisse s'accepter ensemble, ça n'excuse aucun de tes propos intolérants que tu n'as même pas conscience de la portée parce que tu ne t'informes pas par toi même assez. Et on t'as donné des trucs quand même ici, peut-être pas assez pour suivre ton rythme de post parfois effréné, mais quand même c'est genre dans tes mains depuis le temps et ca peut pas être uniquement aux gens ici d'aider à t'éduquer mais toi aussi de te remettre en question, maintenant si tu veux pas et te confortes dans les thèses que tu balances là...




Bref j'aurais sans doute du laisser ça sans réponse plutôt que m'énerver mais à un moment stop aussi. Je sais bien que t'es de bonne volonté sur plein de trucs, tu voulais de la confrontation d'idées bah en voilà pour toi, mais moi ce genre de choses ça me saoule à faire.
« Modifié: 07 août 2020 à 15:29:00 par Ben.G »
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 876
  • 💡
    • mordelang
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #197 le: 07 août 2020 à 18:16:15 »
ok, alors rapidement

Citer
des mâles perforateurs, inséminateurs, des femelles accueillantes, réceptrices
j'ai me^me pas envie de lire la suite tellement cette phrase me donne envie de gerber tsais
c'est d'un cliché tellement puant de sexisme
voilà, je suis dans la valorisation du sexisme valorisateur où on ne nie pas l'ontologie homme femme, mais on la pousse, pas pour les hommes et les femmes, mais poru chacun qui se sent comme il veut selon ses conceptions...
jusqu'à preuve du contraire, le sexe ça sert à cette distinction, qu'on soit animal ou pas

Citer
genre en restant hétéro et par exemple frileux de l'anus, pour les perverses d'ici ou d'ailleurs,
y'a rien de pervers (=vicieux) à te mettre un doigt dans le cul bordel, c'est une pratique comme une autre (et lié ça à l'homosexualité comme tu le fais au dessus, c'est de l'homophobie)
rien à voir, j'ai aucun propos discriminant, j'affirme juste avoir peur de mon rapport somatique à l'homosexualité... jusqu'à présent on a encore le droit à être hétéro, tu veux m'en empêcher ?

quand aux reste, je t'ai répondu par mp
excuse moi, malgré tout le respect que je te dois, je trouve que tu nies bien trop la réalité
t'auras le même discours quand ton gamin te poseras des questions sur ce qu'il a entre les jambes ?

paisiblement, mais aussi échauffé que toi, veux-tu bien m'excuser de considérer le respect homme/femme ailleurs que dans le déni de leur essence relative

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 561
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #198 le: 07 août 2020 à 18:34:41 »
tu convaincras personne avec ton essentialisme homme/femme je pense
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 876
  • 💡
    • mordelang
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #199 le: 07 août 2020 à 18:36:42 »
je sais pas ce que vous en pensez c'est vrai et visiblement vous comprenez pas mes raisons, c'est cool d'avoir l'honnêteté de dire ce que tu penses même si ça m'apparait comme hostile, et ok, je ne convaincrai personne alors, baignez bien dans votre monde parfait...

Hors ligne Miromensil

  • Modo
  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 561
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #200 le: 07 août 2020 à 18:39:11 »
ce n'est pas être hostile que de ne pas être d'accord avec tes idées ^^ je pense différemment c'est tout, et je ne te rejoins pas sur ce point-là (et d'autres)
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 540
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #201 le: 07 août 2020 à 19:00:04 »

Non effectivement tu convaincras personne à tartiner ton idéologie limite sur tellement de points, et en tout cas surtout pas moi.
Ton petit essentialisme h/f ne détient pas la vérité et met de côté énormément de gens qui sont oppressés par cette binarité et tout définir uniquement selon le prisme du sexe de naissance et une connerie dont tu n'as même pas idée vu que tu ne vis pas ces problématiques (et moi non plus, mais moi j'ai fait l'effort de m'informer ).


