Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 janvier 2021 à 22:51:01
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Théâtre et poésie » [Poésie, Auteur] Hubert Félix Thiéfaine

Auteur Sujet: [Poésie, Auteur] Hubert Félix Thiéfaine  (Lu 1279 fois)

Hors ligne île aux ailes

  • Aède
  • Messages: 172
[Poésie, Auteur] Hubert Félix Thiéfaine
« le: 12 février 2016 à 10:49:46 »
Pas sûre de poster au bon endroit mais je viens de tomber sur une conférence passionnante autour du projet poétique de HF Thiéfaine "trafiquant de réminiscences".
https://www.youtube.com/watch?v=nFK7EbsOKY8
Je ne résiste pas à l'envie de vous la partager.

Alors oui, présenter THIEFAINE ... Pour ceux qui ne connaîtraient pas et pour que ceux qui aiment(ou pas) puissent s'exprimer (ou pas) sur ce qu'ils aiment (ou pas) de ce grand monsieur.

Auteur, compositeur, interprète. Poète.
Je l'ai découvert fin des années 80. Il était à l'époque bien connu dans certains milieux et pas du tout du grand public.
Je suis toujours fan, pas toujours pour les mêmes raisons.

Aujourd'hui, depuis quelques années, reconnu, il a reçu des prix prestigieux de poésie, la reconnaissance de professionnels, il passe à la télé... (et sa poésie fait l'objet d'étude de chercheurs! voir plus haut)

Né en 1948, dans le Jura, il a 17 albums studio et 8 live au compteur.
Homme de texte et aussi de scène. Poète rock.
« Si j’ étais Dieu, je ne croirais pas en moi… si j’étais moi, je me méfierais… ».

"La fille du coupeur de joints", "les dingues et les paumés", "Alligator 427" , "La Ruelle des morts" comptent parmi ses titres les plus connus.
Ses titres sont d'ailleurs souvent difficiles à relier à leur chanson...

Je viens juste de retrouver un titre que j'ai beaucoup aimé sans en connaître le titre "Portrait de femme en 1922" en allant faire un tour sur son site officiel
 http://www.thiefaine.com/ sur lequel on peut retrouver tous les textes de ses chansons.(une mine!!!)

Sombre, tendre et délirant, profond, érudit et underground.
Les exigeants, ceux qui aiment la technique, seront comblés (je crois).
Tout comme ceux qui aiment la mélancolie, la défonce, le délire, le blasphème, l'érotisme un peu crasse, l'ironie désabusée, la transcendance...

Mais le mieux est encore de l'écouter. On comprend pas tout mais c'est putain de fort!

J'en aime tellement... par laquelle commencer?

https://www.youtube.com/watch?v=E4Ab3vMIidc : Soleil cherche Futur  "n'est-ce pas merveilleux de se sentir piégés?"
https://www.youtube.com/watch?v=ZYaWGqu6deA : Sweet Amanite Phalloïde Queen
https://www.youtube.com/watch?v=ozwjpkHb0wI : l'ascenceur de 22h43 "tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir" "si ça continue faudra qu'ça cesse"... SURRéALISTE!
https://www.youtube.com/watch?v=R6tpMWmkCDY : Maison Borniol "20% sur suicide collectif"
https://www.youtube.com/watch?v=WXjTQTjAFQEhttps://www.youtube.com/watch?v=ifax46tQNEc : La solitude et La Mémoire et la Mer, hommages à Léo Ferré dont il dit beaucoup de bien :coeur:

"ronge tes barreaux avec les dents
le soleil est là qui t'attend"

Et vous, vous aimez Thiéfaine? Pourquoi? Comment?
« Modifié: 12 février 2016 à 18:54:45 par île aux ailes »

Hors ligne Lilly

  • Scribe
  • Messages: 87
Re : [Poésie, Auteur] Hubert Félix Thiéfaine
« Réponse #1 le: 01 avril 2016 à 21:04:03 »

J'adore Thiéfaine. Je l'écoutais en boucle quand j'étais ado, à la fin des années 90. Je l'ai aussi vu en concert. ça fait bien longtemps que je ne l'ai pas écouté, tu me donnes envie d'y remédier tiens ;)
Je l'ai toujours considéré comme un très grand poète, vraiment, genre si j'écrivais de la poésie, j'aimerais écrire comme Baudelaire ou comme  Thiéfaine ;). Mais j'ignorais qu'il avait reçu de prestigieux prix de poésie, et ça me fait bien plaisir que sont talent soit maintenant reconnu.


Hors ligne Jimhar

  • Calligraphe
  • Messages: 118
Re : [Poésie, Auteur] Hubert Félix Thiéfaine
« Réponse #2 le: 01 avril 2016 à 22:55:09 »
Ouai, Thiéfaine  est le mec le plus bluffant que j'aie vu. Années 80, il était notre grand frère, on a baldringué avec lui, toujours sur le 2043, et des années poussières. Puis on le trouvait changeant, selon ses washing's girls. qui s'émiétait au refrain, la fenêtre ouverte sur les sons de la ville. La veillée de Tante Nicot graine, sous les maracas de bloody tango ! Puis il décevait ! Avec patiente et conviction !  C'est qu'il était en rémission, là où boue s'occulte ses transactions, chez un psychiatre !
Quand on l'a compris, le mal était fait,
Buesnas Noches !
Tabac & Gonzo

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 24 requêtes.