Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 novembre 2020 à 09:03:44
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » BD, comics, mangas » [Manga] Mutant Hanako

Auteur Sujet: [Manga] Mutant Hanako  (Lu 675 fois)

Nabokov

  • Invité
[Manga] Mutant Hanako
« le: 17 octobre 2014 à 11:50:26 »
Résumé : Mutant Hanako est à la fois un manga trash érotique et une œuvre facétieuse de Makoto Aida, un artiste japonais contemporain issu de la nouvelle subculture japonaise et reconnu internationalement.
 Né en 1965 et diplômé des beaux-arts de Tokyo en 1989, Il entame très vite une carrière très variée et provocante. Son œuvre, en perpétuelle métamorphose, passe librement de la peinture à la vidéo, du manga à l'installation. Il est également illustrateur, affiches de film (Charisma de Kiyosi Kurosawa) et de théâtre (Takashi Miike). Associé à la culture otaku, son art reflète de manière absurde et onirique, un monde qui a divorcé de la réalité pour rejoindre l'univers virtuel des mangas et des jeux vidéos. Cultivant une image d'artiste anti-commercial et inculte, il réussit néanmoins dans ses oeuvres à exorciser par son goût du non-sens et l'absurde, les mutations sociales brusques provoquées par la crise économique des années 90. Ce livre présente la version française de Mutant Hanako faite par l'artiste lui-même, pour cette édition. Mutant Hanako est à la fois un vrai manga outrancier et le vecteur d'expression choisi par un artiste contemporain japonais pour croiser l'univers de la guerre du Pacifique avec le monde virtuel des jeux vidéo a l'intention d'une génération insensible à la réalité de la guerre. Il est aussi le fruit d'un fantasme érotique cocasse et de la volonté d'un retour aux sources du dessin malhabile. Il a été tout d'abord publié en 1997 en photocopie de mauvaise qualité puis officiellement en 1999 au Japon. Le livre présente également avec une introduction de Dominick Chen, des reproductions des œuvres emblématiques de Makoto Aida. Certaines ont été exposées lors de l'exposition Coloriage en 2002 à la Fondation Cartier à Paris. Il se termine par la postface écrite par Makoto Aida pour l'édition japonaise de Mutant Hanako.
 



Avis : D'abord, il y a cette intrigue banale mais intéressante : le Japon est en guerre avec les Etats-Unis. Alors que le pays du soleil levant est en pleine crise, à deux doigts de la défaite totale, une jeune femme, Hanako, est désignée comme étant l'élue. Elle va alors livrer de difficiles combats pour sauver son pays. En associant  l'outrance et le bouffon, Aida nous montre les similitudes et différences des deux nations ; parodie les codes du manga grand public (l'affrontement en plusieurs phases du grand méchant, les éternels rebondissements sans fin), renoue avec une tradition de l'étrange et du déviant singulièrement japonaise (déviance encore observable dans le cinéma de série B japonais, actuellement, avec des films comme Dead Sushi). On peut interpréter cette oeuvre de deux manières soit on la voit comme une bouffonnerie vide de sens qui n'est là que pour choquer, soit on la voit comme une satire anti-américaine un tantinet revancharde. Peu importe. Ce manga vomit littéralement sur le politiquement correct qui gangrène le monde moderne. Un delirium anticonformiste, subversif et foutraque qui pervertit les codes archétypaux du manga mainstream pour mieux s'en gausser. C'est drôle, on esquisse un petit rictus goguenard et on prend un plaisir malsain à lire ce manga pour peu qu'on laisse nos habitudes et notre puritanisme de côté.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.057 secondes avec 21 requêtes.