Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

26 octobre 2020 à 16:09:03
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)

Auteur Sujet: L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)  (Lu 25498 fois)

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #15 le: 21 août 2008 à 14:26:14 »


Hihi, j'aime ce topic :coeur:


 :mrgreen:


Citation de: Mary
Plus sérieusement, pour ce qui est du style, parfois c'est aussi la traduction qui est maladroite (mais on ne peut pas tout lui mettre sur le dos, c'est évident).
Non, pas d'accord. Ils sont quand même vachement consciencieux chez Brage', je trouve. Je me souviens que quelqu'un avait mis en signature (sur les Rivages) une citation VO de L'Epée de Vérité, et c'était une horrible répétition d'auxiliaires ou j'sais plus trop quoi xD Je pense que, la plupart du temps, les traducteurs essaient au contraire de rattraper comme ils peuvent le niveau du bouquin.
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne Kei

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 659
  • Où est mon arc?
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #16 le: 31 août 2008 à 11:32:36 »
Bon,  j'ai hésité à poster ça dans la rubrique ciné, mais...
Premièr poster pour Légende of the Seeker, série adaptée de l'Epée de Vérité - d'où ont-ils sorti ce nom, on cherche toujours...)



Je ne sais pas pour vous, mais personnellement j'ai l'impression que ça va être très fidèle au bouquin... Admirez le regard Perdu-Dans-Le-Lointain™ et la pose Partons-Ensemble-Pour-De-Nouvelles-Aventures™...
Good, better, best. Never let it rest.
'Til your good is better and your better is best.

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 782
  • Lial' | Calamar placide
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #17 le: 31 août 2008 à 11:53:55 »
LOL

C'est, comment dire ... fidèle au livre ?  :mrgreen:
Le pire c'est que ça me donne envie de le voir. Pas au premier degré, bien sûr, mais tout de même c'est une bonne campagne de pub je trouve ...  :mrgreen:
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

Hors ligne Milora

  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 11 125
  • Championne de fautes de frappe
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #18 le: 31 août 2008 à 11:55:36 »
Mdr, la pause ! Remarquez, bizarrement, ça colle vraiment à l'image que j'en avais dans le livre, pour une fois !
Peut-être qu'en film, ça rendrait pas mal : un petit film distrayant mais sans plus (alors qu'en livre, c'est 600 pages qu'il faut s'avaler...)
Pour le titre, peut-être que Seeker traduit Sourcier (enfin l'inverse), en ce sens, la Légende du Sourcier, ce serait logique...

J'en suis approximativement à la page 160, et... je n'ai pas changé d'avis : mal écrit (j'ai arrêté de compter les phrases que je dois relire pour les comprendre... Il faudrait que l'auteur/traducteur se mette dans la tête qu'une colonne, c'est vertical, par exemple, et que le lecteur ne ressent pas un besoin viscéral de savoir dans quel ordre les personnages marchent dès qu'ils prennent la route) très cliché,... Mais bon, on s'y fait, ça se laisse lire, ce n'est pas une torture permanente...
N'empêche qu'autre chose me chifonne, même si j'attends le mot de la fin pour me prononcer : la morale du livre. Pour l'instant, c'est un peu Zedd qui détient la vérité, la leçon existencielle à dispenser, bref. Or, dans son discours (accepté comme vrai par Richard, et par les événements du livre), il faut savoir se laisser envahir par la colère, car c'est la seule façon de ne pas souffrir et de pouvoir vaincre le méchant. La mort d'un seul est préférable à la la défaite face au méchant - méchant qui ne l'est que question de point de vue - et il faut accepter l'idée de tuer pour servir cette cause.
Traduction = Richard a tort au début, quand il arrive à se contrôler à tel point qu'il n'agit jamais de façon irréfléchie sous l'influence de la colère. Et la fin justifie les moyens : tous les moyens sont bons pour détruire le méchant, quitte à devenir soi-même un tueur.
J'aime pas du tout cette morale.
Certes, il se peut que la fin revienne là-dessus, avec par exemple Richard qui se dit : non, la colère c'est pas bien finalement... Mais du coup, ça fera(it) très artificiel et didactique...
« Modifié: 31 août 2008 à 12:00:24 par Milora »
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #19 le: 03 septembre 2008 à 11:41:11 »


