Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

15 juillet 2020 à 03:54:34
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Le petit amphithéâtre » Tenir un journal intime/de bord

Auteur Sujet: Tenir un journal intime/de bord  (Lu 4413 fois)

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Prophète
  • Messages: 827
Re : Re : Tenir un journal intime/de bord
« Réponse #15 le: 09 mai 2020 à 17:31:51 »
[...]
une question supplémentaire en ce qui me concerne : pour ceux qui tiennent un carnet de bord, vous imposez vous des contraintes ?
[...]

Perso pas du tout, car je ne le perçois pas comme un jeu d'écriture. Pour moi, c'est le fond qui compte, uniquement. La forme peut éventuellement servir ce fond, mais ça s'arrête là. Je ne retravaille pas mes phrases, etc. C'est totalement indépendant de mes écrits littéraires, par ailleurs. Je n'écris que lorsque ça me semble pertinent, me forcer n'aurait aucun sens, vu ce que représente ce journal pour moi. Mais après chacun met ce qu'il veut derrière le terme "journal de bord", qui en soi ne veut rien dire. Tu parles aussi de créativité, voilà bien une préoccupation qui est totalement absente pour mon journal, alors que c'est central pour mes écrits littéraires.

Hors ligne James

  • Tabellion
  • Messages: 32
  • Le texte personnel est en trois étapes.
Re : Tenir un journal intime/de bord
« Réponse #16 le: 09 mai 2020 à 21:38:52 »
Bonjour à tous,

Tenir un journal est pour moi la chose la plus importante.
C'est dans le journal qu'est la valeur et le moyen de croire à la sincérité de l’auteur.
De plus, l'évidente raison de l'exercice qu'il offre.

Un écrivain sans journal, c'est un boulanger sans farine, du pain industriel,
La foret de la Marne qui auraient été rasé pour cultiver de la betterave à sucre pour Coca Cola,
Un écolo qui se torche les fesses avec du papier toilette,
Des humains qui travailleraient chez Labeyrie depuis plus de 1 an,
Un exproprier habillé par la déclaration des droits de l'homme,
Une volonté tombée du ciel,
Un parent qui présente son enfant au salon de l’invention en revendiquant la paternité.
Un citadin qui comprend que la lutte c'est la terre et pas de faire des photocopies,

Bien à vous,
James

« Modifié: 09 mai 2020 à 22:04:00 par James »

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 493
Re : Re : Tenir un journal intime/de bord
« Réponse #17 le: 11 juin 2020 à 06:53:23 »

Un écrivain sans journal, c'est un boulanger sans farine, du pain industriel,


tu peux développer un peu ta théorie, James ?  :)

pour ma part, je devrais peut-être tenir un journal de bord pour éviter que mes textes soient remplis de trucs qui devraient être dans le journal. peut-être.
mais pas sûr.
j'écris mieux quand j'écris ce qui me passe par la tête.
et s'habituer à faire passer par sa tête ce qu'on a fait la veille et/ou ce qu'on est en train de faire, je ne suis pas sûr que ça soit si bon que ça pour un écrivain
en tout cas ça peut/doit avoir des effets

je constate que les écrivains que je préfère, soit ne tenaient pas de journal, soit n'ont jamais publié de journal

je constate que les écrivains qui ont publié leur journal, bah souvent c'est pas ce qu'ils ont fait de mieux

le journal de pavese est rigolo : y a pas un mot de sa vie, c'est des réflexions, c'est plutôt un genre de vade-mecum philosophique

yourcenar tenait (ou en tout cas a tenu) un journal, ai-je appris (avec surprise à vrai dire - c'était l'époque où il était assez évident pour moi que les écrivains-à-journal étaient plutôt les écrivains pas terribles) en lisant sa biographie (mais elle  n'a jamais fait publier quoi que ce soit qui ressemble à un journal - y compris sa trilogie de la fin de sa vie)

proust se servait de sa correspondance comme d'une espèce de journal, en un sens, mais non, c'est pas un journal, un journal on raconte la vérité

perso j'ai des rapports ambigus à la tenue d'un journal

écrire des choses factuelles sur moi pour moi me fait parfois du bien
mais je me méfie un peu, ça oriente l'écriture et l'imaginaire dans une direction qui  ne m'excite pas forcément beaucoup
et ça ne m'est jamais arrivé de vraiment tripper sur la lecture du journal de quelqu'un d'autre

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.042 secondes avec 24 requêtes.