Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 janvier 2023 à 01:07:56
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » [défi] Une histoire de dents

Auteur Sujet: [défi] Une histoire de dents  (Lu 4482 fois)

Anlor

  • Invité
[défi] Une histoire de dents
« le: 04 décembre 2008 à 15:27:17 »
Un défi relevé!
Je n'ai pas vraiment l'habitude d'écrire autre chose que mes "poèmes".
Ça me paraissait long et pas mal du tout sur mon cahier, mais maintenant que j'ai tout retapé, je ne sais plus trop quoi en penser de cette mini-nouvelle fantastique...  :-[
Désolée pour toutes les fautes de frappe et d'orthographe qui doivent se balader un peu partout...  ><

Une histoire de dents

Monsieur Jean Dupont est dentiste de profession. C’est un homme ordinaire qui mène une vie ordinaire dans une ville ordinaire. Il a une femme ordinaire, trois enfants ordinaires avec lesquels il habite dans une maison tout aussi ordinaire. Jean Dupont a un chien nommé Médor, un canapé en cuir, Internet haut débit, une sœur, deux frères, un bonzaï et l’intégrale des préludes de Bach pour mois de vingt-quatre euros quatre-vingt-dix-neuf payables en cinq mois et demi. Tous les matins, il prend un café et quatre tartines beurrées avant de se rendre à son cabinet. Il aime son métier le Dupont enfin, plus que son métier, il aime ses clients. Car Jean Dupont fait partie de cette catégorie de gens qui auraient tout aussi pu être boulanger, charcutier, fromager, ou encore flûtiste sinon buraliste. C’est que son père et tous les autres Dupont avant lui étaient dentistes alors vous comprenez !… Jean Dupont connaît le nom de tous ses patients ; le leur mais aussi celui de leur conjoint, de leurs enfants, de leur bru, de leurs gerbilles, de leur cousine au quatrième degré, celle qui habite Montluçon, de leur acteur favori, de leur marque de poulpe en boite préférée et bien évidemment celui de leur vendeur de carpettes. Comme tout dentiste qui se respecte, Jean Dupont a l’art de la conversation, bistouri et clef de douze en boucle inclus. Il est dodu Dupont, de cet embonpoint qui vous met tout de suite en confiance, celui qui vous invite à la discutaille et vous détend les zygomatiques. On prend un rendez-vous chez Dupont comme on irait acheter son pain, ainsi, le cabinet reste presque toujours ouvert jusqu’à sept heures passées.
Un soir d’hiver justement, que l’Angélus sonnait, Jean Dupont trouva un étrange individu assis dans sa salle d’attente. Tout vêtu de noir, l’homme avait le teint livide et le regard froid. Il aurait pu partir en voyage pendant au moins un mois avec les deux valises qui lui cernaient les yeux. A l’entrée du dentiste, il se leva. Il paraissait beaucoup plus grand que la normale, beaucoup plus maigre aussi. Son long manteau noir lui donnait l’apparence d’une immense chauve-souris. Deux petites dents pointues brillaient entre ses lèvres. Soudain, il s’approcha du dentiste d’un pas rapide. En un rien de temps, il fut sur le Dupont. Ses yeux étincelaient, sa bouche s’entrouvrit et il lança sa main pleine de doigts crochus vers notre bonhomme.
«  Bonsoir docteur, je vous prie de m’excuser, je n’ai pas pris de rendez-vous mais j’aurais voulu savoir si vous aviez un peu de temps à m’accorder. Je me doute qu’à une pareille heure… »
Il avait parlé d’une traite tout en serrant la main du dentiste. Sa voix ressemblait au chant d’une fourchette glissant sur une tôle d’acier.
«  Mais bien sûr mon bon monsieur ! suivez-moi je vous prie, nous allons voir ce qu’ont ces quenottes. »