Petite constatation : vous avez fait gaffe aux couvertures ? bien sûr, Goodkind n'y est pour rien, mais je trouve qu'elles sont carrément comiques. Les premières (jusqu'au 5) sont de feu Keith Parkinson, et celle du 5 est vraiment belle. Mais ce que j'veux dire, c'est que dans ce genre de séries, il est bon que les couvertures présentent une unité... pour titiller l'instinct collectionneur du lecteur. Et l'unité qu'ils ont choisi, là, c'est les paysages et le couple Richard-Kahlan.

Tellement que... vous n'trouvez pas que ça fait agence de tourisme ? alors, il y a quelque temps, Richard et Kahlan sont allés dans un désert rocheux particulièrement éprouvant... dernièrement, ils ont vu de leurs yeux vu de transcendantes chutes d'eau entourées d'un chaud halo sombre... Safari-voyages vous souhaite un agréable séjour...

J'irai pas jusqu'à dire que les bouquins de Goodkind sont des albums-photos, hein. C'est presque le contraire d'un album-photo, sa série ! les gens souffrent, ce qu'il raconte est incompréhensible, il délaye à mort, ce n'est jamais bien décrit, et on ne s'y replonge pas à chaque occasion...
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 456
    • Mon blog
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #20 le: 03 septembre 2008 à 11:54:19 »
Citer
Tellement que... vous n'trouvez pas que ça fait agence de tourisme ? alors, il y a quelque temps, Richard et Kahlan sont allés dans un désert rocheux particulièrement éprouvant... dernièrement, ils ont vu de leurs yeux vu de transcendantes chutes d'eau entourées d'un chaud halo sombre... Safari-voyages vous souhaite un agréable séjour...

Ouiii!! C'était aussi ce que je m'étais dit en découvrant le tome 2, après les couvertures beaucoup "medieval fantasy" des 2 volumes en poche pour le tome 1...

Mil', pour la morale, je ne saurais dire, mais je crois que tu as raison sur toute la ligne...
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne Kei

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 659
  • Où est mon arc?
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #21 le: 04 septembre 2008 à 00:07:44 »
Milora n'a pas tort : par moment ça fait légèrement Seigneur Sith...

Pour ce qui est des catalogues de voyages... Lol! Autant dire que ces couvertures, souvent très réussies, sont aussi trompeuses que les plages paradisiaques vantées par les tour operators!
Good, better, best. Never let it rest.
'Til your good is better and your better is best.

Hors ligne Milora

  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 11 125
  • Championne de fautes de frappe
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #22 le: 04 septembre 2008 à 17:59:35 »
Ecoutez, je crois que la seule façon de rendre intéressante ma lecture, c'est de vous en faire part au fur et à mesure, sinon j'aurais vraiment l'impression de perdre mon temps.

