Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 mars 2021 à 00:45:34
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » BD, comics, mangas » [BD] XIII

Auteur Sujet: [BD] XIII  (Lu 3522 fois)

Hors ligne aiii

  • Scribe
  • Messages: 83
[BD] XIII
« le: 15 février 2007 à 11:44:20 »
Introduction - TOME I
Un homme solidement bâti mais sérieusement blessé est rejeté par la mer. Sauvé par un couple de retraités, soigné par Martha, il recouvre des forces mais pas la mémoire. Signe particulier : un XIII tatoué sur la clavicule. Après s'être débarrassé sans pitié d'Abe et Sally, des tueurs tentent vainement d'abattre ce XIII. Un photo trouvée sur un homme de main offre une piste qui croisera policiers véreux, porte-flingues anonymes et services secrets du colonel Amos. XIII pourrait s'appeler Steve Rowland et, Le Jour du soleil noir, il aurait tué le président William Sheridan. Déboussolé, XIII se réfugie auprès de Martha. La Mangouste et ses hommes l'y attendaient.

Il y a en tout 17 tomes de XIII qui sont parus, et le prochain (sûrement le dernier) sort fin 2007 !
« Modifié: 20 avril 2009 à 21:45:34 par Marygold »

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 249
  • marmotte aphilosophique
Re : [BD] XII
« Réponse #1 le: 15 février 2007 à 14:33:35 »
Je suis d'accord c'est vraiment bien comme BD !

Plus on avance dans la série et plus l'intrigue se resserre, ou alors de nouvelles pistes apparaissent...
« Modifié: 20 avril 2009 à 21:46:00 par Marygold »
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 454
    • Mon blog
Re : [BD] XIII
« Réponse #2 le: 17 juillet 2007 à 14:02:40 »
J'ai lu le tome 1, mais je crois que j'irai pas plus loin: j'aime pas le graphisme, et l'intrigue m'intéressait au début, mais au fur et à mesure que j'avançais dedans, j'aimais plus, ça devenait trop "américain" à mon goût... Mais le début est bien  :P
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 558
Re : Re : [BD] XIII
« Réponse #3 le: 21 janvier 2013 à 20:57:20 »
J'ai lu le tome 1, mais je crois que j'irai pas plus loin: j'aime pas le graphisme, et l'intrigue m'intéressait au début, mais au fur et à mesure que j'avançais dedans, j'aimais plus, ça devenait trop "américain" à mon goût... Mais le début est bien  :P
D'accord avec Leia, dessin pénible et narration lourdingue à mon goût, j'en ai lu un je n'en relirai pas . D

Mais je serais quand même curieux de connaître le fin mot de l'histoire, et surtout ça m'étonnerait pas que dans quelques décennies (et peut-être déjà maintenant) il y ait des choses sur le rapport au passé, à l'amnésie, à l'oubli, etc., où la période années 90-2000 dans l'Europe occidentale occuperait une place assez importante. (Ceux et celles qui sont en fac de lettres vous en dites quoi :--) ?)

Je me souviens par exemple que le film L'homme sans passé (l'histoire d'un gars amnésique incapable de se souvenir dece qui lui était arrivé) était sorti au moment où XIII commençait à cartonner.

Alors je sais pas, j'affirme rien, il faudrait faire des mises en perspetive historiques, mais je fais l'hypothèse que le thème de l'amnésie et de l'oubli a pris une importance et des formes un peu spécifiques dans la création artistique ces dernières décennies dans l'"Occident".

Comme figures de grand amnésique, y avait déjà le fameux Travis de Paris, Texas (Wenders). mais sinon j'en ai pas d'autres en tête. Les autres grands naufragés dans l'histoire de l'art, souvent, c'est plutôt l'inverse, ils se souviennent (Robinson Crusoë), voire ils se souviennent à fond et ruminent et se vengent (genre Monte-Cristo). et sinon, ceux qui subissaient des giga-chocs, ça n'allait pas forcément de pair avec l'oubli (cf. kafka ou au contraire la souffrance du héros vient précisément de ce que son corps est métamorphosé cependant qu'il se souvient parfaitement de sa vie antérieure). et sinon y a bien sûr proust où le gars retrouve la mémoire si on veut mais c'est quand même très spécifique, c'est pas un aliéné qui était devenu amnésique, juste un gars normal qui découvre la "mémoire involontaire" et les émerveillements et surexcitations qui vont avec.