Le grand monsieur en noir suivit le petit bonhomme en blanc jusque dans la salle de consultation.
C’était un spectacle étrange que de voir cette chauve-souris décharnée assise sur le siège, aussi détendue qu’un pic à brochette sur un barbecue. Le fauteuil n’avait pas été étudié pour les patients de plus de deux mètres dix, aussi les jambes maigres de l’homme pendaient de manière très particulière, comme deux géantes mandibules. Le grand patient observait nerveusement la pièce. Ses yeux tournaient dans leurs orbites cherchant sûrement le moyen d’en sortir et la commissure de ses lèvres se contractait régulièrement en un rictus qui aurait fait pâlir un cadavre. Dupont préparait son matériel. Lorsqu’il se retourna, l’homme avait le regard fixé sur un cadre placé un peu plus loin, sur le bureau.
«- C’est une photo de ma petite famille, dit le dentiste en s’approchant sur son siège à roulettes. J’ai toujours aimé avoir ce petit quelque chose qui vous rappelle un peu votre chez vous. C’est fou ce que peut dégager une petite image comme ça vous ne trouvez pas ?
-   Je ne peux pas même me voir dans un miroir, répondit la fourchette.
-   Oh vous savez, je ne me trouve pas particulièrement beau non plus, mais j’aime bien les photos de famille. Ca me fait penser à mes enfant, à ma femme. Vous êtes marié ? »
L’homme qui avait maintenant nombre de tiges en métal dans la bouche se contenta d’un hochement de tête.
« - Comment se porte-t-elle ?
-   Morte, parvint-il à prononcer.
-   La mienne aussi. Le travail, les enfants, elle n’en peut plus. Je me demande vraiment comment elle fait pour assumer tout ça vous savez, et… bon sang mais quelle dentition magnifique vous avez ! c’est… haha, je vois le problème. C’est une grosse, une énorme carie ! Elle doit vous faire un mal de chien la gueuse !
-   Oui, ch’a me gène dans mon’ch travail. »
Le dentiste avait saisit sa roulette et se re-penchait sur les dents pointues du grand maigre.
« - Mais pourquoi n’êtes-vous pas venu plus tôt ? Ca vous aurait évité du mal ça mon bon monsieur !
-   Ch’est que, je ch’ors peu, et ch’ouvent à des ch’heures indues… »
Le cri de la roulette retentissait à présent, si bien que Dupont était obligé de forcer la voix pour se faire entendre.
«  - Ah ça ! fut un temps où (dites-moi si je vous fait mal) moi aussi je vivais la nuit. C’était la belle époque, les soirées entre amis, les filles, la jeunesse… (ça va ?) Ouh qu’elles sont loin toutes ces années. Si je peux (on y est) vous conseiller une bonne chose : profitez-en. Les (rincez-vous la bouche, là) rides arrivent bien plus vite qu’on ne le pense. Mais dites-moi, quel âge avait vous au juste jeune homme ? »
L’homme finit de se tamponner la bouche avec une serviette aussi blanche et raide que lui.
«  - Bien plus que ce que vous pensez, j’en ai peur.
-   Comment ? Vous ne faites pas votre âge.
-   C’est ce qu’on me dit souvent. Il soupira. Ah, merci docteur, je me sens beaucoup, beaucoup mieux ! »
Il s’était levé de son siège et serrait la main du dentiste. Il paraissait encore plus grand. Son manteau noir semblait s’étendre du sol au plafond. Il avait, en effet, l’air beaucoup moins mal en point.
«  Content d’avoir pu vous être utile mon cher monsieur. J’espère que vous serez plus à l’aise dans votre travail. Vous êtes ?… »
Le manteau noir remplissait la salle et la figure pâle regardait le bonhomme de haut, si haut… L’être souriait, carnassier. Ses yeux étaient aussi piquants que ses dents.
«  Je chasse. »
« Modifié: 04 décembre 2008 à 23:46:55 par Anlor »