Dans les livres/films/séries autres, notamment de fantasy, SF ou fantastique, il y a une étape importante qui se révèle souvent un écueil : le méchant. Beaucoup de fictions pas mal ont un méchant ridicule, qui décrédibilise tout. Même dans Star Trek Voyager, que j'adore, je dois reconnaitre que dans quelques épisodes, la reine des Borgs est assez caricaturale. Hier, je me suis aperçue que j'allais lire une scène où apparaissait le méchant en chair et en os, pour la première fois.
J'ai toujours pensé que L'Epée de Vérité allait foncer droit dans le mur.
Eh bien j'avais raison.
Avant tout, il faut accorder quelque chose à Goodkind : il a réussi à me mettre mal à l'aise dans ce passage, avec ses méchants qui font très pervers sexuels (l'un qui aime les petits garçons, l'autre qui n'arrête pas de se lécher les doigts et de se lisser les sourcils).
Mais pour le reste... la cata prévisible, si ce n'est plus. Attention, la suite est pleine de spoils. Le méchant est dans une crypte. Devant le tombeau de son père. Il tourne autour d'un catafalque, en laissant ses doigts fins glisser sur des runes maléfiques. Pitié ! Là, déjà, on a envie de demander grâce, parce qu'il arrive un taux de clichés qu'il est humainement impossible de supporter.
Mais ce n'est pas fini !
Le méchant est beau (là, je pensais qu'il serait horrible... mais un cliché ou un autre...). Démoniaquement beau, à tel point que l'auteur en perd son latin et sort des phrases qui ne veulent rien dire, du style "ses yeux - d'une nuance de bleu douloureuse à force d'être belle". Il en perd aussi son sens logique, car il a dû se croire d'une remarquable originalité, en faisant en sorte que la cape (ou tunique ?) qui flotte derrière le méchant lorsqu'il se retourne dans un geste théâtral, soit blanche.
Là, théoriquement, me direz-vous, il ne reste plus aucun doute : nous sommes bien en face du méchant (au cas où son nom n'aurait pas été suffisamment explicatif : Darken Rahl).
Mais l'auteur est très soucieux que son lecteur le comprenne bien ! Passée cette remarquable présentation physique, il s'empresse de caser un petit paragraphe, mettant en avant les idées de Darky sur la condition féminine (pas très flatteuse). Là, les femmes/filles qui lisent le livre, sont peut-être censées frémir. Pour que les garçons ne soient pas en reste - parce que l'auteur n'est pas à confondre avec le personnage : il tient beaucoup à la parité - le second du méchant aime particulièrement les petits garçons. Ouf, le lecteur, quel que soit son sexe, peut avoir peur de ce duo terrifiant.
Duo terrifiant qui agit comme tout bon duo terrifiant de série Z : le second arrive devant le Maître, et s'agenouille devant lui, pour lui asséner une banalité telle que (citation de mémoire) : Maître, la fille a réussi à s'enfuir, mais ne vous inquiétez pas, j'ai déjà envoyé une autre équipe de tueurs à sa poursuite ; elle ne pourra pas nous échapper !
Et c'est là qu'on s'aperçoit de la superbe maîtrise littéraire de Goodkind : toute la scène a été montée pour nous surprendre, parce que Darky ne lance pas de rire machiavélique ! (il doit se réserver pour un autre chapitre).
Et là, après cet exploit, l'auteur semble avoir épuisé d'un coup toutes ses réserves d'originalité. Car dans la suite (après la description détaillée des bas-reliefs de chaque pièce du grand palais que le duo de méchants parcourt), Darky va trouver un petit garçon prisonnier qui doit être pur pour l'aider à se rendre dans le royaume des morts. On a échappé à la pure et douce vierge, me direz-vous ? Que nenni ! C'est que le méchant, dans le laps de temps, a réussi à découvrir qu'il lui faudrait l'héroïne, de gré ou de force, pour porter son enfant ! Ha ha ha !
Autant vous dire qu'on est rassuré quand le narrateur revient aux gentils, et on en pardonne pour quelques paragraphes toutes les maladresses d'un narrateur qui, pour ne pas répéter le mot "droite", sort tout naturellement que le mur se trouvait à la dextre du Sourcier. Sans oublier la cohérence d'un style qui n'hésite pas dans des phrases comme "Demmin, chantre assermenté de ses noires pensées, était aussi costaud que ses hommes".
Pour un peu, j'en préfèrerais Roubaud...
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 456
    • Mon blog
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #23 le: 04 septembre 2008 à 19:40:43 »
*clap clap* J'adore tes impressions de lecture, c'est tellement ça  :mrgreen:

M'enfin finalement c'est instructif et marrant quand on le lit avec du recul, nan? Rien que pour ça j'ai envie d'emprunter les tomes que j'ai pas lu, un jour  :D

Pis ce qui est bien c'est que ça me réveille des souvenirs de quand j'étais jeune, naïve et innocente ignorante de la Fantasy et que ça me paraissait merveilleusement exotique... Come quoi j'avais encore du chemin à faire, mdr
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #24 le: 04 septembre 2008 à 19:54:30 »


J'ai lu la moitié, je garde la suite pour quand j'serai de mauvais poil :coeur:

Par contre, appelle-le "Rahlou" ou autrement, mais Darky, j'ai cru que tu parlais du nôtre !