Citer
rien à voir, j'ai aucun propos discriminant, j'affirme juste avoir peur de mon rapport somatique à l'homosexualité... jusqu'à présent on a encore le droit à être hétéro, tu veux m'en empêcher ?
Non, tu fais ce que tu veux, par contre je te demande de pas venir dire que c'est une pratique perverse ou homosexuelle de se mettre un doigt, parce que toi t'as ptet des problèmes avec et t'es pas au clair avec, mais c'est insultant pour les femmes, les homosexuels et les hommes qui ont pas de soucis avec leur trou de balle. Moi je te demande pas de changer tes pratiques, je les insulte pas, par contre je te demande toi de pas insulter celles des autres en te justifiant par tes propres peurs personnelles. 


Fais ce que tu veux, mais arrête de venir me demander à tout un forum, en insistant sur tous les fils et en floodant souvent, d'adhérer à ton idéologie parce que moi je viens pas de bassiner d'adhérer à la mienne. Si c'est ça que t'appelles changer le monde, bah on est mal c'est clair.

Je sais très bien ce que je dirai à mes gamins, si j'en ai, mais j'ai franchement pas envie de le partager dans un climat de conversation malsain comme là.
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 597
  • serviteur de Saturne
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #202 le: 07 août 2020 à 19:28:48 »
Citer
j'ai franchement pas envie de le partager dans un climat de conversation malsain comme là
C'est bien ça qu'on appelle "réchauffement climatique" ou j'me trompe ?
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 876
  • 💡
    • mordelang
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #203 le: 07 août 2020 à 19:48:24 »
effectivement j'ai fait un vieux raccourci, je retire ce que j'ai dit sur la pratique des doigts anaux, mes mots ont fourché et je ne dénigre pas cette pratique qui pourtant m'horripile, pour l'un ou l'autre des versants de la sexuation, et là c'est mon droit corporel à être révulsé qui est en cause, et j'avoue être honteux d'avoir laissé penser à tort que c'était ma vision de l'universel

heu bon après pour les 'limites', je cite majoritairement du propos convenu et répété, juste je le dénonce, et vous êtes là à croire je cautionne des aberrations de ce monde, je ne sais pas par quelle phénomène ou vous m'appropriez la responsabilité de mes remarques...

je parle du monde pas que de votre france ou le meud, je parle du monde, y'a plein de pays aujourd'hui qui méritent peut-être l'accès humanitaire à ce genre de débats, d'avancées, et j'avoue que quand je spread gratuitement, c'est pas que pour la communauté, et même si je me trompe dans mes idéaux ce qui est possible aussi, c'est pour faire avancer à ma manière le puzzle... franchement, je suis pas autant en mode à vouloir sauver un monde qui ne peut l'être, je me fait mes petites recherches persos, et voilà ce que je construis sans mauvaise intention, mais qmm d'un sentiment d'injustice que nous semblons partager...

c'est chiant, j'ai envie de dire des trucs mais là je peux pas, par pudeur envers les concernées qui m'ont confiées des choses que tu m'incrimines de ne pas cotoyer, benG, mais que j'approche peut-être un peu plus que toi je pense, encore une fois là je ne précise rien car des intimités féminines sont en jeu, et pas de celles qui ont la force de nier qu'elles subissent le fait d'être une femme


Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 597
  • serviteur de Saturne
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #204 le: 07 août 2020 à 21:24:10 »
Dot, je comprends vraiment pas comment tu n'arrives pas (te refuses ?) à t'approprier la notion de « sexe social » ou « genre ». Cette notion complémentaire et non substituable à celle de sexe (biologique) te permet pourtant de concilier :

=> la nécessité pour toi de penser les différentes formes d'altérité biologique (= sexes, ce qui inclue la dichotomie Homme/Femme = mâle/femelle autour de laquelle s'articule tout un univers de possibilités, de manifestations biologiques moins/peu fréquentes)

