Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 janvier 2023 à 00:22:19
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Simon de Nulle-Part ou La Répulsion [défi][explicite]

Auteur Sujet: Simon de Nulle-Part ou La Répulsion [défi][explicite]  (Lu 4425 fois)

Hors ligne Doctor Grimm

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 713
  • Reine solaire
    • Gribouillis
Re : Simon de Nulle-Part ou La Répulsion [défi][explicite]
« Réponse #15 le: 20 février 2019 à 11:35:53 »
Bouh que j'ai du retard, bouh.


@exta : :calin: T'inquiètes pas, j'ai pas mal pris quoi que ce soit. :calin:


@Eveil : ah cool, te voilà ! ^^

Citer
La deuxième rupture est stylistique, parce que j'ai trouvé, durant tout le texte cette fois, une sorte de dédoublement de personnalité. D'un côté, on a la Grimm au langage enfantin avec son imagerie, et de l'autre une dark version malsaine au registre familier. Je veux dire qu'on dirait que ces deux "parlures" ne cohabitent pas. Elles se superposent les unes au-dessus des autres mais ne se mélangent pas, un peu comme l'eau et l'huile.
C'est amusant, parce que je pense que ces deux "styles" m'appartiennent (je n'ai forcé ni l'un ni l'autre)... Mais oui, comme tu le dis, la superposition vient sûrement de la nature double du défi comme du texte.

Citer
Au-delà du thème des deux défis, je pense que c'était ça le plus dur et de loin, puisque ça nécessite de repenser son écriture pour la faire muter le temps d'un texte. Si ça avait été un blind text, j'aurais voulu ne pas te reconnaître. Pour moi c'est tout le but d'un défi.
Ah, mon opinion diffère sur ce point. Je ne vois pas l'intérêt d'écrire quelque chose qui ne me parle pas dans un style qui ne me ressemble pas : pour moi, tout le sel d'un défi, c'est justement de prendre une histoire qu'on n'aurait pas forcément écrite, un thème qu'on n'aurait pas forcément abordé, et de l'adapter à sa sauce personnelle, de le faire sien... Sinon c'est une perte de temps.

Merci pour ta lecture et la validation du défi :) je vais corriger va-et-vient de ce pas.


@Elijäah (c'est compliqué ce jeu de äa u.u)

Citer
J’ai envie de lire et relire, et relire, et relire, et relire, et relire, et relire, et relire, et relire ce texte jusqu’à mourir sur ma chaise, le cou tordu, le dos pété, les yeux en sang.
Me nourrir encore et encore de cette histoire d’un petit esprit qui retient tout pour lui et qui ne veux rien lâcher de tout le bordel qu’est sa vie.
Oh ben woaouh  :-[ :-[ merci =)

Citer
* Le problème majeur que je vois est un problème de personnalité : il faut absolument qu’il retienne sa merde mais pas son sang, celui-là peut couler à flot. C’est subtil comme ça et j’aime beaucoup l’idée pourtant, je veux dire, les deux sont pathologiques, et même si c’est pas compatible, c’est séduisant tout de même. Y avait-tu pensé? J’aimerais  savoir ce que tu en penses.
Mh. (bon je pense pas que son sang coule à flot à quelconque moment ni que Simon ait conscience que se couper le bras risque de faire sortir beaucoup de sang) En fait ce qui effraie Simon c'est aussi tout le mouvement digestif qu'il ressent dans son ventre, il a clairement des TCA (ne veux pas manger etc) et c'est la nourriture quand elle rentre comme quand elle sort qui le panique. Mais j'entends que le passage sur la mutilation apporte plus de confusion qu'autre chose et j'y reviendrai. (j'aime bien l'idée des aiguilles)