J'avais oublié à quel point c'était nul. Faudrait que je le relise. :mrgreen:
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne Kailiana

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 782
  • Lial' | Calamar placide
Re : Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #25 le: 04 septembre 2008 à 20:18:22 »
J'avais oublié à quel point c'était nul. Faudrait que je le relise. :mrgreen:
Arrêtes, je suis dans le même cas. Mais y'a quelques semaines j'avais ressorti le tome 1 "pour voir", je n'avais pas réussi à dépasser le premier chapitre. Il faudrait que je m'accroche un peu plus.
Si la réalité dépasse la fiction, c'est parce que la réalité n'est en rien tenue à la vraisemblance.
Mark Twain

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Einstein

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 456
    • Mon blog
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #26 le: 08 septembre 2008 à 20:40:39 »
Bon, ce week-end je l'ai moi aussi re-feuilleté, et c't'horrible, tout est vrai. Je suis limite atterrée d'avoir pu m'émerveiller autant à l'époque où je l'ai lu... Mais non, aucun doute, c'est vraiment nul sur tout la ligne, rien à défendre  ><
Désormais, je ne garde une affection particulière qu'au souvenir des bons moments que j'avais passés à la lecture, mais c'est maintenant complètement détaché du livre lui-même, lol  :D
(n'empêche que si un jour j'ai l'occasion d'emprunter la suite un jour de pluie sans rien d'autre à bouquiner, je serais curieuse de voir à quel point le 3 et les autres arrivent à continuer ^^)
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #27 le: 09 septembre 2008 à 00:46:32 »


Le 3, je l'ai ! :mrgreen:

On me l'avait prêté... j'étais allé jusqu'à la moitié et j'avais pas pu tenir +... mais quand j'ai voulu le rendre, on m'a dit que j'pouvais l'garder, LOL.

Voilà :mrgreen:
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne Kei

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 659
  • Où est mon arc?
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #28 le: 11 septembre 2008 à 22:57:10 »
De nouvelles photos viennent de paraître et... c'est pire encore que vous ne pouviez l'imaginer... Franchement, je n'arrive pas à décider qui est le pire...

Monsieur Abdos?


La nouvelle Vierge du Rohan? (elle était pas censée être blonde au fait?)


Ou... le sorcier au regard torve... (même Jiraya ne fait pas une tête pareille, et c'est quoi la sphère lumineuse dans sa main? un rasengan?? je sais, je lis trop Naruto...)


Tout d'un coup, j'ai peur pour l'adaptation du TdF... Enfin, s'ils sont aussi fidèles à la série...
Good, better, best. Never let it rest.
'Til your good is better and your better is best.

Hors ligne Zacharielle

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 835
    • au bord du littéral
Re : L'Epée de Vérité (Terry Goodkind)
« Réponse #29 le: 12 septembre 2008 à 08:55:12 »
Pincez-moi, je rêve  :'(
*
Elles sont désopilantes ces photos en fait  ;D ah ah ah, Monsieur Muscle, Khalan avec son vieux sourire de pet (une expression de la famille, par exemple, Sheppard de Stargate a une tête de pet  :mrgreen:) et Zed mais morte de rire, l'air hagard et... mais mon dieu on dirait une vieille série pourrie de M6 à midi !!!
« Modifié: 12 septembre 2008 à 08:57:16 par Zacharielle »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.069 secondes avec 23 requêtes.