Mais en gros le fait qu'on puisse être un héros-sans-mémoire, il se pourrait que ce soit assez récent comme figure, et que ça fasse écho à des évolutions dans le rapport au temps (affaiblissement de l'idée de progrès, surcharge d'informations (ou de pseudo-information), volonté de tout connaître de son passé, de son inconscient, etc.) ; enfin c'est des hypothèses quoi ; mais ça m'étonnerait pas qu'à l'heure qu'il est des chercheurs soient en train de les creuser ou les aient creusé. Les Norbert Elias du XXIe siècle pourront citer XIII dans leur bibliographie  :).

Bon mais ceci dit je suis curieux de savoir où ça en est XIII. terminée la série ? et à la fin on connaît son histoire, ou alors on laisse le public dans l'ignorance et le mystère ?
en tout cas ça fait un petit moment que j'ai pas aperçu de XIII en tête de gondole.

mais ça a cartonné jusqu'au bout je crois non?

le dessin (et le reste aussi d'ailleurs  :mrgreen: ) me fait à fond penser à largo wynch (c'est peut-être même le même auteur?)
« Modifié: 04 février 2013 à 18:26:01 par Meilhac »

Hors ligne Xeraphia

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 286
  • Rudetripping
Re : [BD] XIII
« Réponse #4 le: 04 février 2013 à 01:51:10 »
La série est terminée (depuis longtemps, en fait), et je vous dirai même que c'est dommage de n'avoir pas été plus loin que le premier tome (d'ailleurs oui, c'est le même auteur que Largo Winch -qui, soit dit en passant, n'arrive pas à la cheville de XIII). Le commentaire de "C'est très 'américain'" me fait doucement rire... évidemment que c'est 'américain', 1) ca se passe aux Etats-Unis, 2) l'Espionnage avec un grand E, ca fait toujours très 'américain'. Et d'ailleurs, on n'aime pas parce que ca fait 'américain' et que tout ce qui est 'américain' est nul ? Bon, c'est peut-être pas ce que le commentaire voulait dire, mais en tout cas c'est l'impression que ca donnait -et franchement, voila quoi ::)

La patte de Vance, on aime ou on n'aime pas, on est libre -mais c'était un excellent dessinateur pour XIII, qui a d'ailleurs signe d'autres immenses classiques, ce que XIII est en passe de devenir (si ce n'est pas déjà fait). Le problème de Vance, c'est que ses héros ont tous la même tète... Bob Morane et XIII sont jumeaux, z'avez pas remarque ? :mrgreen:

Van Hamme est aussi résolument plus moderne que ses collègues de la franco-belge (je vous parle de l'époque ou XIII a débuté, hein, ca fait un bail) et beaucoup plus occidental. Peut-être que c'est de la que vient cette impression d' 'américain'. Et avec XIII, il a signé une saga magistrale et un scenario TRES complexe, a un point ou on a été très nombreux a parier qu'il ne s'en sortirait pas. La deuxième moitié de la série (a partir du tome 14) avait l'air de partir carrément en sucette. Oui, on se perd plus d'une fois ; oui il nous emmène au nord pour nous balancer au sud ; oui on ne pige rien de rien, et à chaque fois qu'on croit comprendre, eh bien non ce n'est pas ca. Mais c'est justement ca que XIII traverse, et la réussite de Van Hamme, c'est de nous le faire traverser aussi. Le lecteur ne voit rien que son héros ne voit pas, ou au moins ne devine pas. Il y a du bon et du moins bon (la saga costaverdienne, on s'en serait bien passés) et ses personnages sont merveilleux, ou on a au contraire envie de le faire crever a petit feu : que des extrêmes, pas de zone grise.