Citer
* autre problème, tu parle de ces gosses qui pissent sur Simon parce qu’il est « trop propre, parce qu’il ne veux pas aller dans les toilettes publics.
Or c’est un comportement difficilement observable, à moins qu’il y ait une anecdote spécifique type : Simon s’est fait dessus en classe car il ne voulait pas aller dans les toilettes de l’ecole et tout s’est su (sans dessous).
Le fait que les gosses lui pissent dessus est parfaitement cohérent, leur excitation est logique, mais il faut un truc observable « simon se lave tout le temps les mains, refuse de toucher les gens, évite d’etre bousculé, de serrer la main des gens, de faire la bise, de prêter un stylo parce qu’il risquerait de toucher le corps de quelqu’un » et la paf, les gamins arrivent avec la partie la plus dérangeante du corps, celle qui emmerde le plus Simon, le génital.
Après, tout t’appartient, mais il me semblait bon de te faire remarquer que les gosses harceleurs ne peuvent pas savoir ce qui n’apparait que dans la tête de Simon, dans ses angoisses.
Ils lui ont pas fait pipi dessus ^^ c'était sur le mur à coté de lui. Après par contre  celui qui a pissé s'est essuyé sur lui, en effet.
Tout le problème du passage dans le monde "réel" c'est que c'est pas le monde réel, en fait : c'est aussi un faux monde imaginaire, celui du défi de Eveil, où tout est gris et tout le monde est moche et n'a aucune barrière de pudeur en ce qui concerne le bas-corporel. Simon c'est un petit garçon qui n'entre ni dans ce monde-là ni dans celui des fées, parce que ses tabous sont plus proches des nôtres (être propre, ne pas parler de caca, ne pas baiser en public, bref) : et donc les gosses harceleurs se rendent bien compte que ce qui est complètement normal pour eux dérange Simon. C'était clair dans ma tête mais au vu des retours sur cette partie j'ai pas réussi à le rendre clair dans le texte.

Citer
J’ai eu du mal à lire le début de ton texte, j’ai été obligé de lire en deux fois : d’abord la partie parents, ensuite la partie « féerique » pour ne pas dire « camée » ou « kanée »
Trop d’échos, trop de violence et pourtant j’adore ça.
Je n’ai pas tenu, pas cette fois. je trouvais ça long, long, alors que je lis d’une traite des choses plus longues, mais chaque mot, chaque phrase a tellement de sens, de contenu que c’était envahissant.
Ce qui rends le texte encore plus beau.
re-waouh-merci  :-[

Pour susurre/chuchote, j'ai toujours pas décidé. En effet ça correspond plus au personnage de la fée, mais c'est à un moment où j'aimerais qu'on croit encore un peu au "sauvetage" de Simon, au fait que l'autre monde va vraiment être chouette pour lui... Comme le disait cyamme, ça rent les choses un peu trop évidentes dès le début (cela dit elle a tapé sur le nez de Chat et c'était pas très gentil non plus donc bon).

Citer
J’ai du mal à comprendre « la foule » qui acclame l’arrivée de Simon. Existe-elle vraiment? Comment la penses-tu dans ton texte?
Oui, c'est vraiment la foule des habitants de Nulle-Part qui l'attendait.

Citer
Je rejoins Alan pour sa remarque sur le chat et Elle. Je n’ai pas su en tirer du sens et comprendre qui était « elle ».
"Elle" = le chat. C'est une chatte :huhu: moi aussi j'ai des tabous. (mais comme tout le monde bloque dessus je vais aller le changer.

Citer
Je relève : « un gros pull de laine mal tricotée » -> tricoté
j'avais accordé "tricotée" à la laine, ça marche aussi :)

Merci infiniment pour ce commentaire grandiose ! C'est hyper hyper hyper encourageant et ça me fait très plaisir :) Merci !!
Toute ma peau est maladésir.

En ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 269
    • la galerie du petit prince
Re : Simon de Nulle-Part ou La Répulsion [défi][explicite]
« Réponse #16 le: 24 février 2019 à 16:03:12 »
Citer
Ah, mon opinion diffère sur ce point. Je ne vois pas l'intérêt d'écrire quelque chose qui ne me parle pas dans un style qui ne me ressemble pas : pour moi, tout le sel d'un défi, c'est justement de prendre une histoire qu'on n'aurait pas forcément écrite, un thème qu'on n'aurait pas forcément abordé, et de l'adapter à sa sauce personnelle, de le faire sien
je suis aussi d'accord avec ça  :)
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 22 requêtes.