Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 janvier 2021 à 14:23:04
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » Jeux poétiques » Jeux poétiques » Le magicien (poésie attenante à "La tireuse de cartes, de gage)

Auteur Sujet: Le magicien (poésie attenante à "La tireuse de cartes, de gage)  (Lu 7099 fois)

Hors ligne lepion

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 754
http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,17104.0.html



Un musicien de rue jouait durant l'hiver,
un passage à piétons pour seul panorama.
Il était sans famille, et papa et mamma
furent donc remplacés par un vieux violon vert.

Il dirait tous ses pleurs s'il écrivait en vers,
aussi comme il est dur d'être sans minima.
Un jour, un concurrent, telle une Fatima,
s'installa près de lui, changeant son univers.

C'était une voyante, une cartomancienne,
lui, rien qu'un croque-note. En crevant le plafond,
diable, elle l'effrayait, de son regard profond
mais dieu qu'elle était belle en pure magicienne.

Alors il l'accosta, ce tout petit rêveur,
la reine qui savait la guerre et le malheur.
C'était les années trente et le chaos rôdait.
Elle ne revint plus, gâchant son horizon.
Il vit le nouveau monde en funèbre oraison.
Passé le poids du temps, il sut ce qu'elle vivait.
« Modifié: 13 juin 2015 à 13:34:19 par lepion »
rien ne sert de partir à point, il faudra courir.

Hors ligne La Marquise de Carabas

  • Prophète
  • Messages: 776
    • Domaine de la Marquise
Re : Le magicien (poésie attenante à "La tireuse de cartes, de gage)
« Réponse #1 le: 13 juin 2015 à 18:56:55 »
Wow ! Très sympa Le Pion !

Merci à toi, d'autant que j'ai vraiment aimé l'histoire d'origine !  :coeur:

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 968
  • Homme incertain.
Re : Le magicien (poésie attenante à "La tireuse de cartes, de gage)
« Réponse #2 le: 13 juin 2015 à 19:16:45 »
Merci beaucoup mister Lepion !!  ;)

Quel honneur d'être interprété par ta plume. C'est assez troublant de voir des personnages que l'on a créés prendre vie dans le texte d'un autre.
Je trouve que tu as bien perçu l'ambiance générale, et dieu sait si ce n'est pas facile avec la contrainte des vers, de la rendre.

Merci et bravo, monsieur-le-poète-bien-inspiré-en-ce-moment !
 :D
La nuit brûle au-dehors comme un  désert de gypse.

Maylis de Kérengal    (Réparer les vivants).

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.049 secondes avec 24 requêtes.