Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 septembre 2020 à 06:34:42
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateurs: Aube, Ben.G, Claudius) » avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)

Auteur Sujet: avortons, orphelins, bossus, bribes, lambeaux, éclats d 'azur (fil collectif)  (Lu 38445 fois)

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 614
  • 💡
    • mordelang
eh bien, ça en fait, des trucs que je commence sans finir...

"sonnent les sornettes
les serpents, c'est honnêtes
en servant, d'interprètes
à la langue du vent
ils s'arrêtent, quand ?

quand reprend la chansonette
et que pend la chaussette
devant la cheminée
on l'a acheminée
agenouillée
animée
mimée"


un peu plus tard


"allant contre vent
et marées de lune
j'aurais presque autant
qu'un rien de fortune

à l'hémisphère d'un tout
à l'autre dessus dessous
ce qu'on espère après tout
c'est que l'autre soit dissout
pour une sérieuse quinte de toux
on ne donnerait pas dix sous

pour un tour de manège
l'effort du sacrilège
les doigts collent à l'arpège
on sort sans cortège
et si tant est qu'on abrège
les souffrances de nos neiges
c'est que l'âme ne m'oblige
mais seulement alors l'ai-je ?

"

bien plus tard

« Modifié: 29 mars 2020 à 16:05:59 par Dot Quote »
lol

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 496
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Chers tous,

Je vous offre un de mes poèmes, je l'abandonne à la toile tout entière en espérant qu'il vibre agréablement par-delà vos écrans.



Remue-ménage (ou la fuite du monde)


Une licorne s’écroule de fatigue
Et bien des années plus tard,
Au même endroit exactement,
On ne s’en souvient plus très bien.

La terre piétinée,
Entre deux brises anachroniques,
Se remue en vain
Pour conserver ces secrets enfouis.

Une taupe en bout de galerie gémit,
Il est quatre heures de l’après-midi,
La nuit lui manque,
Et le soleil s’ennuie.

Fleurs de Décembre, reviens ! et présente toi donc  ::)
j'ai aimé ce poème
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Claire

  • Buvard
  • Messages: 4
et si c'était hier que tout s'était joué

Jolie idée que ce fil, et les quelques vers lus sont tous des petits morceaux de soleil.
Mais celui-ci, celui-ci, le plus court, est selon moi le plus dense. Je ne saurais dire pourquoi, j'ai eu carrément les larmes aux yeux, c'est fou, non ?
Il exprime tant et tant de choses en si peu de mots.
Pour moi, c'est le genre de vers à caser en fin de poème. Le vers final, celui qui claque, qui résonne encore après le point final.

Merci pour ce petit moment d'émotion ! (J'en fais trop ?)

Hors ligne Cyr

  • Calliopéen
  • Messages: 548
Dot Quote J'aime bien ton mélange graphisme et poésie.
"Il y a deux sortes de poètes : les bons, qui brûlent leurs poèmes à l'âge de dix-huit ans, et les mauvais, qui continuent à écrire de la poésie jusqu'à la fin de leurs jours." Umberto Eco

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 614
  • 💡
    • mordelang
eh bien c'est accointant de voir que tu réagis au moment où je pourrais aussi... j'ai un petit avortonsss, un orphelinsss, un bossu, même... des pas très bribes lambeaux d'éclats d'azur et de fil collectif... mais 21kmots, ça va pas le faire, ici... à plus tard, er merci

'⁔'
lol

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 596
  • serviteur de Saturne
(Dot, j'ai pas encore pris le temps de lire tes productions ci dessus, mais pourquoi ne pas les poster dans un sujet digne de ce nom dans la section ? ça mérite de ne pas être noyé dans ce fil qui semble consacré aux petits opni. et qu'on consulte p-e à la va-vite)
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 614
  • 💡
    • mordelang
si, les trucs que je poste ici sont des morceaux insatisfaisants, des idées tronquées ou pas vraiment réalisées, des trucs qui boîtent ou n'on pas de propos, des trucs que je savais pas quoi qu'en faire... et je crois c'est le but de ce fil : la fameuse boîte range-tout avec des bouts à raccommoder, des aiguilles, des ficelles, des dés, des épingles...

:D

(edit : le plus souvent c'est des prods que j'y arrive pas et où j'ai rage-quit x,))
lol

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 596
  • serviteur de Saturne
Citer
où j'ai rage-quit
Haha, d'ac Dot, au temps pour moi  ^^
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 614
  • 💡
    • mordelang
sinon en fait...

j'suis àl avec mes ambitions de textes un peu ambitieux, notamment à cause du CoCo, pis ça flope un peu toujours d'une certaine manière... du coup entre l'envie de créer un topic 'avortons' dans chacune des sections concernables et l'éternelle envie de faire un petit truc de pluss... bin je pense à faire des genre de trucs qu'on n'aimerait pas, il faut se l'avouer, genre : mon petit dernier, Royaume, fait à peine 5k mots... alors qu'il avait prévu de s'étirer au moins en un tome de roman, pis si pourquoi pas pluss, y'avait de l'idée à gratter derrière ! pis j'ai terriblement la flemme de dire que machin va de là à ici en passant par autre part pis sur la route y'a une limace méchante qui veut le manger alors il la bute avec son sac-à-main et il lui vole sa peau pour en faire un tapis de bain gluant !

donc, la poésie possède ses machins trucs qu'on pourrait crafter du truc cool, ne serait-ce qu'en mode vide-grenier, pis ce présent fil sert à ça...

