Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 avril 2020 à 19:39:19
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions (Modérateurs: Milora, Aube, Ben.G) » Les lieux communs de l'écriture

Auteur Sujet: Les lieux communs de l'écriture  (Lu 11779 fois)

Hors ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • **
  • Messages: 2 000
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : Les lieux communs de l'écriture
« Réponse #75 le: 27 décembre 2019 à 16:42:51 »
Je m'étais retiré d'un fil qui paraissait vouloir collectionner les incipit sirupeux et banals du genre
"Ses cheveux blonds comme les blés volaient doucement au vent"
Mais puisque la modération m'a détrompé et qu'il s'agit bien de contribuer à lister les expressions toutes faites, je retire mon retrait et ne résiste pas au plaisir d'exposer au pilori et à la vindicte populaire quelques locutions particulièrement agaçantes, telles que par exemple :
être en capacité
au niveau du vécu
les vrais gens
au jour d'aujourd'hui
convoquer le réel
et que j'avais oublié de placer dans le texte évoqué plus haut. Mais chut !




Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • *
  • Messages: 507
  • serviteur de Saturne
Re : Les lieux communs de l'écriture
« Réponse #76 le: 27 décembre 2019 à 17:10:49 »
Citer
Erwan et Ariane : finalement, je crois comprendre ce qui vous embête, et je dirais que je me focalisais avant tout, pour reprendre l’expression d’Ariane, sur les effets de styles volontaires et déjà trop lus
Merylys : j’ai quasi exactement le même sentiment que toi, je trouve que recenser ces expressions c’est rigolo, que ça conscientise la perception que je peux en avoir, sans aucun jugement sur l’auteur
J'ai oublié de souligner combien les interventions de ces membres dans le fil m'ont paru indispensables afin de ne pas sombrer dans un mépris linguistique, une stigmatisation, des jugements de valeurs à l'encontre de certaines formes langagières, qu'elles soient parlées ou écrites

Citer
Personnellement, si j'aime bien ce fil, ce n'est absolument sans aucun jugement envers les auteurs qui utilisent ces clichés, je ne les respecte pas moins que les autres. Simplement je trouve marrant de voir que les auteurs partagent des codes communs, utilisent des tournures de langue qui pour la plupart ne se retrouvent pas dans le parler commun

Citer
La moitié de ce que vous prenez pour des lieux communs sont des expressions, et sont donc autant des lieux communs que ne l'est le mot "maison". La langue elle-même est une norme, à ce compte-là, sans parler que le snobisme littéraire à ses propres codes lui-même.

Celui qui utilise "au jour d'aujourd'hui" veut signifier quelque chose que l'expression "aujourd'hui" ne suffit plus à exprimer. De même qu' "aujourd'hui" était déjà pléonastique comme tu le sais. Plutôt que de condamner les usages, pourquoi ne pas s'en émerveiller et essayer de les comprendre ?

Ainsi, sans animosité aucune, il me semble que l'intervention de Champ réoriente le sujet vers ses abimes. Et je me demande bien quoi ou qui est véritablement à jeter au pilori et à la vindicte populaire pour ses (al)locutions particulièrement agaçantes...


Edit : je ne crois pas que ce sujet devrait servir à monter une liste noire d'expressions discriminantes auxquelles il faudrait à tout prix résister afin de se distinguer et surtout ne pas se voir confondu avec le reste de la plèbe illettrée
« Modifié: 27 décembre 2019 à 17:17:53 par Loup-Taciturne »
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 149
Re : Les lieux communs de l'écriture
« Réponse #77 le: 27 décembre 2019 à 19:11:45 »
Merci Loup pour ton édit, il m'a permis d'ouvrir une piste de réflexion intéressante que voici. Si on me remet une liste appelée la liste noire des expressions pourries eh bien je l'accepte et je dis merci. Je veux dire que je suis preneur de toute expression délivrée avec son jugement de valeur, parce que de toute façon cette expression ne pénètre l'intérieur de la liste du premier post qu'après avoir déposé à l'accueil son jugement de valeur. Enfin, vu par moi, c'est à ça que ça ressemble. Mais comme le montrent les différents messages, il peut y avoir plein de définitions différentes de ce qu'est et à quoi sert une telle liste. Un concept, des formules communes, des clichés, des lieux communs, syntagmes figés, qui selon différentes personnes sont intéressants, marrants, un peu hétérogènes, nazes, révélateurs, etc. Je ne sais pas si tout ça pourrait se regrouper dans un parfait compromis, mais en attendant, parce qu'il faut bien que ça tourne, j'aimerais tout recueillir et ranger tout ça dans une liste sans nom, voilà. Le titre est juste là parce qu'il faut bien un titre à un sujet (au début ça s'appelait "chassez le naturel au galop", aucun sens).
Ce que je dis ne doit pas freiner le débat sur la définition de ce qu'est un cliché, lieu commun, syntagme figé, etc. Je veux seulement dire que ce sujet ne servira pas à monter une liste noire ou blanche, à moins que tout le monde ne se mette d'un coup à penser les mêmes choses. Je crois plutôt que chacun voit dedans ce qu'il ou elle, iel veut bien voir. Moi je ne sais plus trop quoi en penser, je n'y pense pas beaucoup à vrai dire, je m'efforce de le faire là maintenant, mais sinon, bah, c'est juste une liste quoi, sans conséquences il me semble. Je ne pensais pas devoir accepter refuser des propositions, ça devra peut-être se faire après cela dit. A la base il fallait qu'un texte arrive à en sortir, on verra bien.
« Modifié: 27 décembre 2019 à 19:13:43 par extasy »

En ligne Alan Tréard

  • Comète Versifiante
  • ***
  • Messages: 5 634
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Les lieux communs de l'écriture
« Réponse #78 le: 27 décembre 2019 à 20:55:10 »
Alors,


Me concernant, ce fil m'a beaucoup fait penser à de la parodie : il s'agit en fait d'imiter de façon ridicule des grands classiques en forçant volontairement les traits afin de provoquer le rire et l'hilarité.

En France, il existe un droit à la parodie qui fait qu'on peut caricaturer n'importe quelle œuvre sans être taxé de la plagier, et moi, j'aime bien cette loi car elle offre une place au rire et à l'esprit qui pense (qui ne se contente pas de recevoir un message mais qui reste en capacité de le critiquer voire d'en rire). C'est le droit à la parodie.


Pour en revenir au texte, si jamais je répondais au défi d'essayer de replacer les phrases relevées en début de post afin de faire un texte melting-pot de clichés, ce serait effectivement pour faire une parodie et m'amuser un peu. En fait, j'ai beaucoup travaillé sur des textes que j'ai pris très au sérieux ces derniers temps (pour mon recueil de contes) dans lesquels il faut toujours avoir l'air d'être inventif, novateur, original, créatif, etc. et je crois que ça me ferait du bien de briser la glace en revenant sur un truc qui m'amuse et qui soit plus dans la banalité sans avoir à exposer une certaine originalité.


Voici pour ce que m'inspire le fil – me concernant – je reviendrai par ici si jamais je propose un texte à partir des propositions répertoriées, et merci beaucoup à extasy de l'avoir relancé, on en a des belles, des participations. ^^


À tout bientôt !

Hors ligne extasy

  • Palimpseste Astral
  • ***
  • Messages: 3 149
Re : Les lieux communs de l'écriture
« Réponse #79 le: 27 décembre 2019 à 21:18:47 »
Merci beaucoup, Alan, d'avoir toi aussi exprimé ce que tu pensais de tout ça !

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.033 secondes avec 22 requêtes.