=>La nécessité pour toi de comprendre que l'altérité féminin/masculin (et les potentielles autres = altérités de genre) culturellement affichée en terme de comportements et d'esthétiques n'est pas par essence déterminée/programmée par le sexe de la personne. C'est une acquisition socialement déterminée, qui est obligatoire mais pas préprogrammée par la biologie donc variable et modifiable. 
L'analyse du monde social observe que la culture conduit les humains à échafauder et mobiliser des représentations de ce que sont les sexes et ce que doivent être les personnes en fonction de leur sexe supposé ou réel. Ces représentations sont hautement variables, même si on en trouve partout. Et c'est évident puisque dans toute société on trouve une altérité biologique entre les sexes qui a besoin d'être interprétée/ordonnée/humanisée/socialisée. Personne ne nie les différences biologiques interindividuelles de sexe ou autre. Le genre permet justement de comprendre que ce n'est pas tant le sexe en lui-même qui déterminerait, par essence, le comportement (pour dire vite) d'un être humain, mais les représentations qu'il se fait de ce que signifie porter tel ou tel sexe pour lui et les autres. On ne pourrait pas comprendre sans la notion de genre que les cheveux longs soient un signe de masculinité chez les Mongol ou certaines populations amérindiennes alors que pas spécialement en Europe actuelle où les cheveux longs sont presque exclusivement un signe de féminité (sauf chez les métaleux et les hippies et les néopaïens, exception culturelle toujours). On ne pourrait pas comprendre que le tissage soit un métier de femmes dans certaines sociétés et un métier d'homme dans d'autres. (en cherchant on pourrait trouver de bien meilleurs et plus nombreux exemples)
Le genre, c'est la signification du sexe par les cultures humaines qui ont besoin de donner du sens à un élément arbitraire du donné biologique qui en soi en a aucun. Et accessoirement, la production de sens est instrumentalisée au profit de la naturalisation de l'ordre social. Dans les sociétés humaines, cet ordre social a partout été, jusqu'à preuve du contraire et entre autres choses, patriarcal. C'est pourquoi on trouve dans nombre de sociétés des mythes qui viennent essentialiser les différences de statut et de comportement entre les hommes et les femmes, alors que si elles provenaient d'une essence, elles seraient les mêmes partout et tous les mythes seraient exactement les mêmes. Il y a naturalisation de l'ordre social par la pensée humaine dans toutes les sociétés, à commencer par cet ordre universellement partagé qui est l'ordre patriarcal. Ce qui ne signifie pas effectivement qu'il y ait quoique ce soit de « naturel », de biologiquement déterminé et inéluctable là dedans.
C'est aussi ce besoin de signifier qui explique avant tout le fait très répandu des mutilations génitales mais pas seulement génitales (sur les hommes et sur les femmes) de part le monde, qui, n'en déplaise aux féministes les moins informées, sont avant d'être un moyen d'oppression d'un sexe (ce qui n'empêche pas), est un moyen pour la société de venir porter sa marque, de venir signifier mieux que la nature elle-même à quel groupe social appartient le nouveau né ou l'enfant prépubère en fonction de son sexe.

Mon cher Dot, la notion de genre devrait te rassurer sur le fait qu'il existe une différence d'essence, mais seulement biologique, entre les hommes et les femmes. Ça ne signifie pas que cette différence détermine aussi, par essence, les comportements socialement acquis et les représentation culturellement partagées par une communauté. Au contraire les variations culturelles nous apprennent que les comportements appris et les représentations culturelles de la féminité et de la masculinité ne sont jamais universelles et dépendent de « choix » contextuels établis dans l'histoire de telle ou telle société.

Te voilà armé pour comprendre que tout être humain, à plus forte raison, tout groupe humain a besoin de donner sens aux altérités biologiques qui se manifestent en son sein, entre ses membres, et même par rapport à d'autres groupes humains et non-humains (au delà des questions de sexe même), mais toute la question est de comprendre quel sens est donné, pourquoi, quels en sont les conséquences en terme de rapports sociaux entre individus et groupes d'individus, puisqu'il ne s'agit pas de l'expression d'une essence de l'un ou de l'autre, de la féminité, de la masculinité, de la nonbinarité, de la féminité masculine ou de la masculinité féminine ou encore de la race.