XIII a effectivement cartonné, et ce n'était pas un succès volé ni surfait. Tout n'est pas nickel dans cette série, loin de la, mais je répète que c'est tres dommage de la laisser tomber aussi vite, simplement parce qu'elle n'offre pas la même accessibilité que beaucoup de ses consœurs. Et elle n'est pas a comparer a la franco-belge classique, parce qu'elle n'a rien en commun avec. XIII fait peur au début, parce qu'on n'y comprend rien ; mais on prend un grand souffle, on plonge, et on se refait un Bourne en BD, on fait un bisou a Carrington, un coucou a la Mangouste, les messieurs lorgnent les décolletés des mesdames (y’en a un poual trop), et les aventuriers et conspirationnistes seront comblés.

Argumentation tout a fait partiale d'une fan :huhu:
Show. Don't tell.

Hors ligne Jété

  • Scribe
  • Messages: 79
    • Litté-ratures
Re : [BD] XIII
« Réponse #5 le: 08 février 2013 à 22:57:32 »
Jean Van Hamme est un scénariste énormissime à mes yeux... XIII est une réussite même si, à partir du 12/13ème album, ça s'essouffle un peu. Néanmoins le suspense et la complexité de l'histoire rendent le tout incroyable. Incroyablement peu plausible, mais génial. J'ai dévoré ces BDs à la manière d'un polar. Et dire que je ne jure que par Goscinny en temps normal...  :mrgreen:
« [...] Et, se glissant sous les couvertures, il dormit d’un sommeil de plomb, comme, seuls, dorment les bienheureux qui ignorent les hémorroïdes, les puces et l’excès de facultés intellectuelles. » Gogol

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 558
Re : Re : [BD] XIII
« Réponse #6 le: 09 février 2013 à 01:47:13 »
la complexité de l'histoire
mmmh... et c'est une qualité, ça ? (moi qui n'aime pas XIII, si y a bien un avis que je partage avec les fans, c'est celui-ci : XIII, c'est compliqué) 8)

Hors ligne Xeraphia

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 286
  • Rudetripping
Re : [BD] XIII
« Réponse #7 le: 09 février 2013 à 03:40:32 »
Ben... oui, c'est une qualite ! C'est meme sa qualite principale. Tu ouvres le premier tome et apres tu passes des jours a demeler les noeuds de l'histoire, et c'est tout simplement merveilleux de le faire et de voir le boulot de Van Hamme. C'est comme un tour de magie. Moi, ca m'emerveille ce genre d'histoire et de scenario. Sinon, je trouve que c'est relativement ennuyant, quand il n'y a rien a demeler ni comprendre -a moins que ce ne soit super bien ecrit, evidemment.
(Plus de details sur la question ici : http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,7628.msg129364.html#new, sinon je vais tout repeter :P)
Show. Don't tell.

Hors ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 558
Re : Re : [BD] XIII
« Réponse #8 le: 09 février 2013 à 11:36:26 »
tu passes des jours a demeler les noeuds de l'histoire, et c'est tout simplement merveilleux de le faire et de voir le boulot de Van Hamme.
:D ah moi démêler des noeuds c'est typiquement le genre de trucs qui me soûle dans une oeuvre quelle qu'elle soit. Quant au boulot, j'ai tendance à penser qu'un bon artiste, il ne le fait pas voir, au contraire, il le cache - comme un bon ouvrier enlève l'échafaudage après avoir terminé son chantier.

C'est l'avis de Wilde aussi apparemment ("révéler l'art et dissimuler l'artiste, tel est le but de l'art").

Et sans doute aussi celui de van gogh qui opinait quand gachet lui disait "comme il est difficile de faire simple".
« Modifié: 09 février 2013 à 16:57:17 par Meilhac »

Hors ligne Jété

  • Scribe
  • Messages: 79
    • Litté-ratures
Re : [BD] XIII
« Réponse #9 le: 09 février 2013 à 14:47:49 »
Mouais, enfin tu peux pas dire que le boulot d'un grand auteur ne se voit pas, puisque le résultat est là : l'oeuvre. Nous jugeons l'oeuvre, pas les ficelles et le schéma de base  :mrgreen:
« [...] Et, se glissant sous les couvertures, il dormit d’un sommeil de plomb, comme, seuls, dorment les bienheureux qui ignorent les hémorroïdes, les puces et l’excès de facultés intellectuelles. » Gogol

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 23 requêtes.