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 453
    • Mon blog
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #1 le: 04 décembre 2008 à 17:05:37 »
Citer
Ça me paraissait long et pas mal du tout sur mon cahier, mais maintenant que j'ai tout retapé, je ne sais plus trop quoi en penser de cette mini-nouvelle fantastique...
Héhé, j'avais remarqué ce phénomène, moi aussi, avant de me mettre exclusivement à l'écriture sur ordi  ^^

Mais j'aime beaucoup ce petit texte!  L'idée est absolument géniale, et c'est particulièrement succulent à partir du moment de la rencontre des deux personnages principaux ;D  (j'ai adoré le dialogue entre patient en impossibilité d'articuler et dentiste qui entrecoupe ses phrases des traditionnelles sentences dentistaires - et j'ai adoré aussi les interprétations du dentiste aux réponses dupatient, lol!)

Par contre, le début est peut-être un chouia long... Le premier paragraphe, en fait, gagnerait peut-être à être un peu moins développé en long et en large.


Ah, et puis c'était quoi l'intitulé du défi et de la part de qui? (si ça se trouve c'est de moi mais je me souviens pas  :-¬? )

PS: il n'y avait pas un petit texte de Milora qui portait exactement le même titre? EDIT d'auto-réponse: ah non, c'est "une affaire de dents", le sien  :mrgreen:

PS bis: Ouh! Mais dans tout ça j'oubliais de t'indiquer les quelques fôtes que j'ai repérées:

Citer
Internet au débit
haut débit

Citer
l’intégral des préludes de Bach pour mois de vingt-quatre euros

l'intégrale (ça sous-entend édition, docn féminin)

Citer
Il aurait pu parti en voyage
un R fugitif à partir

Citer
Il paraissait beaucoup plus grand que la normal,

la normale

Citer
nous allons voir ce qu’on ces quenottes. »
ce qu'ont
« Modifié: 04 décembre 2008 à 17:11:13 par Leia Tortoise »
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 667
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #2 le: 04 décembre 2008 à 17:33:15 »
hum...

je vais être ( ça va devenir une habitude :-¬?) plus critique
moi, j'ai pas trouvé ça très original :-[
j'avais déjà dû lire une histoire semblable dans ma jeunesse, mais c'était la petite fille d'un dentiste, je crois... bref ><
le seul petit truc, c'est vraiment la fin, on sait dès le début pratiquement  l'identité de ce client et donc la fin... ne déroute pas trop :-[
après, je vais aussi être très chiante parce que je vais faire la vieille-intello-chiante-miss-je-sais-tout-et-je-vais-vous-réciter-ce-que-j'ai-appris- en-cours mais il me semble que le "fantastique" doit inquiéter un tant soit peu le lecteur... il faut qu'il hésite entre se dire: c'est réel, ça ne l'est pas
et ici, j'ai pas trop eu ce sentiment de malaise :-[
mais tu n'as peut-être pas cherché à rendre un, du coup ma remarque est débile ><

donc voili voilu, faites pas attention, je ne fais que passer  :-¬?
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #3 le: 04 décembre 2008 à 18:29:29 »


Alors je ne suis pas du tout d'accord avec le post précédent ;D


Bien sûr que la fin, on la connaît très vite. Un type maigre, sombre, genre chauve-souris, avec des dents qui pointent... c'est un peu grillé !
(n'empêche, j'aurais bien vu une chute genre "mon métier ? chirurgien dentiste, je fais des gardes de nuit aux urgences...")

C'est justement ce qui est réussi : le texte ne parie pas sur la chute -qui n'en est pas une-, il parie sur tout ce qui la précède : du coup, on savoure les répliques, d'autant plus que le portrait de Dupont est bien brossé.

Citer
Il est dodu Dupont, de cet embonpoint qui vous met tout de suite en confiance, celui qui vous invite à la discutaille
  :coeur: à partir de là, j'ai pas pu te résister...

j'ai vraiment aimé ! et j'aime bien la phrase de conclusion, qui en dit juste ce qu'il faut pour une vérité qu'on avait déjà comprise... peut-être juste le titre qui donne pas vraiment l'ambiance du texte. J'aurais vu quelque chose dans le goût de "Un patient ordinaire" (enfin, dit en mieux, mais comme tu insistes sur ce mot-là dans les premières lignes... bref)

voilà, j'aime beaucoup. Et puis le côté guilleret de ton style transparaît toujours, le vrai défi ce sera d'écrire une histoire glauque... mais tu y as déjà paré avec Alouette, t'as tout prévu...
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Seymour

  • Calligraphe
  • Messages: 119
  • La persévérance est mère de tous les rêves...
    • Seymour
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #4 le: 04 décembre 2008 à 18:56:09 »
bon je m'occupe pas des fautes, je vais faire comme les autres les avaient toutes vues...

Citer
C’est un homme ordinaire qui mène une vie ordinaire dans une ville ordinaire. Il a une femme ordinaire, trois enfants ordinaires avec lesquels il habite dans une maison tout aussi ordinaire.
J'ai l'impression d'avoir déjà lu une intro de ce style... mais je ne serais pas te dire où? ça te dit rien?