Je ne sais pas si j'ai pu réorienter un peu ta réflexion. Je suis sceptique mais tente quand même
« Modifié: 07 août 2020 à 21:27:30 par Loup-Taciturne »
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 540
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #205 le: 07 août 2020 à 23:22:15 »
Citer
effectivement j'ai fait un vieux raccourci, je retire ce que j'ai dit sur la pratique des doigts anaux, mes mots ont fourché et je ne dénigre pas cette pratique qui pourtant m'horripile, pour l'un ou l'autre des versants de la sexuation, et là c'est mon droit corporel à être révulsé qui est en cause, et j'avoue être honteux d'avoir laissé penser à tort que c'était ma vision de l'universel
déjà merci de t'excuser là-dessus


Citer
heu bon après pour les 'limites', je cite majoritairement du propos convenu et répété, juste je le dénonce, et vous êtes là à croire je cautionne des aberrations de ce monde, je ne sais pas par quelle phénomène ou vous m'appropriez la responsabilité de mes remarques...
non mais en fait je sais très bien que tu veux changer les choses, ce que tu réalises pas c'est que la façon choisie pour les changer continue en fait à en perpétrer. Même tout plein de bonne intention, ça suffit pas toujours t'sais, ça se saurait sinon. Et ouaip, on a la responsabilité de ses remarques


et ouaip voilà, mettre en valeur les "caractértistiques" (pour toi innées et un peu culturelles, pour moi, un peu innées et surtout culturelles) h/f de cette façon binaire laisse sur le carreaux tout ceux qui se sentent non-binaires, trans ou d'un autre sexe mais dans le mauvais corps et ces gens ont le droit d'exister, en fait ils existent déjà et bref, non je me retrouve juste pas dans ta théorie et je la trouve excluante et pensée toujours pas les dominants et bref, je suis pas non pls un archi spécialiste donc je peux me gourer, mais c'est à la portée de tout le monde de s'informer et se remettre en question


Citer
t j'avoue que quand je spread gratuitement, c'est pas que pour la communauté, et même si je me trompe dans mes idéaux ce qui est possible aussi, c'est pour faire avancer à ma manière le puzzle... franchement, je suis pas autant en mode à vouloir sauver un monde qui ne peut l'être, je me fait mes petites recherches persos, et voilà ce que je construis sans mauvaise intention, mais qmm d'un sentiment d'injustice que nous semblons partager...
ouaip on partage le sentiment d'injustice, clairement pas cette idéologie par contre (et t'as le droit de l'avoir, mais clairement faire sa promo ici, ça servira pas à grand chose à part sans doute des clashs ou de l'indifférence. ) Et jusque là je pensais sincèrement que tu essayais de te renseigner et que c'était pas facile à faire etc etc, mais cette fois je trouve que tu as été assez clair sur ce que tu pensais

et bah euh, ça ira pas beaucoup plus loin que la commu de ce petit forum franchement, je vois pas ce que tu peux viser de plus en postant dans le flood d'un forum d'écriture de taille moyenne


Citer
c'est chiant, j'ai envie de dire des trucs mais là je peux pas, par pudeur envers les concernées qui m'ont confiées des choses que tu m'incrimines de ne pas cotoyer, benG, mais que j'approche peut-être un peu plus que toi je pense, encore une fois là je ne précise rien car des intimités féminines sont en jeu, et pas de celles qui ont la force de nier qu'elles subissent le fait d'être une femme
j'crois que t'as pas comrpis ce que je te dis. Je te dis pas d'aller parler à des femmes  :???: Je te ds d'aller lire des livres, es interviews, des articles, à propos des thèses féministes. T'es conscient déjà de ce qu'elles subissent je le sais, mais être une femme suffit pas forcément à connaitre toute la théorie du genre et t'expliquer l'analyse patriarcale donc euh, c'est juste ça ce dont je te parle, je t'accuse pas de directement vouloir perpétrer ce monde de merde, ni que tu t'informe absolument pas sur les conditions de genre, je fais juste la critique que tas pu lire dans mes posts à propos de la façon de penser que tu adoptes et à partir de là, on peut clore le débat entre nous deux je pense et si t'y vois pas d'inconvénient ^^
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 597
  • serviteur de Saturne
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #206 le: 08 août 2020 à 12:07:07 »
Je viens d'écouter ça et je m'aperçois que c'est pile ton sujet Dot, tant sur la question du rapport entre social/biologique (qui en fait n'a pas grand sens, n'est pas un opposition dans la recherche), que sur celle de la méthode scientifique ou celle de la critique du débat public pseudoscientifique sur ces question sociétales polémiques.

