Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

01 décembre 2020 à 06:37:10
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Théâtre et poésie » [Théâtre] Cinna (Corneille)

Auteur Sujet: [Théâtre] Cinna (Corneille)  (Lu 1715 fois)

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 034
[Théâtre] Cinna (Corneille)
« le: 08 février 2019 à 16:42:06 »


C'est une tragédie que j'ai plutôt aimée, elle est un peu lente au début mais ça dévient intéressant vers le milieu. L'histoire se passe en Rome antique sous le règne d'Octave Auguste, empereur confronté à une conjuration menée par Cinna. Je ne vous spoile pas le reste, même si le sous-titre de la pièce le fait éhontément (si bien sûr vous ne connaissiez pas déjà l'histoire d'Auguste). Oui, l'Histoire est la pire des spoileuses. Il vaut mieux rester inculte, comme ça toutes les pièces historiques nous semblent surprenantes et inédites. Si l'on ne lit/voit pas cette pièce pour l'histoire, on le fait avec plaisir pour l'alexandrin punch-line de Corneille, la profondeur de ses personnages (Auguste, Cinna, Emilie, Maxime en tête), leurs dilemmes "non-je-ne-mettrai-pas-l'adjectif", son analyse du pouvoir régalien et de la passion amoureuse.


Imaginez un monde où chacun s'exprimerait en punch-line comme celle qui suit :

"Bien plus, ce même jour je te donne Émilie,
Le digne objet des vœux de toute l’Italie,
Et qu’ont mise si haut mon amour et mes soins,
Qu’en te couronnant roi je t’aurais donné moins."

Auguste à Cinna



« Modifié: 08 février 2019 à 16:47:36 par Eveil »
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 23 requêtes.