Citer
Il aime son métier le Dupont
j'aime pas trop ce "le dupont", trop familier, oui c'est un peu le style mais là c'est trop  :P

Sinon de matière général, c'est un texte sympa, plus proche tout de même du conte pour enfants que du fantastique, mais pas de problème j'adore les histoires pour enfants!  :mrgreen:
Le ton est agréable, léger, les dialogues aussi.
Pour le côté négatif, c'est en effet qu'il manque une chute à cette histoire, on reste un peu sur sa faim, soit il faut complètement changé la présentation du personnage, de manière très biaisée, pour que la révélation de son identité permette une relecture truculente des dialogues sous un nouveau jour, soit il faut comme disait loredan, un contrepied à la fin, tout le monde s'attend à un vampire, et non c'est juste un type qui bosse je ne sais où!

Voilà, moi j'ai bien aimé le début, et joue encore davantage sur le style, c'est bon!

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #5 le: 04 décembre 2008 à 18:59:30 »

Ou qu'il soit hémophile, enfin un truc inattendu pour un vampire.

[j'suis d'acc, les "ordinaire" m'ont fait penser à quelque chose... par contre j'aime bien "le Dupont" moi =)]

en tout cas, j'aime.
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Seymour

  • Calligraphe
  • Messages: 119
  • La persévérance est mère de tous les rêves...
    • Seymour
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #6 le: 04 décembre 2008 à 19:15:30 »
en gros avec Loredan, on est toujours d'accord, ou presque  :mrgreen:

Hors ligne Rain

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 632
  • Perdu
    • Page Deviant Art
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #7 le: 04 décembre 2008 à 23:52:52 »
Bon, du Anlor, c'est toujours du bon.

Par contre, j'ai trouvé le début un peu longuet... Mais ça va mieux ensuite. Le dialogue est un régal, et même si la chute tombe un peu à plat, j'aime bien la conclusion, comme Lo'.

Donc c'est déjà bien, avec un début un poil moins long et une fin un poil moins prévisible, ce sera nickel !
Perdu

Anlor

  • Invité
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #8 le: 05 décembre 2008 à 00:04:02 »
Merci pour vos commentaires tous!
C'était un défi d'Ernya. Je devais écrire une nouvelle fantastique...

après, je vais aussi être très chiante parce que je vais faire la vieille-intello-chiante-miss-je-sais-tout-et-je-vais-vous-réciter-ce-que-j'ai-appris- en-cours mais il me semble que le "fantastique" doit inquiéter un tant soit peu le lecteur... il faut qu'il hésite entre se dire: c'est réel, ça ne l'est pas
et ici, j'ai pas trop eu ce sentiment de malaise :-[
mais tu n'as peut-être pas cherché à rendre un, du coup ma remarque est débile ><
Tu sais que c'est ce que je me suis dit en postant ce texte?  ><
En fait c'était surtout le dialogue qui m'intéressait dans cette histoire, et je pense que du coup j'ai mis le reste de côté... D'où la fin sans chute.... Et le peu de fantastique....
Maiiis, je vais essayer de voir ça! qui sait, peut être que d'ici un an ou deux....  :-¬?

Citer
C’est un homme ordinaire qui mène une vie ordinaire dans une ville ordinaire. Il a une femme ordinaire, trois enfants ordinaires avec lesquels il habite dans une maison tout aussi ordinaire.
J'ai l'impression d'avoir déjà lu une intro de ce style... mais je ne serais pas te dire où? ça te dit rien?
C'est aussi ce que je me suis dit, et je n'ai pas non plus trouvé de réponse!   :-[

n'empêche, j'aurais bien vu une chute genre "mon métier ? chirurgien dentiste, je fais des gardes de nuit aux urgences..."
:D
(ça aurait quand même fait beaucoup de dentistes tout ça...)


Hors ligne Milora

  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 11 010
  • Championne de fautes de frappe
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #9 le: 12 avril 2009 à 19:00:07 »
Ah, j'adore, je suis fan ! Autant que pour tes poèmes ? Si ce n'est que je m'attendais à une fin un peu plus... comment dire ? Un peu plus marquée. A une chute, en somme - ou alors je suis passée à côté de celle-ci. En tous cas, tout du long, j'ai espéré que le vampire ne fasse pas de mal au bon monsieur Dupont, lol.
Merci pour ce petit moment de bonne humeur ! :)
Il ne faut jamais remettre à demain ce que tu peux faire après-demain.

