Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 novembre 2020 à 06:29:37
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Ben.G, Claudius) » Frisson d'automne

Auteur Sujet: Frisson d'automne  (Lu 2205 fois)

Hors ligne Eivor

  • Aède
  • Messages: 204
Re : Frisson d'automne
« Réponse #30 le: 02 octobre 2020 à 13:18:12 »
Bonjour Hellian,

Ça coule tout seul, et c'est fondant et sucré comme le miel. J'ai la saveur en bouche.
Merci.
« Modifié: 02 octobre 2020 à 13:48:37 par Eivor »
-- Alors ! C'est pas contre vous, vraiment, je fais attention et tout, j'écoute, je lis sur les lèvres en plus, mais pas moyen : je-ne-bi-te-pas-un-broc de ce que vous m'bavez !
-- Ah ? Bon... À plus tard !
Mon roman --> La traverse des âmes : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=34995.

Obofix

  • Invité
Re : Frisson d'automne
« Réponse #31 le: 02 octobre 2020 à 13:46:30 »
C'est ce que je craignais
Du coup ton image d'homme vertueux en prend un sacré coup  :)

Hors ligne DeB 54

  • Scribe
  • Messages: 85
  • une terrienne dans les nuages
Re : Frisson d'automne
« Réponse #32 le: 02 octobre 2020 à 19:55:38 »
suffisamment détaillé pour voir ce que tu veux nous faire voir, mais suffisamment vague pour nous garder une part d'imagination
romantique et délicat
j'aime beaucoup

Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 722
Re : Frisson d'automne
« Réponse #33 le: 03 octobre 2020 à 10:51:31 »
Eivor

je rougis de confusion sous tes louanges, déchiré entre fausse modestie et suffisance du genre. « Mais non, ce texte est le fruit du hasard » ou bien « ouais, je crois que j'ai pondu un truc pas mal »

O'Bofix

Tu le sais mieux que quiconque, qui met le pied dans les ruelles de la poésie renonce à toute vertu.


DeB 54

Le poète est comme une jeune fille qui montre ce qu'elle veut mais cache l'essentiel.
cent fois sur le métier...

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • Messages: 547
Re : Frisson d'automne
« Réponse #34 le: 03 octobre 2020 à 11:22:17 »
J'ai eu beaucoup de plaisir à la lecture.
Les vers ont été fluides, les images sont agréablement évocatrices de l'automne et le sujet est sensible et tout imprégné de poésie.

Pour tout dire, c'est un poème que j'aurais aimé garder dans un recueil.

Au plaisir de te lire encore,
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 722
Re : Frisson d'automne
« Réponse #35 le: 11 octobre 2020 à 18:45:08 »
Cyr,

J'ai omis de te remercier pour ton passage et les compliments dont il me gratifiait.
Jean mesure le prix connaissant ton exigence littéraire.

Bien cordialement à toi.
cent fois sur le métier...

Alice.M

  • Invité
Re : Frisson d'automne
« Réponse #36 le: 12 octobre 2020 à 09:05:50 »
Qu'ajouter de nouveau à tout ce qui a été écrit dans les commentaires précédents ?
Rien de plus, si ce n'est que j'ai trouvé le poème très beau.

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 527
  • Miss Green Mamie grenouille
Re : Frisson d'automne
« Réponse #37 le: 13 octobre 2020 à 21:16:04 »


Merci pour celui qui a remonté ce message, et merci à toi Hellian pour ce sonnet fort bien réussi. Je l'avais raté en son temps !

Les images qu'il dévoile sont musicales et poétiques à souhait ! Et cet envol en fin d'écrit bien joliment trouvé.

Je n'aurais qu'une seule remarque, cous au pluriel ? Certes ces oies n'ont qu'un cou chacune, mais elles sont plusieurs... à voir, je ne sais trop en fait.

Sinon, je me suis régalée, une poésie comme je les aime, douce, fluide, goûteuse et qui raconte une vraie histoire avec des mots simples.

Amitié
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Claudius ses textes et poésies

Hors ligne HELLIAN

  • Prophète
  • Messages: 722
Re : Frisson d'automne
« Réponse #38 le: 15 octobre 2020 à 13:56:55 »
J'ai quelques scrupules à remonter ce fil une nouvelle fois, mais j'en aurais plus encore à ne pas remercier mes adorables lectrices

« Cou tendu »… oui, cela peut se discuter. Au cas présent, le singulier me paraît plus adapté. On aurait pu dire « le cou tendu » plus facilement que « les cou tendus ». D'ailleurs la même interrogation peut valoir pour «ramige déployée » au dernier tercet
cent fois sur le métier...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 23 requêtes.