ça prend un peu de temps à démarrer, mais l'introduction n'est pas inutile :

Les hommes, les femmes, Mars et Vénus, avec Odile Fillod - SHOCKING ! 12 Part.1/4
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • Messages: 943
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #207 le: 08 août 2020 à 19:02:33 »
Euh, pour moi cette difficulté à surmonter cette différenciation entre les sexes que semble avoir Dot depuis 14 pages, ça ne me paraît pas liée à une simple question de "savoirs". Je dis cela en tant que connaisseur, pas forcément sur cette question-là, mais j'ai souvent plus évolué avec un.e psychologue ou thérapeute que par des savoirs et la raison pure.

En fait, tout dépend d'où se situe la problématique, si c'est un manque de connaissances (mais bon, les quatorze pages quand même  :/), ou si ça relève d'un ressort identitaire / psychologique qui n'a rien à voir. Quand un savoir est trop menaçant psychologiquement, par exemple, il n'entrera pas. Je le sais, ça aussi, pour l'avoir vécu (et surmonté parfois). Fin bon, je sais pas si ça aidera, ce que je dis là, au pire tant pis  :-\.

En ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 540
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Euh, pour moi cette difficulté à surmonter cette différenciation entre les sexes que semble avoir Dot depuis 14 pages, ça ne me paraît pas liée à une simple question de "savoirs". Je dis cela en tant que connaisseur, pas forcément sur cette question-là, mais j'ai souvent plus évolué avec un.e psychologue ou thérapeute que par des savoirs et la raison pure.

En fait, tout dépend d'où se situe la problématique, si c'est un manque de connaissances (mais bon, les quatorze pages quand même  :/), ou si ça relève d'un ressort identitaire / psychologique qui n'a rien à voir. Quand un savoir est trop menaçant psychologiquement, par exemple, il n'entrera pas. Je le sais, ça aussi, pour l'avoir vécu (et surmonté parfois). Fin bon, je sais pas si ça aidera, ce que je dis là, au pire tant pis  :-\.
ça me semble tout à fait pertinent et juste en effet (et si tu as des expériences de comment surmonter ce genre de blocage à partager... )

(mais ça veut pas dire pour autant que j'accepterai des thèses binaires affirmées avec autant de certitude :mrgreen: )
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

Hors ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 876
  • 💡
    • mordelang
Re : Hypertrophie des orchidées !non-censuré! - idées à listes... h2o
« Réponse #209 le: 08 août 2020 à 21:28:11 »
je retiens une chose de ta vidéo Loup-Taciturne

Citer
dans cette lutte à couteau tirés, médias, experts et même chercheurs s'interjettent et se contredisent même totalement

je le sais très bien quand je parle de métaphysique ça parle à personne mais c'pas pour rien, et c'est pourquoi je m'énerve un peu de vous voir si catégoriques dans vos affirmations... mais comme j'ai le même travers, faudrait pas que j'aille trop loin...

je réponds surtout à l'histoire de la binarité, parce que je pense quand même que vous vous fourvoyez ; autant pour le genre, l'orientation, l'exclusivité, même la génétique étout, ok, vous avez raison : c'est pas binaire et j'ai jamais voulu faire l'impasse là dessus ; par contre y'a un truc que vous voyez pas visiblement et qui moi m'alarme pour l'avenir eugéniste des aveugles sur la question : si vous avez plus ou moins de deux géniteurs stricts, signalez le moi, je serai intrigué de cette révolution sexuelle

les deux dernières interventions n'apportant rien au débat, j'en reste là même si je ne réponds pas à tout, excusez-m'en ce n'est pas pour autant que ça ne nourrit pas ma réflexion

pour être honnête, celle-ci est actuellement sur des rails très sérieux de remise en question, merci Ben.G d'avoir traduit ton sentiment selon lequel mon attitude irait à l'inverse de mon ambition, et perpétrerait les us patriarcaux au lieu de les amoindrir... je m'en vais donc vraiment réfléchir à cela, parce que ce serait vraiment con de ma part

merci à vous, et sérieusement, repensez à ce détail de la binarité, je veux pas être catégorique mais y'a qmm bien la parenté qui m'apparait incontournablement ainsi, et ce serait dommage de faire un antidogmatisme de la binarité juste parce que c'est notre époque, mais alors que ce pourrait être une erreur...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.029 secondes avec 23 requêtes.