Hors ligne Ambrena

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 658
  • Perle de bois-sorcier
    • Mon Tumblr
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #10 le: 28 juin 2010 à 20:42:19 »
Hop, je déterre...

J'espère que tu nous reviendras, Anlor, tu écris bien !

J'ai vraiment beaucoup aimé ! :coeur:

Certesn le début m'a semblé un peu longuet, on ne sait pas très bien où tu veux en venir. Toutefois, cette partie esta ssez bien écrite, donc je te pardonne...

Mais alors, à partir de l'arrivée du client, ça devient tout simplement génialissime !

Ensuite, je suis d'accord avec tout le monde pour dire que  la chute nn'en est pas vraiment une, en effet, c'est incontestable. Mais j'ai tout de même bien aimé ce petit texte. La phrase finale reste tout de même très sympa, très belle. Elle clôt bien le récit.

Et, comme Mil', j'ai souhaité tout du long qu'il n'arrive rien à Mr Dupont...
"J’ai soudain la sensation limpide d’avoir gaspillé ma jeunesse… L’avoir vue s’échapper de mes mains comme l’anguille effrayée et m’appeler à présent sur le lierre du tombeau, où patiente depuis toujours le chant des enfants, les raisins volés…"

Roi Loth, Kaamelott, Livre V

Hors ligne Kathya

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 271
    • Page perso
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #11 le: 22 juillet 2010 à 18:16:17 »
Citer
Monsieur Jean Dupont est dentiste de profession.
Vu le titre je m'attendais déjà à une histoire de dentiste.  :D

J'ai bien aimé le dialogue, particulièrement les réponses du dentiste, complètement imperturbable. Par contre, j'ai pas accroché sur la fin, bien trop prévisible, à tel point que ça tombe à plat. Il aurait fallu rajouter un peu de piment...  ::)

"Je suis la serveuse du bar Chez Régis ! Ou un leprechaun maléfique barrant l'entrée d'un escalier imaginaire..."

Et puis la Nuit seule.
Et rien d'autre, et plus rien de plus.

Avant l'hiver, Léa Silhol

Hors ligne Hirael

  • Plumelette
  • Messages: 9
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #12 le: 06 février 2012 à 12:26:30 »
Je déterre une nouvelle fois ! Il ne faut pas laisser un petit texte comme celui-là à l'abri des regards !

Que dire ? Hum...j'ai adoré  :mrgreen: ! Je trouve le dialogue très subtil en ce qu'on ne peut que se gausser de la bêtise de Jean Dupont qui, au final, prend plus de plaisir à s'écouter parler qu'à écouter le patient le plus intéressant qui puisse se présenter dans son cabinet "ordinaire" !

Petite critique qui a déjà été soulevée : il n'y a pas de surprise ! Dès l'arrivée de monsieur Grandes-Canines on sait comment ça va finir. Mais c'est le seul point négatif, l'histoire demeurant très originale et divertissante !

Pour ma part, j'ai bien adhéré à la petite introduction sur monsieur Toutlemonde, qui est tout à la fois piquante et amusante.

En bref,...je te relirai avec un immense plaisir  :)
« Dans le cœur humain, il y a des cordes qu'il est préférable de ne pas faire vibrer.  »

Charles Dickens

Anlor

  • Invité
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #13 le: 07 février 2012 à 11:12:54 »
Alors celui-là, je m'attendais pas du tout à ce qu'on le déterre !  :D
C'était la première fois que j'écrivais une nouvelle "pour de vrai" ; et comme je crois l'avoir dit, c'était surtout le dialogue qui m'intéressait ; d'où la fin très très attendue...
Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas!  :)

Hors ligne Ekas

  • Tabellion
  • Messages: 42
    • Samarlande diffusion
Re : [défi] Une histoire de dents
« Réponse #14 le: 07 février 2012 à 19:52:10 »
Bonjour Anlhor,

Un bon texte, ça a été un plaisir de te lire , merci !

Aucun conseil ne me vient à l'esprit, c'est très bien écrit !
« Modifié: 07 février 2012 à 20:01:29 par Ekas »

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 22 requêtes.