mais, et la modé jugera ou non si je déborde ou pas, mais je tire le fil :
est-ce qu'on créerait pas genre :
- une interaction organisée autour des bribes non pas poétiques... mais narratives ?
en gros, de mon point de vue, c'est :
- j'ai des morceaux j'pas quoi en faire, faudrait pas gaspiller !
du coup si y'en a qui sont en recherche de trucs, sérieux ou pas, pour l'exercice ou la finalité, pour l'idée ou autre, je me demande...

ouais ?
lol

Hors ligne Loup-Taciturne

  • Calliopéen
  • Messages: 596
  • serviteur de Saturne
Pourquoi tu n'en fais pas des textes courts ? C'est pas parce que à toi ça te semble imparfait, que tu ne peux pas le soumettre si tu veux un avis/échange, non ?
« Suis-je moi ?
Suis-je là-bas, suis-je là ?
Dans tout "toi", il y a moi
Je suis toi. Point d'exil
Si je suis toi. Point d'exil
Si tu es mon moi. Et point
Si la mer et le désert sont
La chanson du voyageur au voyageur
Je ne reviendrai pas comme je suis parti
Ne reviendrai pas, même furtivement »

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 614
  • 💡
    • mordelang
comment dire sans passer pour le grogrogros volumineux que je suis '-'

parlefond :
- il est posted et fini, mais juste je suis déçu de pas qu'il dura en lui 50k (il en fait 17 ou un truc du genre)
- il reprend déjà un personnage qui a spread un peu partout, notamment en plusieurs occurrences dans la section textes courts... c'est Fante !

Inula E. :
- il fait 21k donc découper en textes courts, ça va être auch
- il prévoyait lui aussi le minimum du 50k, avec toute une histoire à étaler de la sorte, dans ma tête, ce qui le laisse interminé par forfait...
- lui aussi aborde un habitué des textes courts, textes longs et autres externalités, un autre perso de mon univers : First Comet !
(- accessoirement, j'ai opté pour une mise en page opendoc spécifique à un rendu graphique qui ne peut être rendu sur le meud, et pourtant... il est dans la section CoCo à paraitre encore chapitre par chapitre jusqu'à plus de jours)

Royaume :
- 5k, qui en fait iraient bien dans la section textes mi-longs, mais... bin ouais : c'est un début ouvert pour autre chose que la satisfaction de lecture ou d'échange artistique... j'sais pas si je suis clair
- et heu...
j'suis paumé

mais voilà, et voilà
ouais

c'pas que c'est imparfait ou quoi, disons que j'suis très ponctuel dans mon implication, et je passe vite à autre chose, parce que j'aime pas m'éterniser trop, au risque de pas terminer ce qui m'apparaît assez distinct pour que je me fasse l'idée incarnée de l'idée immatérielle qui m'avait lancé...

pis du coup ouais, j'pense Royaume ira ptetr en textes mi-longs, ou alors je le continuerai un peu, mais je crois c'était une ponctualité d'hier seulement...

du coup l'idée ptetr, je pensais en fait à :
- je sais pas trop comment dire autrement que "incarner les métaphysiques de l'imaginaire", mais je me répète et c'est surement pas plus clair maitnenant

!
lol

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 496
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Le démonu

Je jouis tant de l’ignorance que les pantes se portent
les uns aux autres grâce à leur manque de confiance
je me love dans les absences
laissées béantes par les corps délaissés
et m’endors dans les anfractuosités
qui séparent l’attente de l’étreinte amie.
Joyeux à souhait dans ce méli-mélo de non-dits
je me languis et me nourris d’histoires coincées
dans les gorges et dans les ventres, mal digérées
et maudis toutes les fois qu’il faudra
leur implacable envie d’aimer
au creux de laquelle, en un soupire d’extase
je m’éteins par manque d’espace.
« Modifié: 03 mai 2020 à 12:43:02 par Miromensil »
Elle faisait allusion à une pluie dense et tiède qui a crépité toute la nuit sur les feuillages fauves et les fruits blets de l'automne (Tournier)

Hors ligne Opercule

  • Troubadour
  • Messages: 282
  • Nécroposteur aux mains froides
quand je pense à la mayonnaise, je deviens gras

Je te nomme reine des sauces
Ô formidable émulsion
Et tu me portes au cosmos
Dès l’instant de l’insertion.

J’en mets partout sur tes salades,
Fraîches et légères dans l’air d’été,
Et si mon thon me semble fade
Une bonne cuiller et c’est réglé.

Je besogne quand je te monte,
En versant huiles et vinaigres,
Avec doigté et aucune honte.

Par gourmandise je lèche la frite
Et je m’étends, comblé enfin
Et j’attends que la faim m’habite

En ligne Dot Quote

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 614
  • 💡
    • mordelang
(bof)
puisque silence :

Capturé par la faim en début de chronique
J'ai montré blanche main
Ce fut catastrophique

Un totem en destin par abus de pratique
Ligoté au festin
Mon corps hurlait panique

Lorsque passe demain je n'ai plus d'élastique
Et le retour est vain
Plus rien n'est fantastique

edit :

Expl : osions des onions d'osier
Déf : lag ration rationnelle
Adj : eut dent d'un vent
V : pour vendetta
N : un sentiment
« Modifié: 05 juin 2020 à 00:55:03 par Dot Quote »
lol

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 250
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Avant l’aube et les cygnes
le bras du pêcheur plonge.

Tapis dans les buissons,
des crocs de félins rongent
Braises rouges sur galets
Ciel bleu, air chargé de violet

Le poing qui ressort est vide mais
déterminé à ne plus jouer aux osselets
Le poing est ferme, se lève, cache le soleil

C’est l’heure des cygnes et de la faim
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.074 secondes avec 23 requêtes.